D’une complexité… folle

Coup De Cœur

Andrew Lockington

Andrew Lockington

Je m’attarde sur l’étonnante track Wild Taxi Ride issue de la BO de Percy Jackson La Mer Des Monstres. J’en avais rapidement fait mention dans la critique de la bande originale du film, mais elle mérite l’attention vu son degré de complexité et de créativité. C’est à se demander comment Andrew Lockington a pu imaginer cette remarquable partition.

Une basse droguée vient interrompre une intro à peu près normale et c’est à partir de là que la pièce devient vraiment déjantée. S’enchaînent alors différents symptômes qui vous feront vivre une expérience auditive bien loufoque : des percussions et des violons insaisissables et imprévisibles, des artéfacts musicaux (0:45 et 1:12), des silences soudains, du beat box,… bref les mots manquent pour décrire ça.

Didier Bianay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s