Primetime Emmys 2013 / Les Compositeurs Gagnants

La 65ème cérémonie des Primetime Emmy Awards a livré son verdict. Et parmi les compositeurs de séries TV, John Lunn (Downton Abbey) et Bear McCreary (Da Vinci’s Demons) ont été récompensés respectivement dans les catégories Meilleure composition musicale pour une série TV et Meilleure musique thème pour une série TV.

Bear McCreary

Bear McCreary

Le dépucelage de Bear McCreary

Avec cette seconde nomination d’affilée, Bear McCreary (34 ans) a fini par recevoir son premier Primetime Emmy Award pour sa musique thème de Da Vinci’s Demons. Et cela n’est pas étonnant tant cette musique l’est justement. Avec un style musical emprunté de La Renaissance sur fond de percussions discrètes et modernes, et une ligne mélodique symétrique, (la deuxième phase du morceau est un inversement de la première et de la dernière), cette musique thème constituait un travail de composition audacieux. Ajoutez-y ces arrangements on ne peut plus sublimes et vous obtenez la Meilleure musique thème pour une série TV pour cette édition 2013.

« Je me dois de partager cet Award avec le créateur de la série S. Goyer. Quand je lui ai joué ma première démo du thème principal, il m’a donné le meilleur avis qu’un producteur puisse donner. Il m’a dit que la musique était trop courte. Le thème était si prenant, il voulait en entendre plus. Il a donc recoupé son premier épisode et a presque doublé la durée de la séquence vidéo du générique, me donnant l’opportunité de développer mes idées. »

D’ailleurs, cette séquence vidéo a aussi reçu le prix du meilleur montage vidéo pour un générique.

John Lunn

John Lunn

John Lunn sauve Downtown Abbey

La série Downton Abbey est la grande perdante de la soirée avec 12 nominations pour seulement 1 récompense (Meilleure composition musicale pour une série TV). Cette dernière est venue de John Lunn son compositeur attitré depuis la première saison. John Lunn garde donc sa couronne, lui qui était le tenant du titre de cette catégorie, pour le compte de la même série. Une formalité ? Pas pour ce vétéran qui fut même surpris d’avoir doubler la mise : « Je ne l’attendais vraiment pas, ce fut une si bonne surprise ! » Oui, il faut aussi avouer que John Lunn n’est pas très bavard… et plutôt discret. C’est que ce compositeur de 57 ans, d’origine écossaise préfère parler avec des notes plutôt qu’avec des mots. Peut-on s’attendre à une nouvelle nomination l’année prochaine ? Ce n’est pas improbable tant il semble inspiré par cette série So British…

Didier Bianay

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s