Carl Thiel sur la série « Une Nuit En Enfer »

Carl Thiel

Carl Thiel

News

Carl Thiel (Machete Kills) sacrifiera sans doute quelques nuits pour la nouvelle série, Une Nuit En Enfer, créée par le réalisateur Robert Rodriguez. Cette série (dont la première saison comportera 10 épisodes) est basée sur le film du même nom et du même réalisateur, sorti en 1996 et mettant à l’affiche Georges Clooney et Quentin Tarantino. Faire mieux que ces derniers sera difficile pour le duo D.J. Cotrona et Zane Holtz qui joueront respectivement Seth et Richie Gecko, 2 frères en cavale. Jesse Garcia, Don Johnson, Robert Patrick, Madison Davenport, Brandon Soo Hoo, Jake Busey et Wilmer Valderrama seront aussi de la partie en tant que personnages secondaires. Le 11 mars 2014  marquera le lancement de la série sur la chaîne américaine El Rey Network.

Carl Thiel a eu une forte éducation classique de par des parents férus des grands compositeurs représentant le genre tels Mozart, Bach, Vivaldi, Strauss. Et lorsque l’on sait que son père est titulaire d’un Doctorat de musique, on se dit que le petit ne pouvait presque pas échapper à cet art et inversement… Né et élevé à Mexico, il finit ses études de musicologie à Austin (Texas) après un passage par la Trinity College School (Ontario, Canada).

À vrai dire, ce n’est pas la première fois que Carl Thiel côtoie plus ou moins Robert Rodriguez, ce fut entre autres le cas sur les longs métrages Spy Kids 2: Island of Lost Dreams (2003), Once Upon a Time in Mexico (2003), Spy Kids 3-D: Game Over (2013) Spy Kids: All the Time in the World 4D (2011) ou Sin City (2005), en tant que musicien assistant dans les staffs musicaux de ces productions. En revanche pour les films Grindhouse (2007), La pierre magique (2009), et plus récemment Machete Kills, il a œuvré en tant que compositeur principal. Concernant ses autres projets en cours, Carl Thiel continue de composer pour la comédie Last Man Standing (saison 3) et vient de trouver un arrangement avec le réalisateur Andrew Shapter pour la BO de The Teller and the Truth (2014).

Didier Bianay

reydarts.fr

Publicités

Dernières sorties BO (26/02/14)

Dernières Sorties

Son of God – Lorne Balfe et artistes variés  

Republic Records (25 février 2014) – CD et Digital

Girl on a Bicycle – Craig Richey

Lakeshore Records (25 février 2014)

The Adventurer: The Curse of the Midas Box – Fernando Velázquez  

Varese Sarabande (24 février 2014)

Terre des ours – Cécile Corbel, Fabien Cali  

Universal Music Division Polydor (24 février 2014) – CD et Digital

Supercondriaque – Klaus Badelt  

klausbadelt.com (20 février 2014)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Ludwig Göransson sur « Stretch »

Ludwig Göransson

Ludwig Göransson

News

Ludwig Göransson (We’re The Millers) compose actuellement la BO du dernier Thriller de Joe Carnahan, Stretch. Ce long métrage prometteur nous plonge dans la nuit tourmentée d’un chauffeur de limousine gravement endetté et donc prêt à tout pour satisfaire un client milliardaire douteux. La star incontournable du casting est sans doute Jessica Alba, mais le rôle principal est tenu par Patrick Wilson (The Conjuring). Chris Pine, Ed Helms, Brooklyn Decker, James Badge Dale et Ray Liotta sont aussi attendus à l’affiche. Sortie le 4 juin 2014 dans les cinémas français.

Pour le jeune compositeur suédois, il s’agit de mener à bien la partition de son 3ème long métrage, lui qui a composé pour la récente comédie We’re The Millers, 6 ans après ses débuts sur Happy Holidays (2007). En tout la filmographie de ce compositeur est dominée par des courts métrages et quelques séries, la plus remarquable étant Community qui connait un franc succès aux USA, entamant logiquement sa 5ème saison. En plus de Community et de Strech, Ludwig Göransson planche en parallèle sur la série New Girl. Côté scène musicale et sur son pseudonyme Ludovin, il est le producteur du premier EP du groupe Pop Rock HAIM et a aussi collaboré avec le rappeur Childish Gambino sur ses albums Camp et Because the Internet. Il y a donc une multitude de genres musicaux sur lesquels la discographie de Ludwig Göransson s’étire…

Didier Bianay

reydarts.fr

L’hymne des amours en feu

Musiques De Films Légendaires

Barry De Vorzon

Barry De Vorzon

Ah là là ! Qui n’a jamais entendu ces notes au piano résonner dans son salon en début d’après-midi. Il est évident qu’on ne peut trouver meilleur symbole que cette mélodie pour évoquer Les Feux de l’Amour, la série aux 42 saisons qui, sans doute, n’aura pas de fin…

Mais à l’origine, cette musique composée par Barry De Vorzon et Perry Botkin Jr., n’avait aucun rapport avec Les Feux De L’amour puisque faisant déjà partie intégrante de la BO de Bless the Beasts and Children un film sorti 2 ans avant la naissance du soap opéra. La version originale a été baptisée Cotton’s Dream, puis est venu le Nadia’s Theme, identique mais plus long, ainsi appelé du fait de son exploitation sur une compilation des exploits de la gymnaste roumaine Nadia Comanecilors, aux JO 76. Ce Nadia’s Theme, connaît tout de même un succès notoire dans les charts, fin 76, et décroche un Grammy Awards du meilleur arrangement instrumental, 2 ans après.

Perry Botkin Jr.

Perry Botkin Jr.

Depuis le premier épisode du 26 Mars 1973, le générique a subi quelques modifications, et parmi ces variantes les plus notables sont celles au saxophone et à la guitare électrique introduisant et concluant les épisodes, de 1999 à 2003. Impopulaires, elles ont de nouveau été remplacées par l’orchestration originelle, faisant la part belle au piano et aux violons, sans conteste la meilleure car plus lyrique, plus élégante, plus romantique, et donc plus adaptée à l’esprit de la série.

Amoureusement vôtre,

Didier Bianay

Les frères Fantini de sortie pour Moms’ Night Out

De gauche à droite : Steffan Fantini, Marc Fantini et Scott Gordon

De gauche à droite : Steffan Fantini, Marc Fantini et Scott Gordon

News

Marc et Steffan Fantini enregistrent actuellement la bande originale de la comédie Moms’ Night Out, réalisée par Andrew & Jon Erwin (décidément la famille est à l’honneur dans ce film …). Au casting on retrouvera Sarah Drew (Grey’s Anatomy), Sean Astin, Patricia Heaton, Alex Kendrick, Robert Amaya, Abbie Cobb, Andrea Logan White, Kevin Downes, Harry Shum Jr. (Glee) et Trace Adkins. L’histoire raconte les péripéties de 3 mères de familles décidant de passer une soirée entre amies, mais ce moment de détente ne tardera pas à dégénérer pour elles et leurs proches. La sortie de Moms’ Night Out est prévue pour le jour de la fête des mères, le 9 mai 2014, aux USA.

Véritablement inséparables, Marc et Steffan Fantini sont connus surtout pour la bande originale d’Esprits Criminels, une série à succès qui entamera bientôt sa 9ème saison ; une aubaine qui se poursuit donc pour les frères Fantini et qui semble les inspirer puisqu’avec Scott Gordon le trio a déjà obtenu 5 ASCAP Awards, et ce depuis la saison 1.

Steffan est le plus honoré des deux frères, et cela est dû à sa participation remarquée pour Army Wives, qui lui a tout de même valu 7 récompenses depuis 2007, année de la première diffusion de la série. Tout aussi discret que Marc, face aux médias, il a majoritairement composé pour des programmes destinés au Petit Écran. Cependant, il semble désormais s’attaquer de plus en plus au Cinéma, avec pour preuve une récente partition pour The Lost Medallion: The Adventures of Billy Stone (2013) et des projets à venir concernant Space Station 76 (2014) et To the Wall (2015) ; des BO qu’il réalisera en compagnie de … son frangin.

Didier Bianay

reydarts.fr

Dernières sorties BO (19/02/14)

 

Only Lovers Left Alive – Jozef Van Wissem et Sqürl  

ATP Recordings (17 février 2014) – CD et Digital

Tarzan – David Newman  

Milan Records (17 février 2014) – Digital

Charlie Countryman – Christophe Beck, Dead Mono  

Psychedelic Records (17 février 2014) – Digital

M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps – Danny Elfman  

Sony Classical (17 février 2014) – CD et Digital

Pompeii – Clinton Shorter  

Milan Records (17 février 2014) – Digital

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Alexandre Desplat sur « Unbroken »

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat

News

Alexandre Desplat réalisera la BO du second film d’Angelina Jolie, Unbroken, un drame tiré d’un histoire vraie, celle de Lou Zamperini. Ce natif de Los Angeles qui a participé aux JO de Berlin en 1936, a aussi connu une terrible mésaventure après le crash de son appareil 7 ans plus tard, restant 47 jours sans nourriture, ni eau. Zamperini sera joué par l’acteur Jack O’connell qui sera aussi accompagné, entre autres, de Garrett Hedlund, Domhnall Gleeson, Jai Courtney et Finn Wittrock. Le film sortira le 21 janvier 2015.

2014 promet d’être une bonne année pour Alexandre Desplat. Tout d’abord, le français a connu une 6ème nomination pour sa BO de Philomena, soit 6 nominations lors des 8 dernières éditions ! C’est dire si Alexandre Desplat est bien installé à Hollywood. En France aussi il sera à l’honneur lors de la soirée des Césars puisqu’il est aussi nommé pour la BO du film La Vénus à la Fourrure.

Ensuite il y a cette partition pour Godzilla, que Desplat annonce comme percussive, avec quelques sonorités japonaises. Ce film, faisant partie de ceux les plus attendus de l’année, sortira le 14 mai dans l’Hexagone. Enfin, Alexandre Desplat est annoncé sur Une Suite Française, The Little Prince et aussi sur un biopic de la carrière de Lance Armstrong dont le nom et la date de sortie restent à révéler.

Didier Bianay

reydarts.fr

Relax…

Coup De Coeur

Thomas Newman

Thomas Newman

Tirée de la BO de Saving Mr Banks et composée par Thomas Newman, Westerly Weather a tout pour faire déstresser, avec sa douce mélodie jouée calmement par un piano au son réverbérant ; un classique du genre, qui nécessite une quantité limitée d’instruments, puisque la sonorité réverbérante d’un piano est de moins en moins audible à mesure que le nombre d’instruments qui l’accompagnent augmente. C’est pourquoi Thomas Newman se dote d’un accompagnement principalement tenu, tantôt par un synthé, tantôt par des violons ; accompagnement qui consiste simplement à plaquer les accords et à les tenir, pour ne pas dynamiser le calme du thème mélodique. Surtout pas ! …

Pour résumer, c’est donc par un choix d’instruments et une partition minimalistes que Thomas Newman apporte cet aspect pleinement relaxant à Westerly Weather. Un compositeur très talentueux qui vient tout juste de recevoir un Grammy Awards pour la BO de Skyfall et pour lequel je consacrerais un long article prochainement. Je dirais même que je m’y sens obligé…

Didier Bianay

reydarts.fr

Klaus Badelt hérite de « Queen of the Desert »

Klaus Badelt

Klaus Badelt

News

Werner Herzog s’est récemment mis d’accord avec le compositeur Klaus Badelt pour la BO de son prochain biopic Queen of The Desert. Le film retrace les principaux événements de la vie de Gertrude Bell, grande exploratrice, écrivaine, archéologue et responsable politique pour le compte de l’Empire Britannique, qui a accompli des œuvres importantes au Moyen-Orient, à l’aube du 20ème siècle. C’est Nicole Kidman qui campera le rôle de Gertrude Bell et elle sera accompagnée de Damian Lewis (Homeland), Robert Pattinson et l’inusable James Franco qui est annoncé sur 10 films à paraître cette année… En revanche, Queen of the Desert, en tournage actuellement, devrait sortir en 2015.

Ce long métrage marque la 4ème collaboration entre Herzog et Badelt, après Rescue Dawn (2006), et le documentaire Happy People: A Year in the Taiga (2010). Mais à vrai dire les 2 hommes se connaissent depuis un sacré bout de temps puisqu’ils ont commencé à travailler ensemble depuis 2001 et le drame Invincible. Car ne vous fiez pas à son visage un tantinet juvénile, Klaus Badelt est presqu’un vieux de la vieille. Ce compositeur allemand de 47 ans, en activité depuis 1995, a connu une ascension fulgurante à la fin des 90’s, ce qui l’a conduit tout droit au studio Remote Control de son compatriote Hans Zimmer. Une promotion grâce à laquelle il a pu garnir son CV avec des participations en tant que compositeur invité sur Le prince d’Égypte (1998), Gladiator (2000), Mission: Impossible 2 (2000), Pearl Harbor (2001), Pirates des Caraïbes – Le coffre du mort (2006). En tant que compositeur principal on lui doit les BO de La recrue (2003), Pirates des Caraïbes – La malédiction de la Perle Noire (2003), Catwoman (2004), 16 Blocks (2006) et aussi de productions françaises célèbres telles L’arnacoeur (2010), La guerre des boutons (2011), Astérix et Obélix: Au service de Sa Majesté (2012) et le dernier Dani Boon, Supercondriaque, qui sortira le 26 février prochain. Il est annoncé aussi sur Wish et No Way Jose! qui sortiront l’année prochaine et même déjà sur Rotten Island prévu pour 2016.

Didier Bianay

reydarts.fr

McTiernan choisit Eyquem pour son grand retour

Laurent Eyquem

Laurent Eyquem

News

11 ans qu’il n’avait pas réalisé un long métrage ! John McTiernan, maintenant libéré de prison et de ses démélés avec la justice, a choisi le compositeur français, Laurent Eyquem, pour composer la bande originale de son nouveau thriller Red Squad. Le film suit une bande secrète de mercenaires envoyée dans une ville frontalière mexicaine pour venir à bout d’un cartel de drogue. Le casting devrait être annoncé bientôt et le tournage, lui, est prévu pour le printemps 2014.

C’est donc un honneur pour Laurent Eyquem de travailler avec un grand réalisateur comme McTiernan qui s’est déjà entouré d’illustres compositeurs tels Michael Kamen, Alan Silvestri, Jerry Goldsmith, Basil Poledouris, Bill Conti et Klaus Badelt. Un honneur de plus puisque le natif de Bordeaux voit sa carrière prendre une bonne tournure avec une triple nomination par l’International Film Music Critics Association dans les catégories Meilleure BO pour un drame, Compositeur de films de l’année, Meilleure révélation de l’année, en rapport avec la BO de Copperhead.

Prochainement on pourra entendre ses nouvelles compositions dans les films, Tokarev, USS Indianapolis: Men of Courage, Momentum, Red Squad ainsi que dans la mini série-documentaire 14 Diaries of the Great War.

Didier Bianay

reydarts.fr

Dernières sorties BO (12/02/14)

Un amour d’hiver – Hans Zimmer et Rupert Gregson-Williams  

WaterTower Music (11 février 2014) – Digital

Welcome to the Jungle – Karl Preusser  

MovieScore Media / Kronos Records (11 février 2014) – Digital

Knights of Badassdom – Bear McCreary  

Sparks & Shadows (11 février 2014) – Digital

La Belle et la Bête – Pierre Adenot  

IDOL – Eskwad (10 février 2014) – Digital

Girls – Michael Penn (TV)

Atlantic Records (11 février 2014) – Digital

Real Humans – Rikard Borggård (TV)

MovieScore Media (11 février 2014) – Digital

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Ramin Djawadi composera pour « Dracula Untold »

Ramin Djawadi

Ramin Djawadi

News

Bon sang ! En voilà une bonne nouvelle ! Et elle nous vient de Gary Shore qui vient de recruter Ramin Djawadi (Pacific Rim) en tant que compositeur de la bande originale du prequel racontant l’origine du célèbre vampire : Dracula. Ce dernier sera joué par Luke Evans (Fast And Furious 6) qui sera aussi accompagné de Sarah Gadon, Dominic Cooper, Samantha Barks, Art Parkinson et Charlie Cox. Selon un scénario de Matt Sazama et Burk Sharpless le film relatera l’histoire d’un jeune prince tentant de sauver sa femme et son fils d’un sultan sanguinaire et le processus qui l’a amené à devenir le premier des vampires. Dracula Untold est signé Legendary Pictures et est prévu pour sortir le 17 octobre 2014 aux USA.

Ramin Djawadi compose toujours pour la série à succès Person Of Interest. Réputé polyvalent, il a récemment croqué dans des projets complètement différents avec Pacific Rim (Science Fiction), Game Of Thrones (Fantasie-Drame) ou Le Manoir Magique (Film d’animation). Il apprécie aussi de travailler pour des studios de conception de jeux vidéo, son dernier projet dans le genre étant la BO de Medal of Honor: Warfighter. En plus de Dracula Untold, il compose aussi pour The Strain, une série qui promet d’être contagieuse…

Didier Bianay

reydarts.fr

Anderson rappelle Greenwood pour « Inherent Vice »

Jonny Greenwood

Jonny Greenwood

News

Le guitariste de Radiohead, Jonny Greenwood, a de nouveau été rappelé par le réalisateur Thomas Anderson pour réaliser la bande originale de son nouveau drame intitulé Inherent Vice. A l’affiche on trouvera Joaquin Phoenix (Her), Reese Witherspoon, Josh Brolin, Benicio Del Toro, Owen Wilson, Jena Malone, Martin Short et Maya Rudolph. Le film se base sur un roman de Thomas Pynchon paru en 2009. L’histoire se déroule à Los Angeles dans les années 60 et suit le détective spécialisé dans les stups, Larry “Doc” Sportello, qui enquête sur le cas d’une fille enlevée.

Thomas Anderson a renouvelé sa confiance à Jonny Greenwood en lui proposant cette troisième collaboration après There Will Be Blood (2007) et The Master (2012). Faut dire que Jonny Greenwood a fait des vagues avec les BO de ces 2 films qui lui ont rapportées en tout 10 récompenses (dont 7 pour la BO de There Will Be Blood). Un bon palmarès pour un compositeur beaucoup plus connu sur la scène rock du fait de la popularité du groupe Radiohead, dont il est l’un des co-fondateurs, en 1991. Douze ans plus tard, il se lance dans la Musique pour l’Image avec la trame sonore du documentaire Bodysong. Actuellement Jonny Greenwood compose donc sa 6ème BO pour un long métrage sur Inherent Vice, dont la date de sortie n’est pas encore connue. Toutefois cette production de chez Warner Bros. Pictures devrait connaitre ses premières diffusions lors des festivals majeurs qui se tiendront au courant de l’année.

Didier Bianay

reydarts.fr

Première Écoute : La BO de « La Voleuse De Livres »

la-voleuse-de-livresPremière Écoute

Tendre et aussi dramatique, la BO du film La Voleuse de Livres est assez réussie, partant logiquement favorite dans la course à l’Oscar de la meilleure bande originale.

Ayant beaucoup apprécié La Voleuse de Livres, le roman de Markus Zusak dont le film est inspiré, et ayant eu vent d’une adaptation cinématographique, John Williams s’est proposé personnellement au réalisateur Brian Percival pour réaliser la bande originale de son long métrage. Une nouvelle qui a surpris par le fait que John Williams se soit détaché de Steven Spielberg pour la première fois depuis 2005, du moins en ce qui concerne le cinéma. Et pour son seul gros projet cinématographique de l’année 2013, il a composé une BO qui se révèle un bon cru de 52 minutes, qui s’apprécie de plus en plus avec le temps…

Tendresse et innocence enfantines …

John Williams a mis en place une instrumentation particulière, choisissant en guise d’instruments principaux ceux appartenant au registre Classique (violoncelles, altos, violons, piano, clarinette, flûte, harpe) mais aussi possédant des timbres fragiles, plus aptes à exprimer la sensibilité et l’innocence. En ce qui concerne les cuivres elles sont quasi inexistantes. Et parmi tous les instruments, et sur l’ensemble de la BO, c’est bien le piano qui domine ; c’est d’ailleurs le premier instrument que l’on entend sur i One Small Fact, le premier morceau. C’est sur cette même piste que sont exécutés les thèmes principaux qui reviennent très souvent par la suite. Très tendre i One Small Fact donne le ton avec une harmonie un peu froide mais terriblement attendrissante ; clarinettes, harpe, flûte prennent le relais toujours dans cette même tendresse enfantine et innocente pendant 52 minutes. Ce n’est qu’à partir de la piste 9 dénommée Max and Liesel que l’on s’aperçoit que John Williams a aussi réservé un très joli thème à Max, thème que l’on retrouve dans The Departure of Max, Max Lives et Finale. The Snow Fight et Foot Race font encore plus ressortir les bons moments propres à l’enfance, l’émerveillement de la découverte n’y échappant pas et étant bien dépeint dans Ilsa’s Library, Learning to Read. Mais même ces deux dernières compositions n’affichent pas une humeur totalement gaie, le spectre tragique de la guerre ne pouvant être continuellement ignoré.

… sur fond de drames humains

La BO ne prend jamais un ton virulent même pour décrire l’angoisse dans Book Burning, mais la touche dramatique est pratiquement omniprésente et plus ou moins intense. Malgré une instrumentation et une orchestration qui pourrait être propres aux BO de films féeriques, John Williams esquive justement tout enchantement avec des arrangements aux harmonies froides, qui nous rappelle la dureté omniprésente et plus ou moins palpable de la guerre ; car il y a toujours ces notes malicieuses, ou ces brusques intervalles de notes, surprenant un peu l’oreille et ternissant légèrement les mélodies. Un travail de sape harmonique bien dosé que John Williams a donc dû réaliser pour rester dans le ton dramatique du film tout en maintenant une œuvre agréable à l’écoute, et qui témoigne aussi de l’extrême maîtrise du compositeur. Mais outre l’aspect harmonique, ce sont surtout les cordes (violons, altos, violoncelles) qui se chargent de la teinte dramatique générale de la BO, avec des interprétations modulantes et traînantes, qui leurs confèrent, du coup, des sonorités grinçantes et déprimantes. Poussées un peu plus dans cette optique, cela aboutit à des pièces très touchantes et sombres tels The Train StationRescuing the Book, Rudy is Taken.

John Williams a donc réalisé un bon travail sur cette BO et montre qu’il est un compositeur qui continue de surprendre même après plus de 60 ans de carrière. Bien que les  thèmes principaux reviennent très (trop ?) souvent, les arrangements complexes qui s’articulent autour sont tous simplement monstrueux. Un énorme travail qui s’écoute avec plaisir, les fans de Classique y trouveront leurs comptes et ceux de La Voleuse De Livres aussi, tant l’adéquation avec l’ambiance du film est indiscutable. Ça, les membres de l’Académie l’ont bien noté, reste à savoir si cette partition décrochera l’Oscar de la meilleure BO de l’année écoulée, verdict le 2 mars prochain.

Didier Bianay

reydarts.fr

Deborah Lurie sur « Murder of a Cat »

Deborah Lurie

Deborah Lurie

News

Deborah Lurie … wow ! … Allez je me concentre. Deborah Lurie a récemment terminé la BO du premier long métrage de Gillian Greene, le thriller comique Murder of a Cat. Le film raconte l’histoire d’un jeune homme ayant appris que son défunt chat menait une double vie avec un autre propriétaire (où vont-ils prendre ces idées ?! …) Au casting on retrouve entre autres Fran Kranz, Nikki Reed (saga Twilight), J.K. Simmons et Greg Kinnear qui a récemment campé le rôle de Jack Kennedy dans la mini-série The Kennedys (2011). La sortie de Murder of a Cat n’a pas encore été révélée.

C’est donc un autre projet, en tant que compositrice principale, que Deborah Lurie ajoute à sa carrière dans la Musique de Film, entamée en 1997. Cette surdouée, à la scolarité brillante, est connue pour la tendre BO du film Dear John (2010) qui lui a valu un ASCAP Award tout comme sa bande son pour le documentaire Justin Bieber: Never Say Never (2011). Cependant, depuis plus d’une décennie, Deborah Lurie est une habituée des départements musicaux, ayant travaillée en tant qu’arrangeuse, orchestratrice, ou compositrice invitée sur des BO de gros blockbuster tels X2: X-Men unis (2003), Charlie et ses drôles de dames se déchaînent (2003), Spider-Man 2 (2004), Spider-Man 3 (2007), Hellboy II – L’armée d’or (2008). Des contrat qui témoignent de la confiance que lui accorde le milieu de la Musique de Film à Hollywood ainsi que Danny Elfman qui a fait appel à ses services pour l’accompagner sur 3 BO. Mais la réputation de Deborah Lurie est encore plus grande sur la scène Pop-Rock où elle a été soit productrice, soit arrangeuse pour des artistes renommés comme Katy Perry, Kelly Clarkson, Christina Perri, Hoobastank, Papa Roach, 3 Doors Down, The All-American Rejects, Bon Jovi, Adam Lambert ou The Pussycat Dolls (live).

Didier Bianay

reydarts.fr

Dernières sorties BO (05/02/14)

 

La Grande aventure Lego – Mark Mothersbaugh  

WaterTower Music (4 février 2014) – CD et Digital

The Ryan Initiative – Patrick Doyle

Varese Sarabande (4 février 2014) – CD et Digital

RoboCop – Pedro Bromfman  

Sony Classical (4 février 2014) – CD et Digital

Justice League: War – Kevin Kliesch  

WaterTower Music (4 février 2014) – Digital

The Patrol – Nick Crofts & James McWilliam  

AFG Film Ltd (3 février 2014) – Digital

The Monuments Men – Alexandre Desplat  

Sony Music (31 janvier 2014) – CD et Digital

A Perfect Man – Jeff Cardoni  

Double Eagle Records (31 janvier 2014) – Digital

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

John Debney sur « The After »

John Debney

John Debney

News

John Debney (Iron Man 2) a confirmé au webzine Soundtrax qu’il vient juste de finir de composer la bande son du premier épisode de The After, la nouvelle série (?) fantastique réalisée par Chris Carter (X-Files) et produite par Amazon Studios. J’ai mis un point d’interrogation puisque cette série n’en est pas encore une, Amazon Studios attendant les retombées statistiques du premier épisode pour statuer sur la commande, ou non, d’une saison intégrale. Déjà du suspens donc pour Sharon Lawrence, Jamie Kennedy, Aldis Hodge, Andrew Howard, Jaina Lee Ortiz, Adrian Pasdar, Arielle Kebbel et Louise Monot, les principaux acteurs de la série qui relatera les aventures de 8 personnes s’entraidant pour survivre à une catastrophe engendrée par une force mystérieuse.

John Debney ne pouvait rêver mieux, lui qui est un grand fan de Chris Carter ; une première collaboration avec ce réalisateur qu’il espère longue, quand bien même il se trouve déjà bien occupé puisqu’il composera la BO de SpongeBob SquarePants 2 (2014) après avoir finies celles du Thriller Eliza Graves (2014) et du drame Christ the Lord: Out of Egypt (2015). Broken Horses, Walk of Shame, Draft Day, sont 3 autres films sur lesquels il a participé et dont les sorties sont proches.

Didier Bianay

reydarts.fr

Le son qui tue

Musiques de Films Légendaires

Hotei Tomoyasu

Hotei Tomoyasu

On attaque la semaine avec Battle Without Honor Or Humanity, un morceau qui ne laisse pas indifférent… Composé par Tomoyasu Hotei pour le film New Battles Without Honor and Humanity (2000), ce titre demeure l’œuvre majeure de ce guitariste japonais qui vient tout juste de fêter ses 52 ans. Tout d’abord présent sur son album live « Rock the Future Tour 2000-2001 », ce Rock instrumental n’a pas tarder à faire le tour du monde… et aussi des médias en tous genres. En effet cela a commencé avec son introduction dans la BO du mythique Kill Bill (2003) qui a popularisé ce morceau en occident ; s’en sont suivies d’innombrables exploitations pour divers émissions télévisées, films, jeux vidéos, émissions radios, événements sportifs ou séries télés. C’est qu’avec ses trompettes charismatiques, des percussions puissantes, une guitare électrique électrisante et planante, Battle Without Honor Or Humanity est assez engageant et accroche facilement l’attention. Enfin, sa mélodie facilement mémorisable parachève la liste des ingrédients bons à en faire un générique parfait.

Didier Bianay

reydarts.fr