Rien de fantomatique

Musiques De Films Légendaires

Ray Parker Jr.

Ray Parker Jr.

1984 c’était l’année où je rentrais dans le monde des vivants, et c’était aussi l’année de sortie de la chanson originale Ghostbusters du blockbuster Ghostbusters. Tiens, en voilà une musique qui n’est pas passée inaperçue sur plusieurs aspects.

Déjà musicalement le titre de Ray Parker Jr. hante les esprits avec ses « Ghostbusters » scandés en chœurs un nombre incalculable de fois, avec son riff de basse et ses coups de synthé incisifs. Celui qui a moins apprécié les partitions de ses 2 instruments c’est Huey Lewis qui y a trouvé de fâcheuses similitudes avec son single I Want A New Drug sorti quelques mois plus tôt, et il n’avait pas tort. Voyant poindre le spectre des conséquences artistiques et financières du procès pour plagiat, les 2 hommes ont trouvé un arrangement sans passer par le tribunal en 1995. Entre temps cette brouille judiciaire n’a pas empêché Ray Parker Jr. de connaître une nomination aux oscars 85.

Le clip de cette chanson n’avait pas de visée particulièrement modeste, étant bourrée d’apparitions de célébrités de l’époque, je cite par là Chevy Chase, Irene Cara, John Candy, Melissa Gilbert, Ollie E. Brown, Jeffrey Tambor, George Wendt, Al Franken, Danny DeVito, Carly Simon, Teri Garr et même Peter Falk (Columbo)… De quoi doper commercialement le film et une chanson originale dont les lyrics ont été volontairement conçus comme une pub par Parker Jr..

Comme un hymne l’âme de Ghostbusters est devenue inamovible, intouchable, la chanson étant reprise en Hip-Hop sur l’épisode suivant de la saga S.O.S. Fantômes. Mieux encore elle a été réadaptée pour les dessins animés et jeux dérivés de la franchise et même hors franchise (Lego Rock Band, Beatmania IIDX 14: Gold). Elle a inspiré de nombreux artistes divers et variés, des rappeurs Mistah F.A.B et The Game, aux inoffensifs jumeaux irlandais Jedwards en passant par les métalleux de Xentrix ou encore DJ Umi Ghoulies ; pour ne citer qu’eux car la liste est très longue…

Avec quelques places de numéro un et des places d’honneur à travers le monde, Ghostbuster n’a pas eu un succès commerciale mythique. Mais pour survivre dans la culture populaire elle avait comme atout l’originalité de ses paroles, des mélodies facilement mémorisables et l’immense réussite du film qu’elle représente ; les raisons qui expliquent ce succès de bout en bouuuuuuh.

Didier Bianay

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s