Actu BO – Ça s’est passé cette semaine …

Le Récap’

28/08 Sortie de la BO de Mr. Holmes composée par Carter Burwell.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Rupert Gregson-Williams*The Do Over Steven Brill

David Holmes et Keefus CianciaLondon Spy Tom Rob Smith**

Nicholas BritellThe Big Short Adam McKay

Laura Karpman UndergroundMisha Green et Joe Pokaski

Mark Orton***UnleashedFinn Taylor

Clinton ShorterCode Black Michael Seitzman

Heitor Pereira****Angry Birds Fergal Reilly et Clay Kaytis

Danny Bensi et Saunder JurriaansChristine – Antonio Campos

* Il a composé la BO d’Hotel Rwanda (2004)

** L’auteur du livre Enfant 44

*** Ce leader du groupe Tin Hat s’est illustré en 2013 avec la partition de Nebraska

**** Compositeur brésilien fort bien installé à Hollywood. Il a notamment à son actif des compos additionnelles pour de grosses productions (Shrek 2, Mission Impossible 2 ou encore Madagascar) et les BO de Moi, Moche et Méchant 1 et 2.

Didier Bianay

Publicités

Dernières sorties BO (28/08/15)

mr-holmes-banner

Mr Holmes Carter Burwell

Lakeshore Records (28 août 2015) CD/Digital

Grandma – Joel P. West

Lakeshore Records (28 août 2015) CD/Digital

One & Two – Nathan Halpern

Lakeshore Records (28 août 2015) Digital

Le Tout Nouveau Testament – An Pierlé

Helicopter Bvba (28 août 2015) Digital

Zipper – H. Scott Salinas

Lakeshore Records (28 août 2015) Digital

Source : underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Menace (très) pesante…

Coup de Cœur

Michael Giacchino

Michael Giacchino

Dans le style ambiance angoissante j’ai retenu cette compo de Michael Giacchino intitulée Bury the Hatchling. Introduisant la BO de Jurassic World, cette subtile partition possède une juste dose de musicalité.

Mettre une ambiance musicale bien flippante sans faire un désastre demande une sacrée précision d’écriture. Alors le maestro Giacchino altère tout d’abord l’harmonie. En effet, le thème de L’Indominus Rex multiplie des mouvements peu lumineux et froids tels que des secondes mineures, des tierces mineures, des quartes et des quintes mineures, dans une gamme qui n’est finalement ni majeure ni mineure… Déroutante pour les oreilles, peu élégante sur le papier, la trame mélodique ne reste heureusement jamais toute seule mais est toujours soutenue soit par du sound design, soit par des tenues de notes ou d’accords atonaux ; des arrangements secondaires pas plus réjouissants mais qui s’avèrent cruciaux car apportant un enrichissement minimal et une tension adéquate.

Le caractère un peu rêche de l’harmonie se voit de plus adouci par une interprétation majoritairement douce, une manière de jouer introvertie qui va de pair avec le sentiment d’effroi, de crainte d’un danger non explicite mais palpable. C’est d’ailleurs pour s’en tenir à une menace pesante qu’aucun instrument n’emballe vraiment la dynamique du morceau.

Avec en prime des grincements et trémolos de cordes et des violents coups de percus imprévisibles, Bury the Hatchling rassemble bien les codes de la musique d’effroi mais n’en devient pas effroyable, et pourtant il s’en faut toujours d’un pas… Malgré des phrases mélodiques volontairement peu sexy, le compositeur trouve un équilibre musical grâce à un accompagnement sombre, omniprésent et complémentaire. Le tout atteint bien son but : ne pas nous rassurer…

Didier Bianay

La musique de Star Trek (1/2)

Musiques De Films Légendaires

Jerry Goldsmith

Jerry Goldsmith

Dans cet article en 2 parties on va s’intéresser aux 2 thèmes qui ont marqués la franchise Star Trek, des contributions signées Jerry Goldsmith (1979) et Alexander Courage (1966).

On commence avec Jerry Goldsmith, et à entendre ce thème excité et héroïque, il s’est bien rattrapé… N’ayant pas pu se positionner sur la série dont est issue Star Trek 1, faute de disponibilité, il s’est fait une joie de rejoindre cette adaptation avec devant lui un délai de composition de 3 à 4 mois, plutôt relax pour l’époque. Enfin relax… c’était sans compter le fait qu’il ait dû refaire le thème et changer une bonne partie de la BO, finissant finalement l’enregistrement 5 jours avant la sortie du film ! Mais loin de bâcler le travail Goldsmith et ses collègues Fred Steiner et Alexander Courage sont allés rechercher des sonorités originales, s’équipant de synthés dernier cri répondant aux doux noms de Yamaha CS-80, ARP 2600, Oberheim OB-X, ou encore un Serge synthesizer ; tout cela pour suivre la tendance avant-gardiste du film.

Au final tous ces efforts ont quand même bien été récompensés par la Critique avec des nominations aux Oscars, aux  Golden Globes et aux Saturn Awards en 1980, la BO de Star Trek 1 devenant même un classique du Cinéma. Depuis 1979, 3 rééditions sont apparues, une en 1990 pour la mise en format CD, et 2 autres (en 1998 et 2012) proposant des extras, davantage de musiques et, bien sûr, des améliorations sonores qui permettent de mieux apprécier l’œuvre même sans avoir l’oreille pointue.

Disparu en 2004, Goldsmith a donc laissé en héritage au fan de la saga un thème mythique plein d’entrain et qui sent bon l’aventure. Toutefois, son homologue Alexander Courage en a fait autant dans une humeur bien différente. Ce sera l’objet du 2ème volet de cet article.

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine …

Le Récap’

21/08 Les sorties des BO de The End Of The Tour et de Gloria respectivement par Danny Elfman et Lorne Balfe.

18/08 L’annonce des premières nominations pour les World Soundtrack Awards 2015. Découvrez-les ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Harald Kloser et Thomas WanderIndependence Day 2Roland Emmerich

Michael Brook* – About Ray Gaby Dellal 

Ramin Djawadi The Great Wall Zhang Yimou**

Brian Byrne The Secret Scripture Jim Sheridan 

Aaron Zigman Mr. Right Paco Cabezas 

Jonathan Sadoff*** The Meddler Lorene Scafaria 

Tony Morales Elena Of Avalor Craig Gerber 

Nathan Halpern Sticky Notes Amanda Harlib

*Il a composé la BO d’Into the Wild en 2007

** Un grand réalisateur chinois qui a réalisé Le Sorgho Rouge, Épouses Et Concubines, La Cité Interdite ou encore Hero

*** Il est l’auteur de la bande son de la comédie dramatique Jusqu’à Ce Que La Fin Du Monde Nous Sépare

Didier Bianay

Dernières sorties BO (21/08/15)

End of the tour 2

The End Of The Tour – Danny Elfman  

Lakeshore Records (21 août 2015)

We Are Your Friends – Artistes variés  

Interscope Records (21 août 2015)

Gloria – Lorne Balfe  

Varese Sarabande (21 août 2015)

Holding The Man – Alan John, artistes variés  

Sony Music (21 août 2015) – Digital

Learning To Drive – Dhani Harrison & Paul Hicks

Milan (21 août) – CD/Digital

Staten Island Summer – John Swihart

Lakeshore Records (21 Août) – Digital

Sources : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Du Brian Byrne pour le drame « The Secret Scripture »

News

Brian Byrne

Brian Byrne

Brian Byrne compose actuellement pour le film The Secret Scripture, un drame réalisé par Jim Sheridan comportant dans son casting Rooney Mara, Vanessa Redgrave, Theo James, Eric Bana, Jack Reynor et Aiden Turner. Ce long métrage dont la sortie n’est pas encore connue est basé sur le roman éponyme de Sebastian Barry et suit une centenaire qui relate sa vie dans un mémoire, enfermée dans un hôpital psychiatrique irlandais.

Son Irlande natale, c’est sans doute la meilleure source d’inspiration du sentimental Brian Byrne. C’est sur un autre film où la trame se passait en Irlande que ce compositeur avait sorti sa meilleure partition en 2011, précisément sur Albert Nobbs. Avec une teinte Classique rétro la BO de ce drame laissait la part belle à une harpe et un piano liquides et limpides. Elle a aussi tissé des liens avec la musique folklorique irlandaise toujours avec cette même constante, une mélodicité contagieuse. Cela a eu pour résultat de propulser considérablement la carrière du compositeur avec des distinctions prestigieuses tel un WSA et un Satellite Award décroché en 2012 et 4 nominations dont une aux Golden Globes la même année.

Musicien accompli Byrne peut être fier d’avoir collaboré avec des stars comme Katy Perry, Bono, Barbra Streisand, Pink, Josh Groban, Lisa Stansfield, Van Morrison, Alanis Morissette, The Corrs ou Sinead O’connor. Concernant le Cinéma sa meilleure référence reste le film de François Girard Le Virtuose et malgré un agenda scénique intéressant force est de constater que Brian Byrne semble, depuis, plus focalisé sur la Musique de Film avec 5 films décrochés cette année. En attendant ce qu’il réserve sur sa prochaine partition pour Queen Of Carthage, on peut espérer une sacrée BO pour The Secret Scripture, un drame émotionnel irlandais typiquement taillé pour lui…

Didier Bianay

World Soundtrack Awards 2015 : Les artistes nominés

News

Le rendez-vous incontournable des compositeurs ! Totalement dédiés à la Musique de Film, les WSA reviennent pour une 15ème édition cette année et les organisateurs de l’événement ont commencé à délivrer quelques nominations ; et non des moindres.

Compositeur de l’année

Bruno Coulais
3 Coeurs, Journal D’une Femme De Chambre, Masaan, Gemma Bovery, Mune – Le Gardien De La Lune, Le Chant De La Mer 

Alexandre Desplat
Every Thing Will Be Fine, The Imitation Game, Tale Of Tales, Invincible

Michael Giacchino
La Planète Des Singes : L’Affrontement, Vice-Versa, Jupiter Ascending, Jurassic World, Tomorrowland

wsa awardJohann Johannsson
I Am Here, Sicario, Une Merveilleuse Histoire Du Temps

Hans Zimmer
Chappie, Interstellar

Meilleure BO de l’année

Birdman – Antonio Sanchez
Cendrillon – Patrick Doyle
The Imitation Game – Alexandre Desplat
Interstellar – Hans Zimmer
Une merveilleuse Histoire Du Temps – Johann Johannsson

Meilleure chanson originale

The Apology Song (La Légende De Manolo) – Diego Luna

Carry Me Home (Divergente 2) – SOHN

Glory (Selma) – John Legend & Common

Grateful (Beyond The Lights) – Rita Ora

Tell Me (Lost River) – Saoirse Ronan

Patrick Doyle recevra un prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. 

D’autres nominations suivront dans les prochains jours dans les catégories Révélation de l’Année, Choix du Public et Meilleur Jeune Compositeur. Comme à l’accoutumée, la cérémonie clôturera le festival international du film de Gand, le 24 Octobre 2015.

Didier Bianay

Kloser et Wander composeront pour la suite d’Independence Day

bougies 2ans

 M-C-N fête ses 2 ans !

News

Harald Kloser

Harald Kloser

Harald Kloser et Thomas Wander seront les 2 compositeurs qui succéderont à David Arnold pour composer la BO d’Independence Day 2. Roland Emmerich poursuivra son histoire derrière la caméra et sera entouré des acteurs Vivica A. Fox, Jeff Goldblum, Liam Hemsworth, Bill Pullman, Jessie Usher, Maika Monroe, Judd Hirsch, Sela Ward, William Fichtner et Charlotte Gainsbourg. Independence Day 2 débarquera dans les salles obscures en Juin 2016, on y découvrira comment la coalition internationale s’est inspirée du matériel extraterrestre récupéré, afin de ne plus être prise au dépourvu en cas de nouvelle invasion ; enfin en théorie…

Thomas Wander

Thomas Wander

Passer après David Arnold ne sera pas aisé, le compositeur britannique ayant fait belle impression en 1996 avec une partition sacrément tumultueuse et particulièrement recherchée. Mais le duo Kloser-Wander pourra compter sur son expérience ; car ce n’est pas la première fois que ces 2 compositeurs autrichiens travaillent ensemble qui plus est sur un film de Roland Emerich, on peut citer par là 10 000, 2012, Anonymous et White House Down.

Plutôt discret, Thomas Wanker alias Wander (pour éviter de faire sourire les anglophones…) est un ancien élève de Jerry Goldsmith et David Raksin et est basé à L.A. depuis 1992. Dans sa carrière cinématographique il a rarement composé seul, partageant (depuis 1999) l’essentiel de sa filmographie avec Harald Kloser. Plus âgé, Kloser est aussi le plus étonnant des deux. Ayant fait connaissance avec Roland Emmerich sur le film Passé Virtuel, c’est sur Le Jour d’Après qu’il lui donnera satisfaction, non seulement par ses talents de composition mais aussi par ses talents d’écriture. Convaincu Emmerich lui laissera même écrire l’histoire de 10000 et 2012. Concernant Independence Day 2, Harald Kloser aura un statut encore plus important puisqu’il fait aussi partie des producteurs, entretenant encore ce caractère multi-casquette assez singulier parmi les compositeurs du 7ème Art.

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière …

Le Récap’

14/08 La sortie de la BO de la comédie People Places Things, signée Mark Orton.

12/08 Décès du compositeur français Pierre Jansen (85 ans), un fidèle collaborateur du réalisateur Claude Chabrol. Jansen a composé pour Le BoucherLa Femme Infidèle, La Dentellière, Que La Bête Meure ou encore Les Innocents Aux Mains Sales.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur

Rob Simonsen BurntJohn Wells

Emilio Kauderer Secret in Their Eyes*Billy Ray

Michael Price et David Arnold** Jekyll & Hyde Charlie Higson

Jonathan Goldsmith UnlessAlan Gilsenan

Dominic Lewis The Player John Rogers 

Nima Fakhrara*** The Girl in the Photographs Nick Simon 

Nathan Larson Show Me a Hero David Simon

Michael Rohatyn Maggie’s Plan Rebecca Miller 

Alex Heffes 11/22/63 J.J. Abrams et Stephen King

Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez**** Gigantic Nathan Greno

Mark Mancina, Opetaia Foa’I, Lin-Manuel Miranda Moana  John Musker & Ron Clements 

* Pour ce remake du film Dans Ses Yeux (2009), Billy Ray a rappelé le même compositeur qui avait planché sur l’oeuvre originale

** Ce duo continue de composer pour la série à succès Sherlock

*** Auteur de la BO de Signal en 2014

**** Ce couple de musiciens ne composera que les chansons originales de ce film d’animation prévu pour 2018. Le choix du compositeur de la BO n’a pas encore été fait

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine …

Le Récap’

07/08 Parutions des BO des films-événement Mission: Impossible-Rogue Nation et Agents Très Spéciaux: Code U.N.C.L.E, composées par Joe Kramer et Daniel Pemberton. (Étant donné que les sorties CD et digitales ne se font plus que le vendredi, la rubrique Dernières Sorties sera désormais éditée chaque vendredi pour présenter les sorties du jour).

Projets confirmés cette semaine (Compositeur film ou série réalisateur ou créateur)

Marco BeltramiBen-Hur Timur Bekmambetov

Gast Waltzing* Sunset Song Terence Davies 

Mychael DannaManjeet Ral et Biggi Hilmars Beeba Boys Deepa Mehta 

Clément Dumoulin (Animalsons)** French Tour Rachid Djaidani

Craig Wedren Blunt Talk Jonathan Ames 

Howard Shore The Free State of Jones Gary Ross

* Compositeur luxembourgeois auteur de la BO du film JCVD en 2008

** Producteur et beatmaker français qui a composé pour Booba, notamment les morceaux Destinée et Garde La Pêche

Didier Bianay

Dernières sorties BO (07/08/15)

mission-impossible

Mission : Impossible, Rogue Nation – Joe Kraemer  

La-La Land Records (7 août 2015)

Les Chaises musicales – Alexis Hk  

Milan Music (7 août 2015)

Agents très spéciaux: Code U.N.C.L.E – Daniel Pemberton  

Sony Classical / WaterTower Music (7 août 2015)

War Room – Paul Mills  

Reunion Records (7 août 2015) – CD et Digital

The Gift – Danny Bensi & Saunder Jurriaans

Sony • CD/Digital (7 août 2015)

Low Down – Ohad Talmor  (Album)

Cinewax (7 août 2015) – Digital

Ricki and the Flash – Artistes variés  (Album)

Republic Records (7 août 2015)

Last Cab to Darwin – Ed Kuepper  (Album)

Sony Music Entertainment (7 août 2015)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Marco Beltrami s’attaque au Péplum

News

Marco Beltrami

Marco Beltrami

C’est sans doute la plus grosse news de la semaine avec l’avènement de Beltrami sur le péplum Ben Hur. Derrière la caméra on retrouve Timur Bekmambetov, l’auteur du très décalé Abraham Lincoln, Chasseur de Vampires. Et en guise de casting on aura droit aux présences de Jack Huston, Morgan Freeman, Toby Kebbell, Nazanin Boniadi et Rodrigo Santoro. Ben Hur sortira en France en Mars 2016.

Alors bien sûr je ne vais pas à nouveau faire la présentation du grand Marco Beltrami, après lui avoir consacré tout une biographie l’année dernière. Je rappelle juste que sur une vaste filmographie s’étalant sur plus de 2 décennies il composé notamment pour ScreamTerminator 3: La Guerre Des Machines, I, Robot , Hellboy, et plus récemment pour Wolverine : Le Combat De l’Immortel. Après avoir complété sa partition pour Hitman 47, il vient juste de sortir la sombre et mystérieuse BO des Fant4stiques, en compagnie de Philip Glass. Si ce dernier était tout de même le choix numéro un du réalisateur Josh Trank, Beltrami a apporté son expérience sur ce type de film et un impact adéquat à la partition.

Ben Hur marque donc un renouveau pour la filmographie de Beltrami, car c’est le premier péplum pour lui. Il renouvellera  l’expérience avec un autre péplum, celui d’Alex Proyas, Gods Of Egypt. Mais même attaché aux films d’action et d’horreur, Beltrami a déjà montré sur les western 3h10 pour Yuma et Homesman qu’il peut sacrément surprendre là où l’attend pas. Wait and listen…

Didier Bianay

Première Écoute : La BO d’Ant-Man

Première Écoute

ant manPour Ant-Man, Christophe Beck réalise une partition puissante, excitante et subtile, avec une teinte rétro que les amateurs de musiques de films ne manqueront pas d’apprécier.

Une puissance indéniable

La puissance voilà ce qui ne tarde pas à se dégager de la BO d’Ant-Man, précisément sur le Main Theme. Dans un article j’avais parlé de son utilité en tant que contrepoint à l’image et en tant que descriptif de la force intérieure du héros. En fait, Christophe Beck amplifie tout d’abord une recette classique en s’équipant d’une forte section de cuivres graves qu’il couple avec des percussions symphoniques ou rock bien musclées. De manière générale, sur l’ensemble de la BO le mixage est aussi dédié à la puissante avec une compression audio poussée, mais sans excès, qui rend encore plus impressionnants les déchaînements d’un orchestre massif et apporte de la présence à des passages plus discrets. Enfin, des trompettes viennent apporter l’effet triomphant et brillant qui sied bien au coté héroïque du long métrage.

Un dynamisme rétro

Ce qui a mit la puce à l’oreille d’un Christophe Beck rompu aux comédies, c’est l’humour très palpable du film, une des qualités le distinguant des autres productions récentes des studios Marvel. C’est pour cet aspect que le compositeur réserve quelques pistes déjantées et mémorables tels Ant 247, et Tales Of Astonish. Scott Surfs On Ants est tout aussi loufoque mais se trouve plus au service de l’action. Malgré sa courte durée il intègre d’autres ingrédients dynamiques que l’on retrouve régulièrement dans cette bande son tels des cordes haletantes, des roulements de congas et la rapidité d’une grande variété de percussions, tout ceci nous projetant dans la musique d’hold-up ou d’ancien James Bond. Cette teinte générale ancienne, parfois funky, tranche avec des sonorités électroniques plus futuristes et très minoritaires ; bien éloignée du concept original que le compositeur a avoué purement électronique.

Un lyrisme subtil

Bien que la BO soit menée tambours battants, Beck se devait de décrire la double relation père-fille que l’on trouve dans le film, 2 familles à recomposer, avec ce que leurs histoires impliquent comme tristesse, nostalgie et tendresse. Dans ce registre non plus il n’a pas failli et propose tout au long de sa partition quelques belles ponctuations lyriques disséminées ça et là et surtout dans le cafardeux Your Mom Died Hero. L’orchestration fourmillante de Tiny Telepathy et la piste Small Sacrifice viennent accompagner des scènes pas évidentes à mettre en musique, mais c’est pourtant à ces moments que Beck créé une alchimie particulièrement magique entre la musique de l’image.

Malgré les multiples facettes de la BO d’Ant-Man, on constate donc une certaine cohérence due à une domination de la puissance et à une volonté d’opérer une rotation significative et judicieuse dans une instrumentation vaste et typée. Une bonne recette pour ne pas égarer et lasser l’oreille, avec l’efficacité mélodique et harmonique en prime pour la combler.

Didier Bianay

Canon !

Musiques De Films Légendaires

Klaus Badelt

Klaus Badelt

Récent et déjà légendaire. Sorti en 2003, le thème He’s A Pirate est bien ancré dans la culture musicale, normal il est très reconnaissable et sacrément entraînant. Mais si cette compo est une perle, elle est à l’image de la BO dont elle est issue, à savoir qu’il n’est pas évident de savoir qui a fait quoi…

Accompagnant une saga naissante prometteuse, la partition de Pirates des Caraïbes 1 fut un projet excitant et changea de capitaine plusieurs fois. D’abord attribué à Alan Silvestri, il a ensuite été proposé à Hans Zimmer qui, occupé par Le Dernier Samouraï, l’a délégué à Klaus Badelt. Avec un délai très court a respecter (3 semaines), le navire Remote Control a mobilisé sept autres moussaillons qui ont orchestré et rajouté d’autres compositions : Ramin Djawadi, James Dooley, Nick Glennie-Smith, Steve Jablonsky, Blake Neely, James McKee Smith et Geoff Zanelli. Tous se sont inspirés du travail de Zimmer qui avait veillé à écrire une ébauche de la majorité des morceaux que l’on entend sur cette BO, dont He’s A Pirate.

Mais voila, comme pour la totalité de la BO, c’est Klaus Badelt qui a hérité des crédits de composition de ce morceau, même s’il n’a fait qu’arranger et réorchestrer la démo originelle de Zimmer. Alors Zimmer ou Badelt ? Si la culture populaire a du mal à faire le tri, elle est loin d’avoir jeté l’oeuvre à la poubelle, tant cette compo fait déjà partie des classiques et a été maintes fois reprise par nombres d’artistes amateurs et professionnels tels Tiësto, Pelo Verde, Pete ‘n’ Red’s Jolly Roger, Tribal Treasure ou encore Rebel. Pour prolonger un peu l’humour de cette saga le grand pianiste Wibi Soerjadi a même proposé une version jouée à une main et un crochet, le chenapan…

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine …

Le Récap’

Cette semaine sont sorties les BO de La Rage Au Ventre et d’Ant-Man, respectivement de James Horner et de Christophe Beck.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Atli Orvarsson BilalKhurram Alavi 

Clint Mansell* Man Down Dito Montiel

Jeff Toyne Life on the LineDavid Hackl**

Bret McKenzie*** Bob the Musical Michel Hazanavicius****

Alec Puro The Runaround Gavin Wiesen

Jeff Cardoni Guide to Surviving Life Jay Lacopo

Stephen Rennicks RoomLenny Abrahamson

Bear McCreary DamienGlen Mazzara 

* L’auteur de la BO de Black Swan

** Le réalisateur de Saw 5

*** Sur cette comédie musicale il n’écrira que les chansons. Dans le même exercice il avait décroché un oscar pour la chanson originale Man Or Muppet (The Muppets)

**** Réalisateur français qui a obtenu l’oscar du meilleur film pour The Artist, en 2012

Didier Bianay

Une nouvelle série pour McCreary

News

Bear McCreary

Bear McCreary

Damien, tel sera le nom de la prochaine série sur laquelle planchera Bear McCreary, une adaptation/suite de La Malédiction qui se focalise sur Damien Thorn. La série est créée par Glen Mazzaro et voit dans son casting les présences de Bradley James, Barbara Hershey, Omid Abtahi et Meganlyn Echikunwoke. Prévue pour débarquer aux USA début 2016, Damien il n’a pas encore de diffuseur pour le territoire français.

Oh oui, Bear McCreary s’essaie quelquefois au Cinéma, il est bien l’auteur de l’éclectique BO d’Everly. Mais le natif de Fort Lauderdale est plutôt du genre à croire en la loi des séries, après avoir décroché ces dernières années des contrats pour Agents of S.H.I.E.L.D., Defiance, DaVinci’s Demons, Black Sails ou encore Outlander. Et autre bonne nouvelle pour lui, il vient de rempiler pour la 6ème saison du terrifiant Walking Dead. 

Mc Creary avait d’ailleurs récemment fait évoluer la bande son de Walking Dead pour répondre aux évolutions d’une saison 5 qui gagne en brutalité. De tout façon, sur cette série, ce n’est point la première fois que sa capacité d’adaptation est sollicitée…, un exercice qu’il avoue ardu : « chaque fois que tu change de showrunner il y a une période d’adaptation où tu dois apprendre un nouveau langage et apprendre à communiquer avec une nouvelle personne. Chacun a un style différent, donc ça a été délicat pour moi parce qu’à la saison 2 je repartais presque de zéro et ensuite idem pour la saison 4″.

Alors que nous réserve McCreary pour la saison 6 ? Pour les fans de la série la réponse s’écoutera à partir du 12 octobre 2015, sur OCS.

Didier Bianay