Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°612)

Le Récap’

29/07 Jour de parution de la BO de Jason Bourne, par John Powell et David Buckley. Lorne Balfe et les frères Galperine ont aussi fait découvrir leur dernières oeuvres sur les films Dough et Ma Vie De Chat.

26/07 Le directeur général de Soundtrack_Cologne a annoncé que Cliff Martinez recevra un prix d’honneur aux Soundtrack_Cologne 2016 qui se tiendront du 24 au 28 août.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Daniel Pemberton*King Arthur: Legend of the SwordGuy Ritchie

Nicholas Hooper**Winter Thaw Adam Thomas Anderegg

James LavinoOne Last ThingTim Rouhana

Dan Romer Katie Says Goodbye Wayne Roberts

Rachel PortmanA Dog’s PurposeLasse Hallström***

Ilan EshkeriThe Kaiser’s Last Kiss David Leveaux

Christopher LennertzBaywatchSeth Gordon****

* Il est sur la BO du récent film Agents Très Spéciaux – Code U.N.C.L.E réalisé par ce même Guy Ritchie

** Il a composé pour 2 volets d’Harry Potter, l’Ordre du Phénix (2007) et le Prince de Sang-Mêlé (2009)

*** Le réalisateur de L’Œuvre de Dieu, La Part du Diable pour lequel il a reçu sa 3ème nomination aux Oscars, en 2000

**** Il a initié la saga Comment Tuer Son Boss ? en réalisant le premier volet en 2011

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (29/07/16)

jason-bourneh

Jason BourneJohn Powell et David Buckley

Back Lot Music (29 juillet 2016)

DoughLorne Balfe  

Lakeshore Records (29 juillet 2016)

Ma Vie De ChatEvgueni Galperine et Sacha Galperine  

Europacorp (29 juillet 2016)

Zip And Zap And The Captain’s IslandFernando Velazquez

Quartet Records (29 juillet 2016) – Digital

À La Fraîche – Artistes variés

Idol (29 juillet 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Bensi/Jurriaans, duo aux mille ressources

(n°610)

News

Saunder Jurriaans (à gauche) et Danny Bensi

Saunder Jurriaans (à gauche) et Danny Bensi

Chose promise chose due, je consacre un article à ce surprenant duo new-yorkais que constituent Danny Bensi et Saunder Jurriaans. « Surprenant » est bien le mot tant le tandem connaît une ascension fulgurante ces dernières années. Présentation de 2 profils finalement assez différents :

Danny Bensi a fait ses études dans des établissements scolaires internationaux à Francfort et Rome avant d’étudier le classique à la Northwestern University (Illinois). Il décide ensuite de déménager à Boston pour monter un duo avec un guitariste-chanteur tout en passant rendre quelques visites à un groupe de Rhode Island où joue un certain Saunder Jurriaans. Bien que jouant de la batterie et du piano, le violoncelle restera toujours son instrument de prédilection. En 1999 tout est initié par la BO d’American Beauty qui éveille tout d’abord sa curiosité pour la Musique de Film mais, pensant qu’il fallait un cursus monumental pour y faire carrière, il ne se lancera que bien plus tard en 2010.

Saunder Jurriaans est le moins académique des 2. Ayant commencé la guitare à 10 ans il était plus intéressé par le hard rock et le heavy metal et n’avait d’amour particulier pour étudier les partitions d’un tiers, comme le veut la musicologie ; non, depuis l’adolescence il ne travaillait que sur ses propres compos enregistrées sur son magnétophone multipistes (souvenirs, souvenirs…). C’est en grandissant à Seattle qu’il a connu l’explosion du grunge dont il avoue être influencé dans son travail de composition. Avant de faire la paire avec Danny Bensi il passe de groupes en groupes mais demeure en lui une attirance pour la musique dramatique et expérimentale.

Les 2 hommes ont ensuite emménagé à New York et tout a basculé pour eux lorsque leur ami Alistair Banks Griffin leur a demandé de faire la bande-son de Two Gates Of Sleep en 2010. Bonne pioche, le film a connu un certains succès dans différents festivals et leur musique aussi puisqu’à partir de cette expérience tout s’est enchaîné très rapidement. À présent le tandem compte désormais plus de 70 programmes tels The Gift, Martha Marcy May Marlene, La Femme Du Diplomate ou encore Enemy dont la BO a reçu un Génie Awards canadien. Confiants et curieux, Bensi et Jurriaans aiment prendre des risques, s’attacher à des projets très différents et montrent des ressources créatives étonnantes, ayant même fait un dernier coup d’éclat avec la subtile BO de Last Days in the Desert. Prochainement, et cela vient d’être confirmé, il seront responsables de la partition du documentaire American Psychosis, leur 11ème projet de l’année, déjà ; une cadence infernale qui se veut un bon signe mais… c’est tout de même mieux à 2…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Tyler réussit son (re)tour

(n°609)

Coup De Cœur

Brian Tyler

Brian Tyler

On avait rendez-vous avec Brian Tyler pour le 2ème volet d’Insaisissables et il ne nous a pas déçu en sortant une superbe partition à l’orchestration bien ficelée, analyse :

Il y a beaucoup à dire sur ce morceau s’intitulant Now You See Me 2 Fanfare. Bon déjà le mot fanfare est un peu détourné car on ne verse pas dans une rythmique militairement marquée et les cuivres ne jouent pas un rôle central. Non ce sont plutôt les cordes qui constituent l’épaisse colonne vertébrale de ce morceau et ce n’est pas qu’une question de nombre même si leur quantité leur permet de bien mettre en évidence le rythme sur certaines phases, avec élégance. Violons et altos sont aussi utilisés pour scander la mélodie principale ainsi que de nombreux arrangements et accompagnements, avec une interprétation délicate apportant là aussi de l’élégance.

Autour des cordes se greffent les cuivres mais de manière peu solidaire, entre les trompettes et les autres cuivres graves (trombones, cors, tubas). Les premières apportent un certain éclat surtout lorsqu’elles suivent à la trace les violons sur le final. Tyler s’en sert aussi pour signifier la notion d’aventure en leur faisant exécuter des incantations musicales véloces et tranchantes. Même si les cors apportent de la majesté et de l’ampleur sur le départ et le final, les cuivres graves ont une vocation plus modeste solidifiant les basses pour garantir le bon dosage, contrepoids d’autant plus important dans le final où cordes et trompettes planent massivement dans les aigus.

Mais le plus dans cette oeuvre c’est que certains instruments moins ostentatoires ne sont pas oubliés. À certains détours de la partition sont bien audibles des bois, la cloche tubulaire, le célesta et même le triangle. Et c’est ce qui fait la qualité de cette partition c’est cette richesse de sonorités qui, ajoutées à la majesté, l’élégance et des harmonies empreintes de mystère, livrent un cocktail parfait pour dépeindre de spectaculaires illusionnistes.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dan Romer sur « Katie Says Goodbye »

(n°608)

News

Dan Romer

Dan Romer

Dan Romer vient de finir d’enregistrer la BO de Katie Says Goodbye. Le film est réalisé par Wayne Roberts et a dans son casting Olivia Cooke, Mireille Enos, Christopher Abbott, Jim Belushi et Mary Steenburgen. Présentation de l’histoire : l’intrigue tourne autour d’une sud-américaine sans histoire de 17 ans qui tombe dans la prostitution pour réaliser son rêve de nouvelle vie à San Francisco. Katie Says Goodbye est prévu pour sortir ultérieurement cette année.

Dites « bonjour » à Dan Romer car c’est l’heure des présentations : Dan Romer est un compositeur encore peu connu dont le premier gros coup remonte à 2012 quand sa bande-son pour Les Bêtes du Sud Sauvage a fait un carton auprès de la critique spécialisée, enregistrant 17 nominations pour 7 prix partagés avec son compère Benh Zeitlin. Cette réussite est d’autant plus remarquable que c’était le premier long métrage pour cet artiste qui a produit Jenny Owen Youngs, Ingrid Michaelson, The Woes, Jukebox The Ghost ou encore A Great Big World, sans oublier le tube de Christina Aguilera Say Something. Entre courts métrages et documentaires, il a enregistré son 5ème film l’année dernière avec Beasts Of No Nation. Si l’histoire de ce dernier se base en Afrique, Dan Romer a préféré jouer avec ses armes pour forger une BO pas du tout exotique mais électronique, parfois ample mais surtout sinistre et grinçante, accompagnant bien l’ambiance malsaine d’une intrigue qui traite des enfants soldats. C’est aussi grâce à ce style dramatique futuriste qu’il a pu en quelque sorte donner un nouvel élan à sa carrière de compositeur à l’Image avec 3 nominations aux Black Reel Awards, Ghana Movie Awards et surtout aux prestigieux HMMA.

Actuellement Romer est sur une série assez attendue produite par Bryan Cranston, Sneaky Pete, et attend la sortie prochaine du documentaire Gleason. Il sera aussi sur un autre documentaire, de Viktor Jakovleski cette fois-ci, Brimstone & Glory.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°607)

Le Récap’

22/07 2 parutions notables, celle de la BO de Star Trek Sans Limites et de L’âge de Glace 5: Les Lois de L’univers ; la première est signée Michael Giacchino et la seconde est l’oeuvre de John Debney qui succède à John Powell dans la saga.

18/07 Laura Karpman intègre la branche musicale de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences et rejoint ainsi 2 autres confrères, Charles Bernstein et Michael Giacchino. Ensemble ils sont chargés de la gestion administrative, financière et logistique de cette section artistique.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Meshell NdegeocelloQueen SugarAva Duvernay*, Oprah Winfrey, Melissa Carter

J. RalphFilm Stars Don’t Die in LiverpoolPaul McGuigan

David SchwartzThe Good PlaceMichael Schur 

Rob SimonsenBastardsLawrence Sher

Saunder Jurriaans et Danny Bensi**BarryVikram Gandhi

Ludwig GoranssonThe True Memoirs of an International AssassinJeff Wadlow

Alan LazarThe Most Hated Woman in AmericaTommy O’Haver

Stephen Schwartz (chansons originales)*** – WickedStephen Daldry****

Laura KarpmanBonjour AnneEleanor Coppola

Blake NeelyRiverdaleGreg Berlanti et Roberto Aguirre-Sacasa

Sia (chansons originales) – My Little Pony: The Movie Jayson Thiessen

* L’année passé elle a croulé sous les nominations pour la réalisation du film Selma

** Duo intéressant et très actif qui est derrière la subtile bande son de Last Days in the Desert. Les 2 compositeurs feront d’ailleurs l’objet d’un article prochainement

*** Il a remporté 3 oscars dont 1 pour la chanson When You Believe (Le Prince D’Égypte)

**** On lui doit le fameux Billy Elliot

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (22/07/16)

star-trek3h

Star Trek Sans LimitesMichael Giacchino

Varese Sarabande (22 juillet 2016)

L’âge de Glace 5: Les Lois de L’universJohn Debney

Varese Sarabande (22 juillet 2016)

Zipi Y Zape Y La Isla Del Capitan – Fernando Velázquez

Quartet Records (19 juillet 2016) – CD

The Similars – Edy Lan

Quartet Records (19 juillet 2016) – CD

Tschiller: Off Duty – Martin Todsharow

Syrreal (22 juillet 2016) – Digital

Source : cinezik.org et underscore.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Laura Karpman, l’autre dimension

(n°605)

News

Laura Karpman

Laura Karpman

Bonjour Anne, c’est pour ce film que Laura Karpman vient de composer. Réalisé par la femme de Francis Ford Coppola, Eleanor Coppola, le long métrage nous fait suivre l’épouse d’un producteur qui revient d’un voyage en France ayant réveillé sa soif de vivre. Diane Lane, Arnaud Viar et Alec Baldwin seront les principaux acteurs de ce long métrage à paraître cette année.

La native de Los Angeles enregistre plus de 110 références dans sa filmographie, dont Disparition, Odyssey 5, Carrie, tout en ayant remporté notamment 4 Emmys pour 4 morceaux du documentaire The Living Edens. Laura Karpman c’est aussi un parcours académique exemplaire. Ayant commencé à composer à seulement 7 ans elle fréquenta la Phillips Academy, la National Music Camp, l’Université du Michigan, puis alla jusqu’à l’obtention d’un doctorat à Juilliard.

Pourtant son style musical actuel n’a rien d’académique. En effet cette férue de Jazz recherche constamment l’atonalité ou des enchaînement rapides d’harmonies dissonnantes donnant à ses compositions un aspect imprévisible, fuyant, insaisissable, aérien qui perturberait un mélomane jusqu’à ce qu’il perçoive que la musique de Karpman est avant tout question de brassages harmoniques ou stylistiques plus que d’un quelconque cheminement mélodique. Une telle complexité d’écriture place carrément Karpman dans une autre dimension de l’art musical où peu de compositeurs oseraient s’aventurer sans un bagage théorique très conséquent.

Oui, dans la musique Laura Karpman sait tant et en fait tant, elle qui compose aussi pour le théâtre, pour des concerts, des jeux vidéo, enseigne dans la prestigieuse UCLA, préside l’Alliance for Women Film Composers, fait partie du comité musical de l’Academy of Television Arts and Sciences et a récemment rejoint la branche musicale de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, l’organisation qui se cache derrière la tenue des Oscars. Bref, à 57 ans elle ne semble pas trouver le temps de s’ennuyer…

Didier Bianay

bianaydidier.com

J. Ralph en voie d’apparition

(n°604)

News

J. Ralph

J. Ralph

C’est un compositeur qui connaît une véritable ascension ces toutes dernières années, Josh Ralph ou J. Ralph. Pour le Hollywood Reporter c’est la valeur sûre à appeler pour les documentaires et Indieware est dans la même veine en affirmant que c’est « peut-être le meilleur compositeur de documentaires en activité ». Et le natif de NYC a de quoi prouver que les docus lui réussissent bien avec notamment 2 nominations aux oscars de la meilleure chanson originale pour les titres Manta Ray (2013) et Before My Time (2016) ; pour faire court, toutes ses œuvres remarquées ont été inspirées par des documentaires depuis 2009. Il faut dire que cet artiste engagé ne prend pas ce genre de projet par dessus la jambe et est réputé pour être rigoureux et audacieux dans ses approches n’hésitant pas à beaucoup voyager et même à écrire en 5 langues juste pour la chanson We Will Not Go (Virunga). Il est aussi de ceux qui rendent la musique de documentaires intéressante, vivante et sacrément dépaysante, l’exemple le plus récent étant l’éclectique BO de Racing Extinction où il multiplie les sonorités exotiques authentiques et les ambiances mélancholiques pour une cause préoccupante, celle des espèces menacées d’extinction.

Cette réussite grandissante a vite fait oublier qu’à la base l’inclassable J.Ralph est un autodidacte, mais un autodidacte doué, raflé par Atlantic Record à 22 ans, en 1997. Depuis il a collaboré avec de nombreuses vedettes et a participé au façonnement de nombreux tubes, un grand homme de l’ombre dont on dit qu’il est l’un des artistes les plus entendus de la planète, mine de rien. Outre sa collection de documentaires à succès (Le Funambule, The Cove, Hell And Back Again, Chasing Ice, À la recherche de Vivian Maier, Virunga et Racing Extinction) Ralph a aussi composé pour des films, rarement ; alors c’est un petit événement qu’il soit sur la bande originale de Film Stars Don’t Die in Liverpool, un drame de Paul McGuigan dont la sortie est prévue pour 2017.

Didier Bianay

bianaydidier.com

La musique de Rocky (2/2)

ribbon-black

Musiques De Films Légendaires

Survivor

Survivor

Après avoir parlé de Gonna Fly Now dans le premier volet, on s’attaque à une autre musique phare de la saga Rocky, le fameux Eye Of The Tiger.

Malgré tout le talent de Bill Conti, Sylvester Stallone avait des envies de changement du moins pour la musique thème du troisième épisode de Rocky (1982). Il aurait juste fallu un « oui » de la part de Queen pour que cette chanson n’existât pas mais les choses ne se sont pas passées comme souhaité pour Stallone qui s’est vu refuser l’emprunt de la chanson Another One Bites The Dust. Tant pis il a fait sans, et comment ! Cela lui a même été bénéfique. En effet Eye Of The Tiger, taillé pour le film par le groupe Survivor, est bien plus engageant, plus percutant rythmiquement et les paroles ne sont pas en reste, transpirant la pêche et la détermination que le héros recherche à chacun de ses combats. Et vous savez ce qui arrive aux chansons qui sont bien foutues, hé bien elles font un carton dans les bacs. Sortie en mai 1982, le titre atteint les sommets ou les places d’honneur aux quatres coins du monde et est classé chanson numéro 2 de l’année 1982 aux USA, tout en ayant une nomination aux Oscars l’année suivante. Preuve qu’elle a mieux survécu que le groupe qui l’a composé elle a dépassé les 4 millions de téléchargements en… février 2015.

Véritable ode au courage et à l’amour du challenge, Eye Of The Tiger inspira bien-sûr beaucoup d’artistes mais aussi les politiciens Mitt Romney, Newt Gingrich et Mike Huckabee qui se sont tous les 3 fait plus ou moins griffer par Survivor pour l’avoir utilisé dans leurs campagnes sans autorisation. Un tel monument, c’est sacré, poing !

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

ribbon-black

Le Récap’

15/07 La sortie de la BO d’Infiltrator, de Chris Hajian. 2 autres compositeurs sur lesquels je ne taris pas d’éloges, Mark Isham et Benjamin Wallfisch, ont fait de même respectivement pour Septembers Of Shiraz et Dans Le Noir.

14/07 L’annonce des nominations pour les Primetime Emmys 2016 qui se tiendront en septembre. Découvrez les nominés des principales catégories musicales ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Nicholas Britell*Moonlight Barry Jenkins

Theodore ShapiroWhy Him ? – John Hamburg

Stephen Endelman**SixWilliam Broyles et David Broyles

Craig Armstrong***Bridget Jones’s BabySharon Maguire****

Elvin Ross – Boo! A Madea HalloweenTyler Perry

Guillaume Roussel – HHhHCedric Jiménez 

Jeff CardoniMiddle School: The Worst Years of My LifeSteve Carr

* Il a récemment signé la musique de The Big Short : Le Casse du Siècle

** On lui doit la BO d’Evelyn

*** Le plus gros coup de sa carrière a été la partition de Moulin Rouge ! allègrement saluée par la Critique en 2002

**** La réalisatrice du Journal De Bridget Jones en 2001

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (15/07/16)

The-Infiltratorh

The Infiltrator – Chris Hajian

Lakeshore Records (15 juillet 2016)

Dans Le Noir – Benjamin Wallfisch

Watertower Music (15 juillet 2016)

The Monkey King 2 – Christopher Young

Intrada (12 juillet 2016) – CD

Septembers Of Shiraz – Mark Isham

Lakeshore Records (15 juillet 2016) – Digital

Source : cinezik.org et underscore.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Primetime Emmys 2016 : Les nominations

ribbon-black

(600ème article)

News

C’est le temps des nominations pour les Primetime Emmys. Comme d’habitude on s’intéresse aux principales catégories musicales :

Meilleure composition musicale pour une série

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Bates Motel (Forever) – Chris Bacon
Chef’s Table (Grant Achatz) – Duncan Thum
emmy-statueteLimitless (Pilot) – Paul Leonard-Morgan
Minority Report (Pilot) – Sean Callery
Mr. Robot (eps.1.0_hellofriend. mov) – Mac Quayle
Penny Dreadful (And They Were Enemies) – Abel Korzeniowski

Meilleure musique thème

Crazy Ex-Girlfriend – Rachel Bloom et Adam Schlesinger
Marvel’s Jessica Jobes  – Sean Callery
Narcos – Rodrigo Amarente
Sense8Johnny Klimek & Tom Tykwer
The Night Manager – Victor Reyes
The Whispers – Robert Duncan

Meilleure composition pour un programme à durée limitée*

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Al the Way – James Newton Howard
Descendants – David Lawrence
Fargo (Loplop) – Jeff Russo
Jesse Stone: Lost in Paradise – Jeff Beal
The Night Manager (Episode 2) – Victor Reyes
War & Peace (Partie 1) – Martin Phipps

Cette 68ème cérémonie des Primetime Emmys commencera les 10 et 11 septembre 2016 (en incluant les catégories musicales), et s’achèvera le 18 septembre 2016 au Nokia Theatre de Los Angeles.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Theodore Shapiro sur « Why Him ? »

ribbon-black

News

Theodore Shapiro

Theodore Shapiro

Theodore Shapiro retrouve John Hamburg sur Why Him ?, une comédie qui risque de devenir culte avec en tête d’affiche les talentueux James Franco et Bryan Cranston ; ils seront accompagnés de Zoey Deutch, Megan Mullally et Keegan-Michael Key. L’histoire raconte la visite qu’une fille reçoit de sa famille du Midwest. Son père se trouvera rapidement en rivalité avec son nouveau petit ami au profil particulier… Le public français patientera bien plus que le public américain avec une sortie prévue le 8 mars 2017, soit près de 3 mois après la sortie aux USA…

Theodore Shapiro, pourquoi lui ? Déjà parce que, comme sous-entendu précédemment, John Hamburg le connaît bien après l’avoir appelé sur les films Casses En Tous GenresPolly Et Moi et I Love You, Man. Et puis aussi parce que Shapiro est un compositeur intéressant car complet. On a bien en mémoire les compositions sensibles et intimistes de Walter Mitty mais le natif de Washington DC sait aussi envoyer du bois. C’est d’ailleurs ce que voulait de sa part Paul Feig le réalisateur de SOS Fantômes : « Je veux que ce soit énorme, sinistre, gothique, cool » a-t-il avoué lors d’un rendez-vous avec les fans du film originel. Il a été servi car Shapiro s’est accommodé d’un énorme orchestre pour nous gratifier de tsunamis orchestraux brutaux et impressionnants, agrémentés d’arrangements pour chœur terriblement bien écrits. Dans l’ensemble on retrouve bien ce côté sinistre et sombre avec une BO qui tend finalement plus vers le film d’horreur, bien que SOS Fantômes soit réputé pour osciller entre la Comédie et le Fantastique.

En attendant ce qu’il réserve pour le reste de l’année Shapiro a montré sa polyvalence sur ses dernières partitions pour Trumbo et Agents Presque Secrets. La première flirte avec le jazz et bénéficie d’une musique thème très très originale tandis que la seconde drague légèrement le hip-hop et l’électro et démontre que Shapiro a trouvé une pétillante émulation avec Ludwig Göransson, un autre compositeur de sa génération qui connaît actuellement la même escalade cinématograhique.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Toujours avec le choeur

Coup De Cœur

Danny Elfman

Danny Elfman

M-C-N n’existait pas encore lorsque le thème d’Alice fut inventé par Danny Elfman en 2010, et puisque le compositeur a repris la même recette c’est l’heure de faire une analyse du concept auquel il a tant tenu :

Pas besoin d’une glace ça se voit comme le nez au milieu de la figure, le chœur est à nouveau au centre de la partition de la reprise et 2 aspects se dégagent de son utilisation. Essentiellement composé de jeunes garçons et de femmes il contribue à donner une certaine innocence à ce thème principal mais aussi une certaine féérie, les jeunes interprètes insistant mélodiquement sur les aigus avec légèreté.

L’autre ingrédient qu’Elfman a repris ce sont ces cordes haletantes, aidées par des coups de percussions et de cuivres consistants et transperçant l’orchestre. Cette simultanéïté entre légèreté féérique et frénésie galopante pourrait paraître paradoxal, mais mieux orchestré que la partition originelle le parallèle fonctionne davantage, sans accroc, et traduit bien le tempérament du monde imaginé par Lewis Carroll.

Mais Elfman n’allait pas nous laisser en plan avec une simple reprise, c’est pour cela qu’il a mis en plein milieu de sa compo la mélodie de l’enfance d’Alice (2:53 à 3:32) lui donnant une teinte de plus en plus inquiétante et sombre au fil des secondes, assurant là une transition émotionnelle fluide. Vient ensuite mélancoliquement le motif noble de sa future vie de femme de l’ère victorienne (4:44 à 5:14) qui vient agrémenter une reprise plus aboutie que l’original sans reniement, Elfman ayant visé le chœur pour réveiller nos oreilles…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

Le Récap’

08/07 La sortie de la BO de SOS Fantômes, de Theodore Shapiro. Après une bonne partition pour Les Malheurs De Sophie le français Alex Beaupain nous revient avec celle de Juillet Aout, en compagnie de Frédéric Lo.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeur film ou série réalisateur ou créateur)

Mario Grigorov – Another Mother’s Son Christopher Menaul

George Kallis And Then There Was Light Castille Landon

Dominik Scherrer*The Collection Oliver Goldstick

Corey Allen JacksonThe Bleeder Philippe Falardeau**

Michael Wandmacher ***Underworld: Blood WarsAnna Foerster

Nathan Matthew DavidThe Last WordMark Pellington

HauschkaIn Dubious Battle James Franco

Ryan ShoreScooby Doo! and WWE: Curse of the Speed DemonTim Divar

Marcelo ZarvosCivil Scott Smith

Toby ChuFrequencyJeremy Carver 

Bear McCrearyAnimal CrackersTony Bancroft**** et Scott Christian Sava

* Il s’est fait remarqué par la Critique pour la première fois avec la musique du film Hell For Leather (1998)

** Réalisateur québécois à qui on doit Monsieur Lazhar

*** Il a composé pour Piranha 3D en 2010

**** Le réalisateur de Mulan, qui au passage lui a rapporté un Annie Award de la meilleure réalisation

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

Le Récap’

01/07 2 ténors de la Musique de Film, voilà qui tenaient le haut du pavé dans la rubrique dernières sorties. En effet John Williams sort sa dernière BO pour The BFG tandis qu’Alexandre Desplat nous revient avec celle de Comme Des Bêtes.

28/06 Avec au moins plus d’une décennie de retard la chambre de commerce d’Hollywood annonce que le grand maestro Jerry Goldsmith recevra son étoile sur Hollywood Boulevard en 2017. Mieux vaut tard que jamais…

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Kris DirksenQuarryGraham Gordy, Michael D. Fuller et Max Allan Collins

Johnny Klimek Jungle Greg McLean

Siddhartha KhoslaThis Is UsDan Fogelman

Mark KilianBrother’s BloodJohn Pogue 

David Campbell*In Search of FelliniTaron Lexton

Robert Duncan – TimelessEric Kripke et Shawn Ryan

Christian Jacob et The Tierney Sutton Band – Sully Clint Eastwood

Reinhold HeilBerlin StationOlen Steinhauer

Frederik WiedmannT@ggedHannah MacPherson

Rob Simonsen GiftedMarc Webb**

Cliff MartinezWolverine: Weapon XJames Mangold***

* Il a co-signé l’année dernière la bande-son de Joy

** Le réalisateur de L’extraordinaire Spider-Man 1 et 2

*** On lui doit le précédent volet sorti en 2013

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (01/07/16)

bfgh

The BFGJohn Williams

Walt Disney Records (1er juillet 2016)

Comme Des BêtesAlexandre Desplat

Back Lot Music (1er juillet 2016)

Insaisissables 2Brian Tyler

Varese Sarabande (1er juillet 2016)

American Nightmare 3 : ÉlectionsNathan Whitehead  

Back Lot Music (1er juillet 2016)

Sur Quel Pied Danser – Olivier Daviaud (Album)

Loin derrière l’Oural (1er juillet 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Un Frederik Wiedmann à taguer

News

Frederik Wiedmann

Frederik Wiedmann

Le talentueux Frederik Wiedmann poursuit sa prometteuse route avec cette fois un thriller d’Hannah MacPherson, T@gged, où 3 adolescentes essaient de découvrir qui a tagué leurs profils via un réseau social sur un meurtre en ligne, avant que le tueur ne passe à exécution. La mini-série se décline en 11 parties et aura comme actrices principales Lia Marie Johnson, Lulu Antariksa et Katelyn Nacon. T@gged fera son entrée le 19 juillet 2016 sur la plateforme go90.

Le compositeur d’origine allemande continue de toucher à tout mais une constante est toujours présente, c’est sa préférence marquée pour les films d’animation, tant mieux, c’est là où il excelle surtout lorsqu’ils ont rapport avec le fantastique. Et ce n’est pas sa récente BO pour Justice League : Throne Of Atlantis qui le démentira tant son travail est intéressant. De séquences très enflammées et déchaînées à d’autres profondément mystérieuses et solennelles, Frederik Wiedmann montre sa créativité en proposant à nos oreilles quantité de sonorités et d’arrangements particulièrement mélodiques, toujours sur fond assez sombre. Il a expliqué son approche des adaptations de DC comics au mag spécialisé toonzone.net : « Pour les films d’animation DC j’essaie de lire l’ouvrage d’origine, chaque fois que je peux me le procurer (…) C’est toujours une première bonne étape parce que vous avez l’essence de ce que le comic était. Je m’immerge dans un monde d’un point de vue originel et je peux ressentir l’environnement que l’écrivain, le dessinateur a essayé d’instaurer ». Ce qui est sûr c’est que le travail de Wiedmann sur Throne Of Atlantis a une telle puissance, une telle teinte cinématographique qu’il aurait pu être aisément transposé sur le dernier Batman vs Superman sans problème et montre que le natif de Stuttgart aime voir grand et faire les choses à fond ; une mentalité qui vient d’être récompensé par un récent Daytime Emmy (partagé avec Mitch Watson) pour une composition de la bande-son de All Hail King Julien.

Quant à son agenda il poursuivra sur All Hail King JulienMiles From Tomorrowland et continuera d’imprimer une signature musicale très nerveuse à la série Cobra, tout en se préparant pour Home Of The Dead, Woebegone et Just Drive.

Didier Bianay

bianaydidier.com