Trevor Morris, l’action au cœur

(n°628)

News

Trevor Morris

Trevor Morris

Trevor Morris s’est vu confier un nouveau programme d’Action, il s’agit de la série Taken, inspirée de la fameuse saga éponyme. Clive Standen remplacera Liam Neeson dans le rôle de Bryan Mills et donnera la réplique à Jennifer Beals, Brooklyn Sudano, Monique Gabriela Curnen, Gaius Charles, Michael Irby, James Landry Hébert et Jose Pablo Cantillo. Luc Besson sera derrière tout cela en tant que co-producteur via sa société EuropaCorp, en collaboration avec Universal Television. Ce préquel débarquera en 2017 sur NBC.

C’est pas nouveau Trevor Morris est un compositeur qui adore l’action, lui qui vient d’ailleurs de sortir la BO de La Chute de Londres. Pour cette suite de La Chute de la Maison Blanche il a placé occasionnellement des séquences musicales particulièrement enragées, puissantes et intenses tout en demeurant dans la droite lignée de la BO du volet précédent. L’ensemble s’avère moins patriotique mais tout aussi conventionnel pour le genre ; des conventions musicales récurrentes qui constituent souvent un inconvénient pour les compositeurs et que Morris a bien expliqué à goseetalk.com : « Parfois c’est le producteur ou le réalisateur qui est influencé et veut une bande-son qui sonne comme une autre entendue préalablement, ce qui est toujours une situation difficile. J’essaie alors de leur donner la BO qu’il ne soupçonnait pas désirer, c’est une partie du défi que j’aime dans mon métier ».

Bien sûr comme je l’ai dit dans les articles précédents sur ce compositeur, Morris a un penchant aussi pour les films d’époque qui contituent une partie intéressante de sa filmographie et qui l’ont précédemment bien inspiré, The Borgias et Les Tudors en tête ; il vient d’ailleurs d’être prolongé pour la cinquième saison de Vikings et la quatrième de Reign. Enfin dans de toutes autres ambiances il s’occupera de la ré-interprétation du Magicien d’Oz, Emerald City, et de Goon : Last of the Enforcers qui se situe dans le milieu du Hockey, sport sacré pour ce canadien de compositeur.

Didier Bianay

bianaydidier.com

5 BO recommandées

(n°627)

Bandes Originales Recommandées

           

Dans Les Forêts de Sibérie – Ibrahim Maalouf

Les échos de trompettes résonnant dans les vastes contrées glacées de Sibérie, telle est l’image que je retiens après avoir écouté cette agréable BO. À juste propos Ibrahim Maalouf se sert de cet instrument connu pour son ampleur et sa puissance sonore afin de magnifier des paysages grandioses. Mais le compositeur sait aussi changer son fusil d’épaule lorsqu’il s’agit d’exprimer le caractère intimiste de cette aventure entre 2 hommes rencontrés fortuitement ; c’est ainsi qu’à certains moments il privilégie la prédominance d’une trompette  dramatique ou apaisée, de tendres piano et guitare ou de longues tenues de notes au milieu de la bande-son. Pour un compositeur qui aime scénariser ses morceaux le Cinéma était une suite logique, et avec cette partition Maalouf montre un net potentiel dans le domaine.

Insaisissables 2 – Brian Tyler

Brian Tyler nous revient avec la suite des aventures de brillants illusionistes braqueurs et le compositeur reprend ici les mêmes ingrédients avec une majesté orchestrale, beaucoup de dynamisme et une pointe de mystère pour couronner le tout, soit dit en passant d’excellents ingrédients pour un bon tour d’illusion. Si la musique du premier volet avait brillé par sa variété styliste, celle du deuxième brille par la qualité d’écriture du compositeur auteur d’une partition excitante et très prolifique au niveau de l’orchestration et de l’instrumentation. Alternant selon les dires de Tyler entre musique fantasy, spy ou groovy à la 70’s, la BO d’Insaisissables 2 se veut une évolution de la partition originelle grâce à un nouveau réalisateur, Jon Chu, assez mélomane ; Tyler en a donc profité pour se libérer et c’est pas passé inaperçu…

Saucisse PartyChristopher Lennertz et Alan Menken

Pour cette comédie parodique pour adulte les réalisateurs Conrad Vernon et Greg Tiernan tenaient à pousser la parodie jusqu’à la bande-son en réclamant les services de 2 chefs : Christopher Lennertz, un habitué des comédies et Alan Menken un habitué des… programmes jeunesse. La chanson originale The Great Beyond donne d’ailleurs le ton en mélangeant sauce musicale Disney et lyrics bien crus… Ce qui suit s’avère être un vrai patchwork et un good work des 2 compositeurs qui ont été impressionnants tant dans leur versatilité que dans leurs techniques d’écriture, imitant notamment les styles Star Wars, Seigneur Des Anneaux ou encore Braveheart d’une manière épique à souhait. Dans la même veine des tubes rétros finissent d’ajouter du piment à une carte sonore amusante, gourmande et malicieusement assaisonnée.

Rappel

Creed – Ludwig Göransson (Göransson à la porte)

« Mais c’est sans doute sur la BO de Creed qu’il a frappé un très grand coup l’année dernière. Alors que personne ne l’attendait à ce niveau le natif de Linköping a proposé un travail impressionnant de créativité par une partition qui confronte jazz, symphonie, électro, ballade, hip-hop, passant d’une influence à l’autre avec une fluidité remarquable, un jam musical dans l’air du temps comme l’avait fait Bill Conti à son époque. Mais en filigrane on retrouve ce ton guerrier et quelques thèmes incontournables, ingrédients types de la franchise repris là de manières subtiles. »

Justice League : Throne Of Atlantis Frederik Wiedmann (Un Frederik Wiedmann à taguer)

« Et ce n’est pas sa récente BO pour Justice League : Throne Of Atlantis qui le démentira tant son travail est intéressant. De séquences très enflammées et déchaînées à d’autres profondément mystérieuses et solennelles, Frederik Wiedmann montre sa créativité en proposant à nos oreilles quantité de sonorités et d’arrangements particulièrement mélodiques, toujours sur fond assez sombre. »

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°626)

Le Récap’

26/08 Concernant les nouveautés BO il n’y en avait que pour les compositeurs français avec notamment les bandes-son de Divines et d’Un petit Boulot, par Demusmaker et Mathieu Lamboley.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Sharon Van EttenStrange WeatherKatherine Dieckmann

Cristobal Tapia de Veer*Dirk Gently’s Holistic Detective Agency Max Landis

Carter BurwellWonderstruckTodd Haynes**

Mark MothersbaughThor: RagnarokTaika Waititi***

Marco BeltramiFirst They Killed My Father: A Daughter of Cambodia RemembersAngelina Jolie

H. Scott Salinas et Reza SafiniaBirth of the DragonGeorge Nolfi

Matthew MargesonRings – F. Javier Gutierrez

Johann JohannssonBlade RunnerDenis Villeneuve****

Max RichterMiss SloaneJohn Madden 

Adam WingardBlair WitchAdam Wingard

Michael PennCarrie PilbySusan Johnson

* C’est en 2013 qu’il se fait remarquer par la critique spécialisée avec la partition d’Utopia

** En 2003 il est nominé aux Oscars et aux Golden Globes pour le scénario du film Loin Du Paradis. Il a récemment réalisé Carol qui récolte cette année une pluie de nominations

*** Talentueux réalisateur néo-zélandais dont le film Hunt for the Wilderpeople fait actuellement un carton

**** Le réalisateur de Prisoners

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°625)

Le Récap’

19/08 4 BO ce vendredi dans la rubrique dernières sorties avec en tête d’affiche celle de The Childood of a Leader, par Scott Walker. Ilan Eshkeri a aussi fait paraître sa dernière bande-son pour l’adaptation éponyme du roman Swallows And Amazons (Arthur Ransome).

17/08 Les organisateurs des prochains World Soundtrack Awards annoncent une première série de nominations. Découvrez-les ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeur film ou série réalisateur ou créateur)

Johnny Jewel HomeFien Troch

Saunder Jurriaans et Danny BensiAmanda KnoxBrian McGinn et Rod Blackhurst 

Joseph Trapanese Jean-Claude Van JohnsonDave Callaham

Hans Zimmer et Pharrell WilliamsHidden Figures Theodore Melfi

Julian Wass Blue JayAndrew Lehmann

Rob SimonsenDemain Tout CommenceHugo Gélin*

Mark Isham The Headhunter’s CallingMark Williams

Lorne Balfe ChurchillJonathan Teplitzky**

Brad Paisley (chansons originales) Same Kind of Different As MeMichael Carney

Johan Söderqvist The Limehouse GolemJuan Carlos Medina

Mateo Messina*** Harley and the DavidsonsEvan Wright, Seth Fisher et Nick Schenk 

Atli Örvarsson The Edge of SeventeenKelly Fremon Craig

Dustin O’Halloran et Brian Crosby I Love DickSarah Gubbins

Chris Bacon When We RiseDustin Lance Black****

* Il a co-réalisé La Cage Dorée

** Il a réalisé Les Voies Du Destin en 2013

*** On lui doit la bande-son de Juno (2007)

**** En 2009 il remporte un oscar pour le scénario de Milk

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (19/08/16)

bougies 3ans

The Childhood of a Leaderh

The Childhood of a Leader – Scott Walker

4AD (19 août 2016)

ComancheriaNick Cave, Warren Ellis

Milan Records (19 août 2016)

Swallows And AmazonsIlan Eshkeri

Globe Productions / Universal Music France (19 août 2016)

Greater – Stephen Raynor-Endelman

Lakeshore Records (19 août 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2016 : Les artistes nominés

n°623

News

C’est la période où on commence à penser WSA pour les compositeurs, une cérémonie 100% musique de film qui ne cesse de gagner en prestige depuis 2001. Voici les premières et principales nominations :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Carter Burwell
Anomalisa, Ave César !Legend, The Family Fang, The Finest Hours

Daniel Pemberton
Mal de pierres, Steve Jobs, The Man from U.N.C.L.E.

Ennio Morricone
En mai fais ce qu’il te plaît, La Corrispondenza, Les 8 Salopards

John Williams
Star Wars: Episode VII: Le Réveil de la Force, Le Bon Gros Géant

Thomas Newman
Le Pont Des Espions, Le Monde de Dory, Spectre

wsa awardMeilleur compositeur (TV)

Jeff Beal
House Of Cards

Sean Callery
Bones, Elementary, Homeland, Jessica Jones, Minority Report

Ramin Djawadi
Game of Thrones, Person Of Interest, The Strain

Bear McCreary
Agents Of S.H.I.E.L.D., Black Sails, Damien, Da Vinci’s Demons, Outlander, The Walking Dead

Mac Quayle
The People v. O.J.: American Crime Story, American Horror Story, Mr. Robot

Meilleure chanson originale

Better When I’m Dancin’ (Snoopy Et Les Peanuts – Meghan Trainor

Hypnosis (Le Prophète) – Damien Rice

None of Them Are You (Anomalisa– Tom Noonan

True Love Avenue (Jenny’s Wedding) – Kristina Train

Writing’s on the Wall (Spectre) – Sam Smith

Ryuichi Sakamoto recevra le prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière

D’autres nominations suivront ces prochaines semaines et seront affichées sur worldsoundtrackawards.com. Les vainqueurs seront annoncés lors de cette cérémonie des WSA qui clôturera le Festival du Film de Gand, le 19 Octobre 2016.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Rob Simonsen sur « Demain Tout Commence »

(n°622)

News

Rob Simonsen

Rob Simonsen

Rob Simonsen est invité sur une comédie bien de chez nous, Demain Tout Commence, avec Omar Sy, Clémence Poesy et Antoine Bertrand en tête de gondole. Hugo Gélin est le réalisateur et aussi le co-scénariste d’une intrigue où un homme apprend à prendre ses responsabilités vis-à-vis de sa fille avant de lutter pour sa garde quelques années plus tard. Le long métrage sortira le 7 décembre 2016 en France.

Le dernier article que j’ai consacré pleinement à Rob Simonsen date de août 2014, lorsqu’il composait à l’époque pour Foxcatcher, un drame sportif ayant finalement rencontré un franc succès l’année suivante. Depuis, Simonsen a eu l’occasion de travailler sur de nombreux autres programmes dont Nerve, le culinaire À Vif et le récent film d’horreur Viral pour lequel il a réservé une bande-son aux sonorités électronique ultra-raffinées. Mais son plus gros coup ces derniers mois est sans doute la BO d’Adaline sur laquelle il est revenu à un style plus classique, orchestral. Mélancholique, lumineuse, parfois céleste la bande son accompagne bien un film qui traite le thème de l’immortalité avec une grande intelligence, insistant à travers les yeux d’Adaline sur la difficulté à s’attacher continuellement à des personnes auxquelles on est sûr de survivre.

De son côté Simonsen continue aussi de bien survivre et est attendu sur 3 films dont il vient de finir le travail de composition (Bastards, Braquage À L’ancienne, et Gifted), assez en avance d’ailleurs puisque les 3 longs métrages sortiront en avril 2017.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°621)

Le Récap’

13/08 C’est la période creuse de l’année et ça s’est senti même dans la rubrique hebdomadaire Dernières Sorties où il n’y eut que 2 parutions, celles des BO de Peter et Elliott le Dragon et de Anthropoid, respectivement de Daniel Hart et de Robin Foster.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Steven PriceBaby DriverEdgar Wright*

Bear McCrearyColossalNacho Vigalondo

Michael Brook**Milton’s SecretBarnet Bain

Joel P. WestThe Glass Castle Destin Daniel Cretton 

Mica LeviJackiePablo Larraín

Alexandre DesplatRéparer les vivants – Katell Quillévéré***

Paul Leonard-Morgan****The B-Side: Elsa Dorfman’s Portrait PhotographyErrol Morris

* On lui doit le film Le Dernier Pub Avant la Fin du Monde

** Nominé aux Golden Globes 2008 pour la BO d’Into The Wild

*** Réalisatrice française ayant connu un certain succès avec son film Suzanne

**** L’auteur de la partition de Limitless

Didier Bianay

bianaydidier.com

Go Micachu !

(n°619)

News

Mica Levi

Mica Levi (Micachu)

3 ans après, Mica Levi confirme son retour dans la Musique de Film, car dans la foulée du court métrage néerlandais Door de ogen van de Ander elle est engagée pour s’occuper du très intéressant Jackie. Ce biopic attirera forcément l’attention, déjà parce qu’il traitera des événements précédant et succédant l’assassinat de Kennedy à travers les yeux de sa femme Jackie, et puis parce qu’il comptera dans son casting Natalie Portman et Peter Sarsgaard. Le long métrage de Pablo Larraín connaîtra sa grande première au Festival du film de Venise le mois prochain.

Mica Levi, alias Micachu, alias la fille qui a un improbable ratio films/récompenses. En effet il n’a fallu qu’un film à Levi pour allègrement garnir son palmarès avec 14 prix sur 23 nominations et c’était en 2013 sur Under The Skin pour lequel elle a réservé une BO électronique, dérangée, grinçante, ponctuée de motifs mélodiques simples et difficiles à oublier. Une partition efficace qui, mine de rien, sauva l’honneur d’un film condamné à disparaître…

Pourtant rien ne laissait présager un tel début monstrueux pour Micachu dans la Musique de Cinéma, elle qui a été dressée au Classique à Guildhall avant de partir sur la musique expérimentale. Sa première activité artistique fut en tant que DJ durant la seconde moitié des années 2000 mais on remarque déjà à cette époque une grande ouverture d’esprit chez celle qui n’hésite pas à mélanger dans sa mixtape Filthy Friends de multiples influences musicales. En 2008 elle prend les rênes du groupe Micachu and the Shapes qui propose dans un premier temps un son pop expérimental et torturé avant d’entamer un virage hip-hop orchestral. Son immersion au Cinéma est venue de la part du réalisateur et du directeur musical Jonathan Glazer et Peter Raeburn qui ont intelligemment laissé s’exprimer la vision et la curiosité de l’artiste pour accompagner ce film de science-fiction.

Sans le savoir, Mica Levi s’était donc bâtit un background pour durer et évoluer dans la Musique de Film moderne. Sa formation classique et ses multiples expérimentations en ont finalement fait une compositrice complète capable de répondre à de multiples exigences musicales, des plus classiques aux plus incongrues. Non, ce n’est point une chance de débutant mais bien les prémices d’une potentiel succes story dans le Cinéma pour cette artiste facécieuse et imprévisible.

Didier Bianay

bianaydidier.com

McCreary devient colossal

(n°618)

News

Bear McCreary

Bear McCreary

Après le mystérieux 10 Cloverfield Lane, Bear McCreary s’est vu confier un autre thriller, Colossal, de Nacho Vigalondo. Au casting figure 2 têtes très connues à savoir Anne Hathaway et Jason Sudeikis qui seront accompagnés de Dan Stevens, Austin Stowell et de Tim Blake Nelson. Rien que le casting montre à lui tout seul que McCreary monte progressivement en gamme, du moins sur Grand-Écran.

Car on le sait sur Petit-Écran il est déjà un compositeur très en vue et demandé, lui qui continue de plancher sur le viral Walking Dead ainsi que sur Black Sails, Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D ou encore Outlander. Pour la dernière citée il avait proposé sur la saison 1 un style à l’accent écossais avec une instrumentation authentique pour colorer une partition lyrique, mélodique, mélancolique, assez calme et franchement dépaysante. Mais les abonnés de Netflix ont remarqué un changement musical significatif pour la saison 2 (diffusée depuis le 10 avril 2016) dont le compositeur a expliqué les raisons et les conditions de travail afférentes : « Je pense que c’est essentiellement un show différent lorsqu’ils sont à Paris. L’apparence est différente, les costumes sont opulents et j’ai intensément fait des recherches sur la musique d’époque (…) Un tel travail tu peux le réaliser, sur une musique d’époque pareille, que quand tu as le temps de faire des recherches » Et avec les difficultés de tournage du temps il en a eu pour « s’immerger, travailler avec quelques experts et apprendre tout ce qui a à savoir » sur la sonorité de la musique baroque française, afin de « réinventer entièrement le style sonore de la série. » (collider.com)

Pour le plaisir de nos oreilles Bear McCreary conserve donc encore ce penchant à toujours tomber dans la difficulté pour aller chercher, par souci du détail, des sonorités parfois très éloignées ; mais le jeu en vaut la chandelle tant le retour du public, de la critique spécialisée et de ses pairs reste teinté de nombreux éloges. Prochainement on découvrira ce qu’il nous a encore réservé pour Revolt, un autre thriller ; c’est dire si le compositeur du récent The Boy aime les frissons… Pourvu qu’il continue à nous en donner.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Avec dignité

(n°617)

Musiques De Films Légendaires

John Williams

John Williams

« C’est différent de ce que nous avions fait auparavant. Nous avons tous les deux essayé de changer nos styles (…). John avait besoin de rendre hommage au souvenir que nous tentions de recréer. Ainsi que je ne voulais pas utiliser mais ficelles, c’est ainsi que John ne voulait pas utiliser les siennes ». Tels sont les mots de Steven Spielberg à insidefilm.com concernant son approche et celle du compositeur John Williams pour un film ayant finalement fait date, La Liste De Schindler.

Sur le thème de ce long-métrage tout a été fait pour remémorer dignement en musique cette terrible tragédie humaine. La mélodie se veut triste, l’orchestration intimiste et modeste avec un violon dominant joué par Itzhak Perlman. Et quelle interprétation ! On entendrait presque ce violon pleurer tant le jeu de ce virtuose est émotionel. Peu ostentatoire donc, profond, touchant et méditatif, ce thème de John Williams est l’un des plus mythiques et plus intelligents du Cinéma.

Dans la même lignée, le reste de la BO est très dramatique, avec tendresse comme avec force, possède la même teinte sombre et est tout aussi qualitatif ; et il est logique que cette partition ait remporté des prix prestigieux en 94 et 95 avec 1 Oscar, 1 Grammy, 1 BMI Award et 1 BAFTA, tout en ne passant pas très loin du Golden Globe. De plus l’album fut notamment certifié Disque d’argent au Royaume-Uni et Disque d’or aux USA avec plus de 500 000 copies vendus, de très bons scores pour une musique de film ; normal après tout, l’œuvre en elle-même est exceptionnelle, possédant une telle âme et une telle larme.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°616)

Le Récap’

05/08 En tête d’affiche de la rubrique hebdomadaire Dernières Sorties BO figurait celle de Suicide Squad, du britannique Steven Price. Marco Beltrami, quant à lui, a enregistré la parution de la BO de Ben-Hur.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Stephen WarbeckThe JourneyNick Hamm

Geoff Barrow* et Ben SalisburyAnnihilationAlex Garland**

Jeff CardoniSpeechlessJoey Silveri 

Jake Monaco Keeping Up with the Joneses Greg Mottola

Leo Birenberg – Son of ZornReed Agnew et Eli Jorne

Dave PorterThe Masterpiece – James Franco

Andrew LockingtonFrontierRob Blackie et Peter Blackie

Chris BaconThe TickBen Edlund

* Les 2 hommes ont récemment composé la bande-son d’Ex Machina

** Le scénariste qui se cache derrière l’intrigue de 28 Jours Plus Tard

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (05/08/16)

suicide squadh

Suicide SquadSteven Price  

Watertower Music (5 août 2016)

Ben-HurMarco Beltrami  

Sony Classical (5 août 2016)

Saucisse PartyChristopher Lennertz et Alan Menken

Sony Classical (5 août 2016)

Kubo Et L’épée MagiqueDario Marianelli

Warner Bros. Records (5 août 2016) – Digital

C’est Quoi Cette Famille ?! – Da Silva et Frédéric Fortuny

Bonne Pioche Music (5 août 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Dave Porter casse sa routine

(n°614)

News

Dave Porter

Dave Porter

Le dernier article que j’avais fait sur Dave Porter je l’avais intitulé Dave Porter, la vie après Breaking Bad. Et depuis donc l’arrêt de cette série en 2013, Dave Porter n’a pas eu l’occasion de s’ennuyer ayant eu un agenda bien rempli. Car ces 3 dernières années il y eut les séries Metástasis, Flesh And Bone, Chasing Classic Cars (série documentaire), Better Call SaulBlacklist, et la toute récente Preacher, le compositeur étant encore occupé à travailler sur les 3 dernières. La semaine passée il a accordé un interview très instructif au webzine self-titledmag.com où il a dépeint la vie d’un compositeur bardé de séries et le fait de les mener de front parfois en même temps. Et lorsqu’on lui a demandé si ce n’était pas perturbant mentalement de jongler entre 3 concepts musicaux différents il a déclaré : « Exactement. Je consulte en amont le planning et trouve comment je peux me dévouer des jours entiers à un projet spécifique. Je me lève le matin et me dit : « aujourd’hui c’est Blacklist », ou « aujourd’hui c’est Preacher ». Ça me prend une minute pour m’immerger dans le concept musical et ensuite c’est vraiment difficile de faire la bascule. Parfois c’est le rush et on n’y peut rien. Mais j’essaie d’éviter ça quand je peux. Je suis plutôt pour des journées entières par projet, non juste des poignées d’heures ». Pour définir les concepts cet ex-New-Yorkais a aussi avoué aimer se rendre sur les lieux du tournage pour se laisser influencer par les paysages et styles musicaux locaux.

Tels sont ses méthodes et son quotidien, pourtant il a décidé de briser sa routine cette année en acceptant de composer pour le film En Cavale et celui de James Franco, The Masterpiece, un drame qui rejoue le making-off de The Room (2003), un des pires films jamais produits selon une majorité de cinéphiles. Et niveau casting James y est allé franco puisqu’on retrouvera Zac Efron, Seth Rogen, Josh Hutcherson, Sharon Stone, Kate Upton ou encore Bryan Cranston. Autant dire que l’année prochaine The Masterpiece ne passera pas inaperçu et que Dave a peut-être bien fait de s’y laisser porter…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Jeff Cardoni poursuit sa voie sur « Speechless »

(n°613)

News

Jeff Cardoni

Jeff Cardoni

C’est l’un des compositeurs les plus actifs de la nouvelle génération et qui est souvent dans la section hebdomadaire Récap’ du site ; Jeff Cardoni enchaîne encore et ce sera pour la nouvelle série Speechless. Peu médiatisée en France la comédie est centrée sur une famille et son enfant handicapé qui tente de faire face aux vicissitudes du quotidien. Minnie Driver, John Ross Bowie, Mason Cook, Micah Fowler, Kyla Kennedy et Cedric Yarbrough camperont les principaux personnages.

Des centaines de millions de téléspectateurs ont déjà entendu ne serait-ce qu’un brin de Jeff Cardoni, en effet le compositeur a accompagné Les Experts : Miami pendant 9 ans. Souvent assez péchu dans son style et assez moderne, Jeff Cardoni est un avide de connaissances qui a tenu à avoir un parcours dans les règles de l’art, étudiant l’orchestration et la conduction d’orchestre au tournant des années 2000 alors même qu’il avait déjà un pied dans la Musique de Film en tant que musicien studio ou assistant compositeur. 2001 est l’année de sa première série puis 2 ans après il signera pour Les Experts : Miami. Dans sa filmographie on retrouve aussi la série Silicon Valley, Just Friends, Sexy Dance 5: All in Vegas et plus récemment Hors Contrôle. Initialement de formation Classique, Jeff Cardoni s’est ensuite essayé au Rock’n Roll pour en fait devenir un artiste en constante mutation. Et c’est ce qui explique son parcours ascendant : sa capacité à surprendre musicalement.

Cardoni, Hollywood continue de se l’arracher, et il n’y a qu’à voir son agenda où il est mentionné Bad Kids of Crestview Academy, Middle School: The Worst Years of my Life, Smitten!, la série Training Day et un téléfilm dont le nom n’a pas encore été dévoilé. Le talent de Jeff Cardoni, lui, n’a plus à être dévoilé même si le peu de reconnaissance de la Critique à son sujet reste étonnant. Mais vu l’immersivité de sa musique nul doute qu’il continuera d’émerger…

Didier Bianay

bianaydidier.com