Go Micachu !

(n°619)

News

Mica Levi

Mica Levi (Micachu)

3 ans après, Mica Levi confirme son retour dans la Musique de Film, car dans la foulée du court métrage néerlandais Door de ogen van de Ander elle est engagée pour s’occuper du très intéressant Jackie. Ce biopic attirera forcément l’attention, déjà parce qu’il traitera des événements précédant et succédant l’assassinat de Kennedy à travers les yeux de sa femme Jackie, et puis parce qu’il comptera dans son casting Natalie Portman et Peter Sarsgaard. Le long métrage de Pablo Larraín connaîtra sa grande première au Festival du film de Venise le mois prochain.

Mica Levi, alias Micachu, alias la fille qui a un improbable ratio films/récompenses. En effet il n’a fallu qu’un film à Levi pour allègrement garnir son palmarès avec 14 prix sur 23 nominations et c’était en 2013 sur Under The Skin pour lequel elle a réservé une BO électronique, dérangée, grinçante, ponctuée de motifs mélodiques simples et difficiles à oublier. Une partition efficace qui, mine de rien, sauva l’honneur d’un film condamné à disparaître…

Pourtant rien ne laissait présager un tel début monstrueux pour Micachu dans la Musique de Cinéma, elle qui a été dressée au Classique à Guildhall avant de partir sur la musique expérimentale. Sa première activité artistique fut en tant que DJ durant la seconde moitié des années 2000 mais on remarque déjà à cette époque une grande ouverture d’esprit chez celle qui n’hésite pas à mélanger dans sa mixtape Filthy Friends de multiples influences musicales. En 2008 elle prend les rênes du groupe Micachu and the Shapes qui propose dans un premier temps un son pop expérimental et torturé avant d’entamer un virage hip-hop orchestral. Son immersion au Cinéma est venue de la part du réalisateur et du directeur musical Jonathan Glazer et Peter Raeburn qui ont intelligemment laissé s’exprimer la vision et la curiosité de l’artiste pour accompagner ce film de science-fiction.

Sans le savoir, Mica Levi s’était donc bâtit un background pour durer et évoluer dans la Musique de Film moderne. Sa formation classique et ses multiples expérimentations en ont finalement fait une compositrice complète capable de répondre à de multiples exigences musicales, des plus classiques aux plus incongrues. Non, ce n’est point une chance de débutant mais bien les prémices d’une potentiel succes story dans le Cinéma pour cette artiste facécieuse et imprévisible.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s