Henry Jackman sur « Kong: Skull Island »

(n°640)

News

Henry Jackman

Henry Jackman

Ce sera un des films qui marqueront l’entame de la prochaine saison des blockbusters, Kong: Skull Island, de Jordan Vogt-Roberts. Question musique le compositeur vient d’être désigné et il s’agit d’Henry Jackman qui accompagnera une intrigue où un groupe d’explorateurs parcourt une île déserte du Pacifique, avant de se rendre compte qu’elle s’avère être le repaire de King Kong… Tom Hiddleston, Samuel L. Jackson, Brie Larson, John Goodman et John C. Reilly sont à l’affiche de ce long métrage qui paraîtra en mars 2017.

Après Captain America : Civil War c’est donc un retour pour Henry Jackman sur le format Cinéma, car il s’est ces dernières semaines plus signalé avec le jeu vidéo Uncharted 4 pour lequel il vient de sortir la BO. À écouter cette dernière je me rappelle que la musique de jeu de vidéo à bien changé depuis mon enfance… Une vrai teinte cinématographique prévaut depuis quelques années et Uncharted 4 ne déroge pas à cette nouvelle règle en étant équipé lui-aussi d’une bande-son digne d’un film. Jackman est allé dans ce sens face au magazine musictimes.com : « Les jeux vidéo disposent de temps et d’un budget pour que tu puisses enregistrer un orchestre convenablement, ce n’est pas si différent que de faire la musique pour un film« , avant d’expliquer les conditions de travail pour ce jeu : « Le réalisateur (Neil Druckmann), je pense a été une très intéressante force créative (…) alors travailler avec lui a été un vrai plaisir. Ce que j’ai vraiment apprécié – et c’est différent d’un film où c’est super intense et où tu travailles comme un forcené pendant 3 ou 4 mois – sur un jeu vidéo le travail est plus espacé, sur une plus longue période« . Tantôt haletante, tantôt mystérieuse, tantôt tribale, pour ce jeu d’aventure la partition du britannique ne se départ jamais de son style sombre et peu rassurant. Jackman y fait du Jackman en ressortant à l’occasion ces bruits de tuyau qu’il avait utilisé pour Captain Phillips, mais surtout en ces phases nerveuses, agitées et si musclées qui le caractérisent tant et donnent un aspect entrainant et musical à la bande-son. Habitué à ajouter de l’impact aux films d’aventure il n’a donc pas été dépaysé par Uncharted 4 et ça se perçoit tout au long de ces 70 minutes de musique qui, ma foi, donne bien envie de plonger dans les dernières aventures de Nathan Drake.

En ce qui concerne le reste de son actu on rappelle qu’avant Kong: Skull Island le compositeur paraîtra sur les BO de Jack Reacher: Never Go Back et de Birth Of A Nation, ce dernier sortant en France le 11 janvier 2017.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s