Austin Wintory, Monsieur Musique

(n°769)

Dossiers

Austin Wintory

S’il y avait 3 mots pour décrire Wintory ce serait musique, musique et musique. Portrait d’un compositeur de 32 ans, déjà auteur de 300 bandes-son, qui ne tarit pas d’efforts pour partager sa passion.

Né le 9 Septembre 1984 à Denver, Austin Wintory commence à composer dès l’âge de 10 ans et cela devient vite une addiction chez lui puisqu’à 16 ans il a déjà le bagage technique lui permettant de diriger et d’écrire pour des orchestres d’étudiants. Les années suivantes il approfondit ses connaissances musicales aux universités de New York et de Californie du Sud.

En 2003 Wintory commence sa carrière par des petits courts métrages qui constitueront la quasi-totalité de sa filmoraphie avant qu’il ne boucle une première partition pour un jeu vidéo, Flow, en 2007. Il décroche d’entrée une nomination aux BAFTA Games Awards. Quelques années plus tard, Austin se fait définitivement un nom dans l’industrie du jeu vidéo en immisçant la musique de Journey aux Grammys 2013, dans la catégorie généraliste Meilleure BO pour média visuel. C’est une première, un exploit lui permettant de se placer comme un compositeur éminent de ce média, d’autant qu’il rafle aussi quelques récompenses aux IFMCA Awards, aux Game Audio Network Guild Awards et aux Interactive Achievement Awards. Ayant une interprétation proche de celle de la musique orientale, la BO de Journey nécessite une grande attention tant elle fait preuve de complexité pour accompagner les pérégrinations du joueur dans un univers désertique. Par sa technique d’écriture ultra foisonnante elle est similaire à la BO d’Abzû qui sortira 4 ans plus tard, et lorsqu’on lui demanda justement sa source d’inspiration pour couvrir ce jeu dédié au monde sous-marin il a confié : « C’est le jeu en lui même. Bien sûr j’ai puisé à partir d’idées externes, de la littérature et de ma propre expérience, mais j’ai essayé de réaliser un score très organiquement lié au jeu pour lequel il était écrit. Matt (Nava) et moi avons eu une longue conversation à propos de ce qu’il voulait exactement raconter avec Abzû, et ce que les métaphores et la narration étaient censées représenter, et je devais juste garder ça à l’esprit durant mon travail de composition ». Limpide, claire, reposante, la bande-son d’Abzû en est presque thérapeutique… Et puis d’autres jeux phares tels Saints Row: Gat Out Of Hell, The Order: 1886, The Banner Saga 2 ou Assassin’s Creed: Syndicate ne doivent être omis lorsque l’on fait référence à la carrière pressée de ce jeune compositeur.

Mais Austin Wintory ce sont aussi des expériences filmiques nombreuses avec pour meilleurs faits d’armes les BO de Grace et de Captain Abu Raed. Il planche actuellement sur le drame Legacy et le prochain thriller de Paul Solet, De Niro, sur lequel on retrouvera les acteurs Adrien Brody, John Malkovich et Antonio Banderas.

Enfin hors du cadre de la Musique à l’Image Wintory compose des œuvres de concerts qu’il dirige aux quatres coins du monde. Il est intervenant régulier dans des écoles et des ateliers de musique et codirige l’association Education Through Music – Los Angeles, le tout dans le but de transmettre au max son savoir, et il a déjà tant à raconter…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s