Max Richter sur White Boy Rick

(n°844)

News

Max-Richter

Max Richter

Max Richter enregistre la bande-son de White Boy Rick, un film réalisé par le français Yann Demange avec les acteurs Matthew McConaughey, Richie Merritt, Jennifer Jason Leigh, Rory Cochrane, Brian Tyree Henry, Bruce Dern et Bel Powley. Le drame policier est tiré de la vie de Richard Wershe Jr., alias White Boy Rick, qui fut baron de la drogue à 14 ans avant de devenir indic’ pour le FBI, dans le Détroit des années 80. La sortie est prévue pour le 31 janvier 2018 dans l’Hexagone.

Plus de 135 000 fans sur Facebook, c’est rare pour un compositeur de musiques de films. Il faut dire aussi que Max Richter a toujours été au contact du public avec de nombreux concerts en parallèle de ses travaux pour le Cinéma et la Télévision. Il y a 2 ans, en présentant le compositeur, j’avais mentionné l’album de 8 heures appelé Sleep, un tournant dans sa carrière car s’en est suivi une expérience de 8 heures où les spectateurs du Wellcome Collection (Londres) y assistaient en… dormant. Défrayant la chronique, l’idée a fait son chemin à tel point que le compositeur affirme désormais qu’il pourrait donner des représentations hebdomadaires dans différentes villes tant la demande est grande. Dans le cadre de cette tournée Sleep qui se prolongera jusqu’en 2018, il est passé jouer le marchand de sable ou de sommeil justement à Paris, à la Philharmonie ; pour une expérience privée, on rappelle que l’œuvre intégrale est disponible en coffret 8 CD+Blu-Ray.

Quelque part Sleep me fait penser à la dernière BO du compositeur pour la série Taboo où l’intrigue se déroule dans le Londres du début du 19ème. Assez moderne finalement, la bande-son semble aussi alterner entre sommeils minimalistes et brusques éveils lyriques ou percussifs, tout en gardant la sinistrose et la froideur qui sied à un programme sur le thème de la vengeance ; une partie de cette partition lui a même valu d’être nominé aux prestigieux Emmys 2017, au cœur d’une seconde moitié d’année visiblement très satisfaisante pour ce germano-britannique de 51 ans. Prochainement, il sera entendu sur Hostiles, un western à paraître au cœur de l’hiver, avec Christian Bale et Rosamund Pike au casting.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s