Pemberton sur « Spider-Man: Into the Spider-Verse »

(n°953)

News

Daniel Pemberton

Le compositeur british Daniel Pemberton se fera un Spider-man. Précisons qu’il s’agit d’un film d’animation réalisé par Bob Persichetti, Peter Ramsey et Rodney Rothman et que Shameik Moore, Hailee Steinfeld, Mahershala Ali, Jake Johnson, Liev Schreiber, Brian Tyree Henry, Luna Lauren Velez et Lily Tomlin y prêteront leur voix. À noter aussi que l’on retrouvera parmi les producteurs Amy Pascal et Avi Arad, les 2 ayant produit les films Spider-Man: Homecoming (2017), The Amazing Spider-Man (2012) et Spider-Man (2002). Spider-Man: Into the Spider-Verse sortira cet hiver, le 12 décembre 2018.

Son nom revient souvent sur ce blog que ce soit dans les sections News, Récap’, Dernières Sorties et BO recommandées. Le vent en poupe et proposé pour certains longs métrages à gros budgets, Daniel Pemberton est un compositeur qui avance sans tourner en rond. Car à chaque BO il trouve les idées qui font la différence. Pour preuve sur ces 7 mois écoulés 2 BO méritent d’être soulignées, celle hybride pour Tout L’argent du Monde et celle très groovy et catchy pour Ocean’s 8. Pourtant, sur la comédie emmenée par Sandra Bullock, trouver un son original n’a pas été aisé puisque la production a voulu retrouver à la fois le style 60’s de U.N.C.L.E et celui des partitions antérieures de David Holmes. Lorsqu’un journaliste de billboard.com lui demanda s’il fut difficile d’éviter de copier le son des précédents volets de la saga tout en maintenant le lien musical avec eux il répondit : « Beaucoup de choses qui m’ont influencé l’ont (David Holmes) influencé aussi (…). Donc dans un sens nous avons une éducation similaire pour envisager ce genre de bande-son. Je voulais capturer le groove et la crânerie de ces films, mais aussi en même temps apporter une tournure à cette nouvelle version. Nous avons probablement été plus excentrique que David ». Sans doute parle-t-il de ces innombrables effets sonores audacieux réalisés acoustiquement et de cette fugue en Ré Mineur de Bach reprise à l’orgue, insufflant une perpétuelle fantaisie à cette BO.

On rappelle aussi que Pemberton a sorti la bande-son du docu en 10 parties One Stange Rock, récemment diffusé sur National Geographic. Dans quelques semaines il saura s’il décrochera son premier Emmy grâce au seul score qu’il a écrit pour la série Black Mirror (épisode USS Callister). Verdict le week-end du 8 et 9 septembre prochain.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s