Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1075)

Le Récap’

26/07 Une longue liste de nouveautés BO dans la rubrique Dernières Sorties. En tête étaient placés les albums des films événement Fast & Furious : Hobbs & Shaw et Once Upon A Time… In Hollywood. On mentionnera aussi la parution de la bande-son de la 3ème saison de Jessica Jones, par Sean Calllery.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Nicholas Britell The King David Michod

Jeff Russo Star Trek: Picard Alex Kurtzman

Daniel Pemberton Enola Holmes Harry Bradbeer

Lorne Balfe Bad Boys for Life Adil El Arbi et Bilall Fallah

Gustavo Santaolalla El Cid José Velasco

Mark Isham Honest Thief Mark Williams 

David Sardy Zombieland: Double Tap Ruben Fleischer

Didier Bianay

Publicités

Dernières sorties BO (26/07/19)

Fast & Furious : Hobbs & ShawTyler Bates (Album)

Fast & Furious Presents: Hobbs & Shaw – Back Lot Music (26 Juillet 2019)

Once Upon A Time… In Hollywood – Artistes Variés (Album)

Columbia Records (26 Juillet 2019)

Vita & Virginia – Isobel Waller-Bridge

Vita And Virginia – Varese Sarabande (26 Juillet 2019)

Icare – Adam Peters

Icarus – West Hall Recordings (23 Juillet 2019)

Jessica Jones (Saison 3)Sean Callery

Marvel’s Jessica Jones – Hollywood Records (19 Juillet 2019)

Le Nom De La Rose (TV)Hauschka

The Name Of The Rose – Rai Com (19 Juillet 2019)

Dark Money – Sarah Warne

Silva Screen Records (26 Juillet 2019) – Digital

Dark Night Of The Blue Butterfly – Michael J. Mcevoy 

Rezzonator Music Limited (26 Juillet 2019) – Digital

The Expanse (Saison 2)Clinton Shorter 

Sleeping Giant P&D (19 Juillet 2019) – Digital

The Expanse (Saison 3) – Clinton Shorter 

Sleeping Giant P&D (19 Juillet 2019) – Digital

Koboy Kampus – Ari Marifat 

Wm Indonesia (24 Juillet 2019) – Digital

Starfish – A.T. White

We Are Tessellate (23 Juillet 2019) – Digital

Violet – Jameson Nathan Jones 

Attic Noise (26 Juillet 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1073)

Le Récap’

19/07 On retrouvait en tête de la rubrique Dernières Sorties l’album de la série Big Little Lies. Était parue plus tôt dans la semaine la bande-son de la 3ème saison d’Harlots, composée par Rael Jones.

16/07 Les nominations des Primetime Emmys 2019 ont été annoncées. Voir les artistes en lice dans les principales catégories musicales ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Marc Streitenfeld* Six Minute to Midnight Andy Goddard

Simon Franglen** Turandot Xiaolong Zheng

Gabriel Mann et Rebecca Kneubuhl Stumptown Jason Richman

Benj Pasek et Justin PaulTitre non communiqué Kyle Jarrow

Randy Newman*** Titre non communiqué Noah Baumbach

Alan Silvestri The Witches Robert Zemeckis

James L. Venable**** Jay and Silent Bob Kevin Smith

Anna Calvi Peaky Blinders Anthony Byrne 

Brian TylerRambo: Last BloodAdrian Grunberg

* Il a oeuvré pour Prometheus (2012) et a aussi décroché un WSA pour la BO d’American Gangster en 2008

** Fidèle collaborateur du regretté James Horner, il a récemment composé pour le western Les 7 Mercenaires (2016)

*** Taulier de la Musique de Film qui a remporté plus d’une quarantaine de prix dont 2 oscars pour les chansons We Belong Together (Toy Story 3) et If I Didn’t Have You (Monsters, Inc.)

**** Compositeur en vue dans les 2000’s où il a décroché une nomination pour les Primetime Emmys 2005 et 4 Annie Awards. Il possède à son actif les programmes Star Wars: Clone Wars, Les Supers Nanas, Scary Movie 3, 4, 5 et Foster’s Home for Imaginary Friends

Didier Bianay

Dernières sorties BO (19/07/19)

Big Little Lies (Saison 2) – Artistes Variés

Abkco Music & Records (19 Juillet 2019)

Run The Race – Paul Mills

Run The Race – Lucid Artist Management (19 Juillet 2019)

After (Chapitre 1) – Justin Caine Burnett

After – Filmtrax (19 Juillet 2019)

Harlots (Saison 3)Rael Jones

Milan Music (15 Juillet 2019) – Digital

Über Grenzen – Fabian Kratzer 

Fabian Kratzer Music (15 Juillet 2019) – Digital

Persona Non GrataNathaniel Mechaly 

Milan Music (12 Juillet 2019) – CD/Digital

Megan LeaveyMark Isham 

Quartet Records (12 Juillet 2019) – CD (déjà Dispo En Digital)

The Accordionist’s SonFernando Velázquez 

Quartet Records (12 Juillet 2019) – CD

Desolate – Nima Fakhrara 

Project Smyl Records (12 Juillet 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Primetime Emmys 2019 : Les nominations

(n°1071)

News

C’est le temps des nominations pour les Primetime Emmys. Comme d’habitude on s’intéresse aux principales catégories musicales :

Meilleure composition musicale pour une série

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Barry (What?!) – David Wingo
Game of Thrones (The Long Night) – Ramin Djawadi
House of Cards (Chapter 73) – Jeff Beal
The Handmaid’s Tale (The Word) – Adam Taylor
This Is Us (Songbird Road: Part One) – Siddhartha Khosla

Meilleure musique thème

Castle Rock – Thomas Newman
Crazy Ex-Girlfriend – Rachel Bloom, Jack Dolgen et Adam Schlesinger
Good Omens – David Arnold
Our Planet – Steven Price
Succession – Nicholas Britell

Meilleure composition pour un programme à durée limitée

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Chernobyl (Please Remain Calm) – Hildur Guðnadóttir
Escape at Dannemora (Episode 5) – Edward Shearmur
Good Omens (In the Beginning) – David Arnold
True Detective (The Final Country) – T Bone Burnett et Keefus Ciancia
When They See Us (Part Two) – Kris Bowers

Cette 71ème cérémonie des Primetime Emmys commencera les 14 et 15 septembre 2019 (en incluant les catégories musicales), et s’achèvera le 22 septembre 2019 au Microsoft Theatre de Los Angeles.

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°1070)

Le Récap’

12/07 5 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties avec en tête de gondole la bande-son du Roi Lion par Hans Zimmer. Éric Serra enregistre la parution de la BO du nouveau Besson, Anna.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Tyler Bates Primal Genndy Tartakovsky

Dario Marianelli Pinocchio Matteo Garrone

Heather McIntosh The Hunt Craig Zobel

Matthew HerbertTempleMark O’Rowe

Mark Korven*The TerrorAlexander Woo et Max Borenstein

Rolfe KentTimmy FailureTom McCarthy

Darren Criss** (chanson originales) Royalties Darren Criss

Joe Kraemer*** et Penka KounevaPandoraMark A. Altman

Alex Wurman****Between Two Ferns: The MovieScott Aukerman

Mateo Messina The Wrong MissyTyler Spindel

* Il a composé la BO de Cube (1997) ainsi que celle de The VVitch: A New-England Folktale (2015) qui lui valut 5 nominations

** Jeune acteur réputé qui a notamment été nominé aux Emmys 2015 pour sa chanson originale This Time (Glee)

*** Il a remporté un World Soundtrack Award pour la BO de Mission: Impossible – Rogue Nation, en 2016

**** Il a été primé d’un Emmy Award pour la partition de Temple Grandin en 2010

Didier Bianay

Dernières sorties BO (12/07/19)

Le Roi LionHans Zimmer

The Lion King – Walt Disney Records (Digital : 11 Juillet 2019 / CD : 19 Juillet 2019)

StuberJoseph Trapanese

Walt Disney Records (12 Juillet 2019)

Crawl – Max Aruj et Steffen Thum

Crawl – (12 Juillet 2019)

AnnaEric Serra

Idol (12 Juillet 2019)

Mijn Bijzonder Rare Week Met Tess – Franziska Henke 

Bind (06 Juillet 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Première Écoute : La BO de « Spider-Man : Far From Home »

(n°1068)

Première Écoute

Un vrai régal que cette BO de Spider-Man : Far From Home. Michael Giacchino nous propose ici une partition juteuse sans toutefois se départir d’un concept clairement identifiable.

Une base de thèmes solide

En comparant la BO de Homecoming et Far From Home une chose saute aux yeux : les thèmes du second volet ressortent davantage. Ainsi Michael Giacchino a beau détourner le thème romantique, celui de Nick Fury, et surtout celui de Mysterio qu’ils gardent une résonnance mélodique qui avantage la bande-son. Composé d’une phrase naturellement engageante et d’une autre naturellement mystérieuse et inquiétante, le thème de Mysterio était parfait pour faire ressortir l’imposture grandiloquente du personnage sans donner l’impression de se répéter. D’autre part, le thème romantique rejaillit aussi en insufflant un sentimentalisme très palpable, étant originellement porteur d’un bagage mélodique et harmonique riche (It’s Perfect, Personal Hijinks, Bridge And Love’s Burning). Et bien-sûr à ceux-là s’ajoute le thème de Spider-Man, lui aussi assez efficace et qui se détachait déjà nettement des autres thèmes dans Homecoming.

Les brass brassent

On connaissait l’amour de Giacchino pour les cuivres, là encore il n’a pas dérogé à ses habitudes, cors, trombones, trompettes et tubas dominant la BO et s’avérant parfois particulièrement bavards (Gloom And Doom, High And Flighty, An Internal Battle, Tower Of Cower, Swinging Set). L’expertise de Giacchino sur les ressources de ces instruments se voit de même des arrangements pétaradants accompagnant les exploits de Spiderman et les prétendues prouesses de Mysterio, à des bourdonnements inécrivables (Prague Rocket, The Magical Mysterio Tour), en passant par des ronflements morbides. Par sa prédominance constante ce groupe d’instruments contribue à donner à la BO une teinte éclatante et punchy réhaussée par des percussions orchestrales nerveuses. Les cordes abattent aussi un travail conséquent, reléguées au second plan par l’éclat des cuivres mais n’ayant pas leur pareil pour les séquences sentimentales ou pour sous-entendre une notion d’urgence dans les scènes d’action par des accompagnements véloces et rythmés.

Une modernité plus affirmée

On entend très souvent une batterie rock imprégner du rythme tout au long de la BO rendant même certaines compositions catchy (Power To The People, Happy Landing). Avec la guitare elle entretient une cohérence qui manquait dans la BO de Homecoming, ces instruments modernes y étant aussi présents mais avec parcimonie. L’utilisation constante des sonorités électroniques sert le même but, elles qui sont plutôt dévolues aux actes de Mysterio, implicitement, dénonçant l’illusion holographique et ce bien avant que la supercherie soit démasquée (World’s Worst Water Feature, Multiple Realities, Mr One Hundred And One). Enfin à titre esthétique ont citera l’utilisation d’autres sonorités électroniques limpides et du delay pour soutenir des instruments ou apporter des ambiances plus aériennes et lumineuses (Bridge And Love’s Burning, Swinging Set, Personnal Hijinks).

Avec la BO de Far From Home Michael Giacchino a donc canalisé son imagination débordante, et celà ne l’a empêché d’être très prolifique, gravitant autour de thèmes de bonnes factures et d’un concept sonore fort pour une partition cohérente et détonante.

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1067)

Le Récap’

05/07 6 nouveautés hier dans Dernières Sorties, avec en tête de liste le score d’Une Famille Sur Le Ring par Vik Sharma. De son côté Bobby Krlic sort la bande-son du film d’horreur Midsommar et on n’oublie pas la BO de Steven Price pour Ophélia qui est désormais disponible.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Lorne BalfeGemini ManAng Lee

Johan SöderqvistDaniel Niels Arden Oplev

Michael Abels* Bad Education Cory Finley

Peter Raeburn Tell Me Your Secrets Harriet Warner

Lorne Balfe This Is Football John Carlin

Dan Romer James Bond 25** Dan Fukunaga

Jay Wadley I’m Thinking of Ending ThingsCharlie Kaufman

Dustin O’Halloran et Hauschka The Old GuardGina Prince-Bythewood 

* Il a composé la BO de Get Out et plus récemment de Us

** Le titre officiel n’a pas encore été communiqué

Didier Bianay

Dernières sorties BO (05/07/19)

Une Famille Sur Le Ring – Vik Sharma

Fighting With My Family – Lakeshore Records (5 Juillet 2019)

Midsommar – Bobby Krlic

Milan Records (5 Juillet 2019)

Ghost House – Rich Ragsdale 

Howlin’ Wolf Records (5 Juillet 2019) – CD

Lunatics – Chris Lilley 

Australian Broadcasting Corp (5 Juillet 2019) – Digital

OphéliaSteven Price 

Filmtrax (28 Juin 2019) – Digital

Strange Angel (Saison 1)Daniel Hart 

Milan Music (28 Juin 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Les idées dans la suite

(n°1065)

Coup de Coeur

Michael Giacchino

Comme toutes les suites, Far From Home Suite Home ne déroge pas à la règle en reprenant tous les thèmes et les idées de la BO de Spiderman : Far From Home. On parlera de concept sonore dans un autre article, ici nous allons analyser les méthodes utilisées par Michael Giacchino pour rendre cette compo si entraînante.

Panorama classique

Après que le thème principal soit joué solennellement comme pour affirmer une certaine prestance, il est repris de manière puérile (0:40 à 1:16) en notes piquées pour une touche d’innocence et de naïveté, caractère amplifié par le célesta et une flûte assez douce. Le main theme revient encore une troisième fois avec les mêmes cuivres que l’intro, cependant la mélodie est modulée sous une forme plus expressive qui dépeint mieux la vaillance de Spiderman (1:27 à 2:08), idem vers la fin avec un déballage orchestral encore plus dynamique et explosif (7:11 à 8:04). Le thème romantique (2:38 à 4:00) fait la part belle aux instruments à cordes (violons, harpe, piano etc.) quand bien-même une flûte l’exécute tendrement dans un premier temps. Viennent enfin le thème de Nick Fury porté par un rythme militaire et des cuivres (4:00 à 4:59), et celui de Mysterio, (5:06 à 7:05) engageant, inspirant et… inquiétant où l’on perçoit un twist dans l’orchestration par l’ajout affirmé d’un synthé et d’une guitare électrique afin de souligner les artifices technologiques du personnage.

Agencement millimétré

L’efficacité de cette suite vient moins de cette recette d’orchestration traditionnelle que de la qualité des thèmes et de la manière dont ils sont organisés. Le placement du thème de Fury entre le thème romantique et celui de Mysterio génère une transition vers cette longue séquence intense de plus de 3 minutes qui eût été lassante si Giacchino n’avait varié fréquemment le rythme avec les percussions orchestrales et la batterie. Il faut de même saluer la précision d’écriture, puisqu’il y a bien ici une tonne d’instruments qui se partagent la partition, s’entremêlant sans jamais que le rendu ne sonne brouillon. La partie la plus délicate demeure d’ailleurs celle où interviennent ostensiblement le synthé et la guitare électrique (4:25 à 7:04), qui se glissent entre les phrases des cuivres ou suivent leurs arrangements mais ne les concurrencent surtout pas à hauteur égale. Pareil pour la batterie qui laisse sa grosse caisse en retrait et dans un rôle de marqueur temporel par rapport à l’expressivité marquée des timbales. On observe aussi dans les séquences les plus épiques une séparation quasi systématique entre trompettes et cuivres graves (cors, trombones, tubas), qui se répondent le plus souvent. Un agencement judicieux, vu leurs puissances naturelles et leurs grands effectifs, permettant aussi un équilibre sonore et le maintient d’une grande vivacité.

Far From Home Suite Home, qui étrangement inaugure la BO, remplit son rôle en faisant le tour des thèmes, avec beaucoup de panache. La compo reprend aussi le concept sonore du film que je développerais plus amplement la semaine prochaine dans un article Première Écoute, ce score de Giacchino valant bien plus qu’un simple coup d’oeil.

Didier Bianay

Lorne Balfe en revient au football

(n°1064)

News

Lorne Balfe

Le compositeur écossais Lorne Balfe jouit d’une année 2019 décidément prolifique, rajoutant une nouvelle échéance à son agenda avec This Is Football, le documentaire produit par Amazon. Écrit et co-créé par le journaliste John Carlin, This Is Football racontera 6 histoires relatives au football telles son rôle édifiant après le génocide du Rwanda, l’essor du foot féminin ou la réussite du quintuple Ballon d’Or Lionel Messi. Aucune date de diffusion n’a encore été dévoilée, en revanche il est sûr que le documentaire sera d’abord dévolu à la plateforme streaming Amazon Prime.

Ces temps-ci le football semble beaucoup inspirer Lorne Balfe avec tout d’abord ce thème de la Coupe du monde 2018 qu’il avait co-composé avec Hans Zimmer et dont la version courte avait habillé le générique TV de la compétition (vidéo ci-dessous). Le duo avait ensuite enchaîné avec FIFA 19 et délivré une bande-son de 49 minutes pour le mode de jeu The Journey, l’automne dernier. Et je parlais d’année prolifique car Lorne Balfe sera sur au moins 4 autres programmes à paraître d’ici la fin d’année à savoir Yin He Bu Xi Ban, Gemini Man, Military Wives et 6 Underground alors qu’il a déjà composé pour le documentaire Where’s My Roy Cohn?, le biopic Georgetown et le court-métrage Bertha Benz. Il a aussi été confirmé pour le film d’animation The Lego Batman Movie 2 qui ne sortira pas avant 2022. 2022, ça me parle…

Didier Bianay

Johan Söderqvist sur le biopic Daniel

(n°1063)

News

Johan Söderqvist

Le prometteur Johan Söderkvist compose pour Daniel, un biopic réalisé par Niels Arden Oplev et relatant la captivité du photographe de guerre Daniel Rye Ottosen par Daesh, de Mai 2013 à Juin 2014. Esben Smed, Anders W. Berthelsen, Sofie Torp, Christiane Gjellerup Koch, Jens Jorn Spottag et Andrea Gadegaard occuperont les rôles principaux de cette production danoise qui sortira cette fin d’été dans les pays scandinaves et au-delà si affinité…

En tout cas il est davantage certain que Söderkvist s’exporte encore, car c’est le cas depuis fort longtemps. Ayant commencé sa carrière dans la Musique de Film en 1991 c’est avec sa partition pour Brothers qu’il se fait remarquer 14 ans plus tard, connaissant une nomination à l’European Film Award 2005 et remportant 2 prix à Cannes 2006. En 2009 il interpelle encore la Critique avec la BO de Morse qui est nominée à l’European Film Award et à l’International Film Music Critics Award, mais surtout décroche un prix au Fangoria Chainsaw Awards, la cérémonie spécialisée dans le Thriller et l’Horreur. On citera aussi dans sa filmographie, parmi près de 80 références, After The Wedding, Nos Souvenirs Brûlés, Revenge et Kon Tiki ainsi que les jeux vidéo Battlefield 1 et 5. Mais, malgré ces différentes ambiances, se perçoivent un style assez planant, une écriture rigoureuse, mélodieuse, délicate et régulièrement ce travail sur les ressources sonores des instruments par l’interprétation, et leurs sublimations par traitements électroniques. Ses instrumentations s’orientent souvent vers les cordes (violons, piano), font intervenir parfois les cuivres et quelques instruments inattendus qui soulignent que le compositeur à ce goût pour les textures sonores qui pourrait l’amener vers les sommets.

Si Johan Söderkvist part à la conquête du monde, il le fait à son rythme et reste malgré tout attaché au marché scandinave avec dans son agenda les drames Amundsen et Håp. On l’entendra tout de même sur la production américaine Lyrebird réalisée par Dan Friedkin et dont Guy Pearce tiendra le rôle principal. 

Didier Bianay