BO recommandée

(n°1206)

Bandes Originales Recommandées


Freud – Stefan Will

C’est à force d’enquêter sur la face sombre de l’humanité que le jeune Sigmund Freud se retrouve lui-même menacé d’un obscur complot en compagnie d’une voyante. Pour ce thriller, Stefan Will propose un score électro-symphonique habile, le mélange étant délicat lorsqu’il s’agit d’une intrigue située vers la fin du 19ème siècle… Bien sûr, l’objectif était d’apporter un fond de modernité à cette toute récente série et de se reférer donc aux repères de la musique de Thriller actuelle où des synthés génèrent accords lugubres, ostinasti, leitmotivs et quantité de sonorités tranchantes et anxiogènes ; en parallèle le même travail fut effectué plus ostensiblement à travers des vocalises, des cordes, des percussions ou des bois, davantage grinçants ou grossiers. En somme vous sont réservées 50 minutes d’emprise d’une partition sombre qui ne laisse place qu’à de très rares éclaircies (Change The World) et à de timides mélodies aussi moroses que mystérieuses.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1205)

Le Récap’

27/03 6 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties avec en tête la BO de la série Freud (Stefan Will). Roque Baños (Adú) et Ralf Hildenbeutel (La Concessione Del Telefono) était aussi présents dans la liste.

Projets confirmés cette semaine (Compositeur – film ou série – réalisateur ou créateur)

Dan Marocco Flipped Steve Mallory et Damon Jones

Amie Doherty The High Note Nisha Ganatra

Todor Kobakov Most Dangerous Game Nick Santora

HauschkaYour Honor Peter Moffat

Ram Khatabakhsh Skylin3s Liam O’Donnell 

Mark MothersbaughThe Willoughbys Kris Pearn et Cory Evans

Will Blair et Brooke Blair The Virtuoso Nick Stagliano

Photek* The Main Event Jay Karas

* Il a composé pour Grey’s Anatomy : Station 19

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (27/03/20)

Freud – Stefan Will

Recordjet (23 Mars 2020)

AdúRoque Baños 

Mira Mi Música (20 Mars 2020) – Digital

Baraj – Cem Tuncer et Ercüment Orkut 

Enc Müzik Yapim (23 Mars 2020) – Digital

La Concessione Del Telefono – Ralf Hildenbeutel 

Rai Com (23 Mars 2020) – Digital

Lev Yashin. Vratar Moey Mechty – George Kallis 

Moviescore Media/Keepmoving Records (27 Mars 2020) – CD/Digital

The Trouble With Being Born – Schrecken et Peter Kutin 

Ventil Records (23 Mars 2020) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Mark Mothersbaugh attendu sur The Willoughbys

(n°1203)

News

Mark Mothersbaugh

44 ans de carrière et toujours aussi actif, Mark Mothersbaugh vient de terminer la BO de The Willoughbys. Sous ce nom étrange se cachent 4 enfants abandonnés par leurs parents égoïstes et qui apprennent à adapter leurs valeurs d’antan au monde moderne. Le film est réalisé par Cory Evans et Kris Pearn, ce dernier ayant déjà collaboré avec Mothersbaugh sur le film d’animation Cloudy with a Chance of Meatballs 2. Will Forte, Alessia Cara, Ricky Gervais, Terry Crews, Maya Rudolph, Jane Krakowski et Martin Short sont les principaux acteurs qui ont prêté leur voix pour la version originale. The Willoughbys sera disponible dès le 22 avril prochain en exclusivité sur Netflix.

Ces derniers temps Mothersbaugh est très attaché à Netflix (ou c’est l’inverse…) puisqu’il a été rappelé pour la 2ème saison de Disenchantment et vient de co-composé la musique du documentaire Tiger King (avec John Enroth et Albert Fox). Prochainement il composera pour Dirty John, et la rumeur l’annonce sur la suite de Thor Ragnarok, Thor : Love And Thunder, où il retrouverait le réalisateur Taika Waititi, l’année prochaine. Dans le même temps le natif d’Akron ferait d’autres retrouvailles avec … les Razmokets et leurs nouvelles aventures, toujours en format anime. Allez, pour la route, en souvenir du bon vieux temps :

Didier Bianay

bianaydidier.com

Hauschka sur Your Honor

(n°1202)

News

Hauschka (Volker Bertelmann)

Hauschka continue son bonhomme de chemin avec la série Your Honor, un programme créé par Peter Moffat et mettant en vedette Bryan Cranston. Aux côtés du célèbre acteur on trouvera Carmen Ejogo, Isiah Whitlock Jr., Sofia Black-D’Elia, Hope Davis et Michael Stuhlbarg. Le thriller en 10 épisodes se déroule à la Nouvelle-Orléans où un juge respecté voit son fils impliqué dans un délit de fuite ; la victime faisant partie d’une mafia, il s’ensuit un jeu de mensonges, de tromperie et de choix impossibles. Your Honor connaîtra sa première sur Showtime cet année.

Le compositeur allemand retrouve donc Peter Moffat pour qui il avait composé la BO de la série Patrick Melrose. Citée aux WSA, la bande-son laissait entrevoir que Moffat avait mis Hauscka à l’aise pour une musicalité proche des racines Classique du compositeur et de sa branche Contemporaine. Fidèle à lui-même, Hauscha a enchaîné mille et une sonorités acoustiques et électroniques pour une BO assez expressive, émotive. Interrogé à l’époque par awardsdaily.com il avait donné les contours du concept musical : « C’est un projet obscur et qui m’inspire car il fait beaucoup référence aux musiques sur lesquelles je travaille. Il incorpore le côté étrange de ma composition et je suis heureux de travailler dessus. Il semblerait qu’il y ait plus de place pour la musique expérimentale. »

J’avais présenté la personnalité artistique et le parcours de ce compositeur en novembre 2016. Depuis il est passé à l’échelon supérieur car peu de temps après il a connu ses premières nominations aux Oscars et aux Golden Globes pour la BO de Lion. Cette partition réalisée en collaboration avec son ami Dustin O’Halloran, leur a en tout rapporté 14 nominations et un prix. L’occasionnel tandem sera à nouveau réuni derrière la musique de The Old Guard et d’Ammonite. Seul, Hauschka composera la BO de Stowaway et attend la parution de celle de Summerland.

Didier Bianay

bianaydidier.com

BO recommandée

(n°1201)

Bandes Originales Recommandées

Master – Anirudh Ravichander 

À seulement 29 ans, le compositeur Anirudh Ravichander fait partie des valeurs sûres du Cinéma indien. Pour le thriller d’action spectaculaire Master où un professeur prénommé Vaathi sauve toute une école, il fusionne la musique indienne traditionnelle avec des outils et techniques électroniques. La richesse des rythmes y est et ils s’avèrent percutants, voire nerveux ou frénétiques ; une grande variété d’instruments typiquement indiens sont entendus (shehnai, dholak etc.), couplés à des instruments plus occidentaux ainsi que des synthés, ces derniers conférant une teinte aérienne. À l’inverse basse et synth-bass renvoient à des émotions plus terre-à-terre, sombres et dirt et sont surtout mis en valeur dans les déchaînements musicaux que constituent Vaathi Coming, Vaathi Raid, Polakattum Para Para, compositions dévoluent au héros et à l’antagoniste. Et bien sûr mention spéciale aux nombreux chanteurs invités et à leurs interprétations lyriques qui avivent cet album en tanglish (tamoul-anglais) qui a de quoi faire bouger, s’évader, même confiné.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1200)

Le Récap’

20/03 La BO de H. Scott Salinas pour The Banker était en tête de la rubrique Dernières Sorties. On y retrouvait aussi les compositeurs Clinton Shorter (The Expanse – Season 4) et Nathan Barr (The Hunt).

Projets confirmés cette semaine (Compositeur – film ou série – réalisateur ou créateur)

Larry Goldings Self Made: Inspired by the Life of Madam C.J. Walker Nicole Jefferson Asher

Clark Lisey’s Story Stephen King

Harry Gregson-WilliamsInfinite Antoine Fuqua

Joseph TrapaneseCoffee & Kareem Michael Dowse

The Newton BrothersThe Walking Dead: World Beyond Scott M. Gimple et Matt Negrete

Nathan BarrThe Great Tony McNamara

Laura KarpmanLove is Love is Love Eleanor Coppola

Nainita Desai Fierce Queens Jo Shinner

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (20/03/20)

The BankerH. Scott Salinas

Decca Classics (20 Mars 2020)

Mosquito – Justin Melland

Plaza Mayor Company (20 Mars 2020)

9 Tage Wach – Karim Sebastian Elias 

Brandvertise (14 Mars 2020) – Digital

The Expanse (Season 4)Clinton Shorter 

Asg Records (13 Mars 2020) – Digital

The HuntNathan Barr 

Back Lot Music (13 Mars 2020) – Digital

Jumbo – Thomas Roussel 

Universal Music (13 Mars 2020) – Digital

Master – Anirudh Ravichander 

Sony Music Entertainment India Pvt. (16 Mars 2020) – Digital

Misbehaviour – Dickon Hinchcliffe 

Decca Records (13 Mars 2020) – Digital

Star Wars : The Clone Wars (FINAL Season Ep. 1-4) – Kevin Kiner 

Walt Disney Records (13 Mars 2020) – Digital

StargirlRob Simonsen 

Walt Disney Records (13 Mars 2020) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

C’est pas du troll…

(n°1198)

Coup De Coeur

Elle, a dû passer par le côté le plus tortueux comme la plupart des artistes non pistonnés. Un petit EP baptisé « S » qu’elle sort en avril 2013 suivi d’une petite tournée avec le groupe Little Dragon, puis un autre EP « Z » sorti en avril 2014 qui s’est incrusté dans les charts américains et britanniques. Ensuite SZA écrit pour Beyoncé, Nicki Minaj et Rihanna avant de passer dans une autre dimension en janvier 2017 en signant chez RCA Records. Son premier album Ctrl, qui inclut le tube Love Galore, est un carton et est considéré comme l’album de l’année 2017 par Time, pourtant elle repart bredouille des Grammys 2018 malgré 5 nominations. Mais ce n’est que partie remise pour SZA qui s’est installée dans le milieu depuis ses featuring avec Maroon 5 (What Lovers Do), Khalid et Post Malone (remix de Homemade Dynamite de Lorde) ou encore Cardi B (I Do). Après les titres Quicksand et All The Stars (feat. Kendrick Lamar) pour Insecure et Black Panther, elle s’unissait donc avec Justin Timberlake pour son 3ème programme, collaboration qu’elle a adorée : « J’étais tellement ravie d’être invitée à participer à ce projet avec Justin. Le processus créatif avec lui et l’équipe était rempli par tant d’excitation. C’est une énergie que vous pouvez sentir à la fois dans la musique et le clip »

Lui, on ne le présente plus. Immense star aux innombrables tubes, Justin Timberlake avait d’ailleurs signé le hit de l’été 2016 avec la chanson originale du premier volet, Can’t Stop the Feeling, qui avait reçue par la suite 2 nominations aux Golden Globes et aux Oscars. Pour Trolls World Tour beaucoup d’autres artistes connus l’ont rejoint pour un album assez nostalgique qui ne manque pas de rendre hommage aux tubes les plus électrisants de ces dernières décennies : « Être capable d’assembler différents créatifs de genres variés a été la partie la plus gratifiante », a déclaré Timberlake avant d’ajouter : « Créer quelque chose qui puisse servir le film et exister aussi en dehors a été un défi amusant ». Avec près de 9 millions de vues en 3 semaines, on peut dire que c’est chose faite pour The Other Side. Reste à savoir s’il fera mieux que Can’t Stop The Feeling et ses 1,1 milliard de vues. La route est longue…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Harry Gregson-Williams, en attendant Mulan…

(n°1197)

News

Harry Gregson-Williams

Lui n’a pas le temps d’attendre car il démarre l’année en trombe ce Harry Gregson-Williams. Son prochain projet s’intitule Infinite, un thriller réalisé par Antoine Fuqua (Training Day) qui mettra en vedette Mark Wahlberg et Dylan O’Brien. On retrouvera aussi dans le reste du casting Sophie Cookson, Chiwetel Ejiofor, Jóhannes Haukur Jóhannesson, Rupert Friend, Jason Mantzoukas et Tom Hughes. Le film est centré sur un jeune schizophrène hanté par ses souvenirs de vies antérieures qui tombe et s’allie avec Cognomina, une société secrète de personnes qui ont des rappels précis de leurs existences passées et qui veulent sauver le monde d’un danger imminent. Ce sera donc une nouvelle collaboration avec Fuqua après The Replacement Killer, The Equalizer 1 et 2. Basé sur le roman de D. Eric Maikranz, The Reincarnationist, Infinite sortira en Août prochain.

On parle beaucoup du film Mulan qui était censé sortir la semaine prochaine, tant pour sa récente  interdiction aux moins de 13 ans aux USA (une première pour un Disney) que pour sa sortie repoussée à une date ultérieure à cause du Coronavirus. De même, il aurait été intéressant pour les fans de Musique de Film d’entendre ce que Harry Gregson-Williams nous réservait, lui qui n’est jamais aussi bon que lorsque l’univers devient fantasque (Le Monde de Narnja, Antz, Shrek, Chiken Run) et qui a été inclus sur Mulan assez tôt, ce qui est bon signe. Et puis rappelons que ces dernières années le britannique s’est signalé avec les bandes-son de Cro Man, de Breath et d’Electric Dreams qui lui ont rapporté quelques nominations notamment aux Annie Awards 2019, aux Emmys 2018 et aux HMMA 2018. On l’entendra à nouveau en fin de mois dans la série Amazing Stories, précisément sur l’épisode Signs of Life, alors que la BO de Manhunt : Deadly Games qu’il a cocomposée avec Stephanie Economou est déjà disponible depuis le mois dernier.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Un dix…

(n°1196)

Coup De Coeur

Greg J. Walker

Dans cette atmosphère morose et lourde, voici un brin de légèreté avec mon Coup De Coeur du moment, le titre All Of You. Composé par l’australien Greg J. Walker et interprété par Andrew Nolte et Vanessa Fernandez, le morceau ouvre l’intéressante BO du film policier Miss Fisher and the Crypt of Tears. All Of You sert un peu de musique-thème en exposant d’entrée une grande partie du concept de la bande-son car, en référence à une intrigue qui se déroule dans les années 20 à Jérusalem, on retrouve une dualité musicale entre le Swing-Jazz et une musicalité typée du Moyen-Orient. La grande richesse de l’instrumentation métissée se révèle à travers les fréquents solos que contient la composition, essence des styles musicaux précités où une grande place est laissée à la spontanéité, et qui vont de pair avec le caractère épicurien de l’héroïne. Tout est dit, avant même le grand brassage final qui s’avère à la fois curieux, amusant et entraînant.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1195)

Le Récap’

13/03 13 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties avec la BO de Trolls 2 en tête d’affiche (Theodore Shapiro). On y retrouvait aussi le français Laurent Perez Del Mar (Les Éblouis) et Steve Jablonski (Spenser Confidential).

Projets confirmés cette semaine (Compositeur – film ou série – réalisateur ou créateur)

Rob SimonsenGhostbusters: Afterlife Jason Reitman

Hit-Boy Uncorked Prentice Penny

Atli Örvarsson Defending Jacob Mark Bomback

Kubilay Uner Force of Nature Michael Polish

Hans ZimmerHillbilly Elegy Ron Howard

Nate Wonder et Roman GianArthur Antebellum Gerard Bush et Christopher Renz

Michael GiacchinoJurassic World: Dominion Colin Trevorrow

Ryuichi SakamotoLove After Love Ann Hui

Gustavo SantaolallaThe Last of Us Craig Mazin

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (13/03/20)

Les Trolls 2: Tournée MondialeTheodore Shapiro

Trolls World Tour – Rca Records Label (13 Mars 2020)

Petit Pays – Renaud Barbier

Boriginal / Cristal Records (13 Mars 2020)

The Roads Not Taken – Sally Potter

Milan Records (13 Mars 2020)

OzarkDanny Bensi & Saunder Jurriaans

Verve Records (Vinyl & Digital : 13 Mars 2020)

The Burnt Orange Heresy – Craig Armstrong

Varèse Sarabande (06 Mars 2020) – Digital

Les ÉblouisLaurent Perez Del Mar

Velvet Cream (06 Mars 2020) – Digital

I Still BelieveJohn Debney 

Capitol Records (06 Mars 2020) – Digital

The Mind Of Juliane – M.W. Daniels 

Pink Dolphin Music (12 Mars 2020) – Digital

The Miseducation Of Bindu – Aaron Gilhuis 

House Audio Productions (09 Mars 2020) – Digital

My SpyDominic Lewis 

Sony Classical (06 Mars 2020) – Digital

Non Voglio Mica La Luna – Paul Giorgi 

Monteroque Studios (13 Mars 2020) – Digital

Nose To Tail – Ben Fox 

Plaza Mayor Company (13 Mars 2020) – Digital

Spenser ConfidentialSteve Jablonsky 

Bmg Rights Management  (06 Mars 2020) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Encore et toujours frodonnés

(n°1193)

Musiques De Films Légendaires

Howard Shore

La BO de la saga du Seigneur Des Anneaux, projet de tous les superlatifs. 21 heures de musique, 4 ans de travail, des sessions d’enregistrements avec des formations allant de 230 à 400 musiciens, une grande collection de choeurs, de styles musicaux en fonction des différentes cultures de la Terre du Milieu et donc une instrumentation très variée, des techniques d’écriture diverses (écriture aléatoire, chant parlé, composition atonale etc.) Une orgie de musique de film, un chef d’oeuvre et un travail de scoring d’un rare aboutissement, à tel point que le musicologue Doug Adams n’en a pas consacré un article mais un livre… Bref, il y a beaucoup à dire sur ce qui constitue l’oeuvre d’une vie pour Howard Shore et qui lui rapporta plus de 40 récompenses dont 3 Oscars, 2 Golden Globes ou encore 3 Grammys. Si au départ beaucoup étaient sceptiques sur le choix de Shore, qui rappelons-le n’était pas un compositeur affilié à la musique épique, on peut dire que le canadien s’est davantage fait respecter dans le milieu.

Du coup cela m’a pris du temps pour me mettre d’accord avec moi-même sur le titre qui mettait bien en évidence les 2 thèmes musicaux les plus populaires de la saga et j’ai choisi The Road Goes Ever On…, Pt. 1. Cette composition de près de 6 minutes, audible à la fin du volet 1 (La Communauté de l’Anneau) reprend aussi le style principal de la bande-son de la trilogie, entre musique de film old school et opéra avec quelques consonances gaéliques. N’y figure pas le thème principal qui est présenté dans la première piste de la BO intitulée One Ring To Rule Them All, la base de travail d’Howard Shore, une mélodie plus introvertie, plus mystérieuse et moins populaire d’où découlent les thèmes Fellowship (2:15), The Shire (3:52) et une centaine d’autres… Un autre record.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Hans Zimmer et Ron Howard collaborent à nouveau

(n°1192)

News

Hans Zimmer

Après BackdraftFrost/Nixon, The DaVinci CodeAngels & DemonsInfernoRush ou encore The Dilemma, Hans Zimmer retrouve le réalisateur Ron Howard sur Hillbilly Elegy. Au casting on retrouve Amy Adams, Glenn Close, Gabriel Basso, Haley Bennett, Freida Pinto, Bo Hopkins et Owen Asztalo. Basé sur le mémoire de J.D. Vance, le drame suit un étudiant en droit de Yale qui renoue avec la petite ville de son enfance, les valeurs locales et la notion du rêve américain. Le film sortira l’automne prochain aux USA et sur la plateforme Netflix.

Hans Zimmer fait partie de ces compositeurs qui font les gros titres de l’actu BO et dont j’écris souvent le nom sur ce blog, mais le dernier article News consacré à lui datait de Novembre 2017. À l’époque les BO de Dunkirk et de Blade Runner 2049 enchaînaient les nominations et les prix, la première l’emmenant jusqu’aux Oscars 2018 ; ses derniers grands coups, puisque ses projets ultérieurs pour Widows, Seven Worlds, One Planet, X-Men : Dark Phoenix ont été loin de satisfaire autant la Critique quant l’album Le Roi Lion (2019) ne lui aura valu qu’une seule nomination, aux Grammys 2020. Ces dernières années Zimmer marque surtout le public par son impressionnante tournée The World of Hans Zimmer dont il est le directeur artistique et l’administrateur, une vraie réussite depuis Avril 2018 même s’il n’est pas sur scène comme sur sa tournée Hans Zimmer Live, qui reprendra d’ailleurs en 2021.

Concernant ses projets récents au Cinéma, on a beaucoup parlé du remplacement en urgence de Dan Romer pour la bande-son de No Time To Die, le prochain James Bond. Il a encore d’autres grandes franchises dans son agenda avec Bob L’Éponge, le Film: Éponge en Eau Troubles, Wonder Woman 1984, Top Gun: Maverick, Space Jam 2 et une n-ième adaptation du roman à succès Dune, réalisée par Denis Villeneuve.

Didier Bianay

bianaydidier.com

BO recommandée

(n°1191)

Bandes Originales Recommandées

On April 8th, I Lost My Mind – Elliot Joseph

Port du casque audio obligatoire, car pour ce court-métrage original qui rend hommage à la série La Quatrième Dimension, Elliot Joseph propose une bande-son en… 3 dimensions. C’est dès la 3ème piste (Dr Bailey, Dr Daily) qu’interviennent des bruits plus ou moins lointains semblant émaner des infrastructures de cet hôpital où le protagoniste et ses acolytes, qui en savent trop, demeurent piégés ; s’y rajoute l’aiguille indiscrète d’une d’horloge symbolisant le temps, la 4ème dimension. Au niveau instrumentation, ce sont surtout les sonorités électroniques qui s’avèrent assez spatialisées, certains synth-bass moroses enveloppant même d’un sentiment d’oppression. Elles sont le lien avec le reste de l’orchestration et ses cordes sinistres, ses leïtmotifs mystérieux au piano, ses saisissants coups de cuivres, et ses roulements de caisses claires rappelant la profession militaire du Capitaine Carter. Bref, 27 minutes de score binaural, immersif tant dans la dimension de l’expression que dans l’expression de la dimension.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1190)

Le Récap’

06/03 14 scores à découvrir dans la rubrique Dernières Sorties avec en tête celui pour le drame Radioactive, et il est l’oeuvre des frères Galperine. Une autre fratrie a sorti une nouvelle BO cette semaine, il s’agit des talentueux frères Danna qui reviennent dans l’actu avec la bande-son d’En Avant (Onward).

Projets confirmés cette semaine (Compositeur – film ou série – réalisateur ou créateur)

H. Scott SalinasThe Most Dangerous Animal of All Kief Davidson

Simon Boswell Blithe Spirit Edward Hall

Bryce Dessner Irresistible Jon Stewart

Robert A. A. Lowe Candyman Nia DaCosta

Paul Leonard-Morgan* The Nest Nicole Taylor

Michael Andrews The King of Staten Island Judd Apatow

Fil EislerCouncil of Dads Joan Rater et Tony Phelan

Arturo Cardelú** Girl and Wolf Roc Espinet

* Il a obtenu une nomination aux Emmys 2016 pour le score d’un épisode de la série Limitless

** Compositeur espagnol très prometteur dont la bande-son pour Bunuel Après l’Âge d’Or a reçu récemment 7 nominations dans différents festivals ou cérémonies, dont 3 prix

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (06/03/20)

RadioactiveEvgueni Galperine et Sacha Galperine

Milan Records (6 Mars 2020)

Fukushima 50 – Taro Iwashiro

Universal Music (4 Mars 2020)

First Cow – William Tyler

Merge Records (6 Mars 2020)

Blood On Her Name – Brooke et Will Blair 

Death Waltz Recording (28 Février 2020) – Digital

The Dunes – Klayton

Fixt (2 Mars 2020) – Digital

Forky Asks A Question – Jake Monaco 

Walt Disney Records (28 Février 2020) – Digital

The Jesus Rolls – Emilie Simon 

Vegetal (28 Février 2020) – Digital

The Mallorca Files (Series One)Charlie Mole 

Dubois Records (28 Février 2020) – Digital

On April 8th, I Lost My Mind – Elliot Joseph

Paradigm Collective (6 Mars 2020) – Digital

OnwardMychael et Jeff Danna 

Walt Disney Records (28 Février 2020) – Digital

Red Snow – Wayne Lavallee 

Zhoh Daatsik Sessions (3 Mars 2020) – Digital

Succession (Season 1)Nicholas Britell 

Milan Music (29 Février 2020) – Digital

Thin Ice – Biggi Hilmars 

Sound Pocket Music (2 Mars 2020) – Digital

The Yousers – Alton James 

Visual Aide & Money Bag Films (29 Février 2020) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Salinas sur « The Most Dangerous Animal of All »

(n°1188)

News

H. Scott Salinas

H. Scott Salinas vient de terminer d’enregistrer la bande-son du docu-série The Most Dangerous Animal of All, ayant retrouvé le réalisateur Kief Davidson avec qui il avait travaillé sur les documentaires The Ivory Game et Bending the Arc. Basé sur le best-seller éponyme, le programme nous fait suivre un homme à la recherche d’un père qui l’a abandonné pour finir par découvrir qu’il est l’un des pires tueurs en série de l’histoire américaine. The Most Dangerous Animal of All connaîtra sa première diffusion sur FX le 6 mars 2020.

Le 6 mars 2020 est décidément une date intéressante pour Salinas puisque 2 autres projets auxquels il a participé y sont relatifs : la 2ème saison de The Trade qui démarrera sur Hulu et le film The Banker qui sortira en salle demain aussi. Au dernier Festival du film de Sundance, les spectateurs ont pu l’entendre sur le documentaire Lance relatant l’ascension et la chute de Lance Armstrong. Le compositeur américain a d’ailleurs beaucoup scoré sur le format doc ces dernières années comme avec Sea Of Shadows dont la bande-son lui a valu 2 nominations aux Critics’ Choice Documentary Awards 2019 et au International Documentary Association 2019. H. Scott Salinas est aussi sur la série thriller Baghdad Central qui a connu son lancement sur Channel 4 il y a plus d’un mois.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Le choeur à l’ouvrage

(n°1187)

Coup De Coeur

John Powell

Aujourd’hui cap sur une composition qui a particulièrement retenu mon attention. Intitulée Train North elle est l’oeuvre du maestro John Powell qui a réussi son grand retour après Dragons 3.

Sa Majesté Dame Nature

Le choeur ne saute pas aux yeux même si quelques murmures sombres se font entendre d’entrée. Mais c’est sans doute ce que l’on retient le plus à la fin du morceau, ce long treck vocal de plus de 2 minutes emmené par une formation de 60 membres. De quoi surplomber l’orchestre comme sur une autre piste de la BO nommée Sometimes Nature’s Cruel And Gods Fight. Mais dans Train North le compositeur leur fait de la place pour dépeindre solennellement la majesté du paysage dans lequel le chien Buck évolue. En effet, leur interprétation ne saurait être forcée pour préserver cette noblesse, les timbres limpides des choristes féminines versant parfois même dans le sacré. Le compositeur avait notifié à variety.com qu’il avait glissé quelques phrases en inuit, c’est sans doute le cas de 1:39 à 2:13, mais comme j’ai pas fait inuit LV2… Ceci dit, sur une telle durée, un même groupe eut engendrée de la monotonie si Powell n’avait alterné entre interprètes masculins (2:21 à 2:49) et féminins (1:39 à 2:21 ; 2:52 à la fin) qui tour à tour occupent le premier plan quand l’autre partie apporte profondeur ou lumière. Ne reste alors que des os à ronger pour d’autres instruments comme les cordes qui appuient occasionnellement ce choeur, rajoutant du relief émotionnel à une partition chorale déjà assez modulante.

Appréhension et aventure

Comme dit plus haut on perçoit quelques murmures inquiétants au tout début, dont cette vocalise guttural lugubre (0:20 à 0:30), mais ce sont surtout les exhalations glaçantes et nerveuses des flûtes amérindiennes qui alertent, sur fond de synthé sombre. Les cordes enchaînent d’un arrangement mélodique très dissonant et guère plus rassurant (0:33 à 1:00), avant de gagner en vélocité lors de l’envolée lyrique et majestueuse du cor (1:01 à 1:29). À l’inverse les percussions mettent du rythme avant d’aboutir à des coups de boutoirs affirmés et intimidants (0:11 à 0:52). C’est dans cette « première partie » qu’est pressentie l’aventure, mais aussi une appréhension, l’intuition pour Buck que mille dangers l’attendent dans cette nature sauvage.

Avec son style majoritairement choral, Train North est une composition à part dans la BO de L’Appel De La Forêt où le choeur est assez minoritaire. Un moment de grâce et de beauté, comme une initiation à un monde, la magnifique vision d’ensemble avant un plongeon vers des détails plus problématiques…

Didier Bianay

bianaydidier.com