BAFTA 2018 : Desplat continue sa moisson

(n°886)

News

Le français Alexandre Desplat a remporté un BAFTA hier soir pour la BO de La Forme de L’eau devant Dario Marianelli (Les Heures Sombres), Hans Zimmer (Dunkerque), Jonny Greenwood (Phantom Thread), et le duo Benjamin Wallfisch/Hans Zimmer (Blade Runner 2049). C’est le 3ème BAFTA qu’il obtient dans sa carrière en 14 ans et 8 nominations après 2 récompenses pour les partitions du Discours D’un Roi (2011) et de Grand Budapest Hotel (2015). Dans la foulée de l’obtention d’un Golden Globe, quelques semaines auparavant, il devient indéniablement le grand favori des prochains Oscar.

En coulisse Desplat a rappelé la place centrale de l’amour dans le film et comment il a pu garder un fil conducteur dans la composition de la bande-son : « Vous devez toujours garder à l’esprit que le film est une romance, c’est tout ce que vous devez vous rappeler. Maintenez l’amour et le penchant pour l’amour, l’amour impossible, au cœur de la bande-son ». En cette même occasion le parisien a aussi admis son inquiétude de se répéter : « Je serai fichu si je refaisait un autre La Jeune Fille à la Perle, ou un autre Discours D’un Roi. Vous devez toujours changer » a-t-il déclaré, conscient de son actif fourni, dépassant les 170 programmes scorés.

Mais déjà, actuellement, Alexandre Desplat pense à une toute autre ambiance puisqu’il se replonge dans la tragédie du Koursk (Kursk), avant de s’attaquer au drame Opération Finale abordant la traque du haut fonctionnaire nazi Adolf Eichmann. Enfin, il essaiera aussi de trouver un nouveau ton à la suite du film d’animation Comme Des Bêtes dont il avait composé la BO il y a près de 2 ans.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités