91ème cérémonie des Oscars : les compositeurs nominés

(n°1016)

News

Meilleure BO

BlacKkKlansman – Terence Blanchard

Black Panther – Ludwig Goransson

If Beale Street Could Talk – Nicholas Britell

L’île Aux Chiens – Alexandre Desplat

Le Retour de Mary Poppins – Marc Shaiman

Meilleure chanson originale

All the Stars (Black Panther), musique par Mark Spears, Kendrick Lamar Duckworth et Anthony Tiffith; paroles par Kendrick Lamar Duckworth, Anthony Tiffith et Solana Rowe

I’ll Fight (RBG), musique et paroles par Diane Warren

The Place Where Lost Things Go (Le Retour de Mary Poppins), musique par Marc Shaiman; paroles par Scott Wittman et Marc Shaiman

Shallow (A Star Is Born), musique et paroles par Lady Gaga, Mark Ronson, Anthony Rossomando et Andrew Wyatt

When A Cowboy Trades His Spurs For Wings (La Ballade de Buster Scruggs), musique et paroles par David Rawlings et Gillian Welch

La cérémonie aura lieu le dimanche 24 février 2018 au Dolby Theatre (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Première Écoute : La BO de Black Panther

(n°889)

Première Écoute

Dans cette catégorie des BO archi-recommandées nous allons faire un gros focus sur la bande-son de Black Panther, empreinte de la patte de Ludwig Göransson.

Traditionnelle,…

Il a beau être venu au monde dans la froideur nordique de la scandinavie, le compositeur suédois de 33 ans a bien saisi l’essence de la musique africaine. Non pas seulement de lui-même, puisque ce producteur résidant à Los Angeles a demandé conseil à l’illustre artiste sénégalais Baba Maal et a marché dans ses pas lors de ses tournées. De ses séjours en Afrique il avoué a okayplayer.com et pitchfork.com avoir appris les significations d’une diversité considérable de rythmes, la musique étant plus qu’un divertissement mais aussi un langage sur ce continent. On le sent dans la BO, ce profond travail sur le sujet, avec un incroyable troupeau de percussions typées dont le Tama se dégage non seulement par sa sonorité hypermodulante mais aussi par sa fonction ambassadrice dévolue à Black Panther. Le rythme est donc une grande composante de cette bande-son qui en fourmille pour dépeindre différents sentiments, de la brutalité des combats (Killmonger vs T’Challa, The Jabari Pt II), à la joie de la célébration (Wakanda, Waterfall Fight) en passant par l’ambition du défi (Killmonger’s Challenge). Il se fait discret via de modestes percus pour accompagner les moments calmes et est renforcé par les inévitables percus tribales et leur teinte cinématographique dans les scènes agitées. Outre les percussions on retrouve d’autres instruments authentiques et authentiquement joués par des artistes africains enregistrés au Sénégal, tel le marimba, le n’goni, le kora, le vuvuzela et on ne peut ignorer les solos vocaux de Baba Maal qui finissent par prouver la minutie de la démarche musicale de Göransson.

… moderne et épique

Cela n’a échappé à personne, ces beats Hip-Hop attribués au vécu urbain de Killmonger dans les rues d’Oakland ; à vrai dire sur le coup Göransson était plus dans sa zone de confort lui qui a produit quantité d’artistes Hip-Hop dont son ami Childish Gambino. On perçoit aussi régulièrement pour ce personnage une interprétation voix-tambin assez perturbée particulièrement discernable sur la piste (United Nations/End Crédits), un accouplement voix-instrument qui trouve un pendant moderne dans des sound design tranchants de chorus féminins guerriers. Le plus dur fut alors pour le suédois de mélanger l’improvisation de la musique africaine et la rigueur de la symphonie, tout comme veiller à ce que l’ambiance africanisée ne soit dénaturaliser par un imposant orchestre symphonique. Toutefois, évidemment, cette formation de 92 musiciens a eu l’avantage de donner une ampleur considérable à la partition d’un Göransson qui ne s’est pas loupé en déchaînant les cuivres dans les scènes d’action, jouant avec les couleurs des trombones, cors et trompettes intelligemment, ou encore en exacerbant l’émotivité des cordes.

Il y a donc énormément à apprécier sur cette longue BO de 95 minutes, un véritable gage de générosité et de qualité grâce à un gros effort de documentation et de réflexion de Ludwig Göransson qui lui a évité de singer la tradition musicale africaine et plutôt permis d’exposer ses richesses…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (16/02/18)

Black PantherLudwig Göransson, Kendrick Lamar

Marvel Music & Hollywood Records (16 Février 2018)

Un Jour Ça Ira – David Reyes / Peggy Rolland (chansons)

David Reyes – (14 Février 2018)

Gangsta – Hannes De Maeyer

Hdmusic (12 Février 2018)

Game NightCliff Martinez

Watertower Music (16 Février 2018)

NostalgiaLaurent Eyquem

Varese Sarabande (Digital : 16 Février 2018 / CD : 23 Mars 2018)

Winchester – Peter Spierig

Lakeshore Records (16 Février 2018)

Lebowitz Contre Lebowitz – Charles Papasoff

Cristal Records / B Original (14 Février 2018)

Luna – Christoph Zirngibl & Heiko Maile

Krautclub Music (16 Février 2018) – Digital

Waco – Jeff Russo, Jordan Gagne

Sony Classical (09 Février 2018)

Cinquante Nuances Plus ClairesDanny Elfman

Backlot Music (09 Février 2018)

Le Retour Du Héros – Mathieu Lamboley

Jd Prod & Les Films Sur Mesure (09 Février 2018)

’78 Vai Piano Ma Vinci – Marco Cascone 

Ala Bianca Records (09 Février 2018) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (09/02/18)

The Cloverfield Paradox Bear Mccreary

Sparks & Shadows (5 Février 2018)

RevengeRob

Hippocampus / Music Box Records (Digital : 7 Février 2018 / CD : 16 Février 2018)

Painted Woman – Corey Allen Jackson

Painted Woman – Notefornote Records (9 Février 2018)

Fallen –  Mark Isham

Bmg (9 Février 2018)

The Ritual – Ben Lovett

Lakeshore Records (9 Février 2018)

Requiem – Dominik Scherrer et Natasha Khan (TV)

Dubois Music (9 Février 2018)

Altered Carbon – Jeff Russo (TV)

Lakeshore Records (9 Février 2018)

Diverge – Brooke Blair et Will Blair

Wayfind Records (6 Février 2018) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com