2 BO recommandées

Bandes Originales Recommandées

2 BO de blockbusters, voici le copieux menu du jour. Si Godzilla et The Amazing Spiderman 2 brillent par leurs gigantismes visuels, leurs BO brillent par leurs démesures sonores.

Godzilla_Original_Motion_Picture_SoundtrackGodzilla – Alexandre Desplat

Alexandre Desplat nous gratifie d’une BO aux arrangements orchestraux monstrueux, où harmonies et motifs mélodiques souvent rétro sont dominés par des cuivres autoritaires et de quelques instruments aux origines nippones. Ainsi si les percussions japonaises accaparent l’ensemble de la rythmique de la BO, il n’est pas rare d’entendre le son du Shakuhachi (flûte japonaise). Et question sons Alexandre Desplat nous en propose tout une palette étonnamment adaptée au film, entre violons plaintifs, gémissants ou paniqués, en passant par les clameurs des chœurs, des battements de cœur aux synthés, ou des cuivres qui semblent marcher lourdement ; un travail qui constitue la marque des grands compositeurs. On peut donc dire que pour Godzilla Alexandre Desplat à mis des petits plats dans des grands…

pochette spid 2The Amazing Spider Man 2 – Hans Zimmer, The Magnificent Six et artistes divers

L’ouverture d’esprit est souvent bénéfique en musique. Le sachant Hans Zimmer a tenu à former un collectif avec plusieurs artistes célèbres aux horizons musicaux différents tels Pharrell Williams (Pop), Junkie XL (Électro), Johnny Marr (Rock), Michael Einziger (Rock), et 2 fidèles lieutenants de Zimmer que sont Andrew Kawczynski et Steve Mazzaro. Une idée qui s’est avérée judicieuse tant l’alliage entre la musique symphonique, la Pop-Rock et l’Électro est maîtrisé, aboutissant à une BO au style hybride, original, affirmé et assumé. Outre la bande son du film, on retrouve quelques bonus tracks réalisées par divers artistes (Alicia Keys, Kendrick Lamar, Liz etc.) pour compléter un album généreux de près de 120 minutes qui nous rappelle bien que l’union fait la force.

Didier Bianay

reydarts.fr

Publicités

La Bio : Alexandre Desplat

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat

Biographies De Compositeurs de Musiques De Films

Auteur de célèbres bandes originales pour les films The Queen, The Ghost Writer, De Battre Mon Cœur S’est Arrêté, et plus récemment pour De Rouille et D’os et Argo, Alexandre Desplat est un compositeur français très respecté et reconnu en Europe et aux USA. Un succès logique pour un homme qui possède tant l’Oreille du compositeur que l’Oeil du réalisateur.

Jeunesse et débuts

Né le 23 Août 1961 à Paris, d’une mère grecque et d’un père français, Alexandre Desplat a toujours baigné dans une triple culture, ses parents s’étant rencontrés aux USA. Depuis l’adolescence il montre un goût très prononcé pour le 7ème Art et aussi pour la musique qu’il pratique en apprenant le piano, la trompette et la flûte traversière. C’est aussi à cette époque de sa vie qu’il devient un cinévore insatiable, disséquant une grande quantité de films ainsi que leurs bandes originales, domaine dans lequel ses maîtres sont Delerue, Jarre, Rota, Herrmann, Williams ou Goldsmith. Et c’est dans leurs sillages qu’il décide de se lancer dans la Musique de Film avec pour premier projet la BO de Ki Lo Sa (1985), un long métrage signé Robert Guédiguian. Cependant sa carrière prend vraiment un envol significatif en 1991, année à partir de laquelle les sollicitations s’enchainent. Il réalise d’ailleurs 50 BO dans les années 90, toutes des productions européennes pour Petit ou Grand Écran.

Un français qui rêve américain

Les partitions d’Alexandre Desplat commencent à trouver des oreilles captives outre-Atlantique, au début des années 2000. En effet, ses excellentes compositions sur les films britanniques La Jeune Fille à la Perle (2003) et La Naissance (2004) lui ouvrent les portes d’Hollywood où il confirme avec Syriana (2005). S’ensuit alors des réalisations de BO pour de grands films américains comme, La saga Twilight: Tentation (2009) ou Zero Dark Thirty (2012). Il loupe même de peu la consécration avec les BO de The Queen (2006), L’étrange Histoire de Benjamin Button (2008), Fantastic Mr Fox (2009) et Argo (2012) qui lui valent 4 nominations aux Oscars. Malgré ces succès aux USA, le compositeur français n’oublie pas le cinéma européen et y accomplit des coups de maître avec 3 Césars pour les BO de The Ghost Writer (2011), De Rouille et D’os (2013) et du De Battre Mon Cœur S’est Arrêté (2006) de Jacques Audiard. C’est aussi pour ce dernier qu’il réalise aussi les bandes originales des fameux Sur Mes Lèvres (2001) et Un Prophète (2009). Entre Europe et Usa, entre Cannes et Hollywood, Alexandre Desplat ne cesse d’être sollicité ces dernières années, avec 29 projets réalisés depuis 2010. Pour 2014 il est attendu sur 5 longs métrages dont 2 superproductions américaines : The Monuments Men de Georges Clooney et Godzilla de Gareth Edwards

Une vision artistique hybride et bien entourée

Il est souvent délicat pour un compositeur et un réalisateur de trouver un terrain d’entente, de par les divergences de leur sensibilité artistique (le réalisateur n’ayant pas forcément une Oreille musicale, et le compositeur n’ayant pas une sensibilité dramaturgique très développée). Or, le succès d’Alexandre Desplat s’explique aussi par une aptitude rare à penser à la fois comme un réalisateur et comme un compositeur. Cette passion pour la réalisation cinématographique, qu’il entretient depuis son adolescence, l’aide à comprendre et à combler très efficacement les besoins des réalisateurs car ses méthodes visent à analyser les scènes pour y ajouter une musique qui décrit, tant la scène que d’autres paramètres invisibles à l’écran tels la psychologie des personnages, leurs émotions intériorisées et le contexte scénographique. Outre cette faculté, Desplat peut aussi compter sur un entourage très musical. Sa conjointe Dominique Lemonnier, violoniste chevronnée, constitue pour lui une formidable complice artistique. Elle crée en 1996 le Traffic Quintet, un ensemble de 5 cordes (2 violons, 1 alto, 1 violoncelle, 1 contrebasse) pour interpréter, à l’origine, les partitions de son mari pour le film Un héros très discret de Jacques Audiard. Ce quintet (encore en activité) a pour Desplat une forte valeur sentimentale puisqu’il se compose de 5 de ces proches ; une complicité et une proximité artistique qui s’avèrent très inspiratrices pour lui.

Bien qu’il court encore après un premier Oscar, Alexandre Desplat est un compositeur archi-reconnu dans le monde du Cinéma avec 150 BO, 57 nominations et 39 récompenses. C’est le parcours réussi d’un enfant de Paris passionné de Cinéma, doté d’une grande créativité et d’une intelligence musicale qui ont séduit nombre de réalisateurs de part et d’autre de l’Atlantique.

Didier Bianay

Oh My God…zilla !

Musiques De Films Légendaires

Come_With_Me daddyOh My God ! Cette expression si chère aux américains… C’est ce que j’étais pas loin de me dire, lorsqu’adolescent, j’ai vu les premières images du trailer de ce film, sorti quelques semaines plus tard en septembre 98. Ce Godzilla de Roland Emmerich avait quand même tout pour plaire, car sorti dans le sillage de Jurassic Park 2, il s’annonçait plus grandiose que ce dernier, avec un gigantesque monstre qui ferait même fuir un T-Rex…

Et que dire de la musique thème et de ces phrases musicales qui ont marqué toute une génération, ou plutôt devrais-je dire des générations, car issues de la chanson Kashmir de Led Zeppelin (1975). Come With Me débute par une rythmique lourde et bien assise, rejointe par une guitare féroce, tout comme les lyrics et l’interprétation de Puff Daddy. On peut aussi noter un arrangement orchestral monstrueusement recherché, qui ajoute de la classe à l’ensemble. Les guitares sont jouées par Jimmy Page et Tom Morello, ce dernier ayant travaillé récemment sur la bande originale de Pacific Rim. Bref, le tout donne une musique thème marquante jouée, par la suite, dans nombre d’émissions télévisées et d’évènements, comme un hymne. Sa version radio édit (plus courte) a été un succès international, un succès mérité pour un Puff Daddy en pleine bourre à l’époque, et qui fut honoré de participer au projet. Et à en voir le clip à gros budget qui illustre ce titre, on ne peut douter qu’il y ait mit tout son cœur…

Didier Bianay

Alexandre Desplat pour la BO du prochain Godzilla

News

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat

Le compositeur français, Alexandre Desplat, a été choisi par Legendary Pictures pour composer la bande originale du prochain Godzilla. Le film réalisé par Gareth Edwards, avec notamment Aaron Taylor-Johnson et Juliette Binoche (oui oui, vous avez bien lu) est prévu pour mai 2014. Il retracera les origines du fameux monstre selon une histoire signée Borenstein et Dave Callaham.

En attendant on pourra entendre les compositions du natif de Paris dans des films qui sortiront bientôt tels Philomena (de Stephen Frears), The Grand Budapest Hotel (de Wes Anderson) et The Monuments Men (de Georges Clooney). Une fin d’année qui s’annonce donc riche pour Alexandre Desplat, année qui avait commencé avec sa nomination aux Oscars 2013 pour la meilleure musique de film avec Argo (de Ben Affleck).

Didier Bianay