Benjamin Wallfisch tire fort sur la corde

News

Benjamin Wallfisch

Benjamin Wallfisch

Le pianiste Benjamin Wallfisch continue son ascension et récemment il y a eu un changement notable dans son agenda puisqu’il a été choisi pour remplacer Hans Zimmer sur A Cure For Wellness. Il travaillera avec Gore Verbinski le réalisateur entre autres des 3 premiers volets de Pirates Des Caraïbes et The Lone Ranger, bref pas n’importe qui… Pas très connu Wallfisch est pourtant un bon remplaçant pour Zimmer, pour plusieurs raisons.

Tout d’abord les 2 hommes se connaissent puisque le londonien a déjà composé des musiques additionnelles pour 12 Years A Slave, Le Petit Prince, et Batman vs Superman: L’aube de la Justice. Donc s’il s’agit de reproduire le style Zimmer il saura faire même si il est bien plus probable que Verbinski lui laisse exprimer sa personnalité. Car c’est dans sa personnalité que réside la seconde bonne raison pour laquelle il fait un bon joker : Benjamin Wallfisch, très mélodieux par nature a encore franchi un nouveau palier en terme qualitatif et cela s’est vu sur la BO de Gamba, un film d’animation japonais. Très occidentale et plutôt noble finalement, la partition de Benjamin Wallfisch aurait été conventionnelle si ce dernier n’avait pas montré son exceptionnel sens de la mélodie et du contre-chant et une orchestration très créative, qualité d’écriture qui parfois prend des airs de John Powell et qui maintient l’attention, voire émerveille sur pas mal de passages.

À n’en pas douter Wallfisch est vraiment un futur taulier de la Musique De Film, ce n’est qu’une question de temps. Du temps il en aura pour A Cure For Wellness puisqu’il n’a que ce film à son agenda pour l’instant. Mais avant la sortie de ce thriller surnaturel (février 2017) on pourra entendre ses œuvres dans des programmes à paraître cette année tels Bitter Harvest et Crawlspace.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine …

Le Récap’

04/09 Sorties des BO de Croisades et de la saison 3 de House Of Cards, respectivement du français Guillaume Roussel et de Jeff Beal

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Hans Zimmer A Cure for Wellness Gore Verbinski 

Paul Cantelon – The Visit M. Night Shyamalan

Martin Phipps War and Peace Tom Harper*

Ryan Miller The Revised Fundamentals of Caregiving Rob Burnett 

Nick Urata** Love the Coopers Jessie Nelson

John Swihart First Girl I Loved Kerem Sanga 

Edmund Butt From Darkness Katie Baxendale 

Sven Faulconer Blood Father Jean-Francois Richet***

ESKMOBillionsBrian Koppelman et David Levien

Steve Jablonsky – Ninja Turtles 2Dave Green 

* Le réalisateur de La Dame En Noir 2

** Il a récemment composé pour Diversion et Paddington

*** Réalisateur français qui a reçu un césar en 2009 pour la saga Mesrine (L’Instinct De Mort et L’Ennemi Public n° 1)

Didier Bianay

Zimmer et Verbinski à nouveau réunis

News

Hans Zimmer

Hans Zimmer

Après Le Cercle, la saga Pirates Des Caraïbes, The Weather Man, Rango et The Lone Ranger, Hans Zimmer et Gore Verbinski vont à nouveau collaborer mais sur un film d’horreur cette fois-ci et il s’agit d’A Cure For Wellness. Dane DeHaan, Jason Isaacs, Mia Goth et Celia Imrie seront les principaux acteurs d’une intrigue suivant un employé parti rejoindre son patron dans un spa en Suisse avant de réaliser que l’établissement est un traquenard malsain. La sortie d’A Cure For Wellness est prévue pour septembre 2016.

Si les grands films ont fait sa renommée on oublie souvent qu’Hans Zimmer s’attache aussi à des projets modestes, et si le compositeur d’origine allemande a récemment composé pour Interstellar, Chappie et s’occupe de la partition de Batman vs Superman, c’est avec Le Petit Prince qu’il apporte une véritable fraicheur. Déjà accompagné de Richard Harvey, il a contacté en personne la chanteuse française Camille, son style correspondant à l’empreinte musicale qu’il voulait attribuer à cette adaptation de l’œuvre de St Exupéry. Avec les 3 chansons de Camille, la BO est une belle réussite et fait preuve de subtilité et de sensibilité. Malgré les privilèges de composer pour des blockbusters Hans Zimmer a donc besoin de sortir des sentiers battus moins exigeants de ceux-ci ou apprécie qu’on le mette au défi. Ce fut le cas lorsque Christopher Nolan lui a demandé d’imaginer la musique d’Interstellar avec juste un court script ne révélant pas la nature du film… et force est de constater que ça lui a bien réussit avec une BO qui frôla l’oscar cette année.

Alors peut-être que le biopic dramatique Freeheld lui a fait le même effet, mais cela on le découvrira dans les prochains mois tout comme ce qu’il nous réservera pour Kun Fu Panda 3 et la suite d’Anges et Démons, Inferno.

Didier Bianay