Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°607)

Le Récap’

22/07 2 parutions notables, celle de la BO de Star Trek Sans Limites et de L’âge de Glace 5: Les Lois de L’univers ; la première est signée Michael Giacchino et la seconde est l’oeuvre de John Debney qui succède à John Powell dans la saga.

18/07 Laura Karpman intègre la branche musicale de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences et rejoint ainsi 2 autres confrères, Charles Bernstein et Michael Giacchino. Ensemble ils sont chargés de la gestion administrative, financière et logistique de cette section artistique.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Meshell NdegeocelloQueen SugarAva Duvernay*, Oprah Winfrey, Melissa Carter

J. RalphFilm Stars Don’t Die in LiverpoolPaul McGuigan

David SchwartzThe Good PlaceMichael Schur 

Rob SimonsenBastardsLawrence Sher

Saunder Jurriaans et Danny Bensi**BarryVikram Gandhi

Ludwig GoranssonThe True Memoirs of an International AssassinJeff Wadlow

Alan LazarThe Most Hated Woman in AmericaTommy O’Haver

Stephen Schwartz (chansons originales)*** – WickedStephen Daldry****

Laura KarpmanBonjour AnneEleanor Coppola

Blake NeelyRiverdaleGreg Berlanti et Roberto Aguirre-Sacasa

Sia (chansons originales) – My Little Pony: The Movie Jayson Thiessen

* L’année passé elle a croulé sous les nominations pour la réalisation du film Selma

** Duo intéressant et très actif qui est derrière la subtile bande son de Last Days in the Desert. Les 2 compositeurs feront d’ailleurs l’objet d’un article prochainement

*** Il a remporté 3 oscars dont 1 pour la chanson When You Believe (Le Prince D’Égypte)

**** On lui doit le fameux Billy Elliot

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

J. Ralph en voie d’apparition

(n°604)

News

J. Ralph

J. Ralph

C’est un compositeur qui connaît une véritable ascension ces toutes dernières années, Josh Ralph ou J. Ralph. Pour le Hollywood Reporter c’est la valeur sûre à appeler pour les documentaires et Indieware est dans la même veine en affirmant que c’est « peut-être le meilleur compositeur de documentaires en activité ». Et le natif de NYC a de quoi prouver que les docus lui réussissent bien avec notamment 2 nominations aux oscars de la meilleure chanson originale pour les titres Manta Ray (2013) et Before My Time (2016) ; pour faire court, toutes ses œuvres remarquées ont été inspirées par des documentaires depuis 2009. Il faut dire que cet artiste engagé ne prend pas ce genre de projet par dessus la jambe et est réputé pour être rigoureux et audacieux dans ses approches n’hésitant pas à beaucoup voyager et même à écrire en 5 langues juste pour la chanson We Will Not Go (Virunga). Il est aussi de ceux qui rendent la musique de documentaires intéressante, vivante et sacrément dépaysante, l’exemple le plus récent étant l’éclectique BO de Racing Extinction où il multiplie les sonorités exotiques authentiques et les ambiances mélancholiques pour une cause préoccupante, celle des espèces menacées d’extinction.

Cette réussite grandissante a vite fait oublier qu’à la base l’inclassable J.Ralph est un autodidacte, mais un autodidacte doué, raflé par Atlantic Record à 22 ans, en 1997. Depuis il a collaboré avec de nombreuses vedettes et a participé au façonnement de nombreux tubes, un grand homme de l’ombre dont on dit qu’il est l’un des artistes les plus entendus de la planète, mine de rien. Outre sa collection de documentaires à succès (Le Funambule, The Cove, Hell And Back Again, Chasing Ice, À la recherche de Vivian Maier, Virunga et Racing Extinction) Ralph a aussi composé pour des films, rarement ; alors c’est un petit événement qu’il soit sur la bande originale de Film Stars Don’t Die in Liverpool, un drame de Paul McGuigan dont la sortie est prévue pour 2017.

Didier Bianay

bianaydidier.com