61ème cérémonie des Grammy Awards : Nominations

(n°1002)

News

Aujourd’hui place aux Grammy Awards qui récompensent les meilleurs enregistrements, compositions et artistes de la période d’éligibilité allant du 1er octobre 2017 au 30 septembre 2018. Ci-dessous sont exposées les catégories en lien avec l’Audiovisuel.

Meilleure BO pour média visuel

Black Panther (Ludwig Göransson)

Blade Runner 2049 (Benjamin Wallfisch & Hans Zimmer)

Coco (Michael Giacchino)

La Forme de L’Eau (Alexandre Desplat)

Star Wars: Les Derniers Jedi (John Williams)

Meilleure compilation pour média visuel

Call Me By Your Name 

Deadpool 2

The Greatest Showman

Lady Bird

Stranger Things

Meilleure chanson originale pour film, téléfilm ou autre média visuel

All the Stars (Black Panther) – Kendrick Duckworth, Solána Rowe, Alexander William Shuckburgh, Mark Anthony Spears & Anthony Tiffith, paroles, (Kendrick Lamar & SZA)

Mystery of Love (Call Me By Your Name) – Sufjan Stevens, paroles, (Sufjan Stevens)

Remember Me (Coco) – Kristen Anderson-Lopez & Robert Lopez, paroles, (Miguel Featuring Natalia Lafourcade)

Shallow (A Star Is Born) – Lady Gaga, Mark Ronson, Anthony Rossomando & Andrew Wyatt, paroles, (Lady Gaga & Bradley Cooper)

This Is Me (The Greatest Showman) – Benj Pasek & Justin Paul, paroles, (Keala Settle & The Greatest Showman Ensemble)

La cérémonie se tiendra au Staples Centers (Los Angeles) le 10 février 2019.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

World Soundtrack Awards 2018 : Les artistes nominés

(n°963)

News

C’est le retour des WSA. Les organisateurs de cette grand-messe de la Musique de Film ont annoncé la première vague de nominations que voici :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Alexandre Desplat
Endangered Species, L’Île Aux Chiens, Bienvenue à Suburbicon, La Forme de L’Eau, Valérian et la Cité des Mille Planètes

Jonny Greenwood
Phantom Thread

Johann Johannsson
Last and First Men, Mandy, Marie Madeleine (co-composé avec Hildur Guðnadóttir), The Butcher, The Whore and the One-Eyed Man, Le Jour de mon Retour

John Williams
Star Wars, Épisode 8 : Les Derniers Jedi, Pentagon Papers

Meilleur compositeur (TV)

Hauschka
Gunpowder, Patrick Melrose

Ramin Djawadi
Game of Thrones (S7), The Strain (S4), Westworld (S2)

Rupert Gregson-Williams
L’Aliéniste (S1), The Crown (S2, co-composé avec Lorne Balfe)

Mac Quayle 
9-1-1 (S1, co-composé avec Todd Haberman), American Crime Story: The Assassination of Gianni Versace, American Horror Story (S7), Mr. Robot (S3), Pose (S1)

Adam Taylor
Damnation (S1), The Handmaid’s Tale (S2)

Meilleure chanson originale

Black Panther (Black Panther) – Kendrick Lamar

Never Forget (Le Crime de l’Orient-Express) – Michelle Pfeiffer

Remember Me (Coco) – Benjamin Bratt

Stand Up for Something (Marshall) – Andra Day ft. Common

This Is Me (The Greatest Showman) – Keala Settle et The Greatest Showman Ensemble

Le prix d’honneur sera décerné à Philippe Sarde cette année, pour l’ensemble de sa carrière.

D’autres nominations suivront ces prochaines semaines et seront affichées sur worldsoundtrackawards.com. Les vainqueurs seront annoncés le mercredi 17 Octobre 2018 lors de cette cérémonie des WSA qui fait partie intégrante du Festival du Film de Gand.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Trépidhan

(n°925)

Coup De Coeur

John Williams

John Williams a capté l’essence de la vie d’Han par un magnifique thème, à la fois excitant et poétique. Analyse:

L’idée d’aventure…

Dès la première écoute une idée s’impose à l’oreille, celle que The Adventures Of Han porte bien son nom par son caractère haletant et empressé. En fait, lorsque l’on creuse on peine à trouver un quart de temps libre dans la partition de Williams. Les trous rythmiques laissés par des notes prolongées sont systématiquement bouchés par des accompagnements très rapides aux violoncelles ou aux violons, si ce ne sont des réponses variées par cordes, percus, bois ou trompettes. À l’inverse certaines phases n’ont pas besoin de soutien à ce niveau tant elles sont sacrément véloces (ex. 1:14-1:40), le compositeur se contentant souvent de marquer des temps forts pour donner du relief. Afin de rappeler, cette fois-ci, la destinée grandiose du héros, une part très épique se dégage au milieu du morceau (1:40-1:58) où trompettes, trombones et cors s’unissent pour entonner le refrain avec toute l’ampleur que peuvent générer ces puissants instruments lorsqu’ils s’associent. Quelques instants plus tard on retrouve ce même refrain (2:49-3:03) avec plus d’éclat et de vivacité, les trompettes rejouant exclusivement et plus promptement la mélodie ; c’est sans doute cette phase et l’intro qui présagent le plus clairement d’une intrigue agitée, Han ayant un don inné pour les plans à problèmes

… et de poésie

En Musique de Film c’est le détail mineur qui fait la différence, la petite touche qui va ajuster une compo à une ambiance ou à un personnage. Ici on remarque le choix de Williams d’accorder une place non négligeable aux bois, exercice jamais facile puisque ce groupe d’intruments peu intense peine toujours dans une partition frénétique. Ainsi, rapidement le compositeur les couple aux cors (0:15-0:24 et 0:38-0:57) sans que ces derniers, suffisamment puissants en aient nécessairement besoin (0:25-0:38), l’idée étant d’adoucir pour esquisser une certaine sensibilité. La suggestion est encore rappelée dans le final où ces bois (2:45-2:49 et 3:08-3:12) jouent un motif dérivé avec délicatesse. Enfin, on retrouve la même intention de manière bien plus explicite lorsque les flûtistes jouent avec toujours autant de précaution une mélodie en symbiose avec un célesta (2:25-2:45), l’association de ces instruments s’avérant particulièrement mielleuse et traduisant la part romanesque d’un personnage assez imparfait mais attachant.

On ne peut pas dire que The Adventures Of Han reflète le reste de la BO puisqu’un autre compositeur, en la personne de John Powell, amène une expression différente sur les pistes restantes. Mais une chose est évidente, avec son orchestration savamment agencée, ce thème principal nous montre toutes les nuances des péripéties d’Han, entre bravoure, actions et affections.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Première Écoute : La BO de « Solo: A Star Wars Story »

(n°922)

Première Écoute

Pour le 2ème spin-off de la saga Star Wars, John Powell a magistralement réussi sa mission, malgré un contexte de travail qui aurait pu s’avérer inhibant.

L’héritage de John Williams

Que ce soit en écoutant la BO ou en lisant ses interviews, on perçoit que la vrai question existentielle de John Powell aurait pu être d’exister. Il y a d’abord eu ce nouveau thème d’Han Solo que Williams a composé et qui devait servir de socle au compositeur pour tout le reste. Finalement placé en début de bande-son cette magnifique contribution trahissait le passé trépidant d’Han et l’exigence musicale de la production… La barre était placée haut d’emblée mais Powell a avoué à billboard.com que cela ne l’a pas gêné de devoir marcher dans les pas de John Williams ; au contraire il a profité de son héritage à mesure que les aventures d’Han se faisaient de moins en moins personnelles et de plus connectées à la saga. En clair le thème de Star Wars revient de plus en plus souvent et de manière de plus en plus explicite, alors que le furtif air du Millenium Falcon est délicatement introduit sur Is This Seat Taken ou L3 And Millennium Falcon avant d’être greffé à d’autres thèmes sous forme de points d’orgues (Ex: Reminiscence Therapy, Into the Maw, Dice And Roll). On remarque aussi un rapprochement de Powell vers le style d’écriture de Williams, dans la même optique.

La richesse technique de Powell

Mais John Powell a aussi clairement affiché sa personnalité dans cette BO et ce dès la 2ème piste (Meet Han) par une écriture plus lourde, une orchestration plus exacerbée que le thème principal, et ces petites percussions qui reviendront inlassablement dans les moments les plus haletants rappelant son travail pour Dragons 2. Le britannique a aussi montré toute l’étendue de son génie sur Corelia Chase, Train Heist, Marauders Arrive où ses turbulences orchestrales impressionnent par ces cordes surexcitées et ces cuivres vivaces et ronflantes ; il en va de même pour Mine MissionBreak Out, Reminiscence Therapy, Into The Maw, bref, à chaque épreuve il a déployé l’artillerie lourde… On notera aussi la grande respiration que constitue le milieu de l’album. Le Smooth Jazz aliéné de Chiken In The Pot surprend après qu’on ait reconnu le lyrisme planant et lumineux du compositeur sur Flying With Chewie, où il expose par la même occasion le thème inédit de l’amitié entre Han et Chewbaka. La mélodie de la romance entre Han et Qi’ra est particulièrement mise en valeur dans le somptueux Lando’s Closet puis se ternit sur Good Thing You Were Listening et Testing Allegiance, quand les doutes sur Qi’ra s’épaississent. Malheureusement, le motif militarisé de L3 s’avère loin d’être autant discernable que celui d’Enfys Nest, particulièrement accrocheur lorsque des chœurs enfantins l’exaltent sur Marauders Arrive ou encore Savareen Stand Off.

Bien conseillé par un John Williams qu’il admire, John Powell a aussi bénéficié de beaucoup de temps pour élaborer sa partition, et ces plus de 70 minutes de très haut vol en sont le résultat logique. Technicité, créativité et audace auront donc été les maîtres-mots de celui dont le style a imprimé une nouvelle vision musicale autour de la saga. Une nécessité pour un spin-off.

Didier Bianay

bianaydidier.com

90ème cérémonie des Oscars : les compositeurs nominés

(n°872)

News

Si l’année dernière on avait pratiquement que du sang neuf aux nominations cette fois-ci c’est le contraire. Les vétérans Hans Zimmer et John Williams honoreront respectivement leurs 51ème et 13ème nominations. S’ajoutent à ceux-là 2 compositeurs expérimentés, Alexandre Desplat (9ème nomination), peut-être le favori de la liste après son récent Golden Globes, et Carter Burwell (2ème nomination). Enfin le célèbre Jonny Greenwood des Radiohead découvre la cérémonie.

Meilleure BO

Dunkerque – Hans Zimmer

Phantom Thread – Jonny Greenwood

La Forme de L’eau – Alexandre Desplat

Star Wars 8 : Les Derniers Jedi – John Williams

Trois Billboards : Les Panneaux de la Vengeance – Carter Burwell

Meilleure chanson originale

Mighty River (Mudbound), musique par Raphael Saadiq, paroles par Mary J. Blige, Raphael Saadiq et Taura Stinson

Mystery of Love (Call Me By Your Name), musique et paroles par Sufjan Stevens

Remember Me (Coco), musique et paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

Stand Up for Something (Marshall), Musique par Diane Warren, paroles par Diane Warren et Lonnie R. Lynn

This Is Me (The Greatest Showman), musique et paroles par Benj Pasek et Justin Paul

La cérémonie aura lieu le dimanche 04 Mars 2018 au Dolby Theatre (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°867)

Le Récap’

12/01 Dans notre rubrique Dernières Sorties a été mis à l’honneur l’un des meilleurs compositeurs français à savoir Gabriel Yared et sa BO du drame Si Tu Voyais Son Cœur. Pour leurs parts Johnny Greenwod et Lorne Balfe voient paraître respectivement les bandes-son de Phantom Thread et de Horse Soldiers.

8/01 La British Academy of Film and Television a annoncé les nominations pour les BAFTA 2018. Dans la catégorie BO on retrouve Dario Marianelli (Les Heures Sombres), Hans Zimmer (Dunkerque), Jonny Greenwood (Phantom Thread), Alexandre Desplat (La Forme de L’Eau), Benjamin Wallfisch et Hans Zimmer (Blade Runner 2049).

7/01 Alexandre Desplat remporte son 2ème Golden Globes grâce a la BO de La Forme de L’Eau. Dans la même soirée le duo Benj Pasek et Justin Paul s’aduge la récompense de la meilleure chanson originale avec This Is Me. Plus de détails ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

ClarkKiriJack Thorne

PhotekLife in a YearMitja Okorn

Laura Karpman Set It Up Claire Scanlon

Tuomas Kantelinen – Swords and SceptresSwati Bhise

John WilliamsStar Wars 9J.J. Abrams

Will Bates Rise Jason Katims

Mike McCreadyElvis Presley: The SearcherThom Zimny

Matteo Zingales et Antony PartosFahrenheit 451Ramin Bahrani

Mark MothersbaughPandasDavid Douglas et Drew Fellman

Heitor PereiraShow DogsRaja Gosnell

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°859)

Le Récap’

23/12 On avait encore une fois du John Williams en tête d’affiche de notre rubrique Dernières Sorties, avec la musique de Pentagon Papers. Pour leurs parts Daniel Pemberton et Rolfe Kent reviennent aves les bandes-son de Tout L’argent Du Monde et de Downsizing.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Danny Bensi et Saunder JurriansKailashDerek Doneen

Marco BeltramiA Quiet PlaceJohn Krasinski

Daniel PembertonOcean’s 8Gary Ross

Peter SpierigWinchesterPeter Spierig et Michael Spierig

Rupert Gregson-WilliamsThe Happytime MurdersBrian Henson 

Paul Cantelon*Jane Fonda in Five ActsSusan Lacy 

Lyle WorkmanOverboardRob Greenberg

Nathan LarsonJuliet, NakedJesse Peretz

* On lui doit la BO du drame Le scaphandre et le Papillon

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (22/12/17)

Pentagon PapersJohn Williams

The Post – Sony Masterworks (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

Tout L’argent Du MondeDaniel Pemberton

Sony Masterworks (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

DownsizingRolfe Kent

Watertower Music (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

Tout Là-HautLaurent Perez Del Mar

Rouge Music / My Family (20 Décembre 2017)

Le Chalet – Samuel Hercule

B Original / Cristal Records (22 Décembre 2017)

Beyond Skyline – Nathan Whitehead 

Nasty Coda Records (22 Décembre 2017) – Digital

Garde Alternée – Mathieu Lamboley

Pan-Européenne (20 Décembre 2017) – Digital

The Highway Rat – René Aubry

Magic Light Pictures (18 Décembre 2017) – Digital

Malaterra – Alexandre Lessertisseur

Endemolshine Fiction (22 Décembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°856)

Le Récap’

15/12 C’était évident que la BO de Star Wars 8 allait être mise en tête d’affiche dans la rubrique Dernières Sorties, elle qui est composée par l’étoile John Williams. Mais beaucoup d’autres tauliers étaient de la fête en les personnes de John Powell, Henry Jackman et Bruno Coulais qui signent respectivement les bandes-son de Ferdinand, Jumanji : Bienvenue dans la Jungle et Drôles De Petites Bêtes.

11/12 L’annonce des nominés pour les prochains Golden Globes. Voir les catégories ayant lien avec la Musique de Film ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Anne DudleyGrandpa’s Great Escape – Elliot Hegarty

David Lang*WildlifePaul Dano

David NorlandMy Dinner with HervéSacha Gervasi

Christian Jacob**The 15:17 to ParisClint Eastwood

Dickon HinchliffeYardieIdris Elba

Steven PriceOphéliaClaire McCarthy

Adrian Johnston***The Strangers: Prey at NightJohannes Roberts

Elliott WheelerEvery DayMichael Sucsy

Danny MulhernWhat They HadElizabeth Chomko

Steve LondonStockholmRobert Budreau

* On lui doit la chanson Simple Song #3 (Youth) pour laquelle il a été nominé aux Oscars 2016

** Pianiste du Tierney Sutton Band avec qui il réalisa la partition de Sully

*** En 2002 ce compositeur anglais remporte un Emmy avec la musique de Shackleton

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (15/12/17)

Star Wars: Le Dernier JediJohn Williams

Walt Disney Records (15 Décembre 2017)

FerdinandJohn Powell

Fox Music (15 Décembre 2017)

Jumanji : Bienvenue Dans La JungleHenry Jackman

Sony Classical (15 Décembre 2017)

Pitch Perfect 3Christopher Lennertz, Artistes variés (Album)

Universal Music (15 Décembre 2017) – CD + Vinyle

Drôles De Petites BêtesBruno Coulais

Quartet Records (13 Décembre 2017)

Bright – David Sardy (TV)

Atlantic Records (14 Décembre 2017)

The B-Side: Elsa Dorfman’s Portrait Photography – Paul Leonard-Morgan 

Rage Music (12 Décembre 2017) – Digital

Star Trek: Discovery – Season 1, Chapter 1 – Jeff Russo

Lakeshore Records (CD : en 2018 – Digital : le 15 Décembre 2017)

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

75ème cérémonie des Golden Globes : Nominations

(n°853)

News

Après les Grammies, voici les nominés pour les prochains Golden Globes. Comme à l’accoutumée, sur M-C-N, on se focalise sur les catégories visant la Musique de Film :

Meilleure BO

Trois Billboards : Les Panneaux de la Vengeance – Carter Burwell

La Forme de L’eau – Alexandre Desplat

Phantom Thread – Jonny Greenwood

Pentagon Papers – John Williams

Dunkerque– Hans Zimmer

Meilleure chanson originale

Home (Ferdinand), Musique par Nick Jonas, Justin Tranter et Nick Monson, paroles par Nick Jonas et Justin Tranter

Mighty River (Mudbound), Musique par Raphael Saadiq, paroles par Mary J. Blige, Raphael Saadiq et Taura Stinson

Remember Me (Coco), Musique & paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

The Star (L’étoile de Noël), Musique & paroles par Mariah Carey et Marc Shaiman

This Is Me (The Greatest Showman), Musique & paroles par Benj Pasek et Justin Paul

Verdict le 7 janvier 2018 lors d’une cérémonie qui se tiendra au Beverly Hilton Hotel (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Le chœur partagé

(n°850)

Musiques De Films Légendaires

John Williams

Star Wars revient bientôt, c’est l’occasion de se replonger dans un thème célèbre de la saga : Duel Of The Fates, par Monsieur John Williams.

C’est un fait, Duel Of The Fates est rapidement devenu un air classique de Star Wars quand bien même il est arrivé 22 ans après l’entame de la saga, soit en 1999 ; déjà d’entrée, avant même la sortie du film il permit au London Symphonic Orchestra de figurer dans le Total Request Live de MTV pendant 11 jours, en mai 99, une performance inédite pour une formation classique. Composée officiellement pour le générique final, l’œuvre fut inspirée du fameux combat entre Dark Maul, Obi-Wan et Qui-Gon Jinn. En effet le compositeur a évoqué en interview que l’ajout des chœurs donnait un « caractère religieux » au duel quant le lieu de la bataille lui faisait penser à un « haut lieu païen » ; il vit aussi ce combat à trois comme « un ballet » rituel qui « aboutirait à la mort d’un des combattants », mais par extension Duel Of The Fates est le symbole de la lutte entre le Bien et le Mal car on le retrouve dans l’épisode 2 au moment où un Anakin chancelant part délivrer sa mère, et dans l’épisode 3 lorsque Yoda combat vaillamment Palpatine. Mais bien que le morceau soit joué de manières quasi similaires à ces occasions c’est surtout dans le gigantisme du générateur de la planète Naboo que l’impressionnant chœur et les cuivres épiques trouvent un écho frappant.

Depuis la poursuite de la saga par Disney le thème semble toutefois avoir été abandonné, malgré son universalité, et rien ne laisse présager son retour la semaine prochaine dans les salles obscures hexagonales pour l’épisode 8. Qu’importe la composition est bien entrée dans la culture populaire via son emploi massif dans les jeux vidéos de la franchise, ainsi que par des clins d’œil, que ce soit à la Télévision ou dans le cadre de rencontres sportives. Et on le sait, quand la musique d’un film est mise à toutes les sauces, c’est qu’elle a fait recette…

Didier Bianay

bianaydidier.com

C’est super man !

(n°809)

Musiques De Films Légendaires 

John Williams

Retour sur l’un des thèmes les plus iconiques du Cinéma, le Superman March, et sur son parcours tortueux au regard des adaptations qui ont suivies le film de Richard Donner.

C’est amusant de constater à quoi tient un succès artistique. La musique que vous entendez n’aurait jamais dû existée puisque c’est Jerry Goldsmith qui était prévu pour composer la partition de Superman en 1978. Normal, Donner ayant eu pleine satisfation de Goldsmith sur The Omen il voulut l’embarquer avec lui dans ce nouveau projet, même si le décor était bien différent… Mais voilà conflit de planning oblige Goldsmith a dû décliner et c’est alors John Williams, en pleine bourre a l’époque, avec l’obtention d’un 3ème oscar en début d’année, qui s’est retrouvé sur le projet. En qualité de supersub il a livré un travail impressionnant autour non seulement de ce thème mythique mais aussi d’une grande palette d’autres leïtmotifs qui seront repris par ses successeurs Ken Thorne (Superman 2 et 3) et Alexander Courage (4). On peut alors presque dire que l’aventure s’est s’arrêtée sur le premier volet pour John Williams même s’il a fourni quelques mélodies pour le 4, néanmoins il reste le compositeur ayant laissé la plus profonde empreinte musicale dans l’univers de Superman depuis sa création en 1938.

Après la saga des années 70-80 le Superman March a connu un parcours en zig zag au Cinéma et à la Télévision. Ainsi, absent de Loïs et Clark, timide dans Smallville, il a fait son vrai retour en 2006 sur le film de Brian Singer Superman Returns avant d’être à nouveau remplacé par un thème inédit d’Hans Zimmer sur Man Of Steel et Batman vs Superman. Mais les nostalgiques ont été contents d’apprendre la semaine passée que Danny Elfman l’inclura dans le film Justice League qui sortira tout prochainement. Même 39 ans après, il faut toujours qu’on y revienne. C’est le propre des airs légendaires du 7ème art, ils semblent immortels…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°767)

Le Récap’

07/07 Le coup double de Michael Giacchino qui sort 2 grosses BO, à la fois pour Spider-Man: Homecoming et La Planète Des Singes: Suprématie. Pour sa part Trevor Morris voit paraître la ténébreuse bande-son de Castlevania. Les autres nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties de ce jour.

06/07 Les participants à la 5ème conférence Musical Anatomy of a Superhero sont annoncés. Seront présents Marco Beltrami (Logan, The Wolverine, Fantastic Four et Hellboy), Brian Tyler (Avengers: Age of Ultron, Thor: The Dark World et Iron Man 3), Ludwig Göransson (Black Panther), Mark Isham (Cloak & Dagger, Blade) ou encore David Russo (Gotham). Animée par Ray Costa, cette conférence verra les compositeurs expliquer les défis musicaux à relever sur les films de super-héros. Elle aura lieu le jeudi 20 Juillet 2017 pendant le Comic Con de San Diego.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Adam TaylorI Think We’re Alone NowReed Morano

Ryan ShoreStar Wars: Forces of DestinyDisney

Mark IshamInstrument of WarAdam Thomas Anderegg

Craig WedrenPermanent Colette Burson

Michael KammDark Baran bo Odar et Jantje Friese

Ramin DjawadiThe Mountain Between UsHany Abu-Assad

Joseph StephensThe Legacy of a Whitetail Deer HunterJody Hill

Dominic LewisHunter KillerDonovan Marsh

John PaesanoSalvationLiz Kruger et Craig Shapiro

Alan SilvestriReady Player OneSteven Spielberg

John WilliamsThe PapersSteven Spielberg

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°722)

Le Récap’

17/02 Pas beaucoup de sorties BO mais la présence, parmi les nouveautés, de 2 tauliers ; tout d’abord Danny Elfman sort sa bande-son de 50 Nuances Plus Sombre, quant à Brian Tyler il revient dans l’actu avec la parution de la BO de xXx : Reactivated.

12/02 John Williams remporte un Grammy pour la BO de Star Wars 7 et par là reprend une petite revanche sur Morricone qui l’avait battu l’an passé aux Oscars. Justin Timberlake de son côté s’adjuge le Grammy de la meilleure chanson originale avec son tube de l’été Can’t Stop The Feeling.

12/02 Justin Hurwitz remporte le BAFTA de la meilleure BO avec celle de La La Land.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Mark MothersbaughThe LEGO Ninjago MovieCharlie Bean

Sean CalleryDoubtTony Phelan et Joan Rater

RobRevengeCoralie Fargeat

David Newman*Girls TripMalcolm D. Lee**

Christophe BeckLouDave Mullins

Dan RomerWin It AllJoe Swanberg 

Ludwig GoranssonDeath WishEli Roth

Jeff Rona ClawsEliot Laurence 

H. Scott SalinasThe Ballad of Lefty BrownJared Moshé

Lesley Barber***Boarding SchoolBoaz Yakin

Brooke Blair et Will Blair Small CrimesEvan Katz****

* Il a concouru aux Oscars 98 avec sa partition pour Anastasia 

** Réalisateur de Scary Movie 5 il a plus été salué pour sa dramédie Le Mariage de L’année, 10 Ans Après

*** Compositeur canadien que l’on retrouve sur la BO de Manchester By The Sea, récemment nominée aux Satellite Awards

**** On lui doit le film Cheap Thrills, celui qui lui a rapporté le plus de récompenses (5) à ce jour

Didier Bianay

bianaydidier.com

(Le cousin) Impérial

(n°703)

Coup de Cœur

michael giacchino 2

Michael Giacchino

Pour les besoins de Rogue One Michael Giacchino a composé un morceau qui n’est pas passé inaperçu, l’Imperial Suite, un thème qui s’avère techniquement être le cousin de l’Imperial March. Analyse :

Il ne faut pas forcément être un expert pour dénicher des brins d’ADN communs entre la légendaire composition de John Williams et ce nouveau thème de Michael Giacchino. Tout d’abord on retrouve en plein milieu de l’Imperial Suite un arrangement dérivé de l’Imperial March, réalisé une première fois au calme (de 1:17 à 1:25), puis une deuxième fois, plus explicite, à grand renfort de trompettes (de 1:38 à 1:46). De plus dans le fond des 2 morceaux on retrouve un rythme ressemblant sur caisse claire, les mêmes interprétations très véloces et affolées des cordes et des bois pour dépeindre la notion de crainte qu’inspire les forces obscures, et que dire de ces mitraillements de notes… so Star Wars.

Mais le plus audible c’est quand même bien la prédominance des cuivres dans les 2 œuvres, qui accaparent une bonne majorité de la ligne mélodique. Mais sur ce dernier point il y a un petit bémol, c’est que Giacchino donne le premier rôle à une combinaison trombones/cors quand Williams penche pour un alliance trombones/trompettes, tout un symbole de la principale différence entre les 2 compositeurs ; car c’est d’abord là que Giacchino, bien qu’adepte de Williams, imprime son style en optant comme à son habitude pour des sonorités orchestrales très grasses et musclées. Ici elles sont exacerbées par ces lourds tamponnages (ex. de 0:17 à 0:25) dans les refrains et une utlisation des timbales dans un registre plus grondant que ne l’avait fait Williams pour la Marche Impériale ; et le tout a le mérite de donner une ambiance plus pesante, plus intimidante que le thème de Dark Vador.

Finalement le Seigneur Noir des Sith est bien derrière l’inspiration de ces 2 morceaux mais l’enfantement de L’Imperial Suite était nécessaire non seulement pour accompagner les exactions de L’Empire mais aussi pour proposer une alternative à un Imperial March déjà abondamment utilisé dans la saga ; d’où cet air de famille…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Impérial

(n°698)

Musiques de Films Légendaires

John+Williams

John Williams

Il fallait y être le 29 avril 1980 au Symphony Hall de Boston pour entendre pour la toute première fois la Marche Impériale, 3 semaines avant la sortie de l’épisode 5 de Star Wars. Composée par John Williams et interprétée ce soir-la par le prestigieux Boston Pops Orchestra, elle est devenue une œuvre mythique au panthéon de la Musique de Film. C’est l’une de ses œuvres qui a rapporté à Williams le plus de reconnaissance et le plus de… droits d’auteur tant elle est rentrée dans la culture populaire et a été reprise d’innombrables fois par des artistes mais surtout par des franchises sportives nord-américaines au début des matches.

Mais en ce qui concerne son utilisation dans la saga, elle s’est faite à reculons forcément puisque le personnage est au cœur de la première trilogie 4, 5, 6 avant l’arrivée des préquels. Et toute la difficulté pour John Williams est venue à la préparation de l’épisode 1 lorsqu’il s’agissait donc de réaliser le thème du jeune et innocent Anakin Skywalker sans se départir du sinistre thème qui illustre son avenir. Il avait alors proposé un antécédent (vidéo ci-dessous) comportant une mélodie un brin instable mais lumineuse ponctuée par une insistance de plus en plus pressante de 4 notes bien explicites, avant que le tout ne meure sur le souffle très discret de qui vous savez… Ultérieurement, pour les épisodes 2 et 3, le compositeur a rendu le thème de plus en plus évident au fur et à mesure qu’Anakin s’assombrissait. Utilisé à plusieurs reprises dans le récent spin-off Rogue One, il a été très peu entendu dans le 7 qui est de loin postérieur à la mort du funeste empereur et a peu de chance d’être à nouveau entendu dans les épisodes 8 et 9 ; mais son empreinte incisive et sombre encore nous hantera…

Didier Bianay

bianaydidier.com

59ème cérémonie des Grammy Awards : Nominations

(n°684)

News

Aujourd’hui place aux Grammy Awards qui récompensent les meilleurs enregistrements, compositions et artistes de la période d’éligibilité allant du 1er octobre 2015 au 30 septembre 2016. Ci-dessous sont exposées les catégories en lien avec l’Audiovisuel.

Grammy-AwardsMeilleure BO pour média visuel

Le Pont Des Espions – Thomas Newman

Les 8 Salopards – Ennio Morricone

The Revenant – Alva Noto et Ryuichi Sakamoto

Star Wars: Le Réveil de la Force – John Williams

Stranger Things Volume 1 – Kyle Dixon & Michael Stein 

Stranger Things Volume 2 – Kyle Dixon & Michael Stein

Meilleure compilation pour média visuel

Amy – Republic Records

Miles Ahead  – Columbia/Legacy

Straight Outta Compton – Capitol Records/UMe

Suicide Squad (Collector’s Edition) – Atlantic/WaterTower Music

Vinyl : The Essentials Season 1  – Atlantic/Warner Bros. Records

Meilleure chanson originale pour film, téléfilm ou autre média visuel

Can’t Stop the Feeling (Trolls) – Justin Timberlake

Heathens (Suicide Squad) – Twenty One Pilots

Just Like Fire (Alice Through the Looking Glass) – P!nk

Purple Lamborghini (Suicide Squad) – Skrillex et Rick Ross

Try Everything (Zootopia) – Shakira

The Veil (Snowden) – Peter Gabriel

La cérémonie se tiendra au Staples Center (Los Angeles) le 12 février 2017

Didier Bianay

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2016 : Les artistes nominés (2)

(n°637)

News

Après les catégories principales présentées il y a quelques semaines voici, de la part des organisateurs, une nouvelle salve de nominations pour les prochains WSA. Des catégories qui ne manqueront pas d’intéresser les béophiles les plus curieux.

Découverte de l’année

Bear McCreary : pour 10 Cloverfield Lane & The Boy
Ben Lovett : pour Synchronicity
Joe Kraemer : pour Mission Impossible – Rogue Nation
wsa awardNicolas Britell : pour The Big Short – le Casse du Siècle
Matthew Margeson : pour Eddie the Eagle

Choix du public

Carol – Carter Burwell
Eddie the Eagle – Matthew Margeson
Star Wars 7 – John Williams
Les 8 Salopards – Ennio Morricone
Agents très spéciaux – Code U.N.C.L.E – Daniel Pemberton

Prix SABAM du meilleur jeune compositeur

Finalistes:
– Enrica Sciandrone
– Nathan Glenn
– Sándor Török

On rappel que les lauréats seront annoncés lors de cette cérémonie des WSA 2016 qui clôturera le Festival du Film de Gand, le 19 Octobre 2016.

Didier Bianay

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2016 : Les artistes nominés

n°623

News

C’est la période où on commence à penser WSA pour les compositeurs, une cérémonie 100% musique de film qui ne cesse de gagner en prestige depuis 2001. Voici les premières et principales nominations :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Carter Burwell
Anomalisa, Ave César !Legend, The Family Fang, The Finest Hours

Daniel Pemberton
Mal de pierres, Steve Jobs, The Man from U.N.C.L.E.

Ennio Morricone
En mai fais ce qu’il te plaît, La Corrispondenza, Les 8 Salopards

John Williams
Star Wars: Episode VII: Le Réveil de la Force, Le Bon Gros Géant

Thomas Newman
Le Pont Des Espions, Le Monde de Dory, Spectre

wsa awardMeilleur compositeur (TV)

Jeff Beal
House Of Cards

Sean Callery
Bones, Elementary, Homeland, Jessica Jones, Minority Report

Ramin Djawadi
Game of Thrones, Person Of Interest, The Strain

Bear McCreary
Agents Of S.H.I.E.L.D., Black Sails, Damien, Da Vinci’s Demons, Outlander, The Walking Dead

Mac Quayle
The People v. O.J.: American Crime Story, American Horror Story, Mr. Robot

Meilleure chanson originale

Better When I’m Dancin’ (Snoopy Et Les Peanuts – Meghan Trainor

Hypnosis (Le Prophète) – Damien Rice

None of Them Are You (Anomalisa– Tom Noonan

True Love Avenue (Jenny’s Wedding) – Kristina Train

Writing’s on the Wall (Spectre) – Sam Smith

Ryuichi Sakamoto recevra le prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière

D’autres nominations suivront ces prochaines semaines et seront affichées sur worldsoundtrackawards.com. Les vainqueurs seront annoncés lors de cette cérémonie des WSA qui clôturera le Festival du Film de Gand, le 19 Octobre 2016.

Didier Bianay

bianaydidier.com