4 BO recommandées

(n°694)

Bandes Originales Recommandées

        

La La Land Justin Hurwitz et artistes variés

La La Land par-ci, La La Land par-là, ah là là… ce film est en train de faire un malheur en enchaînant nominations et prix et il en va de même avec sa musique composée par celui à qui on doit la BO de Whiplash, Justin Hurwitz. Pour cette histoire d’un couple d’artistes modestes rêvant de gloire à Hollywood, lui et les producteurs ont opté pour un jazz teinté de swing et d’un peu de symphonie, rejoignant occasionnellement le style Broadway et exprimant une ambiance assez dynamique, enjouée, parfois poétique. Les chansons sont contagieuses et sont majoritairement chantées par Emma Stone et/ou Ryan Gosling qui font un travail d’interprétation sentimental et naïf, et dont les quelques imperfections vocales se fonderaient bien au film, évitant « l’effet playlist ».

Les Figures De L’ombre Artistes variés

Pharrell Williams s’est pris d’amour pour la Musique de Film et on l’a bien perçu ces dernières années. Là il revient avec un travail assez conséquent puisqu’il a pourvu une superbe collection de chansons originales, étant rejoint par les taulières du R’N’B Mary J. Blige et Alicia Keys, ainsi que Lalah Hathaway, Kim Burrell et la jeune Janelle Monáe qui tient un des rôles principaux dans ce biopic. En 33 minutes on découvre un album soul très blacky et décomplexé, musicalement fier, presqu’exhubérant. Une manière de souligner que de la fierté il en fallait bien à ces 3 femmes noires afin de se faire entendre et d’aider la première mission spatiale réussie, dans l’Amérique des années 60… Cet album vient donc en complément de la BO d’Hans Zimmer et de Benjamin Wallfisch, prévue le mois prochain ; un complément sacrément groovy !

Rappel

Rogue One : A Star Wars Story – Michael Giacchino (Giacchino sur le prochain Jurassic World)

« Le compositeur oscarisé en 2010 (pour la BO de Là-Haut) n’a pas manqué donc de rendre un hommage à la musique de Williams apposant quelques arrangements typiques des partitions de Star Wars, comme ses mitraillements de cuivres, et en utilisant le Rebel Fanfare, les célèbres thèmes de la Force, de Dark Vador et à la toute fin celui de Star Wars. Toutefois, il a procédé de manière intelligente, se connectant au travail de Williams seulement sur des parties de l’intrigue qui rejoignent le plus celle de la saga, pour le reste c’est du Giacchino, du bon Giacchino. »

Jour Polaire – Nathaniel Méchaly (On reverra Méchaly sur See You Tomorrow)

« Pour ce thriller se déroulant dans une commune suédoise du cercle polaire, Nathaniel Méchaly est majoritairement partit sur une ambiance planante, inquiétante, peu sombre et plutôt moderne avec une large instrumentation où des instruments acoustiques côtoient un généreux panel de sonorités électroniques finement travaillées. On retrouve aussi sur cette BO de 65 minutes une petite collection de savoureuses chansons originales, certaines lorgnant vers la culture musicale locale avec interprètes et techniques de chant nordiques. Le tout donne une bande-son étonnamment soignée et prolifique pour un format série et pourrait bien valoir une invitation au compositeur pour une hypothétique saison 2. »

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

On reverra Méchaly sur See You Tomorrow

(n°693)

News

nathaniel_mechaly_2

Nathaniel Méchaly

Nathaniel Méchaly vient tout juste de terminer de composer pour See You Tomorrow, une romance chinoise réalisée par Zhang Jiajia et produite par Wong, qui a collaboré avec Méchaly en réalisant le film Grandmaster. Dans le casting on retrouve Tony Leung Chiu-wai, Takeshi Kaneshiro, Eason Chan, Angelababy et Sandrine Pinna sur une intrigue qui suit l’idylle d’une jeune femme et d’un peintre marié que sa femme trompe déjà ; mais n’allez pas croire qu’on se dirige vers une romance classique, car à voir le trailer ça s’annonce plutôt rock’n roll… La sortie est prévue tout d’abord en Chine pour le 23 Décembre 2016.

En ce moment les abonnés de Canal+ peuvent entendre les derniers travaux de Méchaly, car on doit au compositeur la BO de la série à succès Jour Polaire. Pour ce thriller se déroulant dans une commune suédoise du cercle polaire, Nathaniel Méchaly est majoritairement partit sur une ambiance planante, inquiétante, peu sombre et plutôt moderne avec une large instrumentation où des instruments acoustiques côtoient un généreux panel de sonorités électroniques finement travaillées. On retrouve aussi sur cette BO de 65 minutes une petite collection de savoureuses chansons originales, certaines lorgnant vers la culture musicale locale avec interprètes et techniques de chant nordiques. Le tout donne une bande-son étonnamment soignée et prolifique pour un format série et pourrait bien valoir une invitation au compositeur pour une hypothétique saison 2. En tout cas ce qui est déjà certain, concernant la suite de son programme personnel, c’est que le francais est sur le long métrage d’action Stratton, de Simon West ; en attendant le nord…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Nathaniel Méchaly sur la série Jour Polaire

News

Nathaniel Méchaly

Nathaniel Méchaly

Nathaniel Méchaly planche actuellement pour une nouvelle série franco-suédoise Jour Polaire. Produit par Canal + et STV, le programme a une tête d’affiche de poids puisqu’il s’agit de Leïla Bekhti. La lauréate des Césars 2011 sera principalement accompagnée de Gustaf Hammarsten, Jakob Hultcrantz Hansson et Denis Lavant. Le nom de la série évoque le contexte de l’action puisqu’il se situe en Laponie où 2 détectives français et suédois enquêtent sur le meurtre d’un citoyen français. Jour Polaire sera diffusée début 2016 sur Canal+.

Petite mise à jour importante concernant Nathaniel Méchaly ; car depuis plus d’un an et sa BO de Taxi Brooklyn, le français continue de s’exporter et cette fois-ci s’est en Asie qu’il s’est fait remarqué avec la BO de Grandmaster qu’il lui a valu 1 prix aux Hong Kong Film Awards 2014. Ensuite, autre fait marquant de son actu, il a poursuivi son oeuvre sur Taken 3 après avoir composé pour les 2 premiers épisodes de la saga. Et on comprend pourquoi Luc Besson l’a conservé tant Nathaniel Méchaly apporte quelque chose de plus à la musique d’action moderne. Sur la BO du 3ème volet il a repris des codes musicaux sombres, sobres et percutants tout en y apportant des motifs mélodieux qu’il s’est plu à développer modérément ; l’ensemble acquiert ainsi suffisament de musicalité pour ce passer de l’image.

Peu habitué à empiler les projets sur une année, Méchaly se donne donc le temps d’approfondir ses partitions. Comme mentionné précédemment dans un récent Récap’, il composera pour le thriller Shut In, ce qui constituera son seul projet en parallèle à Jour Polaire. De quoi avoir les idées bien éclairées…

Didier Bianay