Pinar Toprak sur « Stargirl »

(n°1059)

News

Pinar Toprak

Pinar Toprak a révélé dans une interview récente sa participation à la nouvelle production de DC, Stargirl. La série raconte les aventures de Courtney Wilmore, alias Stargirl, qui aide la Justice Society of America dans sa traque de malfaiteurs du présent et… du passé. Brec Bassinger, Luke Wilson, Amy Smart, Neil Jackson, Hunter Sansone, Joel McHale et Trae Romano camperont les principaux rôles de ce programme actuellement en tournage. Stargirl débarquera d’abord sur le service streaming DC Universe en 2020.

Dans un article dédié, il y a un an, je m’interrogeais sur le devenir de Pinar Toprak. Il était évident qu’elle se situait à un tournant de sa carrière lorsqu’elle venait de réaliser de convaincantes compos additionnelles pour Justice League et qu’elle se voyait confier Krypton. Et force est de constater que, depuis, le virage a été bien négocier. Il y eut le succès grandissant de Fortnite, ce jeu « cool » et sans prétention pour lequel elle avait accepté de travailler en 2017, puis la proposition Captain Marvel, le genre de projet qui change une vie de compositeur, et là la stambouliote d’origine n’a pas flanché. Le score est à son image, généreux, expansif, chaque émotion étant amplifiée par une écriture demeurant pourtant équilibrée. Une partition à un rythme haletant, palpable que ce soit lors d’impressionnantes séquences orchestrales ou sur des plages plus discrètes, soulignant cette course permanente à la justice et à l’identité pour laquelle se livre l’héroïne.

En ce moment toutes les planètes sont donc alignées pour Pinar Toprak avec les succès de Krypton, Captain Marvel et même du court-métrage animé Purl, traîtant du sexisme au travers des périgrinations d’une pelote de laine dans une entreprise, un thème pile dans l’air du temps. Enfin, Toprak vient de rempiler pour la saison 2 de Krypton et on pourra l’entendre dans le drame It’s Time réalisé par Franck Waldeck.

Didier Bianay

Publicités

Pinar Toprak compose pour Krypton

(n°880)

News

Pinar Toprak

La compositrice Pinar Toprak s’est vu proposer la bande-son de Krypton, une série développé par David S. Goyer et Cameron Welsh. Comme son nom le laisse deviner Krypton se placera dans l’univers de Superman et retracera la vie de son grand père Seg-El qui, dès sa jeunesse, est confronté au chaos qui règne sur une planète désespérée. Au casting on retrouvera Cameron Cuffe, Georgina Campbell, Elliot Cowan, Ann Ogbomo, Aaron Pierre, Rasmus Hardiker, Wallis Day, Blake Ritson, Ian McElhinney et Shaun Sipos. Démarrant dès le 21 mars prochain sur Syfy US, le programme ne connaît pas encore son diffuseur français.

Née en Turquie, à Istanbul, Pinar Toprak (38 ans) a le cursus type d’un compositeur de musiques de films, passant par le conservatoire avant de poursuivre ses études musicologiques à la prestigieuse Berklee (Boston) puis à Los Angeles où elle décroche un Master à 22 ans. Elle aura par la suite l’occasion de travailler sous la direction d’Hans Zimmer chez Media Ventures et depuis s’est bâti une solide expérience avec plus de 40 programmes couverts parmi lesquels on peut dégager 4 excellentes BO, celles de The River Murders, The Lightkeepers, Challenger et The Wind Gods ; 4 atmosphères différentes mais on retrouve sans cesse cette forte émotivité dans les partitions de Toprak, toujours généreuses et pleinement dévouées.

Tout ce que la stambouliote veut dépeindre elle le dépeint donc à fond, l’indice d’un parcours complet et d’une montée rectiligne qui fait d’elle une compositrice de plus en plus comblée. En 2010 elle devient ainsi la première femme à remporter un International Film Music Critics Award (The Lightkeepers) et est présentement à un tournant de sa carrière après avoir composé récemment des compos additionnelles pour Danny Elfman pour le compte de Justice League. Du talent, une écriture affirmée et prenante, un background musical et une expérience riches, ma foi cette Pinar Toprak a tout pour devenir une Wonder Woman de la Musique de Film.

Didier Bianay

bianaydidier.com