Pemberton et Scott sur « All the Money in the World »

(n°803)

News

Daniel Pemberton

Les grands esprits se rencontrent, ceux du compositeur Daniel Pemberton et de Ridley Scott, sur All the Money in the World. Inspiré d’une histoire vraie, ce thriller tourne autour du kidnapping d’un adolescent de 16 ans, John Paul Getty III ; sa mère, dévouée, tentera tout pour convaincre son milliardaire de grand-père de payer la rançon. Dans le casting on notera la présence de notre Romain Duris national entouré de pointures nommées Kevin Spacey, Mark Wahlberg ainsi que de Michelle Williams, Charlie Plummer et Timothy Hutton. All the Money in the World sortira le 8 Décembre prochain et marque la troisième collaboration entre les 2 hommes après The Counselor et le téléfilm The Vatican.

Les retrouvailles s’annoncent intéressantes avec Scott même si ce dernier ne tire pas tout ce qu’il peut tirer de ce compositeur contrairement à Guy Ritchie le réalisateur de U.N.C.L.E et du récent Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur. Tellement soucieux de la mouture musical de la réadaptation de cette célèbre légende, il a réfléchi 3 ans sur la musique avec Daniel Pemberton, le concept étant de mélanger sauvagement l’ancien et le moderne, et Pemberton y a posé sa grosse dose d’audace naturelle. Instruments ancestraux, synthétiseurs habités, basse virile, bruits vocaux improbables émaillent une bande-son percutante et généreuse dont beaucoup ont noté l’originalité. L’originalité on l’a aussi retrouvé dans la BO de Gold dont j’avais vanté les mérites mais pour le compositeur la reconnaissance est surtout venue de la chanson Gold, nominée dans la section Meilleure chanson originale aux derniers Golden Globes et barrée par l’inévitable City Of Stars.

Au cours d’une année 2017 plus active que la précédente Pemberton planche sur 2 autres films qui sortiront prochainement, Molly’s Game et le biopic Mark Felt: The Man Who Brought Down the White House où Liam Neeson tient le rôle principal.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Gregson-Williams redécollera pour Prometheus 2

News

Harry Gregson-Williams

Harry Gregson-Williams

Ce sera sans doute un des films les plus attendus de 2017, Prometheus 2, avec évidemment Ridley Scott à la réalisation. Si le premier volet avait laissé des impressions mitigées le réalisateur essaiera de faire mieux sur la suite et peut compter désormais sur les acteurs Michael Fassbender, Katherine Waterston, Danny McBride et Noomi Rapace. Prometheus 2 (ou Alien : Covenant) sortira le 6 octobre 2017 et aura comme compositeur Harry Gregson-Williams, l’artiste ayant récemment dévoilé la confidence à Film.Music.Media.

Harry Gregson-Williams succèdera donc à Marc Streitenfeld qui avait réalisé la bande son du premier en 2012. Cela fait aussi penser que le compositeur est souvent rappelé par Ridley Scott ces temps-ci. En effet après Exodus où il a composé des musiques additionnelles, c’est lui qui a principalement composé pour Seul Sur Mars. Pour ce long-métrage il est parti sur un style électro-symphonique plutôt conventionnel. Sa partition avait principalement pour but d’exprimer solitude et émotions avec divers solistes et de moderniser le rendu par l’ajout de sonorités électroniques traitées souvent en delay. Bien qu’inclus dans la catégorie science-fiction le très intimiste Seul Sur Mars est toutefois bien différent de Prometheus 2. S’il n’est pas sûr que le compositeur face autant la part belle aux textures sonores électroniques, il ne fait aucun doute qu’il retrouvera un style musical plus brutal et épique, et davantage proche de sa zone de confort.

En attendant, Gregson-Williams se fera entendre sur le téléfilm Confirmation et sur le nouveau drame de Ben Affleck, Live by Night.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Harry Gregson-Williams composera pour Seul Sur Mars

 News

Harry Gregson-Williams

Harry Gregson-Williams

Le prochain Ridley Scott verra sa bande son composée par le britannique Harry Gregson-Williams. Très attendue, cette adaptation de l’e-book éponyme d’Andy Weir comptera aussi dans ses rangs les acteurs Matt Damon, Jeff Daniels, Michael Peña, Kristen Wiig, Jessica Chastain, Sean Bean, Kate Mara, Chiwetel Ejiofor et Sebastian Stan. Seul Sur Mars est prévu pour sortir en fin novembre 2015.

Gregson-Williams c’est le gars qu’il faut avoir dans son équipe, c’est ce qu’a compris Hans Zimmer qui l’avait recruté dans son studio Media Ventures (actuellement Remote Control) à la fin des 90’s. D’ailleurs le natif de Chichester a connu par la suite pas mal de collaborations fructueuses avec John Powell (ShrekChicken RunAntz), Marc Streitenfeld (Prometheus), Trevor Rabin (Armageddon, Ennemi d’État), Hans Zimmer et Nick Glennie-Smith (The Rock), et plus récemment avec Alberto Iglesias (Exodus : Gods And Kings). Il s’est aussi joint maintes fois à différents compositeurs sur des opus de la franchise de jeux vidéo Metal Gear Solid.

Mais Gregson-Williams c’est aussi le gars qui sait se débrouiller tout seul (et comment !). Et comment ? Avec un style consommateur en arrangements mélodiques et une très grande application en ce qui concerne l’instrumentation, ce qui lui permet de passer d’un genre à l’autre avec une bonne crédibilité musicale. La dernière fois qu’il a composé une BO entière pour Ridley Scott, sur Kingdom Of Heaven, il avait proposé une partition étonamment sensible où un chœur lumineux constituait le pivot d’une orchestration très diversifiée. Récompensée par un Satellite Award en 2005, elle était un croisement parfait entre culture musicale occidentale et orientale.

Dans la filmographie d’Harry Gregson-Williams on peut aussi citer la saga du Monde de Narnia, X-Men Origins: WolverineMan on Fire, Shrek 2, 3 et 4. S’y ajoutera prohainement la comédie dramatique de Catherine Hardwicke, Miss You Already.

Didier Bianay

Alberto Iglesias sur le prochain Ridley Scott

News

alberto-iglesiasAlberto Iglesias composera pour le prochain drame de Ridley Scott, le très attendu Exodus: Gods and Kings. Comme son nom le laisse deviner, le film relate l’Exode des Israëlites, sortis houleusement d’Égypte et menés par Moïse à travers la Mer Rouge et le désert. Pour cela il fallait évidemment un casting pharaonique, alors ont été sollicités Christian Bale, Aaron Paul (Need For Speed), Joel Edgerton (Warrior), Sigourney Weaver, John Turturro (Transformers 3: La face cachée de la lune), Ben Kingsley (Ender’s Game), Indira Varma (Game of Thrones), Ben Mendelsohn et Maria Valverde. Actuellement en post-production, le film est prévu pour sortir le 12 décembre 2014 aux USA et donc aux alentours de la mi-décembre en France, dans ces eaux-là…

La traversée du désert ? Alberto Iglesias ne connaît pas trop. Depuis plus de 3 décennies ce compositeur espagnol de 59 ans a connu une carrière en pente ascendante, récoltant nombre de prix et de nominations dans son pays d’origine et surtout aux quatre coins de l’Europe. Compositeur attitré de Pedro Almodóvar, Iglesias accompagne cet illustre réalisateur depuis 1995, année de sortie de La flor de mi secreto. Il est aussi de la partie pour composer sur 4 gros succès d’Almodóvar, Tout sur ma mère (1999), Parle avec elle (2002), La mauvaise éducation (2004) et Volver (2006). Bien qu’ayant reçu une solide formation classique, Alberto Iglesias est beaucoup plus à l’aise dans son style hispano-symphonique, aussi émotif que captivant. Cependant ces fréquentes références à sa culture d’origine ne l’ont pas empêché de s’adapter au marché anglo-saxon, ce qui l’emmènera à être nominé à 3 reprises aux Oscars pour les BO de The Constant Gardener (2005), Les cerfs-volants de Kaboul (2007) et La Taupe (2011).

À noter que, dans la foulée d’Exodus: Gods and Kings, Alberto Iglesias écrira la partition de Ma Ma, un drame espagnol signé Julio Medem.

Didier Bianay

reydarts.fr