Pereira en perpétuelle animation

News

Heitor Pereira

Heitor Pereira

Heitor Pereira prend la succession de Paul Intson pour composer la BO d’Opération Casse-Noisette 2 où la mission consistera à rattraper l’échec du premier… Pour cela on a même changé le réalisateur en remplaçant Peter Lepeniotis par Cal Brunker. La sortie est prévue pour mai 2017.

On ne sait pas ce qu’il en sera de ce programme mais Pereira pourra donner la banane à sa musique ; car le compositeur brésilien est particulièrement expérimenté dans le créneaux des films d’animation, les plus célèbres de sa filmographie étant, Moi, Moche et Méchant 1 et 2Les MinionsLes Schtroumpfs 1 et 2. Et puis on n’oublie pas sa récente BO pour Angry Birds, éclipsée par l’album bien que la contribution d’1h18 de Pereira soit loin d’être dénuée d’intérêt. Assez généreuse donc, la bande-son de cette adaptation du célèbre jeu est majoritairement énervée, excitée, sautillante avec un mixage punchy qui confère même aux parties calmes une certaine présence. Bref une partition qui ne semble jamais vraiment se relâcher, exécutée par un orchestre assez conséquent et semblant sous caféine. Lorsque mulderville.net lui a demandé ce qu’il aimait dans l’élaboration de la musique des films d’animation il a répondu : « Le fait que tu puisses écrire de vraies mélodies avec un commencement, un milieu et une fin, que tu puisses orchestrer ces mélodies et être joué par des orchestres incroyables, que tu puisses inviter des musiciens uniques pour embellir la palette musicale et finalement, le fait que tout ce travail arrive éventuellement au Cinéma pour que les familles en profitent et bouclent la boucle ».

Il est vrai que les films d’animation confèrent plus de liberté et que cette liberté soit plus parlante pour cet ex-guitariste des Simply Red. Évidement cela ne veut pas dire que Pereira ait fait une croix sur autre chose lui qui a travaillé par le passé avec Hans Zimmer sur La Chute du Faucon Noir et Gladiator entre autres. Actuellement, il appose une parenthèse aux programmes pour enfants en composant aussi pour le film The Jesuit, une ambiance partagée entre crime et vengeance, bien loin de celle du monde des bisounours…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités