Dernières sorties BO (10/05/19)

Brightburn – L’enfant Du MalTimothy Williams

Sony Classical (10 Mai 2019)

Red JoanGeorge Fenton

Moviescore Media (10 Mai 2019)

The Professor And The MadmanBear Mccreary

Sparks & Shadows (10 Mai 2019)

Mon Étoile Solaire – Herdís Stefánsdóttir

The Sun Is Also A Star – Sony Classical (10 Mai 2019)

AladdinAlan Menken

Walt Disney Records (10 Mai 2019)

Le Plus Beau Pays Du Monde : Le SanctuaireRob

Hippocampus / Music Box Records (10 Mai 2019)

Backdraft 2Randy Edelman 

Intrada / Back Lot Music (10 Mai 2019) – CD/Digital

Cloak & Dagger (Saison 2)Mark Isham

Hollywood Records (3 Mai 2019) – Digital

Hostile Planet: Deserts And PolarBenjamin Wallfisch

Milan Music (3 Mai 2019) – Digital

Maniac – Rob 

Music Box Records (10 Mai 2019) – CD

Trapped – Hildur Guðnadóttir, Rutger Hoedemaekers et Jóhann Jóhannsson

Milan Music (3 Mai 2019) – Digital

Walking With Elephants – Pascal Isnard, Leila Macavoy et Williams Marx 

Plaza Mayor Company (10 Mai 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Publicités

McCreary, personnalité multiple

(n°945)

News

Bear McCreary

Bear McCreary continue d’enchaîner à vitesse grand V en ayant récemment terminé la bande-son de The Professor and the Madman. Le drame inspiré du livre The Surgeon of Crowthorne (Simon Winchester) est réalisé par Farhad Safinia et comporte un casting assez intéressant avec les participations de Mel Gibson, Sean Penn, Natalie Dormer, Jeremy Irvine, Ioan Gruffudd, Steve Coogan, Laurence Fox et Jennifer Ehle. Relatant la relation qui déboucha sur la naissance de l’Oxford English Dictionary, entre un ex-médecin schizophrène et un lexicographe, The Professor and the Madman n’a pas encore dévoilé sa date de sortie.

Je me demandais si c’était la peine de faire un article sur Bear McCreary tant son propre blog est une mine d’informations sur chacun des projets qu’il couvre. Mais pour résumer son actu sur les 12 derniers mois je commencerai par rappeler l’excellent score de Rebel In The Rye dont j’avais vanté les mérites l’automne dernier. Le compositeur a aussi écrit les bandes-son d’un jeu vidéo assez médiatisé God Of War et de la saison 3 de Outlander. Cette série réputée pour changer constamment de lieu et d’époque est selon lui la plus « excitante » qu’il ait jamais eu entre les mains et ce n’est pas la dernière saison qui était faite pour le décevoir, passant de l’Allemagne des années 40 à la Jamaïque au temps de la piraterie. La BO est à double face avec beaucoup de lyrisme et de mélancolie et quelques références lointaines à la musique celte avant de basculer dans un style exotique où rythmes et percussions afro-caribéens se mélangent magiquement à l’orchestre symphonique. Un travail étonnant de justesse et de richesse qui s’explique par des délais très larges, McCreary parlant d’un mois par épisode au lieu d’une moyenne d’une semaine. C’est clair c’est pas la même musique…

Même si Bear McCreary n’a pas été gratifié d’une nomination aux Emmys 2018, cette bande-son lui a assuré d’être en poste pour la saison 4 sur laquelle il planche actuellement. Prochainement celui qui refuse d’être affubler à un genre s’occupera de 3 projets bien différents, le thriller romantique I Still See You, le thriller Welcome Home et Animal Crackers, un film d’animation pour changer…

Didier Bianay

bianaydidier.com