2 BO recommandées

(n°778)

Bandes Originales Recommandées

   

Valérian et la Cité des Mille Planètes – Alexandre Desplat et artistes variés

33 ans que l’Orchestre philarmonique de Radio France ne s’était frotté à la Musique de Film ; cela ne signifie pas que dans cet univers il ne valait rien mais juste que l’ensemble musical dirigé par Mikko Franck se focalise habituellement sur les activités pédagogiques et les concerts ; un honneur pour Desplat donc qui s’est attaché les services de 95 de ses musiciens afin d’offrir au spectateur une expérience auditive riche et prenante. En effet, l’orchestration du parisien est très créative et ne manque pas de laisser, dans les moments les plus calmes, la place à tout type de bois et aux synthés, une multitude de sonorités toujours appréciable sur une BO. De plus, outre le côté très mélodique voulu par Besson, le compositeur a gardé un fil conducteur bien audible selon lequel l’aventure s’accompagne de cuivres virils, de percussions nerveuses et de phrases aux cordes supraluminiques, des passages épiques réussis à l’impact indéniable. Pour sa première avec Desplat, Luc Besson a ainsi accordé une grande liberté au compositeur dont on perçoit la variété du langage musical que lui a insufflé ce film de science-fiction pure.

Enfin, on retrouve aussi dans ce coffret 2 volumes des emprunts à des artistes de divers horizons tel David Bowie, Wycleff Jean, Charles Bradley parmi lesquels les œuvres originales de Cara Delevingne (I Feel Everything), d’Alexiane (A Million On My Soul) et de Julien Rey (Bubble Dance) font plutôt bonnes figures.

Rappel

The Monkey King 2 – Christopher Young (Le vétéran Young sur NEW-GEN)

« Pour le dernier cité il a, on peut le dire, renoué avec la Musique de Film old school car sa partition a été d’une expressivité permanente qui fait plus penser aux anciennes BO même pour le genre Aventure. Nouant avec les éléments de la culture musicale chinoise il les a incorporés au style occidental par touches pour infuser une saveur asiatique à la partition sans tomber dans la caricature ou donner l’impression d’un mélange forcé. Un exemple de métissage musical qui démontre la profondeur du travail de documentation du compositeur et réaffirme sa capacité d’adaptation. »

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Dernières sorties BO (21/07/17)

Valérian Et La Cité Des Mille PlanètesAlexandre Desplat

Europacorp (20 Juillet 2017) – CD + Vinyle

DunkerqueHans Zimmer

Watertower Music (21 Juillet 2017) – CD/Digital/Vinyle

La Planète Des Singes: SuprématieMichael Giacchino

Sony Masterworks (21 Juillet 2017) – CD

Riverdale (Saison 1) – Blake Neely

La-La Land Records (20 Juillet 2017) – CD

Djam – Delphine Mantoulet, Valentin Dahmani (Album)

Frémeaux & Associés (21 Juillet 2017)

The Gracefield Incident – Noah Sorota

Promo (20 Juillet 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Desplat pour la première fois avec Besson

(n°641)

News

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat

Alexandre Desplat sera sur le prochain film de science-fiction de Luc Besson, Valérian et la Cité des Mille Planètes, une adaptation de la BD  Valérian et Laureline de Pierre Christin. L’histoire se situe au 28ème siècle, à une époque où les hommes peuvent voyager dans le temps, et suit 2 agents chargés de surveiller les paradoxes temporels. Autre paradoxe c’est que c’est la première fois que ces 2 monstres du Cinéma français collaborent après tant d’années, comme on dit il y a un début à tout. Il faudra bien attendre jusqu’à juillet 2017 pour voir le résultat de leur collaboration sur un film qui comptera dans ces rangs Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen, Sam Spruell, Rihanna, Ethan Hawke, Herbie Hancock et John Goodman.

Il y a pas bien longtemps, dans cette même galaxie je parlais d’Alexandre Desplat et disait que l’année 2016 allait être bien remplie pour lui. Et force est de constater que le français enchaîne à vitesse supraluminique. Après Seul Dans Berlin, Florence Foster Jenkins, Les Habitants, Marseille, Comme Des Bêtes, L’odyssée il est revenu dans l’actu BO avec Une Vie Entre Deux Océans. Lyrique, tendre, dramatique, quasiment symphonique et assez agréable à écouter la dernière mouture du compositeur s’avère dans le droit fil de son style, ses fans ont apprécié. Par contre ce qui a sans doute moins ravi ces derniers ce fut son départ assez médiatisé du spin-off de Star WarsRogue One, au profit de Michael Giacchino, pour certains un simple problème temporel, pour d’autres un désaccord artistique obscur ; seul lui le sait, et son entourage aussi mais il n’a dit mot.

Mais bon, bien que ce soit une bonne source de regrets ce n’est point un drame car cela fait évidemment partie de la vie de compositeur et Desplat n’a pas le temps de gamberger tant il est occupé ; car en parallèle du projet de Luc Besson il doit aussi composer pour Espèces Menacées. Le parisien vient aussi d’être inclus dans 2 autres projets en développement, D’après Une Histoire Vraie et un film dont le nom n’a pas encore été révélé signé de Wes Anderson, le réalisateur qui avait bien inspiré Desplat avec son Grand Budapest Hotel. À priori il ne devrait pas y avoir d’annulation.

Didier Bianay

bianaydidier.com