75ème cérémonie des Golden Globes : Nominations

(n°853)

News

Après les Grammies, voici les nominés pour les prochains Golden Globes. Comme à l’accoutumée, sur M-C-N, on se focalise sur les catégories visant la Musique de Film :

Meilleure BO

Trois Billboards : Les Panneaux de la Vengeance – Carter Burwell

La Forme de L’eau – Alexandre Desplat

Phantom Thread – Jonny Greenwood

Pentagon Papers – John Williams

Dunkerque– Hans Zimmer

Meilleure chanson originale

Home (Ferdinand), Musique par Nick Jonas, Justin Tranter et Nick Monson, paroles par Nick Jonas et Justin Tranter

Mighty River (Mudbound), Musique par Raphael Saadiq, paroles par Mary J. Blige, Raphael Saadiq et Taura Stinson

Remember Me (Coco), Musique & paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

The Star (L’étoile de Noël), Musique & paroles par Mariah Carey et Marc Shaiman

This Is Me (The Greatest Showman), Musique & paroles par Benj Pasek et Justin Paul

Verdict le 7 janvier 2018 lors d’une cérémonie qui se tiendra au Beverly Hilton Hotel (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

45ème cérémonie des Annie Awards : Nominations

(n°849)

News

C’est bientôt l’heure de récompenser ce qui s’est fait de mieux dans les programmes d’animation cette année, que ce soit au ciné ou à la télé. Voici ci-dessous les artistes nominés uniquement dans les catégories musicales :

Musique pour un film d’animation

Theodore Shapiro – Capitaine Superslip

Michael Giacchino, Kristen Anderson-Lopez, Robert Lopez et Germaine Franco – Coco 

Clint Mansell – La Passion Van Gogh

Christophe Beck, Elyssa Samsel et Kate Anderson – Joyeuses Fêtes avec Olaf

Mychael Danna et Jeff Danna – Parvana, une Enfance en Afghanistan

Musique pour un téléfilm ou série d’animation

Christopher Willis – Mickey Mouse – (Épisode: The Scariest Story Ever: A Mickey Mouse Halloween Spooktacular!)

Alex Geringas – En Route : Les Aventures de Tif et Oh
 – (Épisode: Chercophonie)

Michael Kramer – Star Wars : Les Aventures des Freemaker 
 – (Épisode: Trouble on Tibalt)

Mike Reagan (compositeur) et Bob Boyle (parolier) – Les Supers Nanas (Épisode: Home, Sweet Homesick)


Lisbeth Scott – Tumble Leaf – (Épisode: The Nature Of Friendship / The Ship Shop)

Les lauréats seront annoncés le 3 février 2018, lors d’une cérémonie qui se tiendra au Royce Hall (Los Angeles)

Didier Bianay

bianaydidier.com

Christopher Lennertz s’y retrouve

(n°846)

News

Christopher Lennertz

Cette semaine Christopher Lennertz enregistre les bandes-son de plusieurs épisodes de la série Lost In Space. La nouvelle production du géant du streaming Netflix est basée sur la série du même nom diffusée dans les 60’s et enregistre les présences de Toby Stephens, Molly Parker, Ignacio Serricchio, Taylor Russell, Maxwell Jenkins, Parker Posey et Mina Sundwall. L’intrigue suit la famille Robinson qui est… perdue dans l’espace, plus précisément à la suite du sabotage de leur vaisseau par un espion étranger. Lost In Space arrivera sur Netflix en 2018.

Lennertz est un compositeur bien dans son époque, notre époque, c’est le symbole même de la Musique de Fim nouvelle génération. Il l’a encore démontré sur Baywatch : Alerte À Malibu, où il a repris allègrement les nouveaux codes de la musique d’action avec un panache sensible au niveau des percussions qui rend la BO accrocheuse et caractérielle ; on y retrouve aussi d’entraînants clins d’œil au Hip-Hop new school. Mais l’originaire du Massachusetts est aussi bien dans son époque de par la consistance de son calepin, toujours aussi chargé, puisqu’il vient de terminer de travailler sur la comédie Picth Perfect 3 (après avoir été sur le 2ème volet), idem pour le court téléfilm Poor Todd et la saison 13 de Supernatural. On le retrouvera encore sur une production Netflix, la comédie El Camino Christmas et il est annoncé sur le jeu vidéo d’action Scalebound.

Didier Bianay

bianaydidier.com

60ème cérémonie des Grammy Awards : Nominations

(n°845)

News

Aujourd’hui place aux Grammy Awards qui récompensent les meilleurs enregistrements, compositions et artistes de la période d’éligibilité allant du 1er octobre 2016 au 30 septembre 2017. Ci-dessous sont exposées les catégories en lien avec l’Audiovisuel.

Grammy-AwardsMeilleure BO pour média visuel

Premier Contact – Jóhann Jóhannsson

Dunkerque – Hans Zimmer

Game Of Thrones: Saison 7 – Ramin Djawadi

Les Figures De L’ombre – Benjamin Wallfisch, Pharrell Williams et Hans Zimmer

La La Land – Justin Hurwitz

Meilleure compilation pour média visuel

Baby Driver  

Les Gardiens De La Galaxie Vol. 2: Awesome Mix Vol. 2

Les Figures De L’ombre : L’album 

La La Land 

Vaiana

Meilleure chanson originale pour film, téléfilm ou autre média visuel

City Of Stars (La La Land) – Ryan Gosling et Emma Stone

How Far I’ll Go (Vaiana) – Auli’i Cravalho

I Don’t Wanna Live Forever (Cinquante Nuances Plus Sombres) – ZAYN et Taylor Swift

Never Give Up (Lion) – Sia

Stand Up For Something (Marshall) – Andra Day feat. Common

La cérémonie se tiendra au Madison Square Garden (New York) le 28 janvier 2018

Didier Bianay

bianaydidier.com

Max Richter sur White Boy Rick

(n°844)

News

Max-Richter

Max Richter

Max Richter enregistre la bande-son de White Boy Rick, un film réalisé par le français Yann Demange avec les acteurs Matthew McConaughey, Richie Merritt, Jennifer Jason Leigh, Rory Cochrane, Brian Tyree Henry, Bruce Dern et Bel Powley. Le drame policier est tiré de la vie de Richard Wershe Jr., alias White Boy Rick, qui fut baron de la drogue à 14 ans avant de devenir indic’ pour le FBI, dans le Détroit des années 80. La sortie est prévue pour le 31 janvier 2018 dans l’Hexagone.

Plus de 135 000 fans sur Facebook, c’est rare pour un compositeur de musiques de films. Il faut dire aussi que Max Richter a toujours été au contact du public avec de nombreux concerts en parallèle de ses travaux pour le Cinéma et la Télévision. Il y a 2 ans, en présentant le compositeur, j’avais mentionné l’album de 8 heures appelé Sleep, un tournant dans sa carrière car s’en est suivi une expérience de 8 heures où les spectateurs du Wellcome Collection (Londres) y assistaient en… dormant. Défrayant la chronique, l’idée a fait son chemin à tel point que le compositeur affirme désormais qu’il pourrait donner des représentations hebdomadaires dans différentes villes tant la demande est grande. Dans le cadre de cette tournée Sleep qui se prolongera jusqu’en 2018, il est passé jouer le marchand de sable ou de sommeil justement à Paris, à la Philharmonie ; pour une expérience privée, on rappelle que l’œuvre intégrale est disponible en coffret 8 CD+Blu-Ray.

Quelque part Sleep me fait penser à la dernière BO du compositeur pour la série Taboo où l’intrigue se déroule dans le Londres du début du 19ème. Assez moderne finalement, la bande-son semble aussi alterner entre sommeils minimalistes et brusques éveils lyriques ou percussifs, tout en gardant la sinistrose et la froideur qui sied à un programme sur le thème de la vengeance ; une partie de cette partition lui a même valu d’être nominé aux prestigieux Emmys 2017, au cœur d’une seconde moitié d’année visiblement très satisfaisante pour ce germano-britannique de 51 ans. Prochainement, il sera entendu sur Hostiles, un western à paraître au cœur de l’hiver, avec Christian Bale et Rosamund Pike au casting.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Du grand Pereira pour Smallfoot ?

(n°841)

News

heitor pereira

Heitor Pereira

Le brésilien Heitor Pereira sera en charge de la musique du film d’animation Smallfoot, programme réalisé par Karey Kirkpatrick et faisant appel aux voix de Channing Tatum, James Corden, Zendaya, Common, LeBron James, Gina Rodriguez, Danny DeVito, Yara Shahidi, Ely Henry et Jimmy Tatro. Assez décalée, l’intrigue nous fait suivre un yéti croyant en l’existence d’êtres humains malgré les avis contraires de ces semblables. Concept intéressant, mais il faudra être patient puisque la sortie est prévue jusqu’à… Octobre 2018.

Pereira est un bon choix pour Smallfoot, le brésilien est même devenu l’homme à appeler pour ce genre de films d’animations aux approches loufoques. On citera bien-sûr parmi ses références la saga Moi, Moche Et Méchant dans laquelle il avait été reconduit sur le 3ème volet, proposant parfois des ambiances nerveuses et électriques. C’est d’ailleurs sur ce point qu’il a approché le style de sa BO d’Angry Birds, récompensée d’un Ascap Awards en mai dernier ; à l’inverse la musique d’Opération Casse-noisette 2, malgré d’intéressantes audaces, est passée inaperçue cet été. Qu’importe, Pereira restera l’un des compositeurs phares des programmes jeunesse au moins jusqu’en 2020 puisque d’ici là il retrouvera les univers d’Angry Birds et de Minions, s’immergera dans celui de Playmobil et peut-être même dans celui de Scooby.

Dans de tout autres genres le natif de Rio Grande composera pour le drame mouvementé The Jesuit et on entendra ses nouveaux morceaux prochainement dans une dramédie intitulée Please Stand By, avec Dakota Fanning en tête d’affiche.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Hollywood Music in Media Awards 2017 : Les vainqueurs

(n°840)

News

Voici les lauréats des principales catégories de cette cérémonie qui s’est tenue au Avalon (Hollywood) :

hmmaBande Originale : Film

Oneohtrix Point Never (aka Daniel Lopatin) – Good Time

Bande Originale : Film Sci-Fi/Fantastique

Alexandre Desplat – La Forme de L’eau

Bande Originale : Film d’animation

Michael Giacchino – Coco

Bande Originale : Documentaire

Philip Glass – Jane

Chanson Originale : Film

“Stand Up For Something” (Marshall) – Andra Day, feat. Common

Chanson Originale : Film d’animation

“Confident” (Ballerina) – Demi Lovato

Bande Originale : Minisérie/Séries TV

Laura Karpman et Raphael Saadiq – Underground

Musique thème : Minisérie/Séries TV

Nick Urata et Daniel Handler – Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

Didier Bianay

bianaydidier.com

Howard Shore sur The Catcher was a Spy

(n°836)

News

howard-shore

Howard Shore

Howard Shore, le great Howard Shore vient de boucler la BO de The Catcher was a Spy ; cette œuvre de Ben Lewin n’est pas un drame d’espionnage au sens pur puisqu’elle relate la vie du joueur de baseball Moe Berg, devenu ensuite espion contre les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. C’est Paul Rudd qui a eu la rude tâche de camper le rôle de « l’homme le plus étrange à avoir jamais joué au baseball », accompagné par Sienna Miller, Guy Pearce, Paul Giamatti, Jeff Daniels, Mark Strong, Tom Wilkinson et Connie Nielsen. La sortie est prévue pour 2018.

En 39 ans de carrière pour le Grand Écran Howard Shore n’a jamais été un boulimique de projets cinématographiques. L’année derniere il a confirmé cette tendance avec pour seul dessein la musique du film Le Procès Du Siècle. Ce dernier semblait faire écho à Spotlight qui revenait sur l’affaire du siècle, celle qui reliait l’Église catholique à de nombreux actes de pédophilie et qui avait été initiée par le Boston Globe. Partition favorisant piano et orgue, comportant toujours une harmonie chargée, des mélodies lentes et une rythmique sous jacente haletante, la BO de Spotlight s’est révélée être la dernière réussite de Shore en date selon la Critique, puisqu’elle a débouché sur 5 nominations en 2015 et 2016.

Le canadien a aussi eu l’honneur cette année de composer une énorme œuvre de concert de 4 heures, Sea To Sea, à la demande de l’orchestre du New Brunswick qui fut interprétée par 150 musiciens le 2 juillet, le lendemain de la fête nationale canadienne. Étant passée par chez nous le mois dernier pour un concert exceptionnel à la salle Pleyel de Paris, Howard Shore revient donc pleinement dans l’actu BO puisqu’en parallèle à The Catcher was a Spy il est pressenti pour le long métrage d’horreur The Spider.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Aux bons souvenirs de Zimmer…

(n°828)

News

Hans Zimmer

C’est La news de la semaine ! Pour son remake du Roi Lion, Disney a fait appel à Hans Zimmer, le même compositeur qu’en 1994. Cette fois exit le format Animation, comme pour La Belle et la Bête il s’agira d’en faire un film qu’aura l’honneur de diriger Jon Favreau. Donald Glover, Beyoncé Knowles-Carter, James Earl Jones, Chiwetel Ejiofor, Alfre Woodard, Seth Rogen et Billy Eichner prêteront leurs voix pour cette production qui animera l’été 2019, sa sortie étant fixée précisément au 19 Juillet. Pour le compositeur allemand Le Roi Lion fut la consécration et synonyme du seul oscar de sa carriere jusqu’à présent. Actuellement aucune info n’a filtré sur la réutilisation des chansons du dessin animé mais cette possibilité est fasvorisée lorsque l’on se base sur le succès de la BO du Roi Lion et le recyclage musical du film La Belle et la Bête

Pour ce qui est de l’actu du compositeur elle est particulièrement riche en jolis coups, incluant quelques nominations et prix ces derniers temps pour les musiques du Petit Prince ou Genius, partagées avec Camille, Lorne Balfe et Richard Harvey. Il en va de même pour le biopic Les Figures de L’ombre dont tant les excellentes chansons originales de Pharell Williams que la bande-son faite par lui et Benjamin Wallfisch ont reçu pas mal d’échos positifs. Depuis l’année dernière on remarque que Zimmer collabore plus étroitement avec Wallfisch, formant un duo de compositeurs qui a aussi œuvré sur Blade Runner 2049 et Dunkerque. Le compositeur de Ça n’a d’ailleurs pas manqué de montrer sa fascination pour les méthodes d’Hans Zimmer à collider.com : « Travailler avec Hans est comme circuler dans un tourbillon d’idées qui vous défient, vous inspirent, et vous poussent à la recherche. Il a cette manière particulière d’inclure le réalisateur dans une approche de groupe musical où toute idée est autorisée ». Par sa précieuse vidéo Masterclass sur l’art de composer à l’Image et ces récentes collaborations avec Wallfisch, Klebe, Shea ou Gregson-Williams, qui ont des allures de propulsion de nouveaux talents, Hans Zimmer donne l’impression d’un compositeur toujours aussi altruiste et désireux de partager son expérience au maximum. Aux bons souvenirs d’une éternelle curiosité.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Barry Levinson rappelle les frères Galperine

(n°827)

News

Evgueni (à gauche) et Sacha Galperine

Après The Wizard Of Lies, Evgueni et Sacha Galperine se réunissent à nouveau avec le réalisateur Barry Levinson pour un autre biopic, Happy Valley. Porté par Al Pacino, le film retrace le scandale sexuel autour du plus célebre coach de foot US universitaire, Joe Paterno. Riley Keough, Annie Parisse, Kathy Baker et Greg Grunberg feront aussi partie du casting pour ce long métrage prévu pour l’an prochain.

Lorsqu’il s’agissait cette année de dépeindre musicalement Madoff sur le téléfilm The Wizard Of Lies, les frères Galperine et Barry Levinson avaient plutôt pensé à une BO électro-acoustique assombrissante, énigmatique voire lugubre, digne d’un thriller, soulignant constamment le manque de scrupule d’un personnage en apparence respectable… Depuis l’article de présentation que je leur avait consacré il y a 2 ans le duo a connu un activité plus calme, faut dire que le plus expérimenté des 2, Evgueni, a fait cavalier seul récemment sur le documentaire Françoise Sagan, L’élégance de Vivre et le court-métrage à succès Into The Blue ; c’est aussi seul qu’il a décroché un APKIT Awards et un Golden Eagle Awards, 2 prix russes pour la musique d’un biopic tout aussi russe, Bitva Za Sevastopol. Actuellement les 2 hommes sont au coeur de l’actu BO puisqu’est diffusé en salles Loveless, le prix du jury du dernier festival de Cannes dont ils ont aussi signé la bande-son.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Steve Jablonsky sur « Game Over, Man ! »

(n°823)

News

Steve Jablonsky

Steve Jablonsky a été enrôlé pour écrire la partition du prochain projet de Netflix Game Over, Man !. Cette comédie d’action réalisée par Kyle Newacheck comporte dans son casting Adam Devine, Anders Holm, Blake Anderson et Jere Burns. L’intrigue nous fait suivre 3 amis qui sont sur le point de voir leur jeu vidéo se faire financer quand leurs mécène est pris en otage par des terroristes. Le programme sera disponible le 20 Avril 2018 sur la plateforme streaming Netflix.

Depuis sa nomination aux HMMA 2014, Jablonsky n’a pas été tenu en haute estime par la Critique, même lorsqu’il fut l’heure de refaire du Jablonsky avec la BO du dernier Transformers ; son travail sur Ninja Turtles 2 n’a non plus pas été repéré avant que la bande-son de Deepwater ne reste au fond de l’actu de la Musique de Film. Pourtant à écouter de plus près cette dernière a été subtile. Charpentée par un sound-design métallique, ample et sophistiqué, elle met en exergue un thème assez posé pour rapidement devenir glauque, nous faisant sentir l’avènement de la catastrophe alors que l’équipage de la plateforme enchaîne malentendus et approximations ; c’est ainsi que le spectateur demeure dans une appréhension tenace pratiquement dès le début. Un bel exemple de musique non narrative moderne qui, selon les dires du compositeur à l’avant-première, devait se garder de prendre le pas sur ce drame réel.

Après avoir souffert des nombreux remontages de Transformers 5, dont il n’a pas été satisfait du rendu musical, Jablonsky a enchaîné en douceur avec le court-métrage Redemption. Enfin, outre Game Over, Man ! il compose la musique du documentaire Origin Story.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Hollywood Music in Media Awards 2017 : Nominations

(n°822)

News

Les nominations commencent à débarquer pour récompenser ce qui s’est fait de mieux dans la Musique de Film cette année. Comme d’habitude les WSA sont suivis de très près par les HMMA dont voici les principales nominations :

Bande Originale : Film

Carter Burwell – Le Musée des Merveilles
Daniel Pemberton – Tout L’argent du Monde
Dario Marianelli – Les Heures Sombres
Mychael Danna – The Man Who Invented Christmas
Nicholas Britell – Battle Of The Sexes
Oneohtrix Point Never (aka Daniel Lopatin) – Good Time
Tamar-Kali Brown – Mudbound
Thomas Newman – Confident Royal

Bande Originale : Film Sci-Fi/Fantastique

Alexandre Desplat – La Forme de L’eau
Benjamin Wallfisch et Hans Zimmer – Blade Runner 2049
Marco Beltrami – Logan
Mark Mothersbaugh – Thor: Ragnarok
Michael Abels – Get Out
Rupert Gregson-Williams – Wonder Woman

Bande Originale : Film d’animation

Clint Mansell – La Passion Van Gogh
Jeff Danna et Mychael Danna – The Breadwinner
Loren Balfe – Lego Batman, Le Film
Michael Giacchino – Coco
Steve Mazzaro et Hans Zimmer – Baby Boss
Theodore Shapiro – Capitaine Superslip

Bande Originale : Documentaire

Blake Neely – The Keepers, épisode 7
Dan Romer et Saul Simon MacWilliams – Chasing Coral
Duncan Thum, Silas Hite, Matt Abeysekera et Sarah Schachner – Chef’s Table
Danny Bensi et Saunder Jurriaans – LA 92
Jeff Beal – Boston
Philip Glass – Jane

Chanson Originale : Film

“I Don’t Wanna Live Forever” (Cinquante Nuances Plus Sombres) – Zayn et Taylor Swift
“If I Dare” (Battle of the Sexes) – Sara Bareilles
“Mighty River” (Mudbound) – Mary J. Blige
“Stand Up For Something” (Marshall) – Andra Day, feat. Common
“The Promise” (La Promesse) – Chris Cornell
“This Is Me” (The Greatest Showman) – Keala Settle

Chanson Originale : Film d’animation

“Captain Underpants Theme Song” (Capitaine Superslip) – Weird Al Yankovic
“Confident” (Ballerina) – Demi Lovato
“How Does a Moment Last Forever” (La Belle et la Bête) – Céline Dion
“I’m a Lady” (Les Schtroumpfs et le Village Perdu) – Megan Trainor
“There’s Something Special” (Moi, Moche et Méchant 3) – Pharrell Williams
“You Will Always Find Me in Your Heart” (Les Schtroumpfs et le Village Perdu) – Shaley Scott

Bande Originale : Minisérie/Séries TV

Antonio Sanchez – Get Shorty
Dustin O’Halloran – Transparent
Grouplove et Jesse Novak – BoJack Horseman
Jeff Russo – Fargo
Laura Karpman et Raphael Saadiq – Underground
Mateo Messina – Graves
Meshell Ndegeocello – Queen Sugar
Rupert Gregson-Williams – The Crown

Musique thème : Minisérie/Séries TV

Ali Shaheed Muhammad et Adrian Younge – Luke Cage
Bruce Broughton – The Orville
David Buckley – The Good Fight
Hans Zimmer et Loren Balfe – Genius
Mac Quayle – Feud
Nick Urata et Daniel Handler – Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

La cérémonie se tiendra le jeudi 16 Novembre 2017 au Avalon Hollywood (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2017 : Le compte-rendu

(n°818)

News

Grand rendez-vous annuel de la Musique de Film, les World Soundtrack Awards ont livré leurs verdicts hier soir à la clôture du Festival du Film de Gand. Dans la plus grosse catégorie, Compositeur de l’année (Cinéma), c’est Jóhann Jóhannsson qui l’emporte avec la partition de Premier Contact, partition qui c’est vrai semble venir d’un autre monde… L’islandais ne s’attendait même peut-être plus à battre Justin Hurwitz tant la bande-son de La La Land avait fait une razzia l’hiver dernier. Hurwitz a tout de même pu se consoler avec la chanson City Of Stars élue Chanson de l’année, joie qu’il a partagé avec les talentueux paroliers Justin Paul et Benj Pasek. Sur le Petit Écran Rupert Gregson-Williams a été nommé compositeur de l’année pour la BO angoissée de la série The Crown.

Fier représentant de la nouvelle vague, Nicholas Britell, a brillé dans la catégorie Découverte de l’année grâce à son score pour Moonlight. En ce qui concerne le Choix du public c’est l’indien A.R. Rahman et sa bande-son pour Le Dernier Vice-Roi des Indes qui obtinrent le plus de voix à l’échelle internationale. On doit à ce taulier, rapellons-le, la musique de Slumdog Millionnaire, doublement oscarisée en 2009. Autre grand taulier de la profession, David Shire a été récompensé par un Lifetime Achievement Awards pour l’ensemble de ses œuvres.

Les autres récompenses :

Meilleure BO pour une production belge : Neve Jef (Sprakeloos)

Prix Sabam du meilleur jeune compositeur : Gavin Brivik

Outre la remise des prix le public a eu droit à un concert incluant les participations des orchestres Philarmonique et Jazz de Bruxelles, de Joe Kramer, de David Shire et de Terence Blanchard, invité spécial de cette édition célébrant le Jazz dans la Musique de Film.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Cliff Martinez retrouve son porte-bonheur

(n°817)

News

Cliff Martinez

Cliff Martinez retrouve à nouveau Nicolas Winding Refn pour la série Too Old To Die Young. La production d’Amazon comportera 10 épisodes sur une première saison entièrement réalisée par le danois. Le batteur de Whiplash, Miles Teller, tiendra le rôle d’un policier endeuillé par la mort de son collègue et côtoyant au quotidien les réseaux criminels les plus redoutables de Los Angeles. Le programme débarquera en 2018 d’abord sur Amazon Prime.

Ce sera donc la 4ème collaboration entre Cliff Martinez et Nicolas Winding Refn après Drive, Only God Forgives et The Neon Demon. Et lorsque freshfiction.tv lui demande comment évolue cette relation il répond : « (…) il me parle de moins en moins. Je pense qu’il y a davantage de télépathie créative et probablement une plus grande part de confiance. Il a sur ces 3 derniers films mis graduellement en avant la musique (…). Il semble qu’il y ait de plus en plus de moments où la musique occupe le devant de la scène ce qui nécessite un brin de courage (…). C’est une grande responsabilité, mais un défi excitant, profitable et flatteur ». Effectivement Cliff Martinez a bien profité des films de Winding Refn puisque lorsqu’on analyse les palmarès des BO de Drive, Only God Forgives et The Neon Demon on dénombre 30 nominations dont 12 ont débouché sur l’obtention d’un prix ; une majorité absolue qui laisse à penser qu’une sacrée alchimie est palpable avec ce réalisateur plus qu’avec tout autre. Inclus de plus en plus tôt dans le process de Winding Refn, c’est ainsi que le natif de L.A. a encore trouvé le temps de peaufiner les sonorités électroniques angoissantes et oppressantes de la bande-son de The Neon Demon, sans oublier une bonne dose de musicalité parfois groovie.

Après 12 derniers mois assez calmes au Cinéma, Martinez se fait actuellement plus présent avec la sortie de la BO de The Foreigner la semaine dernière et donc cette nouvelle série d’Amazon. Mais ce n’est pas tout, il compose aussi pour Game Night et Den Of Thieves, 2 longs-métrages à paraître l’année prochaine.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Carter Burwell rejoint les frères Coen

(n°813)

News

Carter Burwell

Le retour d’un grand trio ! Carter Burwell retrouve les frères Coen sur la série The Ballad Of Buster Scruggs. Tim Blake Nelson, James Franco, Zoe Kazan, Tyne Daly, Ralph Ineson et Stephen Root seront les principaux acteurs de cette mini-série relatant 6 destins fictifs autour de la conquête de l’Ouest américain. Râflés cette été par le géant Netflix, en exclusivité, les épisodes seront disponibles sur la plateforme de streaming en 2018.

33 ans, c’est la durée de la longue amitié artistique qui lie Joel Coen, Ethan Coen et le taulier Carter Burwell. Dans un précédent article sur le compositeur j’avais déjà mentionné le fait qu’il avait écrit les partitions pour quasiment tous leurs films excepté Inside Llewyn Davis ; et leur collaboration ont permis à Burwell d’engranger bon nombre de prix et nominations pour les musiques de True Grit, O’Brother, Fargo et Ave, César ! l’année passée. Lors de la promotion du dernier film cité chez thefilmexperience.net il a avoué redouter les comédies romantiques, en tout compositeur expérimenté qu’il est, et aimer chez les Coen l’art du contrepied émotionnel : « Sur les films des frères Coen (…) je joue habituellement comédie quand quelque chose de terrible se passe (…) ils ont ce cruel sens de l’humour ». En parlant plus précisément de l’univers de la comédie Ave, César ! il poursuit : « Le ridicule s’impose sur le sérieux d’une manière presque cruelle. Et c’est dans ces cas de figure que j’aime écrire les comédies. Quand c’est cruel et sombre ».

Au crépuscule d’une année 2017 moins prolifque que la précédente où la BO de Carol avait fait un malheur, Carter Burwell reformera un autre vieux couple avec Bill Condon sur le film d’horreur Bride Of Frankenstein ; nous espérons pour le meilleur…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Ottman et Buckley fusionnent pour The Gifted

(n°808)

News

John Ottman

John Ottman et David Buckley font équipe sur la série qui secoue l’Amérique actuellement, The Gifted. Située après la disparition des X-Men, l’intrigue commence par la fuite d’une famille suite à la découverte des pouvoirs surhumains des enfants. Bryan Singer a réalisé le premier épisode de ce programme produit par la 20th Century Fox et Marvel Television. Stephen Moyer, Amy Acker, Sean Teale, Jamie Chung, Coby Bell, Emma Dumont, Blair Redford, Natalie Alyn Lind et Percy Hynes White sont les principaux acteurs. Diffusée depuis avant-hier sur FOX, la chaîne et dates de diffusions pour l’hexagone ne sont pas encore connues.

C’est ce cher John Ottman qui avait un peu tardé à revenir, lui qui a connu une année 2016 satisfaisante avec les BO de X-Men Apocalypse et de The Nice Guys en compagnie de David Buckley. La deuxième citée a sans doute ravi les nostalgiques de la musique des 70’s puisque les 2 hommes y ont fait allègrement référence tout en y ajoutant un orchestre symphonique pour une ampleur cinématographique colorée. Assez divertissante, elle a valu à ce duo de compositeur d’être nominé aux International Film Music Critics Award l’année passé.

David Buckley

Si Ottman s’en tient à The Gifted pour le moment, de son côté le britannique Buckley connaît une fin d’année plus excitante avec une récente nomination aux Emmys 2017 pour la musique thème de la série The Good Fight, le bouclage du téléfilm Perfect Citizen et l’approche du film d’animation Arctic Justice: Thunder Squad. Ayant fait ses premières armes avec les tauliers Harry Gregson-Williams, Danny Elfman, Hans Zimmer ou encore Rupert Gregson-Williams, David Buckley est une étoile montante de la Musique de Film qui a déjà obtenu la confiance des réalisateurs Ridley Scott, Ben Affleck, Joel Schumacher, Luc Besson, Pierre Morel, ou encore Louis Leterrier. Les références les plus notables de sa filmographie sont The Town, Jason Bourne (avec John Powell), la célèbre série The Good Wife, ainsi que le jeu vidéo Metal Gear Solid 4: Guns of the Patriots.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dustin O’Halloran, partie remise

(n°804)

News

Dustin O’Halloran

Dustin O’Halloran revient dans l’actu BO avec l’ajonction d’un nouveau projet dans sa filmographie, Puzzle. Réalisé par Marc Turtletaub ce remake du film éponyme de Natalia Smirnoff (2010) tourne autour d’une mère au foyer qui se consacre corps et âme à sa famille jusqu’au jour où elle découvre un don particulier pour l’assemblage de puzzle. Kelly Macdonald, Irrfan Khan, David Denman, Bubba Weiler, Austin Abrams et Liv Hewson sont les principaux acteurs de cette production dont la sortie est prévue pour 2018.

Bien que le compositeur californien se soit lancé dans la Musique de Film depuis plus de 10 ans, précisément en 2006, on peut dire que sa carrière a accéléré depuis 2 ans avec son Emmy reçu pour le thème de Transparent. Par la suite, il a souvent été cité avec son compère Hauschka pour la BO du fameux long-métrage Lion que ce soit aux Golden Globes, aux BAFTA Awards, aux HMMA et bien sûr aux derniers Oscars. Ces 2 amis de longue date, rassemblés fortuitement par le réalisateur Garth Davis, ont travaillé séparément dans un premier temps, Hauschka en Allemagne et O’Halloran en Californie, gardant à l’esprit les instructions de Davis concernant la subjectivité et le caractère global de la musique. Ainsi point d’ethnicité dans la partition des 2 hommes qui ont totalement penché vers l’homogénéité de la bande-son malgré que Saroo ait côtoyé des mondes différents. Dans l’ombre du succès de la BO de La La Land, O’Halloran pourra se vanter d’avoir coécrit la musique du meilleur film de l’année et gagné en visibilité. Ces derniers temps c’est aussi une meilleure compréhension de l’art du scoring qui l’amène sur une pente exponentielle tout comme son ami Hauschka, et les 2 hommes seront prochainement entendus sur The Current War.

Amoureux de la formule double O’Halloran s’est aussi allié cette année avec Adam Wiltzie sur le film français Iris et God’s Own Country, mais c’est tout seul qu’il reviendra à nos timpans avec la bande-son de la 4ème saison de Transparent, déjà en diffusion aux USA.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Pemberton et Scott sur « All the Money in the World »

(n°803)

News

Daniel Pemberton

Les grands esprits se rencontrent, ceux du compositeur Daniel Pemberton et de Ridley Scott, sur All the Money in the World. Inspiré d’une histoire vraie, ce thriller tourne autour du kidnapping d’un adolescent de 16 ans, John Paul Getty III ; sa mère, dévouée, tentera tout pour convaincre son milliardaire de grand-père de payer la rançon. Dans le casting on notera la présence de notre Romain Duris national entouré de pointures nommées Kevin Spacey, Mark Wahlberg ainsi que de Michelle Williams, Charlie Plummer et Timothy Hutton. All the Money in the World sortira le 8 Décembre prochain et marque la troisième collaboration entre les 2 hommes après The Counselor et le téléfilm The Vatican.

Les retrouvailles s’annoncent intéressantes avec Scott même si ce dernier ne tire pas tout ce qu’il peut tirer de ce compositeur contrairement à Guy Ritchie le réalisateur de U.N.C.L.E et du récent Le Roi Arthur : La Légende d’Excalibur. Tellement soucieux de la mouture musical de la réadaptation de cette célèbre légende, il a réfléchi 3 ans sur la musique avec Daniel Pemberton, le concept étant de mélanger sauvagement l’ancien et le moderne, et Pemberton y a posé sa grosse dose d’audace naturelle. Instruments ancestraux, synthétiseurs habités, basse virile, bruits vocaux improbables émaillent une bande-son percutante et généreuse dont beaucoup ont noté l’originalité. L’originalité on l’a aussi retrouvé dans la BO de Gold dont j’avais vanté les mérites mais pour le compositeur la reconnaissance est surtout venue de la chanson Gold, nominée dans la section Meilleure chanson originale aux derniers Golden Globes et barrée par l’inévitable City Of Stars.

Au cours d’une année 2017 plus active que la précédente Pemberton planche sur 2 autres films qui sortiront prochainement, Molly’s Game et le biopic Mark Felt: The Man Who Brought Down the White House où Liam Neeson tient le rôle principal.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Rupert Gregson-Williams, compositeur d’époque

(n°795)

News

Rupert Gregson-Williams

Le britannique Rupert Gregson-Williams est dans sa période film d’époque ; après Tu Ne Tueras Point et présentement la série The Crown, le voilà dans une autre série dont l’intrigue se déroule à la fin du 19ème siècle, The Alienist. Mais à la différence des 2 oeuvres précitées, The Alienist n’est pas tirée d’une histoire vraie, c’est plutôt une réadaptation du roman éponyme de Caleb Carr qui raconte les investigations secrètes d’un détective, d’un psychologue et d’un illustrateur de presse autour d’une succession de meurtres. Matt Lintz, Martin McCreadie, Douglas Smith, David Wilmot, Ted Levine ou encore Christopher O’Toole seront les principaux acteurs de ce programme produit par Paramount Television et Studio T. The Alienist n’a pas encore de dates de diffusions établies pour l’instant.

Propulsé il y a quelques années par un Hans Zimmer qu’il côtoie régulièrement, bien qu’il ait pris son « indépendance », Gregson-Williams est aussi un compositeur de notre époque. Tarzan, Tu Ne Tueras Point et surtout Wonder Woman prouvent qu’il est devenu un top composer justifié notamment par ses nominations aux Satellite Awards 2016 et HMMA 2016. Récemment, son nom a aussi été cité en vue des Emmys 2017 dans la catégorie Meilleure composition musicale pour une série grâce à une partie de la BO angoissée de The Crown. Qu’il couronne cette belle saison passée avec la statuette ailée… c’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Didier Bianay

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2017 : Les artistes nominés

(n°791)

News

C’est le retour des WSA. Les organisateurs de cette grand-messe de la Musique de Film ont annoncé la première vague de nominations que voici :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Nicholas Britell
Moonlight

Justin Hurwitz
La La Land

Johann Johannsson
Premier Contact

Mica Levi
Jackie, Marjorie Prime

Dustin O’Halloran
Lion (co-compositeur Hauschka), In the Shadow of Iris (co-compositeur Adam Wiltzie)

Meilleur compositeur (TV)

Kyle Dixon & Michael Stein
Stranger Things

Ramin Djawadi
Westworld, Prison Break: Resurrection, The Strain

Rupert Gregson-Williams
The Crown

Dave Porter 
Better Call Saul, Blacklist, The Blacklist: Redemption

Mac Quayle
Feud: Bette & Joan, Mr. Robot, Scream Queens

Meilleure chanson originale

Can’t Stop The Feeling (Trolls) – Justin Timberlake, Anna Kendrick, Gwen Stefani, James Corden et Zooey Deschanel

City Of Stars (La La Land) – Ryan Gosling et Emma Stone

How Far I’ll Go (Vaiana) – Auli’i Cravalho

Never Give Up (Lion) – Sia

Runnin’ (Les Figures de L’ombre) – Pharrell Williams

David Shire recevra le prix d’honneur pour l’ensemble de sa carrière

D’autres nominations suivront ces prochaines semaines et seront affichées sur worldsoundtrackawards.com. Les vainqueurs seront annoncés le 18 Octobre 2017 lors de cette cérémonie des WSA qui fait partie intégrante du Festival du Film de Gand.

Didier Bianay

bianaydidier.com