92ème cérémonie des Oscars : les compositeurs nominés

(n°1160)

News

Meilleure BO

1917 – Thomas Newman

Joker – Hildur Gudnadottir

Les Filles du Docteur March – Alexandre Desplat

Marriage Story – Randy Newman

Star Wars : L’Ascension de Skywalker – John Williams

Meilleure chanson originale

I Can’t Let You Throw Yourself Away (Toy Story 4), musique et paroles par Randy Newman

(I’m  Gonna) Love Me Again (Rocketman), musique par Elton John, paroles par Bernie Taupin

I’m Standing with You (Breakthrough), musique et paroles par Diane Warren

Into the Unknown (La Reine Des Neige 2), musique et paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

Stand Up (Harriet), musique et paroles par Joshuah Brian Campbell et Cynthia Erivo

La cérémonie aura lieu le dimanche 9 février 2020 au Dolby Theatre (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

77ème cérémonie des Golden Globes : Nominations

(n°1144)

News

Après les Annie Awards, voici les nominés pour les prochains Golden Globes. Comme à l’accoutumée, sur M-C-N, on se focalise sur les catégories visant la Musique de Film :

Meilleure BO

Les Filles du Docteur March – Alexandre Desplat

JokerHildur Gudnadottir

Marriage Story – Randy Newman

1917 – Thomas Newman

Brooklyn Affairs – Daniel Pemberton

Meilleure chanson originale

Beautiful Ghosts (Cats), Musique & paroles par Andrew Lloyd Webber et Taylor Swift

I’m Going to Love Me Again (Rocketman), Musique & paroles par Elton John et Bernie Taulpin

Into the Unknown (La Reine Des Neiges 2), Musique & paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

Spirit (Le Roi Lion), Musique & paroles par Timothy McKenzie, Ilya Salmanzadeh et Beyonce

Stand Up (Harriet), Musique & paroles par Joshua Brian Campbell et Cynthia Erivo

Verdict le 5 janvier 2020 lors d’une cérémonie qui se tiendra au Beverly Hilton Hotel (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Joseph Trapanese sur Spontaneous

(n°1141)

News

Joseph Trapanese

Il a été appelé pour écrire la BO de Spontaneous, un film d’horreur à l’humour noir qui marque les débuts du scénariste Brian Duffield (Jane Got a Gun, Divergente 2 : L’Insurrection) qui sera principalement entouré des acteurs Katherine Langford, Charlie Plummer, Hayley Law, Piper Perabo, Rob Huebel, Yvonne Orji, Chris Shields, Laine MacNeil, Clive Holloway et Bzhaun Rhoden. Basée sur le livre éponyme de Aaron Starmer, l’intrigue tourne autour des élèves d’un lycée du New Jersey qui sont victimes de combustions spontanées et inexpliquées… Beurk! Spontaneous paraîtra dans les salles en 2020.

Trapanese aussi a l’air de s’éclater depuis le dernier article de présentation que j’avais écrit sur lui en Mars 2015. Car ces 4 dernières années il s’est davantage installé dans le paysage de la Musique de Film et ce via des projets très différents tels la saga Divergent (Divergent 2 et 3), Quantico, Robin Des Bois, ou Straight Outta Compton et surtout The Greatest Showman qui l’a emmené à une nomination aux Oscars en 2018 (partagée avec John Debney). Récemment il s’est vu attribuer un monument : l’héritage musical de La Belle et le Clochard, un grand classique de Disney. Au menu il y a avait donc la nécessité de reprendre quelques anciens morceaux du dessin animé de 1955 comme Peace On Earth, What A Shame tout en produisant un nouveau score à la hauteur. Globalement on perçoit une grande application dans son travail qui confirme ses dires à motionpictures.org. Il y a confié qu’il n’a pas hésité à s’envoler pour la Nouvelle-Orléans pour apprendre davantage de la culture Jazz-Blues, pour « comprendre le caractère de cette musique et être vraiment authentique à cette tradition », avant de réfléchir sur le langage musical avec le réalisateur quelques mois après et déterminer « d’où la musique est originaire et comment elle raconte le film ». Car oui Trapanese était placé très en amont du processus de production, une rareté, et la BO a grandi avec le film, le résultat étant d’une belle esthétique lyrique.

Joseph Trapanese continue à surprendre par son éclectisme et sa capacité à produire des œuvres parlantes sur des univers très différents. Il proposera prochainement la BO d’Happily, une mystérieuse comédie-thriller réalisée par BenDavid Grabinski qui sortira en 2020.

Didier Bianay

bianaydidier.com

47ème cérémonie des Annie Awards : Nominations

(n°1140)

News

C’est bientôt l’heure de récompenser ce qui s’est fait de mieux dans les programmes d’animation cette année, que ce soit au ciné ou à la télé. Voici ci-dessous les artistes nominés uniquement dans les catégories musicales :

Musique pour un film d’animation

Gints Zilbalodis – Away

Christophe Beck, Frode Fjellheim, Kristen Anderson-Lopez, Robert Lopez – La Reine Des Neiges 2

Mark Ronson, Theodore Shapiro – Les Incognitos

Randy Newman – Toy Story 4 

Musique pour un téléfilm ou série d’animation

Jared Lee Gosselin, Steve D’Angelo, Lorenzo Castelli – Carmen Sandiego

Rob Cairns – Love, Death & Robots

Carl Thiel  – Seis Manos 

Sunna Wehrmeijer – She-Ra et les Princesses au Pouvoir


Vivek Maddala – Tom et Jerry Show 

Les lauréats seront annoncés le 25 janvier 2020, lors d’une cérémonie qui se tiendra au Royce Hall (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Danny Elfman sur « The Woman in the Window »

(n°1135)

News

Danny Elfman

Danny Elfman a révélé dans un récent interview à joe.ie qu’il était actuellement en train de composer pour The Woman in the Window. Le thriller réalisé par Joe Wright comporte dans son casting Amy Adams, Gary Oldman, Julianne Moore, Wyatt Russell, Anthony Mackie et Brian Tyree Henry. Basée sur le roman éponyme d’A.J. Finn, l’intrigue se centre sur une femme agoraphobe qui est témoin d’un crime alors qu’elle espionnait ses nouveaux voisins. Le duo Trent Reznor/Atticus Ross était à l’origine désigné pour la BO de ce film dont la sortie a été repoussée à Mai 2020.

Un peu à l’écart des grandes cérémonies telles les Oscars (depuis 2009), les Grammys (depuis 2011), les Golden Globes (depuis 2011), ou encore  WSA (depuis 2013), Elfman s’est un peu rassuré avec la nomination de la BO de The Grinch aux derniers Annies qu’il a partagée avec Tyler the Creator. Et il est vrai que cette partition était parmi les plus intéressantes de la catégorie film d’animation en 2018. Loufoque, trépidante, féérique, elle réservait quelques arrangements impressionnants et laissait transparaître le côté pince-sans-rire de l’intrigue avec une musicalité à la fois menaçante et drôle. La balance musicale a donc bien été trouvée à l’image de la reprise You’re A Mean One, Mr Grinch qui associe habilement le rap et le chant de Tyler The Creator et les voix innocentes d’un chœur de jeunes enfants, apportant un style moderne qui ne renie l’âme de ce classique.

Il est à noter que le compositeur est dans une période assez chargée car outre The Woman in the Window il sera derrière la bande-son du Voyage du Dr Dolittle, de Do You Believe in Ghosts? et d’Aliens, Clowns & Geeks. Enfin il est partant pour Beetlejuice 2, de son ami et réalisateur fétiche Tim Burton, mais le projet n’est pas encore concrétisé.

Didier Bianay

bianaydidier.com

62ème cérémonie des Grammy Awards : Nominations

(n°1133)

News

Aujourd’hui place aux Grammy Awards qui récompensent les meilleurs enregistrements, compositions et artistes de la période d’éligibilité allant du 1er octobre 2018 au 31 août 2019. Ci-dessous sont exposées les catégories en lien avec l’Audiovisuel.

Meilleure BO pour média visuel

Avengers: Endgame (Alan Silvestri)

Chernobyl (Hildur Guðnadóttir)

Game of Thrones: Saison 8 (Ramin Djawadi)

Le Roi Lion (Hans Zimmer)

Le Retour de Mary Poppins (Marc Shaiman)

Meilleure compilation pour média visuel

The Lion King: The Songs 

Quentin Tarantino’s Once Upon a Time in Hollywood

Rocketman 

Spider-Man: Into the Spider-Verse

A Star Is Born

Meilleure chanson originale pour film, téléfilm ou autre média visuel

The Ballad of the Lonesome Cowboy (Toy Story 4) – Randy Newman, paroles (Chris Stapleton)

Girl in the Movies (Dumplin’) – Dolly Parton & Linda Perry, paroles (Dolly Parton)

I’ll Never Love Again (Film Version) (A Star Is Born) – Natalie Hemby, Lady Gaga, Hillary Lindsey & Aaron Raitiere, paroles (Lady Gaga & Bradley Cooper)

Spirit (Le Roi Lion) – Beyoncé Knowles-Carter, Timothy McKenzie & Ilya Salmanzadeh, paroles (Beyoncé)

Suspirium (Suspiria) – Thom Yorke, paroles (Thom Yorke)

La cérémonie se tiendra au Staples Centers (Los Angeles) le 26 janvier 2020.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Terence Blanchard sur une production Netflix

(n°1127)

News

Terence Blanchard

Terence Blanchard a récemment enregistré la bande-son d’une production Netflix, Da 5 Bloods, racontant l’histoire de 4 vétérans afro-américains qui retournent au Vietnam pour retrouver la dépouille de leur chef et un hypothétique trésor ; mais dans leurs quêtes ils seront confrontés aux ravages restants de l’immoralité de la guerre du Vietnam. Ici Terence Blanchard retrouve son ami Spike Lee qui est aussi entouré des acteurs Delroy Lindo, Clarke Peters, Isiah Whitlock Jr., Norm Lewis, Chadwick Boseman, Jonathan Majors, Paul Walter Hauser, Jean Reno, Mélanie Thierry et Jasper Pääkkönen. Le téléfilm ne sera pas disponible sur le réseau Netflix avant l’année prochaine.

Da 5 Bloods et son fond moral m’évoquent le précédent article que j’avais écrit sur Terence Blanchard, trompettiste émérite de Jazz aussi amoureux de la Scène que du Film. Sur les 3 dernières années, il a composé pour le documentaire Guilty Until Proven Guilty, pour The Comedian et surtout pour BlacKkKlansman où l’histoire d’une audacieuse infiltration du Ku Klux Klan en pleine période de luttes raciales ; la BO de ce drame, symphonique parfois Funk, verse dans le sentimentalisme, la tristesse, voire la menace, Terence Blanchard réservant la trompette pour des accents patriotiques tout comme… la guitare électrique et il a expliqué ce dernier choix à indiewire.com : « Quand j’ai commencé à songer aux années 70 en regardant le film et en voyant ces coupes afros, ces vestes en cuirs (…), j’ai pensé à Jimi Hendrix à Woodstock, jouant l’hymne national. J’ai toujours estimé que c’était la chose la plus patriotique que je n’avais jamais entendu. Pour moi il semblait crier que nous étions tous américains ». Ce score a valu à Blanchard sa première nomination aux Oscars (2019) parmi 7 autres, et 2 prix, devenant à l’heure actuelle la bande-son la plus saluée de cet artiste en près de 30 ans de carrière. Le natif de la Nouvelle-Orléans ne s’est donc jamais aussi bien porté que cette année et on rappelle qu’il vient de sortir une dernière BO, celle d’Harriet, un long métrage au contexte esclavagiste qui débarquera en France en Avril 2020.

Didier Bianay

www.bianaydidier.com

TNB sur « Line Of Duty »

(n°1122)

News

Les Newton Brothers

Les Newton Brothers ont achevé la musique de Line Of Duty, un thriller réalisé par Steven C. Miller avec qui ils ont renoué un an après Escape Plan 2. L’intrigue suit un policier en disgrâce dans une course contre-la-montre pour retrouver la fille kidnapée d’un confrère, après qu’il ait tué son ravisseur. Au casting on trouve Aaron Eckhart, Ben McKenzie, Giancarlo Esposito, Jessica Lu, Courtney Eaton et Dina Meyer. La production américano-britannique sortira au cinéma le 15 novembre prochain ou sinon en VOD directement, selon les territoires.

Le tandem est habitué aux ambiances bien plus flippantes que ce Line Of Duty car souvent en charge de films d’horreur, et on citera dans leur faits d’armes les BO d’Oculus (nominée aux Fangoria Chainsaw Awards), de Ouija: les Origines (nominée aux BloodGuts UK Horror Awards), de The Haunting Of Hill House et plus récemment du film événement Doctor Sleep ; cette bande-son de la réadaptation du roman éponyme de Stephen King est sortie la semaine dernière et ceux qui sont allé voir le long-métrage de Mike Flanagan ont constaté avec bonheur que les 2 compositeurs ont rendu hommage au thème mythique de Shining.

Pour finir, les frangins viennent aussi de scorer le scénario horrifique et violent de The Grudge, un long-métrage de Nicolas Pesce qui sortira l’an prochain.

Didier Bianay

www.bianaydidier.com

Un nouveau show pour Carter Burwell

(n°1117)

News

Carter Burwell

C’est la news de la semaine. Carter Burwell (Fargo, Carol, Twilight, True Grit) composera pour la nouvelle série qui mettra en vedette Jennifer Aniston, The Morning Show. Créé par Jay Carson, le programme narrera les déboires d’une présentatrice de matinale après l’émergence d’un scandale ainsi que sa lutte pour survivre professionnellement dans une ère où l’information est à portée de main. On retrouve dans le casting une autre star, Reese Witherspoon, ainsi que Steve Carell, Billy Crudup, Mark Duplass, Nestor Carbonell, Bel Powley et Gugu Mbatha-Raw. The Morning Show commencera sa diffusion sur Apple TV+ dès aujourd’hui.

S’il y a bien un qui est loin d’être fini c’est Burwell. Actif depuis 35 ans, reconnu depuis 2 décennies, il fait partie des compositeurs les plus en vue du moment par la qualité des BO qu’il a enchaînées ces dernières années. Après la partition de Carol qui lui avait valu sa première nomination aux Oscars 2016, il a récidivé 2 ans plus tard avec la bande-son de Three Billboards Outside Ebbing, Missouri ; par extension son travail sur 3 films récents (Three Billbord Outsdide Ebbing, Missouri, Wonderstruck et La Ballade de Buster Scruggs) lui aura rapporté 16 nominations et 2 récompenses. Suite à une année 2018 très calme niveau Musique de Film, Burwell a repris doucement les affaires avec le film d’animation Monsieur Link et 2 courts documentaires. Il vient récemment de terminer la BO de L’Art Du Mensonge, un drame porté par Helen Mirren et Ian McKellen qui sera projeté en France dès le jour de l’an 2020. La bonne nouvelle c’est que la BO sortira bien avant, dans pile une semaine.

Didier Bianay

www.bianaydidier.com

Une nouvelle série pour Britell ?

(n°1113)

News

Nicholas Britell

Alors que la saison de NBA a repris et que les Lakers viennent de se faire dominer par leurs voisins des Clippers, c’est en cette période que Nicholas Britell a été confirmé pour composer la musique du pilot de Showtime, qui deviendra une série si affinité il y a avec le public. Showtime relate justement l’épopée des Lakers des 80’s, mettant en parallèle les vies professionelles et personnelles des légendes qui ont bâtit l’une des plus grandes dynasties sportives de tous les temps. Basé sur le livre de Jeff Pearlman Showtime: Magic, Kareem, Riley and the Los Angeles Lakers Dynasty of the 1980s, le programme voit son pilot réalisé par Adam McKay qui a déjà collaboré avec Nicholas Britell sur les films The Big Short, Vice et la série Succession.

J’avais déjà présenté Nicholas Britell en novembre 2016, louant son éclectisme et affirmant qu’il deviendrait peut-être une tête de série de la Musique de Film. 3 ans après force est de constater que le compositeur de 39 ans a atteint une autre dimension, passant du néant entre 2002 et 2015 à la bagatelle de 21 prix et 49 nominations depuis 2016 ! On retrouve parmi ces mentions 3 nominations aux Golden Globes 2017 (Moonlight), Oscars 2017 (Moonlight) et 2019 (Si Beale Street Pouvait Parler) pour 2 BO qui ont fait l’essentiel de son palmarès et de sa réputation. Ceux qui ont bien suivi les Récap’ de ces dernières semaines se remémorent qu’il vient de remporter un prestigieux Emmy récompensant la musique-thème de Succession ainsi qu’un WSA honorant les meilleures bandes-son qu’il a réalisées pour le Grand-Écran ces 12 derniers mois, soit celles de Si Beale Street Pouvait Parler et Vice.

Concernant les futurs projets de Britell il n’y a pour l’instant que la saison 3 de Succession qui est garantie, en attendant le score de Showtime auprès du public. Le compositeur New-Yorkais est aussi pressenti pour Carmen, mais rappelons que cette comédie musicale est encore dans les cartons du réalisateur Benjamin Millepied depuis 2017…

Didier Bianay

www.bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2019 : Les résultats

(n°1110)

News

Les prestigieux WSA 2019 ont livré leur verdict hier, à la clôture du 46ème Festival du Film de Gent :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Nicholas Britell
Si Beale Street Pouvait Parler; Vice

Meilleur compositeur (TV)

Hildur Guðnadóttir
Chernobyl, Trapped (Saison 2)

Meilleure chanson originale

Shallow (A Star is Born) – Lady Gaga, Bradley Cooper

Découverte de l’année

Michael Abels : pour Us

Choix du public

Dragon 3 : Le Monde Caché John Powell

Meilleure BO pour une production belge

Frédéric Vercheval : Duelles

Prix SABAM du meilleur jeune compositeur

Pierre Charles

Enfin, le compositeur polonais Krzysztof Penderecki a reçu le prix d’honneur récompensant l’ensemble de sa carrière.

Didier Bianay

www.bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2019 : Les artistes nominés (2)

(n°1096)

News

Après les catégories principales présentées il y a quelques semaines voici, de la part des organisateurs, une nouvelle salve de nominations pour les prochains WSA. Des catégories qui ne manqueront pas d’intéresser les béophiles les plus curieux.

Découverte de l’année

Michael Abels : pour Us
Segun Akinola : pour The Last Tree
Kris Bowers : pour Green Book : Sur les routes du sud
Anne Chmelewsky : pour Where Hands Touch
Disasterpeace : pour Under the Silver Lake

Choix du public

Capharnaüm – Khaled Mouzanar
Captain Marvel – Pinar Toprak
Dragon 3 : Le Monde Caché – John Powell
Minuscule 2 : Les Mandibules du Bout du Monde – Mathieu Lamboley
Zwingli – Diego, Nora et Lionel Baldenweg

Meilleure BO pour une production belge

Frédéric Vercheval : Duelles
Soulsavers : Un Ange
Dorrit Kleijnen et Alexander Reumers : Niet Schieten

Prix SABAM du meilleur jeune compositeur

Pierre Charles
Yu-peng Chen
Zuzana Michlerová

On rappel que les lauréats seront annoncés le vendredi 18 Octobre 2019, lors de cette cérémonie des WSA qui fait partie intégrante du Festival du Film de Gand.

Didier Bianay

John Debney sur le préquel-crossover « Come Away »

(n°1092)

News

John Debney

Depuis un bout de temps l’info circule sur le préquel d’Alice au Pays des Merveilles et de Peter Pan, mettant en scène les 2 personnages dans une même famille. Devant la perte de leur aîné et le désarroi de leurs parents resteront-ils dans le foyer ou se réfugieront-ils dans l’imaginaire. On connaît la réponse, en revanche il vient d’être précisé que le compositeur de ce film de Brenda Chapman (Rebelle, Le Prince d’Égypte) sera John Debney. La sortie de Come Away n’est pas prévue avant 2020.

2020 marquera aussi les 40 ans de carrière de John Debney qui ne semble pas à court d’inspiration. Versatile, il donnerait même l’impression de renaître encore hors des sentiers battus lorsque l’on écoute ses 2 dernières BO pour le drame américain Brian Banks et pour l’exotique film d’aventure Dora et la Cité Perdue, la deuxième étant bien plus inspirée que la première. Car en effet, il ne faut pas se fier au thème initiatique de Dora, balisé de jeux syllabiques ludiques, puisqu’arrive dans la foulée une partition gargantuesque pourvue d’une instrumentation exotique très variée, ponctuée de séquences orchestrales très amples, vivaces ou d’un sinistre intense, montrant que le compositeur, bien que pas rattaché à un genre cinématographique bien précis, sait y faire avec les programmes jeunesse et n’a rien perdu de sa verve. De bonne augure pour Come Away

En parallèle Debney poursuivra sur la troisième saison de The Orville, la série d’aventure futuriste créée par Seth MacFarlane.

Didier Bianay

Henry Jackman se frottera à « American Skin »

(n°1086)

News

Henry Jackman

Le compositeur Henry Jackman collabore de nouveau avec Nate Parker, après The Birth of a Nation. Cette fois-ci, ce sera pour le drame American Skin, dont Nate Parker tient un rôle aux côtés d’Omari Hardwick, Beau Knapp, Theo Rossi, Shane Paul McGhie et Miluana Jackson. American Skin dépeint l’histoire d’un vétéran noir de l’armée faisant sa propre justice après que son fils ait été assassiné par un policier à peine inquiété. Ce 2ème long-métrage de Nate Parker connaîtra son avant-première ce week-end à la Mostra de Venise.

Ce sera ainsi la 2ème fois que le tandem Parker/Jackman plonge dans les méandres de la question raciale américaine, The Birth of a Nation ayant eu l’esclavage pour contexte, quant Jackman avait composé pour l’occasion une partition mélancolique pour cordes, entrecoupée de passages vocaux bruts et déchirants. Il y eut ensuite ce score plus gai pour le film d’animation Ralph 2.0, s’étirant entre sonorités électroniques cute et déballages orchestraux aux cuivres saillantes, qui a logiquement décroché une nomination aux prestigieux Annie Awards et HMMA, l’automne dernier.

Toujours le vent en poupe, le natif d’Hillingdon continue d’avoir pas mal de lignes remplies à son agenda. Il soutiendra un autre film à la Mostra de Venise, le thriller Mosul, avant les sorties prochaines de Jumanji: The Next Level et de Dhaka. Enfin il est annoncé pour collaborer avec les frères Russo (Avengers : Endgame) pour le drame Cherry, dont la sortie est prévue pour 2020.

Didier Bianay

World Soundtrack Awards 2019 : Les artistes nominés

(n°1083)

News

C’est le retour des WSA. Les organisateurs de cette grand-messe de la Musique de Film ont annoncé la première vague de nominations que voici :

Compositeur de l’année (Cinéma)

Nicholas Britell
Si Beale Street Pouvait Parler; Vice

Daniel Pemberton
Yesterday; Spider-Man: Into The Spider-Verse; Scarborough

John Powell
Dragons 3 : Le Monde Caché

Alan Silvestri
Avengers: Endgame; Bienvenue à Marwen

Benjamin Wallfisch
Hellboy; Shazam!; Serenity; King of Thieves; Keepers; The Darkest Minds

Meilleur compositeur (TV)

Kris Bowers
When They See Us (Saison 1), For the People (Saison 2), Black Monday (Saison 1), Warriors of Liberty City (Saison 1)

Ramin Djawadi
Game of Thrones (Saison 8), Jack Ryan (Saison 1)

Murray Gold
Years and Years (Saison 1), Gentleman Jack (Saison 1)

Hildur Guðnadóttir
Chernobyl, Trapped (Saison 2)

Jeff Russo
Legion (Saison 3), The InBetween (Saison 1), The Act (Saison 1), The Umbrella Academy (Saison 1), Star Trek: Discovery (Saison 2), Counterpart (Saison 2), Channel Zero (Saison 4), Snowfall (Saison 2)

Meilleure chanson originale

Requiem for a Private War (A Private War) – Annie Lennox

Shallow (A Star is Born) – Lady Gaga, Bradley Cooper

Sunflower (Spider-man: Into the Spider-Verse) – Post Malone, Swae Lee

The Place Where Lost Things Go (Le Retour de Mary Poppins) – Emily Blunt

When a Cowboy Trades His Spurs for Wings (La Ballade de Buster Scruggs) – Willie Watson, Tim Blake Nelson

D’autres nominations suivront ces prochaines semaines et seront affichées sur worldsoundtrackawards.com. Les vainqueurs seront annoncés le mercredi 18 Octobre 2019 lors de cette cérémonie des WSA qui fait partie intégrante du Festival du Film de Gand.

Didier Bianay

Primetime Emmys 2019 : Les nominations

(n°1071)

News

C’est le temps des nominations pour les Primetime Emmys. Comme d’habitude on s’intéresse aux principales catégories musicales :

Meilleure composition musicale pour une série

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Barry (What?!) – David Wingo
Game of Thrones (The Long Night) – Ramin Djawadi
House of Cards (Chapter 73) – Jeff Beal
The Handmaid’s Tale (The Word) – Adam Taylor
This Is Us (Songbird Road: Part One) – Siddhartha Khosla

Meilleure musique thème

Castle Rock – Thomas Newman
Crazy Ex-Girlfriend – Rachel Bloom, Jack Dolgen et Adam Schlesinger
Good Omens – David Arnold
Our Planet – Steven Price
Succession – Nicholas Britell

Meilleure composition pour un programme à durée limitée

Entre parenthèses est précisé l’épisode où la compo est audible

Chernobyl (Please Remain Calm) – Hildur Guðnadóttir
Escape at Dannemora (Episode 5) – Edward Shearmur
Good Omens (In the Beginning) – David Arnold
True Detective (The Final Country) – T Bone Burnett et Keefus Ciancia
When They See Us (Part Two) – Kris Bowers

Cette 71ème cérémonie des Primetime Emmys commencera les 14 et 15 septembre 2019 (en incluant les catégories musicales), et s’achèvera le 22 septembre 2019 au Microsoft Theatre de Los Angeles.

Didier Bianay

Lorne Balfe en revient au football

(n°1064)

News

Lorne Balfe

Le compositeur écossais Lorne Balfe jouit d’une année 2019 décidément prolifique, rajoutant une nouvelle échéance à son agenda avec This Is Football, le documentaire produit par Amazon. Écrit et co-créé par le journaliste John Carlin, This Is Football racontera 6 histoires relatives au football telles son rôle édifiant après le génocide du Rwanda, l’essor du foot féminin ou la réussite du quintuple Ballon d’Or Lionel Messi. Aucune date de diffusion n’a encore été dévoilée, en revanche il est sûr que le documentaire sera d’abord dévolu à la plateforme streaming Amazon Prime.

Ces temps-ci le football semble beaucoup inspirer Lorne Balfe avec tout d’abord ce thème de la Coupe du monde 2018 qu’il avait co-composé avec Hans Zimmer et dont la version courte avait habillé le générique TV de la compétition (vidéo ci-dessous). Le duo avait ensuite enchaîné avec FIFA 19 et délivré une bande-son de 49 minutes pour le mode de jeu The Journey, l’automne dernier. Et je parlais d’année prolifique car Lorne Balfe sera sur au moins 4 autres programmes à paraître d’ici la fin d’année à savoir Yin He Bu Xi Ban, Gemini Man, Military Wives et 6 Underground alors qu’il a déjà composé pour le documentaire Where’s My Roy Cohn?, le biopic Georgetown et le court-métrage Bertha Benz. Il a aussi été confirmé pour le film d’animation The Lego Batman Movie 2 qui ne sortira pas avant 2022. 2022, ça me parle…

Didier Bianay

Johan Söderqvist sur le biopic Daniel

(n°1063)

News

Johan Söderqvist

Le prometteur Johan Söderkvist compose pour Daniel, un biopic réalisé par Niels Arden Oplev et relatant la captivité du photographe de guerre Daniel Rye Ottosen par Daesh, de Mai 2013 à Juin 2014. Esben Smed, Anders W. Berthelsen, Sofie Torp, Christiane Gjellerup Koch, Jens Jorn Spottag et Andrea Gadegaard occuperont les rôles principaux de cette production danoise qui sortira cette fin d’été dans les pays scandinaves et au-delà si affinité…

En tout cas il est davantage certain que Söderkvist s’exporte encore, car c’est le cas depuis fort longtemps. Ayant commencé sa carrière dans la Musique de Film en 1991 c’est avec sa partition pour Brothers qu’il se fait remarquer 14 ans plus tard, connaissant une nomination à l’European Film Award 2005 et remportant 2 prix à Cannes 2006. En 2009 il interpelle encore la Critique avec la BO de Morse qui est nominée à l’European Film Award et à l’International Film Music Critics Award, mais surtout décroche un prix au Fangoria Chainsaw Awards, la cérémonie spécialisée dans le Thriller et l’Horreur. On citera aussi dans sa filmographie, parmi près de 80 références, After The Wedding, Nos Souvenirs Brûlés, Revenge et Kon Tiki ainsi que les jeux vidéo Battlefield 1 et 5. Mais, malgré ces différentes ambiances, se perçoivent un style assez planant, une écriture rigoureuse, mélodieuse, délicate et régulièrement ce travail sur les ressources sonores des instruments par l’interprétation, et leurs sublimations par traitements électroniques. Ses instrumentations s’orientent souvent vers les cordes (violons, piano), font intervenir parfois les cuivres et quelques instruments inattendus qui soulignent que le compositeur à ce goût pour les textures sonores qui pourrait l’amener vers les sommets.

Si Johan Söderkvist part à la conquête du monde, il le fait à son rythme et reste malgré tout attaché au marché scandinave avec dans son agenda les drames Amundsen et Håp. On l’entendra tout de même sur la production américaine Lyrebird réalisée par Dan Friedkin et dont Guy Pearce tiendra le rôle principal. 

Didier Bianay

Tyler compose pour le thriller « Those Who Wish Me Dead »

(n°1060)

News

Brian Tyler

L’inusable Brian Tyler a été confirmé sur le nouveau thriller de Taylor Sheridan, Those Who Wish Me Dead. Le film sera porté par un tandem Angelina Jolie/ Nicholas Hoult qui sera entouré de Tyler Perry, Jon Bernthal, Finn Little, Jake Weber, Aidan Gillen et Medina Senghore. L’intrigue tournera autour d’un adolescent témoin d’un meurtre et placé en centre de formation pour jeunes en difficulté. Mais malgré son changement d’identité, il restera sur la menace des auteurs du crime, prêts à tout pour l’éliminer. Those Who Wish Me Dead ne sortira pas avant 2020.

Brian Tyler change-t-il d’identité cinématographique? Éclectique comme il est, le changement ne saurait être radical. Mais on constate dans sa filmographie une moins grande concentration de films d’action-blockbusters depuis 2 ans pour une plus grande part de productions sentimentales comme Crazy Rich Asians, Ce que Veulent les Hommes et À Deux Mètres de Toi. Le natif d’Orange rechercherait-il une nouvelle priorité en des intrigues à travers lesquelles il a plus de chance de s’élargir? La récente BO post-rock de la romance dramatique À Deux Mètres De Toi, qu’il a co-composée avec Breton Vivian, ressemblait à un nouveau souffle, mais à entendre Tyler dans l’intéressant interview avec birthmoviesdeath.com ce fut plutôt un renouement avec son travail personnel, son tiroir étant rempli de productions intimistes de ce genre qu’il n’a jamais éditées. C’est alors avec plus de facilité qu’on ne le pense qu’il nous a proposé cette partition laissant la part belle à un piano, des guitares et un vibraphone pour beaucoup de tendresse, de brillance et de légèreté. Pour une intrigue où la vie des personnages tient à si peu qu’ils ne peuvent se toucher on retrouve beaucoup de réconfort dans un mixage chaud, et beaucoup de positivité dans le thème principal et son enchaînement d’accords majeurs que le duo a déclinés à l’envi pour éviter de lasser.

Cette belle collaboration entre Brian Tyler et le réalisateur Justin Baldoni, qui a commencé par un simple DM sur Instagram, se poursuivra avec un nouveau film prévu pour l’année prochaine. En attendant Tyler poursuit la série Hawaï 5-0, et non le crasseux Swamp Think qui est actuellement en diffusion sur la plateforme DC Universe mais qui ne connaîtra pas de saison 2. Au Cinéma le compositeur est attendu sur Ready Or Not mais surtout sur le reboot de Charlie’s Angels par Elizabeth Banks.

Didier Bianay

Pinar Toprak sur « Stargirl »

(n°1059)

News

Pinar Toprak

Pinar Toprak a révélé dans une interview récente sa participation à la nouvelle production de DC, Stargirl. La série raconte les aventures de Courtney Wilmore, alias Stargirl, qui aide la Justice Society of America dans sa traque de malfaiteurs du présent et… du passé. Brec Bassinger, Luke Wilson, Amy Smart, Neil Jackson, Hunter Sansone, Joel McHale et Trae Romano camperont les principaux rôles de ce programme actuellement en tournage. Stargirl débarquera d’abord sur le service streaming DC Universe en 2020.

Dans un article dédié, il y a un an, je m’interrogeais sur le devenir de Pinar Toprak. Il était évident qu’elle se situait à un tournant de sa carrière lorsqu’elle venait de réaliser de convaincantes compos additionnelles pour Justice League et qu’elle se voyait confier Krypton. Et force est de constater que, depuis, le virage a été bien négocier. Il y eut le succès grandissant de Fortnite, ce jeu « cool » et sans prétention pour lequel elle avait accepté de travailler en 2017, puis la proposition Captain Marvel, le genre de projet qui change une vie de compositeur, et là la stambouliote d’origine n’a pas flanché. Le score est à son image, généreux, expansif, chaque émotion étant amplifiée par une écriture demeurant pourtant équilibrée. Une partition à un rythme haletant, palpable que ce soit lors d’impressionnantes séquences orchestrales ou sur des plages plus discrètes, soulignant cette course permanente à la justice et à l’identité pour laquelle se livre l’héroïne.

En ce moment toutes les planètes sont donc alignées pour Pinar Toprak avec les succès de Krypton, Captain Marvel et même du court-métrage animé Purl, traîtant du sexisme au travers des périgrinations d’une pelote de laine dans une entreprise, un thème pile dans l’air du temps. Enfin, Toprak vient de rempiler pour la saison 2 de Krypton et on pourra l’entendre dans le drame It’s Time réalisé par Franck Waldeck.

Didier Bianay