5 BO recommandées

Bandes originales recommandées

           

Angry Indian Goddesses – Cyril Morin

Que la première plage qui ressemble un peu à un certaine musique de Kill Bill ne vous trompe pas, le reste de la BO est à l’opposé avec une ambiance majoritairement calme, mélancolique, parfois inquiétante. Il faut dire qu’Angry Indian Goddesses est une comédie dramatique qui, sur le fond, s’attaque à un sujet sérieux, celui de la libération de la femme dans la société indienne. Film certifié « anti-bollywood », exit les rythmes endiablés, là la musique dépeint la tendresse et l’amitié liant huit femmes qui rêvent de changer les mentalités. Habitué aux films indépendants et aussi aux ambiances d’ailleurs, Cyril Morin a su réaliser une BO métissée entre influences européennes modernes et influences indiennes avec des choix d’instruments particulièrement authentiques ; le tout sans cliché exotique et avec beaucoup de subtilité.

High Rise – Clint Mansell

Pour comprendre l’œuvre électro-symphonique de Clint Mansell il faut se mettre dans le concept de cette adaptation du roman éponyme de J.G.Ballard. High Rise dépeint un microcosme de la société humaine dans un immeuble qui se suffit à lui-meme, avec tous commerces et services et surtout une population divisée en 3 classes (pauvre, moyenne, aristocratique) qui vont vite se marcher dessus, sur fond de débauche et de folie… Dans cette BO Mansell retranscrit bien cette ambiance malsaine avec des mélodies aliénées, des harmonies dissonantes ou atonales, les dernières donnant d’ailleurs un côté futuriste. Pendant 42 minutes on entend aussi, occasionnellement, quelques sifflements froids, sinistres et beaucoup de leïtmotifs qui se répètent inlassablement, comme pour dépeindre un certain dérangement psychologique et obsessionnel. S’appuyant sur une instrumentation variée qui se greffe autour d’un concept musical fortement identifiable, le compositeur signe une étrange et belle surprise.

La Dream Team – Alexandre Azaria  

Dès le coup d’envoi on se demande ce qui peut bien justifier un choix musical si épique, si triomphant, sur l’histoire d’un footballeur en convalescence parti au vert quelques jours chez un père avec qui il est en froid. C’est en fait une prise de risque partagée entre le compositeur et le réalisateur Thomas Sorriaux qui, au lieu de cantonner le style épique à 2 pistes de la BO, l’ont étendu sur une bonne partie de celle-ci afin de dépeindre implicitement la mentalité de guerrier qui anime des ados footeux qui voient chaque match comme une bataille. Et puis évidemment entrent dans la composition de cette eclectique bande son des séquences musicales tendres, dynamiques et joyeuses pour illustrer explicitement le sentimentalisme et la positivité de ce feel-good movie. Mais quelque soit l’ambiance et le style musical choisi Alexandre Azaria montre une impressionnante technique et une justesse orchestrale qui maintiennent un niveau de qualité musical élevé de la première à la dernière seconde. Un gros score.

Rappel

Jessabelle – Anton Sanko (Anton Sanko a sorti les griffes)

« Pour ce dernier j’ai trouvé la BO vraiment intéressante au niveau de l’approche. Même si on alterne entre séquences mélodiques et passages sonores très flippants, on est dans la musique d’ambiance dans l’ensemble et une seule constante prédomine : c’est le travail des sonorités, tout d’abord avec des interprétations vocales primitives, sacrément étonnantes et diaboliques, puis un sound design particulièrement généreux, sur une palette allant de la clarté fragile à une noirceur bien massive ; bref, un travail visiblement abouti qui donne la chair de poule… »

Siddharth – Andrew Lockington (Andrew Lockington, lentement mais sûrement)

« Et force est de constater que c’est plutôt une bonne chose puisque cette BO réserve quelques perles que je qualifierais d’exotiques. Car, étonnamment, c’est bien dans le registre de la musique indienne que Lockington fait forte impression, plus que dans ses symphonies davantage proches de sa culture occidentale, une surprenante maîtrise qui montre qu’il connaissait bien son sujet. »

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

Le Récap’

25/03 Très peu d’œufs frais à chercher dans la rubrique dernières sorties. Parmi les 3 BO parues a été mise en tête d’affiche celle de Christopher Lennertz pour la comédie Mariage à la Grèque 2.

22/03 L’annonce des nominés pour les BAFTA TV Craft Awards. Voir l’article ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Anton Sanko – Big Bear – Joey Kern

Ahmir ThompsonVincent N Roxxy – Gary Michael Schultz

Cliff MartinezThe ForeignerMartin Campbell*

Ryeland AllisonThe RanchDon Reo** et Jim Patterson

Dickon HinchliffeGeezerLee Kirk 

Junkie XLSpectralNic Mathieu

Atticus Ross (thème), Alexis & Sam (bande son) – Animal KingdomJonathan Lisco 

Klaus BadeltWarrior’s GateMatthias Hoene

Joel P. WestYouth in OregonJoel David Moore

Dominic LewisMoney MonsterJodie Foster 

* Il a réalisé les décennies précédentes Le Masque De Zorro, La Légende De Zorro, et Casino Royale

** Le créateur de Ma Famille D’abord

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (25/03/16)

mariage grecque 2h

Mariage à la grecque 2 – Christopher Lennertz  

Back Lot Music (25 mars 2016)

Forsaken – Jonathan Goldsmith  

Metropolis Movie Music (25 mars 2016)

Bedrag – Tobias Wilner 

DPC Records  (21 mars 2016) – Digital

Source : cinezik.org et underscore.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

10/10

ribbon-blackCoup de Coeur

Bear McCreary

Bear McCreary

Avec le film 10 Cloverfield Lane Bear McCreary rentre dans la cour des grands, se lançant pour la première fois dans les productions cinématographiques à gros budget. Et en guise de thème principal il sort une composition parfaitement efficace pour le contexte du film et ce grâce à 10 éléments :

  1. On commence par les plus évidents, les cordes haletantes qui sont un classique de la musique d’Action et qui sous-entendent le rythme élevé attendu sur certaines parties de l’intrigue
  2. Les cris strident de ses mêmes cordes aussi, qui en deviennent inquiétantes jouées en dissonances
  3. L’emploi du glockenspiel et du vibraphone qui ajoutent une atmosphère mystérieuse et irréelle au morceau
  4. À partir d’ici on parle cuivres avec l’emploi des cuivres graves. Bien en évidence elle font souvent sentir une menace pesante. Mais dans l’ensemble McCreary les utilise de manière assez musicale et ne les cantonne point à un rôle quasi percussif
  5. Des mitraillements de trompettes qui font penser à du John Williams et qui apportent dynamisme, légerté et élégance à chaque apparition
  6. Des passages lyriques assez agréables et offrant des alternatives émotionnelles sur la partition. C’est là que le natif de Fort Lauderdale montre une capacité à avoir une belle écriture, profitant pour mettre en exergue des instruments à faibles sonorités comme les bois, les harpe etc.
  7. Peu évident à distinguer mais les notes appuyées et graves du piano contribuent à une certaine noirceur mordante que les seules contrebasses ne suffiraient pas à donner
  8. La mise en action dès l’entame du morceau d’un instrument turque le yayli tambur captant l’attention de l’auditeur avant que le film commence. Il conclut aussi le morceau avec une réverbe donnant l’impression d’une solitude éloignée et plaintive
  9. L’utilisation du Blaster Beam qui fut si cher à Jerry Goldsmith dans Star Trek, Le Film et que l’on retrouve en plein milieu de ce thème (2:56 à 3:13)
  10. Le rôle de soutien des percussions. Elles apportent du rythme et occasionnellement marquent les temps forts. Vu la générosité de l’orchestration McCreary les a intelligemment mises en retrait pour ne pas alourdir ni les graves ni l’ensemble de l’œuvre.

Avec ce premier thème de grand film le compositeur a donc montré son potentiel, sa maîtrise et aussi son caractère studieux. Friand de sonorités originales comme à son habitude, on peut de même noter qu’il a su mélanger le vintage et le moderne, naturellement, ce qui ne pouvait pas déplaire au nostalgique J.J. Abrams, le producteur d’un film dont l’effet de surprise est désormais admis.

Mention très bien M. McCreary Bear

Didier Bianay

bianaydidier.com

BAFTA TV Craft Awards 2015 : Nominations

ribbon-black

News

BAFTA_awardLes BAFTA TV Craft Awards sont les équivalents britanniques des Emmys américains et récompensent donc les meilleurs techniciens et artistes de la Télévision de l’année précédente. Ici naturellement on s’intéresse à la section musicale avec parmi les nominés 2 pointures souvent cités sur M-C-N, à savoir Anne Dudley et Steven Price. Si les 2 ont déjà été oscarisés, respectivement pour les BO de The Full Monty et Gravity, ils tenteront de décrocher leurs premiers BAFTA TV Craft Awards sur leur terre natale.

Meilleure musique originale

Anne Dudley – Poldark – Mammoth Screen Limited/BBC One

Ben Foster, Nick Foster – Thunderbirds Are Go – ITV Studios et Pukeko Pictures/CITV

Olafur Arnalds – Broadchurch – Kudos/ITV

Steven Price – The Hunt – Atlantic Productions/BBC One

Les prix seront décernés le 24 avril prochain au Brewery (Londres)

Didier Bianay

bianaydidier.com

Anton Sanko a sorti les griffes

 

ribbon-black

News

Anton Sanko

Anton Sanko

Anton Sanko écrit actuellement la partition de la comédie noire Big Bear, retrouvant par la même occasion les producteurs Brandon Evans & Patrick Rizzotti après un autre film du même genre, Bloodsucking Bastards. Ici Big Bear raconte les mésaventures d’un homme sur le point de se marrier qui voit sa fiancé le plaquer lors d’un enterrement de vie de garçon, après qu’elle y soit venue à contre-cœur. Le film est réalisé par Joey Kern et sortira au courant de l’année.

Bien qu’il n’ait pas forcément fait son bonheur auprès de la Critique qui a préféré ses partitions pour le téléfilm romantique Ring Of Fire, ou encore pour le documentaire Great Migrations, Anton Sanko est, ces dernières années, plus étiqueté dans le rayon Horreur après avoir composé pour Possession, Ouija et Jessabelle. Pour ce dernier j’ai trouvé la BO vraiment intéressante au niveau de l’approche. Même si on alterne entre séquences mélodiques et passages sonores très flippants, on est dans la musique d’ambiance dans l’ensemble et une seule constante prédomine : c’est le travail des sonorités, tout d’abord avec des interprétations vocales primitives, sacrément étonnantes et diaboliques, puis un sound design particulièrement généreux, sur une palette allant de la clarté fragile à une noirceur bien massive ; bref, un travail visiblement abouti qui donne la chair de poule…

Alors est-ce une plus grande application qui explique l’ascension notable de ce compositeur depuis 2009, sachant qu’il est aux affaires depuis plus de 2 décennies ? Sans doute. Toujours est-il que celui qui a récolté pas mal de nominations aux Grammys en produisant la compositrice et interprète Suzanne Vega semble de plus en plus comprendre l’alchimie suprême entre musique et émotion, une progression récompensant son « obsession » pour la Musique de Film. Et vu son agenda de plus en plus chargé il est clair qu’Anton Sanko devient un homme à suivre dans cette discipline.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

Le Récap’

18/03 Pour tous les fans de musiques de films c’était sans aucun doute La sortie BO de la semaine, celle de Batman vs Superman`: L’aube de la Justice, signée du grand Hans Zimmer. Clint Mansell a de même sorti la bande-son de High Rise.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Mark IshamDuck Duck GooseChristopher Jenkins

PhotekThe LonerDaniel Grove 

Andrew LockingtonThe Space Between UsPeter Chelsom

Michael Brook*All We HadKatie Holmes

The Newton BrothersThe Bye Bye ManStacy Title

Antonio PintoCustodyJames Lapine

Hans Zimmer et Rupert Gregson-WilliamsThe CrownPeter Morgan***

Chad Fischer*** – The CatchJennifer Schuur

Clint MansellLoving VincentDorota Kobiela et Hugh Welchman

Christopher LennertzBad MomsJon Lucas et Scott Moore****

Marco BeltramiThe ShallowsJaume Collet-Serra

*Auteur de la BO de Brooklyn, actuellement au cinéma

** Il a reçu 2 nominations aux Oscars en grace aux scénario de The Queen et Frost/Nixon

*** Le compositeur attitré de la série Scandal

**** Les auteur de la saga Very Bad Trip

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (18/03/16)

batman v supermanh

Batman v Superman : L’Aube de la Justice – Hans Zimmer  

WaterTower Music (18 mars 2016) – Digital

High Rise – Clint Mansell  

Silva Screen Records (18 mars 2016)

Salt and Fire – Ernst Reijseger 

Winter & Winter (18 mars 2016)

Rosalie Blum – Martin Rappeneau  

Kuskus (18 mars 2016)

La Dream Team – Alexandre Azaria  

Cristal Records (18 mars 2016)

Sunset Song – Gast Waltzing  

Milan Music (18 mars 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Mark Isham sur une bonne série

News

Mark Isham

Mark Isham

Plus d’un an que je n’avais pas parlé de ce formidable compositeur qu’est Mark Isham et force est de constater que, vu son année 2015, il y a matière à jaser sur le trompettiste. Car l’année passée fut bel et bien chargée avec la 5ème saison de la série Once Upon A Time et 2 nouvelles séries, Blood & Oil et le petit phénomène, American Crime. La dernière citée vient d’entamer outre-Atlantique sa 2ème saison et Isham sera aussi de la partie. Pour cette série dont chaque saison traite d’un crime et de ses conséquences sur l’entourage de la victime et de celui de l’accusé, Mark Isham avait donné satisfation aux producteurs avec une bande son électro-symphonique très morose et sentimentale, (à pas écouter en cas de déprime) sur la saison 1. Le but est atteint tant elle nous fait bien sentir l’ambiance très dramatique d’une série qui traite le sujet du crime avec une grande maturité et une impressionnante profondeur, sous la plume de l’oscarisé John Ridley.

Concernant cette année 2016, Isham sera sur Mr. Church, The Accountant et Fallen, 3 films dont il vient de boucler les BO. Actuellement il finit aussi d’écrire pour Le Flingueur 2, et le film d’animation Duck Duck Goose (sortie en 2017) tout en poursuivant sur la 6ème saison de Once Upon A Time. Bref, la belle histoire continue pour ce jazzman épris de musique à l’Image depuis maintenant plus de 3 décennies.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Andrew Lockington, lentement mais sûrement

News

Andrew Lockington

Andrew Lockington

Lorsque l’on s’intéresse à la filmographie de ce compositeur canadien de 42 ans, on voit qu’Andrew Lockington n’est pas du genre à enfiler les films comme des perles. Après une année 2014 sans référence il a eu l’honneur de composer pour l’un des gros blockbusters de l’été dernier, San Andreas, ainsi que pour le film d’animation Pirate’s Passage. Récemment il a décroché un contrat sur le thriller Incarnate qui met en vedette Aaron Eckhart et Carice van Houten.

Mais l’actu du compositeur a été bousculée quelque peu par la fraîche sortie de la partition de Siddharth, sans doute pas prévue au départ étant donné que ce modeste drame indo-canadien est sorti en août 2014. Et force est de constater que c’est plutôt une bonne chose puisque cette BO réserve quelques perles que je qualifierais d’exotiques. Car, étonnamment, c’est bien dans le registre de la musique indienne que Lockington fait forte impression, plus que dans ses symphonies davantage proches de sa culture occidentale, une surprenante maîtrise qui montre qu’il connaissait bien son sujet. Bon, il faut dire que le compositeur a beaucoup travaillé jadis avec son mentor Mychael Danna, le lauréat de l’oscar de la meilleure BO 2013 (Life Of Pi) étant un homme réputé pour sa grande curiosité artistique et sa recherche pointue du son authentique. À filmmusicmag.com Andrew Lockington a avoué sa gratitude pour ces collaborations qui, tout en lui montrant l’ensemble des rouages du métier, ont fait l’essence même de sa manière de travailler une partition de film.

Après l’édition du sympathique voyage musical qu’offre la bande son de Siddharth, le natif de Burlington vient de se voir octroyer un projet tout aussi sympathique, The Space Between Us, qui narre les relations en ligne entre une habitante du Colorado et un homme qui est né et a toujours vécu sur Mars. Au casting on retrouvera Gary Oldman, Asa Butterfield, Britt Robertson, Carla Gugino, BD Wong, Janet Montgomery et Scott Takeda. The Space Between Us débarquera en plein cœur de l’été prochain, courant août.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

Le Récap’

11/03 La parution de la BO de Zoolander 2, signée d’un compositeur à l’irrésistible ascension, Theodore Shapiro. Bear McCreary a sorti aussi sa dernière bande son pour le thrilller 10 Cloverfield Lane.

Projets confirmés cette semaine (Compositeur film ou série réalisateur ou créateur)

Stuart Earl The Secret Agent Charles McDougall

Hans Zimmer et Rupert Gregson-Williams Tarzan David Yates

Trevor Morris Emerald City David Schulner, Shaun Cassidy et Matt Arnold

Zacarías M. de la Riva Pet Carles Torrens

James Newton Howard All the Way Jay Roach*

Dave Porter Preacher Evan Goldberg et Seth Rogen

Brian Reitzell Kicks Justin Tipping

Marc Shaiman** LBJ Rob Reiner***

David Buckley BrainDead Robert et Michelle King

Simon Franglen The Magnificent Seven Antoine Fuqua

* On lui doit le cultissime Mon Beau-Père et Moi

** Tout au long de sa carrière il a été nominé 5 fois aux Oscars, la dernière étant en 2000 pour la BO de South Park, Le Film

*** Le réalisateur de Quand Harry Rencontre Sally…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (11/03/16)

zoolander_2h

Zoolander 2 – Theodore Shapiro  

Lakeshore Records (11 mars 2016)

The Assassin – Lim Giong  

B’in Music International Co. (11 mars 2016)

Midnight Special – David Wingo  

WaterTower Music (11 mars 2016)

10 Cloverfield Lane – Bear McCreary  

Sparks & Shadows Records (11 mars 2016) – En digital

Au nom de ma fille – Nicolas Errèra  

LGM (Noodles) (11 mars 2016)

Eddie the Eagle – Matthew Margeson  

Varese Sarabande (11 mars 2016)

Opération Eye in the Sky – Paul Hepker et Mark Kilian  

Lakeshore Records (11 mars 2016)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Ça a marché

Musiques de Films Légendaires

Vangelis

Vangelis

Ça a marché, alors qu’eux couraient au ralenti. Chariot Of Fire a été le carton single de l’année 1981, faisant preuve d’endurance dans le Billboard Hot 100 américain où il a atteint la place de leader après 5 mois de présence ! Et que dire de sa longévité de 64 semaines dans les charts australiens à part que ça tient du mythe. À vrai dire c’est aux 4 coins du monde que le disque s’est diffusé et Vangelis devint et resta jusqu’à présent l’artiste grec ayant reçu le plus de lauriers à l’échelle internationale.

Et dire que ce titre a failli ne jamais exister… et qu’il a fallu toute la détermination de Vangelis pour persuader le réalisateur Hugh Hudson de remplacer le morceau l’Enfant par une nouvelle composition originale, afin d’accompagner une scène devenue culte. On retrouve dans ce morceau instrumental le vrai style de Vangelis, à cheval entre style symphonique et électronique, et ce même si l’action du film se passait dans les années 20. Au magazine American Film il a étayé sa piste artistique : « Je ne voulais pas faire de musique d’époque. J’ai essayé de composer une bande son qui soit contemporaine et tout de même compatible avec l’époque du film. Mais je ne voulais pas partir sur un son complètement électronique ». Cette gymnastique a été une prise de risque à une époque où les sonorités électroniques en étaient à leurs échauffements et où le tout-symphonique pétait la forme, fièrement représenté par John Williams. Ce dernier, bien qu’ayant placé la barre haute avec la partition des Aventuriers de L’arche Perdue, a été devancé par celle de Chariots Of Fire qui remporta l’oscar en 1982.

Son introduction appelé Titles, puis pour des raisons pragmatiques Chariots Of Fire, atteint le stade de la légende et fut réutilisé dans de nombreux programmes télé et films, parfois à titre parodique, la parodie étant quelque part preuve de célébrité, n’est-ce pas ? Le single a même été remis récemment au goût du jour grâce aux JO de Londres pendant lesquels il était joué, entre autres, aux remises de médailles. C’est pour le coup d’envoi de cette même olympiade que le London Symphony Orchestra nous a gratifié d’une prestation comique avec un certain Mr Bean dans le rôle de l’empêcheur de tourner en rond…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Zimmer et Gregson-Williams enverront du bois

News

Hans Zimmer

Hans Zimmer

Ohihohi oh oui ! Hans Zimmer continue sa folle carrière de compositeur avec un autre film événement, Tarzan. Ce long métrage sera un des temps forts de la saison des blockbursters qui est sur le point de commencer, lui qui sortira début juillet dans nos contrées hexagonales. Parmi les acteurs prévus à l’affiche on retrouve Alexander Skarsgård et sa plastique parfaitement adéquate pour le personnage principal. Il sera accompagné de Samuel L. Jackson, Margot Robbie, Djimon Hounsou, John Hurt, Jim Broadbent et Christoph Waltz. C’est l’occasion aussi pour David Yates de refaire surface après avoir réalisé les 4 derniers épisodes de la saga Harry Potter (2007-11).

Hans Zimmer continue donc de faire parler de lui (et ça risque de durer…). Et depuis le dernier article que je lui avais consacré en novembre dernier le compositeur d’origine allemande a sorti du neuf matérialisé par la partition de Kung Fu Panda 3 avant de laisser filtrer la prochaine musique thème du très attendu Batman vs Superman. Sans complexe Zimmer y a fait encore plus brutal qu’à l’accoutumée pour nous plonger dans l’ambiance de ce choc des titans qui s’annonce super explosif. Le reste de la BO paraîtra dans 10 jours, à quelques encablures de sa tournée européenne qui commence le 6 avril 2016 à Londres.

Concernant Rupert Gregson-Williams, il est moins populaire, lui qui est le frère d’Harry Gregson-Williams et qui a pour principal fait d’arme la BO d’Hotel Rwanda en 2004. À vrai dire le britannique connait bien Hans Zimmer puisqu’il a fait partie de sa corporation de compositeur Remote Control. C’est pour lui un autre statut encore vis-à-vis de son ex-mentor, passant d’orchestrateur ou de compositeur invité à co-compositeur sur Tarzan, ce qui lui permettra d’apposer davantage ces idées musicales. Gregson-Williams sera aussi sur la comédie The Do Over portée par Adam Sandler, son meilleur collaborateur.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

Le Récap’

04/02 La sortie de la BO de Zootopie, signée Michael Giacchino. Pour les autres parutions voir ici.

28/02 Ennio Morricone et Sam Smith remportent respectivement un oscar pour la meilleure BO (Les 8 Salopards) et la meilleure chanson originale (Writing’s On The Wall). Voir l’article sur le sujet pour plus de précisions.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou sérieréalisateur ou créateur)

Philippe RombiFrantzFrançois Ozon

Shawn Pierce SlasherAaron Martin 

Paul Weller – Jawbone – Thomas Napper

Brian TylerPower Rangers – Dean Israelite

Ilan Eshkeri – Doctor ThorneJulian Fellowes *

Randy Newman**Cars 3le réalisateur pas encore révélé

Will BatesThe Path – Jessica Goldberg

Dustin O’Halloran et HauschkaLionGarth Davis

Elliott WheelerThe Get Down – Baz Luhrmann et Shawn Ryan

Christian HensonTommy’s Honor – Jason Connery 

Michael Andrews – Money MonsterJodie Foster

David Newman***Army of One –  Larry Charles****

* Le créateur de la fameuse série Downton Abbey

** Grand compositeur et cousin de Thomas Newman, ses chansons originales et ses BO ont, au cours de sa carrière, reçu quantité de mentions dont 20 nominations aux Oscars pour 2 statuettes décrochées.

*** On lui doit la partition d’Anastasia

**** Réalisateur de Borat en 2006

Didier Bianay

bianaydidier.com