Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°838)

Le Récap’

17/11 Grosse collection de nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties où la BO de The Man Who Invented Christmas occupait le haut de la liste. On la doit à Mychael Danna qui fait même coup double puisqu’il est aussi sur la bande-son de Parvana, Une Enfance en Afghanistan en compagnie de son frère Jeff Danna.

15/11 La mort du grand compositeur Luis Bacalov qui avait œuvré notamment sur L’Évangile selon Saint Matthieu, Django (1966)El Chuncho et Le Grand Duel. Mais c’est surtout grâce a la partition du Facteur qu’il atteint la consécration, symbolisée par un oscar en 1996.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Joseph Trapanese* The Greatest ShowmanMichael Gracey 

Keegan DeWittThe Long Dumb RoadHannah Fidell

Harry Gregson-WilliamsEarly ManNick Park

The Newton BrothersExtinctionBen Young

Murray Gold*A Very English ScandalStephen Frears

Jed KurzelThe Nightingale Jennifer Kent

Howard ShoreThe Catcher Was a SpyBen Lewin

Roger Neill***Valley GirlRachel Lee Goldenberg

Real EstatePlus OneAndrew Rhymer & Jeff Chan

Nicholas BritellBackseatAdam McKay

Nora Kroll-Rosenbaum – PainkillersRoxy Shih

* À vrai dire il rejoint John Debney déjà confirmé auparavant sur le projet

** Le compositeur attitré de la série Doctor Who depuis le début du programme en 2005

*** Il a composé pour la série Le Rebelle de 1992 à 1996. Souvenirs, souvenirs…

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Dernières sorties BO (17/11/17)

The man who invented christmash

The Man Who Invented ChristmasMychael Danna

Universal Music (17 Novembre 2017)

Only The BraveJoseph Trapanese

Varese Sarabande (17 Novembre 2017) – CD

WonderMarcelo Zarvos

Milan Music (17 Novembre 2017)

Parvana, Une Enfance En Afghanistan – Jeff Danna, Mychael Danna

Sony Classical (17 Novembre 2017)

Madame – Matthieu Gonet

Films Pmsa (17 Novembre 2017)

La Mort De Staline – Christopher Willis

Mkva (17 Novembre 2017)

Les Heures SombresDario Marianelli

Darkest Hour – Universal Music (17 Novembre 2017)

Maryline – Artistes Variés (Album)

Milan Music (15 Novembre 2017)

Call Me By Your Name – Sufjan Stevens

Sony Classical (17 Novembre 2017) – CD

Mudbound – Tamar-Kali (TV)

Milan Music (17 Novembre 2017)

The PunisherTyler Bates (TV)

Hollywood Records (17 Novembre 2017)

Dolores – Mark Kilian 

Lakeshore Records (17 Novembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Howard Shore sur The Catcher was a Spy

(n°836)

News

howard-shore

Howard Shore

Howard Shore, le great Howard Shore vient de boucler la BO de The Catcher was a Spy ; cette œuvre de Ben Lewin n’est pas un drame d’espionnage au sens pur puisqu’elle relate la vie du joueur de baseball Moe Berg, devenu ensuite espion contre les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. C’est Paul Rudd qui a eu la rude tâche de camper le rôle de « l’homme le plus étrange à avoir jamais joué au baseball », accompagné par Sienna Miller, Guy Pearce, Paul Giamatti, Jeff Daniels, Mark Strong, Tom Wilkinson et Connie Nielsen. La sortie est prévue pour 2018.

En 39 ans de carrière pour le Grand Écran Howard Shore n’a jamais été un boulimique de projets cinématographiques. L’année derniere il a confirmé cette tendance avec pour seul dessein la musique du film Le Procès Du Siècle. Ce dernier semblait faire écho à Spotlight qui revenait sur l’affaire du siècle, celle qui reliait l’Église catholique à de nombreux actes de pédophilie et qui avait été initiée par le Boston Globe. Partition favorisant piano et orgue, comportant toujours une harmonie chargée, des mélodies lentes et une rythmique sous jacente haletante, la BO de Spotlight s’est révélée être la dernière réussite de Shore en date selon la Critique, puisqu’elle a débouché sur 5 nominations en 2015 et 2016.

Le canadien a aussi eu l’honneur cette année de composer une énorme œuvre de concert de 4 heures, Sea To Sea, à la demande de l’orchestre du New Brunswick qui fut interprétée par 150 musiciens le 2 juillet, le lendemain de la fête nationale canadienne. Étant passée par chez nous le mois dernier pour un concert exceptionnel à la salle Pleyel de Paris, Howard Shore revient donc pleinement dans l’actu BO puisqu’en parallèle à The Catcher was a Spy il est pressenti pour le long métrage d’horreur The Spider.

Didier Bianay

bianaydidier.com

La raie sur images

(n°835)

Coup de Cœur

Jacob Shea

Jacob Shea

Pour une scène improbable par sa technicité Hans Zimmer, Jacob Shea et David Fleming ont produit un des morceaux les plus marquants du docu-série Blue Planet II, Mobula Rays. Analyse :

La mélodie du bonheur

La partition de Mobular Rays joue sur 2 tableaux, la forme et le fond. Précisons que sa splendide et planante mélodie est unique dans la BO et constitue le thème des raies ; elle passe aussi par plusieurs états depuis l’entame et la tendresse d’un cor anglais réverbéré, rapidement suivi des chœurs servant ici à emporter le téléspectateur. Tout d’abord aériens et féériques c’est en prenant plus de force que la formation vocale passe dans le domaine du lyrisme, lyrisme souligné et prolongé par les cordes, second groupe d’instruments le plus important de ce titre (1:29 – 2:04). L’utilisation du chœur est aussi volontairement déséquilibrée, ainsi, bien qu’il soit mixte ce sont surtout les voix féminines que l’on entend par souci de luminosité. Dans la même optique les cors s’enflamment dans le registre aigû, réputé pour leur donner un timbre résolument plus clair.

david fleming

David Fleming

De la magie au fond

Cette valse dispose non seulement de ses propres motifs, d’arrangements habiles, mais aussi d’un fond féérique constant. Pour cette scène de rencontre nocturne entre raies et planctons bioluminescents les 3 compositeurs ont poussé la magie plus loin, ajoutant délicatement des instruments propres à cet effet comme la harpe, le célesta, le wind chimes, le xylophone et la flûte qui occupent tour à tour l’arrière-plan de l’orchestration et dopent l’émerveillement. Une manière aussi de satisfaire les producteurs de ce documentaire très soucieux de montrer le monde sous-marins sous une optique spectaculaire, magistrale et enchanteresse. La discrétion des basses sert toute aussi la composition qui prend un aspect clair et aérien et dans son ensemble produit une sensation envoûtante à la vision de raies semblant… voler dans l’eau.

Très mélodieux sur des leïtmotifs exclusifs, Mobula Rays est à l’image du reste de la bande-son dont j’ai loué les mérites la semaine passée. Mais plus qu’une belle mélodie, c’est une efficace partition où tout a été fait dans les moindres détails pour magnifier une fantastique scène ayant fait grand bruit outre-Manche, et ça se sent à l’oreille. De quoi mettre l’eau à la bouche avant la diffusion du programme en France, but wait and listen.

Didier Bianay

bianaydidier.com

2 BO recommandées

(n°834)

Bandes Originales Recommandées

  

Justice League – Danny Elfman

Apres avoir co-composé avec Brian Tyler sur Avengers 2, Danny Elfman s’est fait Justice League lui-même et nous a préparé une généreuse bande-son, passant même par des fan moments lorsqu’il réutilisa le thème de Superman avec une teinte plus sombre ou donna à celui de Wonder Woman un aspect plus intimidant ; d’intelligents hommages à John Williams et Hans Zimmer qui plairont au grand public. De surcroît, le natif de Los Angeles a aussi exprimé sa personnalité en ramenant son mythique thème de Batman et en apportant du neuf par des leïtmotivs simples pour Flash, Cyborg et Aquaman, idem pour le thème principal (Hero Theme) et son motif en tierce mineure entêtant. Dominée par les altos et les violoncelles dans les moments sentimentaux cette sombre bande-son monte progressivement en puissance pour atteindre en son centre une teinte épique monstrueuse à grands renforts de cuivres, de chœur et de percussions pétaradantes, le tout par une maîtrise d’écriture et des arrangements impressionnants. Généreuse, la production l’a aussi été en incluant dans cette BO les versions longues des titres tourmentés The Tunnel Fight et The Final Battle, soit un rab de 11 minutes bien jouissif.

Paddington 2 – Dario Marianelli

3 ans après le premier volet le facétieux Paddington revient, toujours sous la houlette du réalisateur Paul King ; c’est au niveau de la conception de la musique que l’on trouve du changement puisque Nick Urata a été remplacé par Dario Marianelli qui avait brillé l’année dernière sur Kubo et L’armure Magique. Mais pour ce nouvel épisode il n’a pas été fait table rase de la partition passée puisque l’italien reprend certaines idées d’Urata comme ce que l’on peut qualifier de thème de la poursuite, ou encore cette rythmique haletante sous-jacente davantage usitée dans ce volet pour affirmer un concept musical sautillant. Dans le même ordre d’idée le compositeur fait la part belle à des marimba, célesta, flûtes, harpe ou cymbales pourvoyant une dose de ludicité à une intrigue rocambolesque et familiale. Le calypso, représenté par les interventions du groupe Tobago and d’Lime, finit d’apporter de la gaîté à une partition à la pétillance tenace et à l’instrumentation vorace.

Didier Bianay

 bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°833)

Le Récap’

10/11 Pas mal de maestros étaient au rendez-vous dans la rubrique Dernières Sorties, avec Carter Burwell (Paddington 2), Dario Marianelli (Three Billboards Outside Ebbing, Missouri) et Michael Giacchino (Coco) ; mais c’est le grand Danny Elfman qui tenait le haut de l’affiche pour sa bande-son de Justice League.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Nicholas Britell Succession Jesse Armstrong

Nate Heller Can You Ever Forgive Me ?Marielle Heller

Charlie Mole Swimming with Men Oliver Parker

Jeff Cardoni A.P. Bio Mike O’Brien 

Ramin Djawadi Tom Clancy’s Jack Ryan Carlton Cuse & Graham Roland

Joseph Trapanese Arctic Joe Penna

Marcelo ZarvosThe Best of EnemiesRobin Bissell

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (10/11/17)

justice-leagueh

Justice League – Danny Elfman

Watertower Music (Digital : 10 Novembre 2017, CD : 8 Décembre 2017)

Coco – Michael Giacchino

Walt Disney Records (10 Novembre 2017)

Paddington 2 – Dario Marianelli

Decca Records (10 Novembre 2017)

Three Billboards Outside Ebbing, Missouri – Carter Burwell

Varese Sarabande (10 Novembre 2017)

Kedi – Kira Fontana

Kedi – Lakeshore Records (10 Novembre 2017)

Lady Bird – Jon Brion

Lakeshore Records (10 Novembre 2017)

The Bookshop – Alfonso De Vilallonga

Música Global Discogràfica S.L (10 Novembre 2017)

Thelma – Ola Fløttum

The Orchard (10 Novembre 2017)

Le Tre Rose Di Eva 4 – Savio Riccardi

RTI (6 Novembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

BO recommandée

(n°831)

Bandes Originales Recommandées

Blue Planet II – Hans Zimmer, David Fleming et Jacob Shea

Pour ce retour de Blue Planet, 16 ans après le premier volet, la BBC tenait à engager l’un des meilleurs compositeurs de la Terre qui de son côté a amené 2 autres de ses poulains sur ce projet, Dave Fleming et Jacob Shea. Diffusé depuis peu à la Télévision anglaise et bientôt sur France Télévision, on se dirait follement que la série-documentaire rendrait terriblement bien au Cinéma vu sa musique à l’ampleur indéniable, ceci grâce au Synchron Stage Orchestra. Réputée aussi pour collectionner les grands ensembles, la plus importante société de diffusion au monde a donc montré beaucoup d’ambition musicale sur la forme, mais aussi sur le fond où chaque piste à une expression franche capable de magnifier chaque spectacle de la nature. Très mélodieux, Zimmer, Shea et Fleming prouvent une grande créativité par une instrumentation électro-symphonique qu’on peut qualifier de foisonnante tant la quantité de sonorités qui y fourmillent sans complexe est étonnante, à croire que ces compositeurs ont eu tous les droits… Des plages épiques aux moments de délicatesses, en passant par des raz-de-marées lyriques somptueux, cette BO s’avère particulièrement captivante et semble annoncer bien plus que de sympathiques documentaires.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°830)

Le Récap’

03/11 Une belle collection de nouveautés hier dans la rubrique Dernières Sorties. On a mis l’accent sur la parution de la BO du Crime de L’orient Express par le taulier Patrick Doyle. James Newton Howard était aussi de la partie avec l’avènement de la musique de Roman J. Israel, Esq..

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

John Debney FlintBruce Beresford 

Tyler BatesDeadpool 2David Leitch

Marc et Steffan FantiniThe ClimbDiarra Kilpatrick

Evgueni et Sacha GalperineHappy ValleyBarry Levinson

Danny Bensi et Saunder JurrriaansA Vigilante – Sarah Daggar-Nickson

 James Edward BarkerFinal ScoreScott Mann 

Harry Gregson-WilliamsThe Equalizer 2Antoine Fuqua 

Hans ZimmerThe Lion KingJon Favreau

Stephen Schwartz et Jon Ondrasik Harmony Peter Paige, Bradley Bredeweg et Jacob Chase

Patrick DoyleArtemis FowlKenneth Branagh

Adam Taylor – DamnationTony Tost

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (03/11/17)

Le Crime De L’orient-ExpressPatrick Doyle

Sony Masterworks (3 Novembre 2017)

Tout Nous Sépare – Gustavo Santaolalla

Nolita Cinema (3 Novembre 2017)

Roman J. Israel, Esq.James Newton Howard

Sony Classical (3 Novembre 2017)

La Dernière Tournée – Graham Reynolds

Amazon Content Services (3 Novembre 2017)

LBJ – Marc Shaiman

Lakeshore Records (3 Novembre 2017)

Transferts (Saison 1) – David Imbault

Éditions Musicales François 1er (1er Novembre 2017)

Blue Planet II – Hans Zimmer, Jacob Shea et David Fleming

Silva Screen (Digital : 29 Octobre 2017 / CD : 1er Décembre 2017 )

The Force – Justin Melland

Lakeshore Records (3 Novembre 2017) – Digital

M.F.A. – Sonya Belousova & Giona Ostinelli 

Lakeshore Records (3 Novembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Aux bons souvenirs de Zimmer…

(n°828)

News

Hans Zimmer

C’est La news de la semaine ! Pour son remake du Roi Lion, Disney a fait appel à Hans Zimmer, le même compositeur qu’en 1994. Cette fois exit le format Animation, comme pour La Belle et la Bête il s’agira d’en faire un film qu’aura l’honneur de diriger Jon Favreau. Donald Glover, Beyoncé Knowles-Carter, James Earl Jones, Chiwetel Ejiofor, Alfre Woodard, Seth Rogen et Billy Eichner prêteront leurs voix pour cette production qui animera l’été 2019, sa sortie étant fixée précisément au 19 Juillet. Pour le compositeur allemand Le Roi Lion fut la consécration et synonyme du seul oscar de sa carriere jusqu’à présent. Actuellement aucune info n’a filtré sur la réutilisation des chansons du dessin animé mais cette possibilité est fasvorisée lorsque l’on se base sur le succès de la BO du Roi Lion et le recyclage musical du film La Belle et la Bête

Pour ce qui est de l’actu du compositeur elle est particulièrement riche en jolis coups, incluant quelques nominations et prix ces derniers temps pour les musiques du Petit Prince ou Genius, partagées avec Camille, Lorne Balfe et Richard Harvey. Il en va de même pour le biopic Les Figures de L’ombre dont tant les excellentes chansons originales de Pharell Williams que la bande-son faite par lui et Benjamin Wallfisch ont reçu pas mal d’échos positifs. Depuis l’année dernière on remarque que Zimmer collabore plus étroitement avec Wallfisch, formant un duo de compositeurs qui a aussi œuvré sur Blade Runner 2049 et Dunkerque. Le compositeur de Ça n’a d’ailleurs pas manqué de montrer sa fascination pour les méthodes d’Hans Zimmer à collider.com : « Travailler avec Hans est comme circuler dans un tourbillon d’idées qui vous défient, vous inspirent, et vous poussent à la recherche. Il a cette manière particulière d’inclure le réalisateur dans une approche de groupe musical où toute idée est autorisée ». Par sa précieuse vidéo Masterclass sur l’art de composer à l’Image et ces récentes collaborations avec Wallfisch, Klebe, Shea ou Gregson-Williams, qui ont des allures de propulsion de nouveaux talents, Hans Zimmer donne l’impression d’un compositeur toujours aussi altruiste et désireux de partager son expérience au maximum. Aux bons souvenirs d’une éternelle curiosité.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Barry Levinson rappelle les frères Galperine

(n°827)

News

Evgueni (à gauche) et Sacha Galperine

Après The Wizard Of Lies, Evgueni et Sacha Galperine se réunissent à nouveau avec le réalisateur Barry Levinson pour un autre biopic, Happy Valley. Porté par Al Pacino, le film retrace le scandale sexuel autour du plus célebre coach de foot US universitaire, Joe Paterno. Riley Keough, Annie Parisse, Kathy Baker et Greg Grunberg feront aussi partie du casting pour ce long métrage prévu pour l’an prochain.

Lorsqu’il s’agissait cette année de dépeindre musicalement Madoff sur le téléfilm The Wizard Of Lies, les frères Galperine et Barry Levinson avaient plutôt pensé à une BO électro-acoustique assombrissante, énigmatique voire lugubre, digne d’un thriller, soulignant constamment le manque de scrupule d’un personnage en apparence respectable… Depuis l’article de présentation que je leur avait consacré il y a 2 ans le duo a connu un activité plus calme, faut dire que le plus expérimenté des 2, Evgueni, a fait cavalier seul récemment sur le documentaire Françoise Sagan, L’élégance de Vivre et le court-métrage à succès Into The Blue ; c’est aussi seul qu’il a décroché un APKIT Awards et un Golden Eagle Awards, 2 prix russes pour la musique d’un biopic tout aussi russe, Bitva Za Sevastopol. Actuellement les 2 hommes sont au coeur de l’actu BO puisqu’est diffusé en salles Loveless, le prix du jury du dernier festival de Cannes dont ils ont aussi signé la bande-son.

Didier Bianay

bianaydidier.com

BO recommandée

(n°826)

Bandes Originales Recommandées

Thor : Ragnarok – Mark Mothersbaugh

À voir l’affiche très flashy de ce troisième volet de Thor on se doutait que celui-ci serait différent, le facétieux Taika Waititi a remplacé Alan Taylor alors qu’en parallèle l’étrange Mark Mothersbaugh s’est substitué à Brian Tyler. Bien que son nom ne vienne pas à l’esprit pour ce type de film, Mothersbaugh n’en est pas à son premier essai lorsqu’il s’agit de concevoir orchestralement des intrigues d’aventure grandiloquentes, l’exemple le plus récent étant Lego Ninjago. Il montre sur cette bande-son qu’il connaît donc la recette en mettant en exergue des percussions brutales et des cuivres graves viriles pour un épisode dédié à la surpuissance où Thor et sa soeur se déïfient (vraiment), quant l’impitoyable Surtur a carrément la potentiel de détruire Ásgard… Du grand classique cette partition ? Non, car la patte de Mothersbaugh se fait surtout sentir sur les sonorités électroniques bizarroïdes qui le caractérisent si bien pour dépeindre une drôle de planète Sakaar, fait de trucs, de bidules et de machins. Très vivante et mélodieuse cette longue BO ne cesse de naviguer frénétiquement entre 2 mondes musicaux décrochant parfois quelques sourires ; de toute façon à entendre le nouveau thème de Thor l’on devine d’entrée que le compositeur laissera parler une personnalité musicale totalement décomplexée.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°825)

Le Récap’

27/10 Thomas Newman était à l’honneur dans la rubrique Dernières Sorties avec sa BO pour Thank You for your Service. Parmi les nouveautés on ne manquera pas non plus de citer la musique de Jigsaw, du spécialiste de l’Horreur Charlie Clouser.

25/10 L’annonce des nominés pour les prochains Hollywood Music in Media Awards. Voir la liste des principales catégories ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Dominik Scherrer*The City and the CityTony Grisoni et China Mieville

Daniel HartSMILFFrankie Shaw

Fil EislerProud MaryBabak Najafi

Joseph TrapaneseUnsolved: The Murders of Tupac & The Notorious B.I.G.Kyle Long

Victor ReyesDown a Dark HallRodrigo Cortes

Steven ArgilaThere’s… Johnny ! Reiser et David Steven Simon

Steve JablonskyGame Over, Man !Kyle Newacheck

* Compositeur suisse expérimenté qui, il y a 2 ans, a été nominé aux Primetime Emmys pour la bande-son du premier épisode de The Missing

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (27/10/17)

Thank You For Your ServiceThomas Newman

Sony Masterworks (27 Octobre 2017)

Carré 35 – Florent Marchet

Les Films Du Poisson (27 Octobre 2017)

Carbone – Erwann Kermorvant

Europacorp (27 Octobre 2017)

Rage – Ryuichi Sakamoto

Milan Music (27 Octobre 2017)

Jigsaw – Charlie Clouser

Lakeshore Records (27 Octobre 2017)

Jeune Femme – Julie Roué (Album)

Milan Music (27 Octobre 2017)

Mise À Mort Du Cerf Sacré – Artistes Variés (Album)

Milan Records (27 Octobre 2017)

L’étoile De NoëlJohn Paesano (Album)

Epic Records (27 Octobre 2017)

Thor : RagnarokMark Mothersbaugh

Hollywood Records (Digital : 20 Octobre 2017 / CD : 10 Novembre 2017)

Source : cinezik.org

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Steve Jablonsky sur « Game Over, Man ! »

(n°823)

News

Steve Jablonsky

Steve Jablonsky a été enrôlé pour écrire la partition du prochain projet de Netflix Game Over, Man !. Cette comédie d’action réalisée par Kyle Newacheck comporte dans son casting Adam Devine, Anders Holm, Blake Anderson et Jere Burns. L’intrigue nous fait suivre 3 amis qui sont sur le point de voir leur jeu vidéo se faire financer quand leurs mécène est pris en otage par des terroristes. Le programme sera disponible le 20 Avril 2018 sur la plateforme streaming Netflix.

Depuis sa nomination aux HMMA 2014, Jablonsky n’a pas été tenu en haute estime par la Critique, même lorsqu’il fut l’heure de refaire du Jablonsky avec la BO du dernier Transformers ; son travail sur Ninja Turtles 2 n’a non plus pas été repéré avant que la bande-son de Deepwater ne reste au fond de l’actu de la Musique de Film. Pourtant à écouter de plus près cette dernière a été subtile. Charpentée par un sound-design métallique, ample et sophistiqué, elle met en exergue un thème assez posé pour rapidement devenir glauque, nous faisant sentir l’avènement de la catastrophe alors que l’équipage de la plateforme enchaîne malentendus et approximations ; c’est ainsi que le spectateur demeure dans une appréhension tenace pratiquement dès le début. Un bel exemple de musique non narrative moderne qui, selon les dires du compositeur à l’avant-première, devait se garder de prendre le pas sur ce drame réel.

Après avoir souffert des nombreux remontages de Transformers 5, dont il n’a pas été satisfait du rendu musical, Jablonsky a enchaîné en douceur avec le court-métrage Redemption. Enfin, outre Game Over, Man ! il compose la musique du documentaire Origin Story.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Hollywood Music in Media Awards 2017 : Nominations

(n°822)

News

Les nominations commencent à débarquer pour récompenser ce qui s’est fait de mieux dans la Musique de Film cette année. Comme d’habitude les WSA sont suivis de très près par les HMMA dont voici les principales nominations :

Bande Originale : Film

Carter Burwell – Le Musée des Merveilles
Daniel Pemberton – Tout L’argent du Monde
Dario Marianelli – Les Heures Sombres
Mychael Danna – The Man Who Invented Christmas
Nicholas Britell – Battle Of The Sexes
Oneohtrix Point Never (aka Daniel Lopatin) – Good Time
Tamar-Kali Brown – Mudbound
Thomas Newman – Confident Royal

Bande Originale : Film Sci-Fi/Fantastique

Alexandre Desplat – La Forme de L’eau
Benjamin Wallfisch et Hans Zimmer – Blade Runner 2049
Marco Beltrami – Logan
Mark Mothersbaugh – Thor: Ragnarok
Michael Abels – Get Out
Rupert Gregson-Williams – Wonder Woman

Bande Originale : Film d’animation

Clint Mansell – La Passion Van Gogh
Jeff Danna et Mychael Danna – The Breadwinner
Loren Balfe – Lego Batman, Le Film
Michael Giacchino – Coco
Steve Mazzaro et Hans Zimmer – Baby Boss
Theodore Shapiro – Capitaine Superslip

Bande Originale : Documentaire

Blake Neely – The Keepers, épisode 7
Dan Romer et Saul Simon MacWilliams – Chasing Coral
Duncan Thum, Silas Hite, Matt Abeysekera et Sarah Schachner – Chef’s Table
Danny Bensi et Saunder Jurriaans – LA 92
Jeff Beal – Boston
Philip Glass – Jane

Chanson Originale : Film

“I Don’t Wanna Live Forever” (Cinquante Nuances Plus Sombres) – Zayn et Taylor Swift
“If I Dare” (Battle of the Sexes) – Sara Bareilles
“Mighty River” (Mudbound) – Mary J. Blige
“Stand Up For Something” (Marshall) – Andra Day, feat. Common
“The Promise” (La Promesse) – Chris Cornell
“This Is Me” (The Greatest Showman) – Keala Settle

Chanson Originale : Film d’animation

“Captain Underpants Theme Song” (Capitaine Superslip) – Weird Al Yankovic
“Confident” (Ballerina) – Demi Lovato
“How Does a Moment Last Forever” (La Belle et la Bête) – Céline Dion
“I’m a Lady” (Les Schtroumpfs et le Village Perdu) – Megan Trainor
“There’s Something Special” (Moi, Moche et Méchant 3) – Pharrell Williams
“You Will Always Find Me in Your Heart” (Les Schtroumpfs et le Village Perdu) – Shaley Scott

Bande Originale : Minisérie/Séries TV

Antonio Sanchez – Get Shorty
Dustin O’Halloran – Transparent
Grouplove et Jesse Novak – BoJack Horseman
Jeff Russo – Fargo
Laura Karpman et Raphael Saadiq – Underground
Mateo Messina – Graves
Meshell Ndegeocello – Queen Sugar
Rupert Gregson-Williams – The Crown

Musique thème : Minisérie/Séries TV

Ali Shaheed Muhammad et Adrian Younge – Luke Cage
Bruce Broughton – The Orville
David Buckley – The Good Fight
Hans Zimmer et Loren Balfe – Genius
Mac Quayle – Feud
Nick Urata et Daniel Handler – Les Désastreuses Aventures des Orphelins Baudelaire

La cérémonie se tiendra le jeudi 16 Novembre 2017 au Avalon Hollywood (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

BO recommandée

(n°821)

Bandes Originales Recommandées

Le Musée Des Merveilles – Carter Burwell

Après Carol, Carter Burwell et Todd Haynes se sont retrouvés sur Le Musée des Merveilles, un film qui traitent des quêtes intimes de 2 enfants sur 2 époques différentes, 20’s et 70’s. Étant malentendants le réalisateur a préféré comme se placer de leurs points de vue avec un long-métrage maigre en dialogue et il va sans dire que la musique de Carter Burwell devait palier le manque à ce niveau ; une aubaine pour le compositeur qui propose une longue bande-son de 63 minutes. La difficulté, comme il a expliqué au webzine goldderby.com, fut de trouver le juste milieu entre une musique ni trop effacée, ni trop présente, ni trop typée 20’s, cette dernière caractéristique aurait d’ailleurs tranché avec les ajouts de quelques synthés ou guitares électriques représentant la vie du jeune garçon au cœur des 70’s. Non ici Carter Burwell propose plutôt une BO homogène pour préserver le lien mystérieux entre ces 2 destins, autour de 2 jolis thèmes principaux bien mis en valeur. Très mélancolique par de lents arrangements aux cordes épaulées d’un piano posé et de bois dans les mêmes optiques sentimentales, Burwell réhausse la ludicité de la musique avec des instruments qui parlent à l’enfance tels que le marimba ou le glockenspiel pour signer un score complet et mélodieux et dont l’évidente tendresse s’avère touchante.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (20/10/17)

Le Musée Des MerveillesCarter Burwell

Lakeshore Records (20 Octobre 2017)

Lion Kingdom – Sarah Class

Red Bull Media House (20 Octobre 2017) – Digital

Stranger Things 2 – Kyle Dixon et Michael Stein

Lakeshore Records (20 Octobre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

World Soundtrack Awards 2017 : Le compte-rendu

(n°818)

News

Grand rendez-vous annuel de la Musique de Film, les World Soundtrack Awards ont livré leurs verdicts hier soir à la clôture du Festival du Film de Gand. Dans la plus grosse catégorie, Compositeur de l’année (Cinéma), c’est Jóhann Jóhannsson qui l’emporte avec la partition de Premier Contact, partition qui c’est vrai semble venir d’un autre monde… L’islandais ne s’attendait même peut-être plus à battre Justin Hurwitz tant la bande-son de La La Land avait fait une razzia l’hiver dernier. Hurwitz a tout de même pu se consoler avec la chanson City Of Stars élue Chanson de l’année, joie qu’il a partagé avec les talentueux paroliers Justin Paul et Benj Pasek. Sur le Petit Écran Rupert Gregson-Williams a été nommé compositeur de l’année pour la BO angoissée de la série The Crown.

Fier représentant de la nouvelle vague, Nicholas Britell, a brillé dans la catégorie Découverte de l’année grâce à son score pour Moonlight. En ce qui concerne le Choix du public c’est l’indien A.R. Rahman et sa bande-son pour Le Dernier Vice-Roi des Indes qui obtinrent le plus de voix à l’échelle internationale. On doit à ce taulier, rapellons-le, la musique de Slumdog Millionnaire, doublement oscarisée en 2009. Autre grand taulier de la profession, David Shire a été récompensé par un Lifetime Achievement Awards pour l’ensemble de ses œuvres.

Les autres récompenses :

Meilleure BO pour une production belge : Neve Jef (Sprakeloos)

Prix Sabam du meilleur jeune compositeur : Gavin Brivik

Outre la remise des prix le public a eu droit à un concert incluant les participations des orchestres Philarmonique et Jazz de Bruxelles, de Joe Kramer, de David Shire et de Terence Blanchard, invité spécial de cette édition célébrant le Jazz dans la Musique de Film.

Didier Bianay

bianaydidier.com