Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°870)

Le Récap’

19/01 Seulement 3 nouveautés dans notre rubrique Dernières Sorties  a été mis à l’honneur le travail d’Alex Beaupain pour la comédie Brillantissime. Carlo Virzi aussi voit paraître la bande-son du film L’échappée Belle.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Christian Henson – TraumaMike Bartlett et Marc Evans

Jan A.P. Kaczmarek*Paul, Apostle of ChristAndrew Hyatt

Hrishikesh HirwayEverything Sucks !Ben York Jones et Michael Mohan

Nathan WhiteheadHe’s Out ThereDennis Iliadis

Will BatesThe Looming TowerDan Futterman

David Holmes – Killing EvePhoebe Waller-Bridge

Joseph Bishara**The ChildrenMichael Chaves

Heather McIntoshThe Art of Self-DefenseRiley Stearns

Jeff Russo et Jordan Gagne*** Waco John Erick Dowdle et Drew Dowdle

* En 2005 il décroche l’oscar pour la BO de Neverland

** Spécialiste des films d’horreur il a œuvré sur les sagas Insidious et Conjuring

*** Le duo remplace Marco Beltrami

Didier Bianay

bianaydidier.com

Publicités

Dernières sorties BO (19/01/18)

BrillantissimeAlex Beaupain

Universal Music (17 Janvier 2018)

L’echappée Belle – Carlo Virzì

Sony Classical (19 Janvier 2018)

La Peste – Julio De La Rosa

Quartet Records (19 Janvier 2018) – CD ; déjà disponible en digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

3 BO recommandées

(n°868)

Bandes Originales Recommandées

     

Travelers – Adam Lastiwka

Le prolifique Adam Lastiwka a voulu faire quelque chose de futuriste, et c’est réussi. Prolifique, le canadien l’a été aussi sur les sonorités électroniques de cette bande-son qui en grouille littéralement. Mais pour dépeindre en musique les aventures de voyageurs temporels salvateurs Lastiwka garde tout de même un concept en surbrillance, l’emploi massif de la distortion même sur des instruments acoustiques, à tel point que ces derniers passeraient pour des synthés. Cela n’empêche pas au compositeur de mettre de la lisibilité dans son orchestration, posant des sonorités limpides pour contrebalancer des basses fréquences volontairement embrouillées et point contemporaines. Mais plus qu’un excellent sound design la BO de Travelers conserve une musicalité, discrète mais appréciable, quant certains morceaux par leurs rythmes haletants, affirmés ou non, nous maintiennent dans l’urgence ; car pour ces time travelers s’immiscer discrètement dans l’entourage d’un hôte demeure un combat de tous les instants.

Si Tu Voyais Son Cœur – Gabriel Yared

Cette BO symbolise quelque part le mal qui ronge le Cinéma français ces derniers temps, la musique originale y trouve de moins en moins sa place. Pourtant la réalisatrice Joan Chemla tenait en la personne de Gabriel Yared un excellent compositeur. Propulsé dans un projet taillé pour lui le franco-libanais a rappelé sur cette bande-son symphonique qu’il est un orchestrateur hors pair, tant l’orchestration de sa partition est limpide et pleine d’élégance. Un vrai régal qui est quelque peu modernisé par le choix d’une réverbe longue ajoutant une certaine intimité à la profondeur d’une flûte, à la fragilité du piano, et une certaine chaleur au mini-orchestre quand il se déploie mélancoliquement. Malheureusement, la BO est très courte, comptez 18 minutes, sur un film d’1 h 26… Dommage car la plume de Yared avait de quoi porter ce drame sentimental, psychologique, basé sur la rédemption, et jouer davantage avec la couleur de son contexte sombre.

Rappel

La Forme de L’eau – Alexandre Desplat (Golden Globes 2018 : les bonnes habitudes de Desplat, Pasek et Paul)

« …le français a réussi à se détacher en marquant les esprits par sa bande originale acidulée, nous emportant dans une féérie et un romantisme à toute épreuve… « Ce film traite de l’amour. Rien d’autre. Amour. Partage. Humanisme et respect. La musique devait transmettre cela », s’est-il exprimé après cette 75ème édition. C’est dans cette optique que ce flûtiste de formation a donné beaucoup de champ à différents timbres de bois, naturellement sensibles, sans même proposer un son imposant dans les scènes les plus brutales, l’absence de trompettes aidant. Ainsi l’idée de l’eau était autant présente à travers les mouvements incessants de la caméra que dans la puissance limitée d’un orchestre semblant constamment immergé, selon les dires du compositeur à billboard.com. »

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°867)

Le Récap’

12/01 Dans notre rubrique Dernières Sorties a été mis à l’honneur l’un des meilleurs compositeurs français à savoir Gabriel Yared et sa BO du drame Si Tu Voyais Son Cœur. Pour leurs parts Johnny Greenwod et Lorne Balfe voient paraître respectivement les bandes-son de Phantom Thread et de Horse Soldiers.

8/01 La British Academy of Film and Television a annoncé les nominations pour les BAFTA 2018. Dans la catégorie BO on retrouve Dario Marianelli (Les Heures Sombres), Hans Zimmer (Dunkerque), Jonny Greenwood (Phantom Thread), Alexandre Desplat (La Forme de L’Eau), Benjamin Wallfisch et Hans Zimmer (Blade Runner 2049).

7/01 Alexandre Desplat remporte son 2ème Golden Globes grâce a la BO de La Forme de L’Eau. Dans la même soirée le duo Benj Pasek et Justin Paul s’aduge la récompense de la meilleure chanson originale avec This Is Me. Plus de détails ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

ClarkKiriJack Thorne

PhotekLife in a YearMitja Okorn

Laura Karpman Set It Up Claire Scanlon

Tuomas Kantelinen – Swords and SceptresSwati Bhise

John WilliamsStar Wars 9J.J. Abrams

Will Bates Rise Jason Katims

Mike McCreadyElvis Presley: The SearcherThom Zimny

Matteo Zingales et Antony PartosFahrenheit 451Ramin Bahrani

Mark MothersbaughPandasDavid Douglas et Drew Fellman

Heitor PereiraShow DogsRaja Gosnell

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (12/01/18)

Si Tu Voyais Son Cœur – Gabriel Yared

Nord-Ouest Films (8 Janvier 2018) – Digital

Proud MaryFil Eisler

Madison Gate Records (12 Janvier 2018)

L’etoile De NoëlJohn Paesano

Epic Records (12 Janvier 2018)

Phantom ThreadJonny Greenwood

Warner Music (Digital : 12 Janvier 2018, CD : 9 Février 2018)

The Passenger – Roque Baños

Varese Sarabande (Digital : 12 Janvier 2018, CD : 9 Février 2018)

Horse SoldiersLorne Balfe

Watertower Music (12 Janvier 2018)

Un Ciel Radieux – Rob

Music Box Records (12 Janvier 2018) – CD

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Question d’interprétation

(n°865)

Coup De Coeur

John Powell

There’s Been A Mistake, outre qu’il soit le titre phare de la BO de Ferdinand, est un morceau qui répond à un paradoxe musical problématique, celui de faire quelque chose d’intimiste sans sonner creux. Analyse :

Pour accompagner l’exil de Ferdinand il y a plus d’instruments qu’on ne le pense. On perçoit si bien les flûtistes et le guitariste jouer posément le thème du héros (0:55 – 1:29 ; 1:44 – 2:08) qu’on n’oublierait presqu’ils sont sacrément entourés, d’un groupe de violons, de deux guitares en appoint et d’une contrebasse ; de quoi concurrencer… Ainsi cette nette mise en exergue est donc permise par les nuances extrêmement douces de ces instruments secondaires que ce soit chez les 2 guitares qui se partagent contrechants, accords plaqués et arpèges, que ce soit chez la contrebasse et ses touches discrètes ou encore chez les violons qui soulignent la 3ème guitare sur la fin. 

Avec une telle douceur d’interprétation des accompagnements John Powell a donc fait coup double. Il a non seulement pu mettre en avant la sensibilité des instruments principaux sans qu’ils aient à forcer, gardant un timbre idéalement tendre, mais il s’est fait de la place pour une bonne collection d’arrangements insérés de manières organisés, complémentaires et apportant une richesse harmonique à l’ensemble. Jusqu’ici je n’ai parlé que de l’exploitation du thème de Ferdinand mais ce souci de la justesse de l’interprétation se rencontre de même sur la longue intro du morceau, très lyrique et dont les forts écarts de volume donne un relief émotionnel.

Placé en plein cœur d’une BO expressive, le mélancolique There’s Been A Mistake se retrouve être un morceau à part, un ovni tant il différe du reste. Reprise peu reconnaissable du thème de Ferdinand, tant mélodiquement qu’harmoniquement, il est aussi une alternative pour rappeler que chez l’imposant taureau tout n’est que sentiments.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Golden Globes 2018 : les bonnes habitudes de Desplat, Pasek et Paul

(n°864)

News

Alexandre Desplat et le duo Ben Pasek – Justin Paul ont chacun reçu leurs 2ème Golden Globes, bien que leurs parcours soient opposés.

Tous d’abord il y a notre Desplat national qu’on ne présente plus. Grand habitué des Golden Globes, où il enregistrait sa 9ème participation hier soir, il lui aura fallu attendre 11 ans pour enfin décrocher un 2ème sacre. Dans un plateau relevé avec comme concurrents d’autres grands noms de la Musique de Film comme Hans Zimmer (Dunkerque), John Williams (Pentagon Papers) et Carter Burwell (3 Billboards, Les Panneaux de la Vengeance), le français (La Forme de L’eau) a réussi à se détacher en marquant les esprits par sa bande originale acidulée, nous emportant dans une féérie et un romantisme à toute épreuve… « Ce film traite de l’amour. Rien d’autre. Amour. Partage. Humanisme et respect. La musique devait transmettre cela », s’est-il exprimé après cette 75ème édition. C’est dans cette optique que ce flûtiste de formation a donné beaucoup de champ à différents timbres de bois, naturellement sensibles, sans même proposer un son imposant dans les scènes les plus brutales, l’absence de trompettes aidant. Ainsi l’idée de l’eau était autant présente à travers les mouvements incessants de la caméra que dans la puissance limitée d’un orchestre semblant constamment immergé, selon les dires du compositeur à billboard.com. Très typée et sentant bon les ambitieuses BO d’antan, la partition de Desplat continu d’enchaîner les places d’honneur et les récompenses ces dernières semaines. Plutôt bon signe en vue des Oscars dont les nominations arrivent le 23 Janvier.

Eux aussi ont déjà goûté à un triomphe aux Golden Globes, il s’agit du tandem de paroliers Benj Pasek et Justin Paul à qui on doit les paroles de City Of Stars. À l’aise dans l’univers des comédies musicales ils enregistrent un 2ème succès d’affilé avec la chanson This Is Me qui, par son mastering ultra compressé et son chorus déchaîné, marque le biopic The Greatest Showman. La rétribution de ce véritable hymne à la confiance en soi, rempli de mots forts, est le symbole d’une belle année 2017 pour les 2 hommes, quasi inconnus il y a un an et demi. À l’entame de l’année de leurs 33 ans, Pasek et Paul continuent donc de s’affirmer comme des paroliers précieux et la rumeur les verrais même du côté de Disney pour les prochains Blanche Neige et Aladdin.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°863)

Le Récap’

5/01 Les parutions des BO d’Hostiles et de Burn Out, respectivement de Max Richter et Grégoire Auger. Plus d’infos sur les sorties BO ici.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Joseph StephensArizonaJonathan Watson

Johnny KlimekBreaking InJames McTeigue

Colin StetsonHereditary Ari Aster

Ramin Djawadi et Brandon CampbellSlender ManSylvain White

Joe Kraemer – The Man Who Killed Hitler and then The Bigfoot Robert Krzykowski

Anna MeredithEighth GradeBo Burnham

Tim Kvasnosky JT Leroy Justin Kelly

Mac Quayle et Todd Haberman9-1-1Ryan Murphy et Brad Falchuk

David Newman Night School Malcolm D. Lee

Dickon Hinchliffe Leave No Trace Debra Granik

Alex Heffes Next of Kin Paul Rutman et Natasha Narayan

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°862)

Le Récap’

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Patrick WarrenThe ChiLena Waithe

Christopher LennertzAcrimonyTyler Perry

Keegan DeWittKeegan DeWittRobert Greene

Jake MonacoAll NightJason Ubaldi

Cezary SkubiszewskiPicnic at Hanging RockLarysa Kondracki, Michael Rymer et Amanda Brotchie

Zacarías M. de la RivaBentBobby Moresco

Nate Walcott et Mike Mogis*The New MutantsJosh Boone

Guillaume RousselIceRobert Munic 

Marco BeltramiFree SoloJimmy Chin et Elizabeth Chai Vasarhelyi

* Les 2 hommes avaient réalisé la bande-son de Nos Étoiles Contraires avec ce même Josh Boone aux manettes

Didier Bianay

bianaydidier.com

Cezary Skubiszewski, le champion australien

(n°861)

Dossiers

Cezary Skubiszewski

Malgré sa renommée établie en Australie, Cezary Skubiszewski demeure un compositeur en constante mutation, toujours en quête du nouveau son.

Né à Varsovie en 1948, Cezary Skubiszewski migre en Australie en 1974 et c’est 20 ans plus tard qu’il y débute une carrière dans la Musique à l’Image, sur la série Chasseurs D’étoiles. Depuis il est devenu un compositeur éminent du Cinéma australien où il n’a plus grand chose à prouver avec, à l’heure actuelle, 25 prix et 33 nominations récoltés dans des cérémonies ou festivals locaux. Résidant dans la région de Melbourne il y trouve le temps ces dernières années de transmettre son expérience lors des séminaires Summer Film School accueillis par l’université de Melbourne. Honoré de la Médaille du Centenaire 2003 et d’un prix d’honneur à la Film Circle of Australia il peut se vanter d’une incroyable efficacité, vu le nombre pas si élevé de programmes couverts (64) et le nombre de BO différentes récompensées ou nominées (25 !). La recette de son succès ? « J’imagine toujours être dans un périple pour mieux me connaître, et découvrir jusqu’où je peux aller ».

Cette ambition transparaît dans la musique de Cezary Skubiszewski qui, malgré ses premières classes au piano, sait varier les orchestrations et moderniser son style intelligemment ; c’est ainsi qu’il emploie les techniques électroniques modernes pour aller dans le même sens que sa personnalité musicale, souvent posée et méditative, sans être ennuyeuse. Récemment il a encore étonné avec la bande-son du documentaire Monsieur Mayonnaise, évoquant la musique folklorique française et écrivant l’accordéon soit en premier plan, en accompagnement mélodique ou pour prolonger des synthétiseurs sinistres, cette utilisation morose et originale étant parfaitement adaptée à ce documentaire traitant de la Résistance lors de la Seconde Guerre mondiale.

Toujours aussi actif à presque 70 ans Skubiszewski sera audible dans le drame Tiger et le docu Le Champion, alors qu’il vient de signer pour la mini-série Picnic At Hanging Rock où l’on suit l’enquête sur la disparition de 3 jeunes filles et de leurs enseignante. Adapté du roman de Joan Lindsay, le programme enregistre les présences de Natalie Dormer, Lily Sullivan, Madeleine Madden, Samara Weaving, Ruby Rees et Inez Curroas. Picnic At Hanging Rock sera diffusé d’abord sur Amazon Prime l’année prochaine.

Didier Bianay

bianaydidier.com

mcnlight.wordpress.com

 

2 BO recommandées

(n°860)

Bandes Originales Recommandées

 

Tout L’argent du Monde – Daniel Pemberton

Si vous avez une dizaine d’euros à investir je vous conseillerais bien de les placer sur la BO de Tout L’argent du Monde, une partition assez fournie alternant entre 2 mondes musicaux assumés et maîtrisés par l’imprévisible Daniel Pemberton. Dès le départ c’est le Classique qui nous saute aux oreilles ; et écrit parfois avec une certaine grandiloquence il peut même virer à de la musique d’opéra, traduisant selon le compositeur le pouvoir et l’assurance de Getty, l’homme dont les ravisseurs ont enlevé le petit-fils. En revanche l’autre facette de la bande-son est radicalement distinct puisqu’émergent indifféremment des compos électro plus écorchées, limite sauvages, pour dépeindre le monde modeste et brutal d’où viennent les malfrats. Rythmées occasionnellement de percussions modérées, elles sont pourvues d’une légion de sons inimaginables agrémentant leurs style minimaliste moderne fait de leitmotivs. Des aller-retours déroutants donc entre 2 sphères musicales que tout oppose et 2 manières d’exprimer drame et tension.

Malaterra – Alexandre Lessertisseur

Même si 2 années se sont écoulée depuis la diffusion de la série, il fallait que la BO de Malaterra sorte car elle vaut le détour. Instrument parfait pour les ambiances dramatiques et sombres et donc parfait pour ce remake de Broadchurch, le violoncelle domine largement la bande-son avec une partition propre qui navigue beaucoup mélodiquement. On peut dire par extension que c’est toute la famille de cet instrument qui tient le concept de BO puisque les cordes par leurs jeux saccadés ou traînants donnent à des harmonies dissonantes un rythme haletant ou une intensité sensible. Mais Lessertisseur apporte aussi quelques modernités dans le piano en réverbe et les arpèges mystérieuses propres à cette nouvelle génération de polar, idem pour ces basses électroniques amples toujours soucieuses d’entretenir une certaine lourdeur. Surtout présentes pour soutenir l’orchestre, les sonorités électroniques s’y fondent aussi très bien, mettant au gout du jour une bande-son très émotive de la première à la dernière piste.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°859)

Le Récap’

23/12 On avait encore une fois du John Williams en tête d’affiche de notre rubrique Dernières Sorties, avec la musique de Pentagon Papers. Pour leurs parts Daniel Pemberton et Rolfe Kent reviennent aves les bandes-son de Tout L’argent Du Monde et de Downsizing.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Danny Bensi et Saunder JurriansKailashDerek Doneen

Marco BeltramiA Quiet PlaceJohn Krasinski

Daniel PembertonOcean’s 8Gary Ross

Peter SpierigWinchesterPeter Spierig et Michael Spierig

Rupert Gregson-WilliamsThe Happytime MurdersBrian Henson 

Paul Cantelon*Jane Fonda in Five ActsSusan Lacy 

Lyle WorkmanOverboardRob Greenberg

Nathan LarsonJuliet, NakedJesse Peretz

* On lui doit la BO du drame Le scaphandre et le Papillon

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (22/12/17)

Pentagon PapersJohn Williams

The Post – Sony Masterworks (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

Tout L’argent Du MondeDaniel Pemberton

Sony Masterworks (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

DownsizingRolfe Kent

Watertower Music (Digital : 22 Décembre 2017, CD : 12 Janvier 2018)

Tout Là-HautLaurent Perez Del Mar

Rouge Music / My Family (20 Décembre 2017)

Le Chalet – Samuel Hercule

B Original / Cristal Records (22 Décembre 2017)

Beyond Skyline – Nathan Whitehead 

Nasty Coda Records (22 Décembre 2017) – Digital

Garde Alternée – Mathieu Lamboley

Pan-Européenne (20 Décembre 2017) – Digital

The Highway Rat – René Aubry

Magic Light Pictures (18 Décembre 2017) – Digital

Malaterra – Alexandre Lessertisseur

Endemolshine Fiction (22 Décembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Beltrami se fera entendre sur « A Quiet Place »

(n°857)

News

Marco Beltrami

Marco Beltrami a été invité sur le thriller A Quiet Place pour concevoir sa bande originale. Réalisé par John Krasinski qui y joue aussi, A Quiet Place suit une famille vivant isolée et dans le plus grand des silences, redoutant une créature rôdeuse attaquant au moindre son. Au côté de Krasinski figurera Emily Blunt, Millicent Simmonds et Noah Jupe pour animer la curieuse intrigue de ce long-métrage à paraître en Avril prochain.

Souvent cité sur ce blog dans les rubriques Dernières Sorties ou encore Récap’, Marco Beltrami a continué d’occuper une bonne place dans l’actualité BO ces 2 dernières années, composant pour des productions très médiatisées telles Logan, Ben-HurLe Bonhomme de Neige et la série au succès d’enfer Lucifer. On l’a aussi retrouvé sur Gods Of Egypt où toute la mythologie égyptienne était conviée, le compositeur réunissant musique d’Action et de Péplum. Par l’intermédiaire d’une instrumentation peu orientale Beltrami a proposé une bande-son intense et parfois très brutale à grand renfort de percussions lourdes ; pour contrebalancer on a eu droit à des moments plus lyriques, plus posés, où il n’était pas rare qu’un bois vienne calmer le jeu entre des coups de cuivres et des harmonies rappelant les péplums d’antan. Mélodique, et très engageante sur ses pistes épiques d’une écriture exceptionnelle, la BO était sans doute la meilleure chose qu’il y eût à tirer de ce film audacieux copieusement momifié par le public…

Enfin on rappelle que dans le calendrier de Beltrami il y a, en parallèle d’A Quiet Place, la minisérie dramatique Waco autour du gourou David Koresh et de la tragédie de Waco. Le programme en 6 parties sera diffusé à partir du 24 Janvier 2018 sur Paramount Network.

Didier Bianay

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°856)

Le Récap’

15/12 C’était évident que la BO de Star Wars 8 allait être mise en tête d’affiche dans la rubrique Dernières Sorties, elle qui est composée par l’étoile John Williams. Mais beaucoup d’autres tauliers étaient de la fête en les personnes de John Powell, Henry Jackman et Bruno Coulais qui signent respectivement les bandes-son de Ferdinand, Jumanji : Bienvenue dans la Jungle et Drôles De Petites Bêtes.

11/12 L’annonce des nominés pour les prochains Golden Globes. Voir les catégories ayant lien avec la Musique de Film ici.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Anne DudleyGrandpa’s Great Escape – Elliot Hegarty

David Lang*WildlifePaul Dano

David NorlandMy Dinner with HervéSacha Gervasi

Christian Jacob**The 15:17 to ParisClint Eastwood

Dickon HinchliffeYardieIdris Elba

Steven PriceOphéliaClaire McCarthy

Adrian Johnston***The Strangers: Prey at NightJohannes Roberts

Elliott WheelerEvery DayMichael Sucsy

Danny MulhernWhat They HadElizabeth Chomko

Steve LondonStockholmRobert Budreau

* On lui doit la chanson Simple Song #3 (Youth) pour laquelle il a été nominé aux Oscars 2016

** Pianiste du Tierney Sutton Band avec qui il réalisa la partition de Sully

*** En 2002 ce compositeur anglais remporte un Emmy avec la musique de Shackleton

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (15/12/17)

Star Wars: Le Dernier JediJohn Williams

Walt Disney Records (15 Décembre 2017)

FerdinandJohn Powell

Fox Music (15 Décembre 2017)

Jumanji : Bienvenue Dans La JungleHenry Jackman

Sony Classical (15 Décembre 2017)

Pitch Perfect 3Christopher Lennertz, Artistes variés (Album)

Universal Music (15 Décembre 2017) – CD + Vinyle

Drôles De Petites BêtesBruno Coulais

Quartet Records (13 Décembre 2017)

Bright – David Sardy (TV)

Atlantic Records (14 Décembre 2017)

The B-Side: Elsa Dorfman’s Portrait Photography – Paul Leonard-Morgan 

Rage Music (12 Décembre 2017) – Digital

Star Trek: Discovery – Season 1, Chapter 1 – Jeff Russo

Lakeshore Records (CD : en 2018 – Digital : le 15 Décembre 2017)

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Steven Price attendu sur Ophelia

(n°854)

News

Steven Price

Du nouveau sur Steven Price ! Le compositeur britannique vient de terminer d’enregistrer la bande-son d’Ophelia, un film inspiré du roman éponyme de Lisa Klein. Réalisé par Claire McCarthy le drame se focalise sur Ophélia, la fille de Claudius, dans sa romance avec Hamlet. Ce libre développement d’Hamlet (Shakespeare) connaîtra sa première au Sundance Film Festival 2018, en Janvier prochain, et comporte dans son casting Daisy Ridley, Naomi Watts, Clive Owen, George MacKay, Tom Felton et Devon Terrell. 

Le natif de Nottingham va piano comme toujours. Depuis le dernier article que je lui ai consacré en janvier 2016 il a ajouté à son actif que 3 longs-métrages, mais ceux-ci ont bien fait parler d’eux. On a tout d’abord visité en sa compagnie une partie de l’univers DC avec Suicide Squad avant que Price ne compose avec la playlist de Baby Driver au sens littéral, joignant stylistiquement sa bande-son avec des musiques empruntées. Plus récemment il a oeuvré sur le film d’action American Assassin et, bien que l’intrigue navigue entre plusieurs contrées, son concept électro symphonique resta droit dans ses bottes, la BO reflétant plutôt le for intérieur des personnages comme il l’expliqua à flickeringmyth.com : « Rythmiquement j’ai essayé de donner au film sa propre voie et son propre son. (…) C’était plus dirigé vers la psychlogie des personnages, plutôt que vers l’endroit ou à quelle étape de leurs périples ils se trouvaient ». Là encore le compositeur de Gravity a montré sa maestria dans la recherche sonore électronique tout en gardant une forte intensité lyrique, donnant du relief à la partition.

Puisqu’il est encore question de rythme on note dans l’agenda de Steven Price qu’il n’a pas d’autre film prévu pour l’année prochaine à part Ophelia. Pour l’instant, il a donc tout le loisir de développer le concept musical d’Amusement Park, un film d’animation de Dylan Brown prévu pour le printemps 2019.

Didier Bianay

bianaydidier.com

75ème cérémonie des Golden Globes : Nominations

(n°853)

News

Après les Grammies, voici les nominés pour les prochains Golden Globes. Comme à l’accoutumée, sur M-C-N, on se focalise sur les catégories visant la Musique de Film :

Meilleure BO

Trois Billboards : Les Panneaux de la Vengeance – Carter Burwell

La Forme de L’eau – Alexandre Desplat

Phantom Thread – Jonny Greenwood

Pentagon Papers – John Williams

Dunkerque– Hans Zimmer

Meilleure chanson originale

Home (Ferdinand), Musique par Nick Jonas, Justin Tranter et Nick Monson, paroles par Nick Jonas et Justin Tranter

Mighty River (Mudbound), Musique par Raphael Saadiq, paroles par Mary J. Blige, Raphael Saadiq et Taura Stinson

Remember Me (Coco), Musique & paroles par Kristen Anderson-Lopez et Robert Lopez

The Star (L’étoile de Noël), Musique & paroles par Mariah Carey et Marc Shaiman

This Is Me (The Greatest Showman), Musique & paroles par Benj Pasek et Justin Paul

Verdict le 7 janvier 2018 lors d’une cérémonie qui se tiendra au Beverly Hilton Hotel (Los Angeles).

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (08/12/17)

The Greatest Showman – Chansons de Benj Pasek et Justin Paul (Album)

Atlantic Records (8 Décembre 2017)

Makala – Gaspar Claus

Les Disques Du Festival Permanent (6 Décembre 2017)

Isola – Olaf Hund

Musiques Hybrides / Believe Digital (4 Décembre 2017)

24h LimitTyler Bates

Varese Sarabande (8 Décembre 2017)

Centaure – Andre Matthias

Plaza Mayor Company (8 Décembre 2017)

Just Getting Started – Alex Wurman

Varese Sarabande (8 Décembre 2017)

Moi, Tonya – Peter Nashel (Album)

Milan Records (Digital : 8 Décembre 2017 / CD : 15 Décembre 2017)

The Crown (Saison 2) – Rupert Gregson-Williams et Lorne Balfe

Sony (8 Décembre 2017) – CD et Digital

Mr. Roosevelt – Ryan Miller 

Abkco Records (8 Décembre 2017) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Le chœur partagé

(n°850)

Musiques De Films Légendaires

John Williams

Star Wars revient bientôt, c’est l’occasion de se replonger dans un thème célèbre de la saga : Duel Of The Fates, par Monsieur John Williams.

C’est un fait, Duel Of The Fates est rapidement devenu un air classique de Star Wars quand bien même il est arrivé 22 ans après l’entame de la saga, soit en 1999 ; déjà d’entrée, avant même la sortie du film il permit au London Symphonic Orchestra de figurer dans le Total Request Live de MTV pendant 11 jours, en mai 99, une performance inédite pour une formation classique. Composée officiellement pour le générique final, l’œuvre fut inspirée du fameux combat entre Dark Maul, Obi-Wan et Qui-Gon Jinn. En effet le compositeur a évoqué en interview que l’ajout des chœurs donnait un « caractère religieux » au duel quant le lieu de la bataille lui faisait penser à un « haut lieu païen » ; il vit aussi ce combat à trois comme « un ballet » rituel qui « aboutirait à la mort d’un des combattants », mais par extension Duel Of The Fates est le symbole de la lutte entre le Bien et le Mal car on le retrouve dans l’épisode 2 au moment où un Anakin chancelant part délivrer sa mère, et dans l’épisode 3 lorsque Yoda combat vaillamment Palpatine. Mais bien que le morceau soit joué de manières quasi similaires à ces occasions c’est surtout dans le gigantisme du générateur de la planète Naboo que l’impressionnant chœur et les cuivres épiques trouvent un écho frappant.

Depuis la poursuite de la saga par Disney le thème semble toutefois avoir été abandonné, malgré son universalité, et rien ne laisse présager son retour la semaine prochaine dans les salles obscures hexagonales pour l’épisode 8. Qu’importe la composition est bien entrée dans la culture populaire via son emploi massif dans les jeux vidéos de la franchise, ainsi que par des clins d’œil, que ce soit à la Télévision ou dans le cadre de rencontres sportives. Et on le sait, quand la musique d’un film est mise à toutes les sauces, c’est qu’elle a fait recette…

Didier Bianay

bianaydidier.com