Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°1070)

Le Récap’

12/07 5 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties avec en tête de gondole la bande-son du Roi Lion par Hans Zimmer. Éric Serra enregistre la parution de la BO du nouveau Besson, Anna.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Tyler Bates Primal Genndy Tartakovsky

Dario Marianelli Pinocchio Matteo Garrone

Heather McIntosh The Hunt Craig Zobel

Matthew HerbertTempleMark O’Rowe

Mark Korven*The TerrorAlexander Woo et Max Borenstein

Rolfe KentTimmy FailureTom McCarthy

Darren Criss** (chanson originales) Royalties Darren Criss

Joe Kraemer*** et Penka KounevaPandoraMark A. Altman

Alex Wurman****Between Two Ferns: The MovieScott Aukerman

Mateo Messina The Wrong MissyTyler Spindel

Joel J RichardInto the DarkMike Gan

* Il a composé la BO de Cube (1997) ainsi que celle de The VVitch: A New-England Folktale (2015) qui lui valut 5 nominations

** Jeune acteur réputé qui a notamment été nominé aux Emmys 2015 pour sa chanson originale This Time (Glee)

*** Il a remporté un World Soundtrack Award pour la BO de Mission: Impossible – Rogue Nation, en 2016

**** Il a été primé d’un Emmy Award pour la partition de Temple Grandin en 2010

Didier Bianay

Publicités

Dernières sorties BO (12/07/19)

Le Roi LionHans Zimmer

The Lion King – Walt Disney Records (Digital : 11 Juillet 2019 / CD : 19 Juillet 2019)

StuberJoseph Trapanese

Walt Disney Records (12 Juillet 2019)

Crawl – Max Aruj et Steffen Thum

Crawl – (12 Juillet 2019)

AnnaEric Serra

Idol (12 Juillet 2019)

Mijn Bijzonder Rare Week Met Tess – Franziska Henke 

Bind (06 Juillet 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

Première Écoute : La BO de « Spider-Man : Far From Home »

(n°1068)

Première Écoute

Un vrai régal que cette BO de Spider-Man : Far From Home. Michael Giacchino nous propose ici une partition juteuse sans toutefois se départir d’un concept clairement identifiable.

Une base de thèmes solide

En comparant la BO de Homecoming et Far From Home une chose saute aux yeux : les thèmes du second volet ressortent davantage. Ainsi Michael Giacchino a beau détourner le thème romantique, celui de Nick Fury, et surtout celui de Mysterio qu’ils gardent une résonnance mélodique qui avantage la bande-son. Composé d’une phrase naturellement engageante et d’une autre naturellement mystérieuse et inquiétante, le thème de Mysterio était parfait pour faire ressortir l’imposture grandiloquente du personnage sans donner l’impression de se répéter. D’autre part, le thème romantique rejaillit aussi en insufflant un sentimentalisme très palpable, étant originellement porteur d’un bagage mélodique et harmonique riche (It’s Perfect, Personal Hijinks, Bridge And Love’s Burning). Et bien-sûr à ceux-là s’ajoute le thème de Spider-Man, lui aussi assez efficace et qui se détachait déjà nettement des autres thèmes dans Homecoming.

Les brass brassent

On connaissait l’amour de Giacchino pour les cuivres, là encore il n’a pas dérogé à ses habitudes, cors, trombones, trompettes et tubas dominant la BO et s’avérant parfois particulièrement bavards (Gloom And Doom, High And Flighty, An Internal Battle, Tower Of Cower, Swinging Set). L’expertise de Giacchino sur les ressources de ces instruments se voit de même des arrangements pétaradants accompagnant les exploits de Spiderman et les prétendues prouesses de Mysterio, à des bourdonnements inécrivables (Prague Rocket, The Magical Mysterio Tour), en passant par des ronflements morbides. Par sa prédominance constante ce groupe d’instruments contribue à donner à la BO une teinte éclatante et punchy réhaussée par des percussions orchestrales nerveuses. Les cordes abattent aussi un travail conséquent, reléguées au second plan par l’éclat des cuivres mais n’ayant pas leur pareil pour les séquences sentimentales ou pour sous-entendre une notion d’urgence dans les scènes d’action par des accompagnements véloces et rythmés.

Une modernité plus affirmée

On entend très souvent une batterie rock imprégner du rythme tout au long de la BO rendant même certaines compositions catchy (Power To The People, Happy Landing). Avec la guitare elle entretient une cohérence qui manquait dans la BO de Homecoming, ces instruments modernes y étant aussi présents mais avec parcimonie. L’utilisation constante des sonorités électroniques sert le même but, elles qui sont plutôt dévolues aux actes de Mysterio, implicitement, dénonçant l’illusion holographique et ce bien avant que la supercherie soit démasquée (World’s Worst Water Feature, Multiple Realities, Mr One Hundred And One). Enfin à titre esthétique ont citera l’utilisation d’autres sonorités électroniques limpides et du delay pour soutenir des instruments ou apporter des ambiances plus aériennes et lumineuses (Bridge And Love’s Burning, Swinging Set, Personnal Hijinks).

Avec la BO de Far From Home Michael Giacchino a donc canalisé son imagination débordante, et celà ne l’a empêché d’être très prolifique, gravitant autour de thèmes de bonnes factures et d’un concept sonore fort pour une partition cohérente et détonante.

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1067)

Le Récap’

05/07 6 nouveautés hier dans Dernières Sorties, avec en tête de liste le score d’Une Famille Sur Le Ring par Vik Sharma. De son côté Bobby Krlic sort la bande-son du film d’horreur Midsommar et on n’oublie pas la BO de Steven Price pour Ophélia qui est désormais disponible.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Lorne BalfeGemini ManAng Lee

Johan SöderqvistDaniel Niels Arden Oplev

Michael Abels* Bad Education Cory Finley

Peter Raeburn Tell Me Your Secrets Harriet Warner

Lorne Balfe This Is Football John Carlin

Dan Romer James Bond 25** Dan Fukunaga

Jay Wadley I’m Thinking of Ending ThingsCharlie Kaufman

Dustin O’Halloran et Hauschka The Old GuardGina Prince-Bythewood 

* Il a composé la BO de Get Out et plus récemment de Us

** Le titre officiel n’a pas encore été communiqué

Didier Bianay

Dernières sorties BO (05/07/19)

Une Famille Sur Le Ring – Vik Sharma

Fighting With My Family – Lakeshore Records (5 Juillet 2019)

Midsommar – Bobby Krlic

Milan Records (5 Juillet 2019)

Ghost House – Rich Ragsdale 

Howlin’ Wolf Records (5 Juillet 2019) – CD

Lunatics – Chris Lilley 

Australian Broadcasting Corp (5 Juillet 2019) – Digital

OphéliaSteven Price 

Filmtrax (28 Juin 2019) – Digital

Strange Angel (Saison 1)Daniel Hart 

Milan Music (28 Juin 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Les idées dans la suite

(n°1065)

Coup de Coeur

Michael Giacchino

Comme toutes les suites, Far From Home Suite Home ne déroge pas à la règle en reprenant tous les thèmes et les idées de la BO de Spiderman : Far From Home. On parlera de concept sonore dans un autre article, ici nous allons analyser les méthodes utilisées par Michael Giacchino pour rendre cette compo si entraînante.

Panorama classique

Après que le thème principal soit joué solennellement comme pour affirmer une certaine prestance, il est repris de manière puérile (0:40 à 1:16) en notes piquées pour une touche d’innocence et de naïveté, caractère amplifié par le célesta et une flûte assez douce. Le main theme revient encore une troisième fois avec les mêmes cuivres que l’intro, cependant la mélodie est modulée sous une forme plus expressive qui dépeint mieux la vaillance de Spiderman (1:27 à 2:08), idem vers la fin avec un déballage orchestral encore plus dynamique et explosif (7:11 à 8:04). Le thème romantique (2:38 à 4:00) fait la part belle aux instruments à cordes (violons, harpe, piano etc.) quand bien-même une flûte l’exécute tendrement dans un premier temps. Viennent enfin le thème de Nick Fury porté par un rythme militaire et des cuivres (4:00 à 4:59), et celui de Mysterio, (5:06 à 7:05) engageant, inspirant et… inquiétant où l’on perçoit un twist dans l’orchestration par l’ajout affirmé d’un synthé et d’une guitare électrique afin de souligner les artifices technologiques du personnage.

Agencement millimétré

L’efficacité de cette suite vient moins de cette recette d’orchestration traditionnelle que de la qualité des thèmes et de la manière dont ils sont organisés. Le placement du thème de Fury entre le thème romantique et celui de Mysterio génère une transition vers cette longue séquence intense de plus de 3 minutes qui eût été lassante si Giacchino n’avait varié fréquemment le rythme avec les percussions orchestrales et la batterie. Il faut de même saluer la précision d’écriture, puisqu’il y a bien ici une tonne d’instruments qui se partagent la partition, s’entremêlant sans jamais que le rendu ne sonne brouillon. La partie la plus délicate demeure d’ailleurs celle où interviennent ostensiblement le synthé et la guitare électrique (4:25 à 7:04), qui se glissent entre les phrases des cuivres ou suivent leurs arrangements mais ne les concurrencent surtout pas à hauteur égale. Pareil pour la batterie qui laisse sa grosse caisse en retrait et dans un rôle de marqueur temporel par rapport à l’expressivité marquée des timbales. On observe aussi dans les séquences les plus épiques une séparation quasi systématique entre trompettes et cuivres graves (cors, trombones, tubas), qui se répondent le plus souvent. Un agencement judicieux, vu leurs puissances naturelles et leurs grands effectifs, permettant aussi un équilibre sonore et le maintient d’une grande vivacité.

Far From Home Suite Home, qui étrangement inaugure la BO, remplit son rôle en faisant le tour des thèmes, avec beaucoup de panache. La compo reprend aussi le concept sonore du film que je développerais plus amplement la semaine prochaine dans un article Première Écoute, ce score de Giacchino valant bien plus qu’un simple coup d’oeil.

Didier Bianay

Lorne Balfe en revient au football

(n°1064)

News

Lorne Balfe

Le compositeur écossais Lorne Balfe jouit d’une année 2019 décidément prolifique, rajoutant une nouvelle échéance à son agenda avec This Is Football, le documentaire produit par Amazon. Écrit et co-créé par le journaliste John Carlin, This Is Football racontera 6 histoires relatives au football telles son rôle édifiant après le génocide du Rwanda, l’essor du foot féminin ou la réussite du quintuple Ballon d’Or Lionel Messi. Aucune date de diffusion n’a encore été dévoilée, en revanche il est sûr que le documentaire sera d’abord dévolu à la plateforme streaming Amazon Prime.

Ces temps-ci le football semble beaucoup inspirer Lorne Balfe avec tout d’abord ce thème de la Coupe du monde 2018 qu’il avait co-composé avec Hans Zimmer et dont la version courte avait habillé le générique TV de la compétition (vidéo ci-dessous). Le duo avait ensuite enchaîné avec FIFA 19 et délivré une bande-son de 49 minutes pour le mode de jeu The Journey, l’automne dernier. Et je parlais d’année prolifique car Lorne Balfe sera sur au moins 4 autres programmes à paraître d’ici la fin d’année à savoir Yin He Bu Xi Ban, Gemini Man, Military Wives et 6 Underground alors qu’il a déjà composé pour le documentaire Where’s My Roy Cohn?, le biopic Georgetown et le court-métrage Bertha Benz. Il a aussi été confirmé pour le film d’animation The Lego Batman Movie 2 qui ne sortira pas avant 2022. 2022, ça me parle…

Didier Bianay

Johan Söderqvist sur le biopic Daniel

(n°1063)

News

Johan Söderqvist

Le prometteur Johan Söderkvist compose pour Daniel, un biopic réalisé par Niels Arden Oplev et relatant la captivité du photographe de guerre Daniel Rye Ottosen par Daesh, de Mai 2013 à Juin 2014. Esben Smed, Anders W. Berthelsen, Sofie Torp, Christiane Gjellerup Koch, Jens Jorn Spottag et Andrea Gadegaard occuperont les rôles principaux de cette production danoise qui sortira cette fin d’été dans les pays scandinaves et au-delà si affinité…

En tout cas il est davantage certain que Söderkvist s’exporte encore, car c’est le cas depuis fort longtemps. Ayant commencé sa carrière dans la Musique de Film en 1991 c’est avec sa partition pour Brothers qu’il se fait remarquer 14 ans plus tard, connaissant une nomination à l’European Film Award 2005 et remportant 2 prix à Cannes 2006. En 2009 il interpelle encore la Critique avec la BO de Morse qui est nominée à l’European Film Award et à l’International Film Music Critics Award, mais surtout décroche un prix au Fangoria Chainsaw Awards, la cérémonie spécialisée dans le Thriller et l’Horreur. On citera aussi dans sa filmographie, parmi près de 80 références, After The Wedding, Nos Souvenirs Brûlés, Revenge et Kon Tiki ainsi que les jeux vidéo Battlefield 1 et 5. Mais, malgré ces différentes ambiances, se perçoivent un style assez planant, une écriture rigoureuse, mélodieuse, délicate et régulièrement ce travail sur les ressources sonores des instruments par l’interprétation, et leurs sublimations par traitements électroniques. Ses instrumentations s’orientent souvent vers les cordes (violons, piano), font intervenir parfois les cuivres et quelques instruments inattendus qui soulignent que le compositeur à ce goût pour les textures sonores qui pourrait l’amener vers les sommets.

Si Johan Söderkvist part à la conquête du monde, il le fait à son rythme et reste malgré tout attaché au marché scandinave avec dans son agenda les drames Amundsen et Håp. On l’entendra tout de même sur la production américaine Lyrebird réalisée par Dan Friedkin et dont Guy Pearce tiendra le rôle principal. 

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1062)

Le Récap’

28/06 Un très bon cru que la rubrique Dernières Sorties de cette semaine avec en tête de liste la BO de Spider-Man: Far From Home, composée par Michael Giacchino. On mentionnera aussi la BO de la saison 3 de Stranger Things du tandem Dixon/Stein et le généreux score de Hiroyuki Sawano pour la saison 3 de Shingeki No Kyojin (L’Attaque Des Titans).

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

H. Scott Salinas Baghdad Central Stephen Butchard

Nathan Barr The Rook Al Blyth et Sam Holcroft 

Mark IshamTogo Ericson Core

Pinar ToprakStargirlGeoff Johns

Brian Tyler Those Who Wish Me DeadTaylor Sheridan

Larry Groupé* The OutpostRod Lurie 

Rob SavagesRebecca Zlotowski

Ian HultquistRattlesnakeZak Hilditch

* Il a été nominé aux Emmys 2004 dans la catégorie meilleure bande-son pour une partie de son travail sur Line Of Fire (Épisode « Eminence Front »)

Didier Bianay

Dernières sorties BO (28/06/19)

Spider-Man: Far From HomeMichael Giacchino

Sony Music (28 Juin 2019)

Made In China – Quentin Sirjacq

My Melody (24 Juin 2019)

Patient Zero – Michael Wandmacher

Madison Gate Records (26 Juin 2019)

Stranger Things (Saison 3)Kyle Dixon & Michael Stein

Stranger Things 3 – Lakeshore Records (28 Juin 2019)

Gloria BellMatthew Herbert

Milan Records (28 Juin 2019) – CD/Digital

Last Breath – Paul Leonard-Morgan 

Rage Music (24 Juin 2019) – Digital

Long Lost – Gyom Amphoux

M-Rose Productions (23 Juin 2019) – Digital

The Refuge – Federico Vaona

Aguarecords (22 Juin 2019) – Digital

Shingeki No Kyojin (Saison 3) – Hiroyuki Sawano 

Pony Canyon (26 Juin 2019) – 2 CD

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Tyler compose pour le thriller « Those Who Wish Me Dead »

(n°1060)

News

Brian Tyler

L’inusable Brian Tyler a été confirmé sur le nouveau thriller de Taylor Sheridan, Those Who Wish Me Dead. Le film sera porté par un tandem Angelina Jolie/ Nicholas Hoult qui sera entouré de Tyler Perry, Jon Bernthal, Finn Little, Jake Weber, Aidan Gillen et Medina Senghore. L’intrigue tournera autour d’un adolescent témoin d’un meurtre et placé en centre de formation pour jeunes en difficulté. Mais malgré son changement d’identité, il restera sur la menace des auteurs du crime, prêts à tout pour l’éliminer. Those Who Wish Me Dead ne sortira pas avant 2020.

Brian Tyler change-t-il d’identité cinématographique? Éclectique comme il est, le changement ne saurait être radical. Mais on constate dans sa filmographie une moins grande concentration de films d’action-blockbusters depuis 2 ans pour une plus grande part de productions sentimentales comme Crazy Rich Asians, Ce que Veulent les Hommes et À Deux Mètres de Toi. Le natif d’Orange rechercherait-il une nouvelle priorité en des intrigues à travers lesquelles il a plus de chance de s’élargir? La récente BO post-rock de la romance dramatique À Deux Mètres De Toi, qu’il a co-composée avec Breton Vivian, ressemblait à un nouveau souffle, mais à entendre Tyler dans l’intéressant interview avec birthmoviesdeath.com ce fut plutôt un renouement avec son travail personnel, son tiroir étant rempli de productions intimistes de ce genre qu’il n’a jamais éditées. C’est alors avec plus de facilité qu’on ne le pense qu’il nous a proposé cette partition laissant la part belle à un piano, des guitares et un vibraphone pour beaucoup de tendresse, de brillance et de légèreté. Pour une intrigue où la vie des personnages tient à si peu qu’ils ne peuvent se toucher on retrouve beaucoup de réconfort dans un mixage chaud, et beaucoup de positivité dans le thème principal et son enchaînement d’accords majeurs que le duo a déclinés à l’envi pour éviter de lasser.

Cette belle collaboration entre Brian Tyler et le réalisateur Justin Baldoni, qui a commencé par un simple DM sur Instagram, se poursuivra avec un nouveau film prévu pour l’année prochaine. En attendant Tyler poursuit la série Hawaï 5-0, et non le crasseux Swamp Think qui est actuellement en diffusion sur la plateforme DC Universe mais qui ne connaîtra pas de saison 2. Au Cinéma le compositeur est attendu sur Ready Or Not mais surtout sur le reboot de Charlie’s Angels par Elizabeth Banks.

Didier Bianay

Pinar Toprak sur « Stargirl »

(n°1059)

News

Pinar Toprak

Pinar Toprak a révélé dans une interview récente sa participation à la nouvelle production de DC, Stargirl. La série raconte les aventures de Courtney Wilmore, alias Stargirl, qui aide la Justice Society of America dans sa traque de malfaiteurs du présent et… du passé. Brec Bassinger, Luke Wilson, Amy Smart, Neil Jackson, Hunter Sansone, Joel McHale et Trae Romano camperont les principaux rôles de ce programme actuellement en tournage. Stargirl débarquera d’abord sur le service streaming DC Universe en 2020.

Dans un article dédié, il y a un an, je m’interrogeais sur le devenir de Pinar Toprak. Il était évident qu’elle se situait à un tournant de sa carrière lorsqu’elle venait de réaliser de convaincantes compos additionnelles pour Justice League et qu’elle se voyait confier Krypton. Et force est de constater que, depuis, le virage a été bien négocier. Il y eut le succès grandissant de Fortnite, ce jeu « cool » et sans prétention pour lequel elle avait accepté de travailler en 2017, puis la proposition Captain Marvel, le genre de projet qui change une vie de compositeur, et là la stambouliote d’origine n’a pas flanché. Le score est à son image, généreux, expansif, chaque émotion étant amplifiée par une écriture demeurant pourtant équilibrée. Une partition à un rythme haletant, palpable que ce soit lors d’impressionnantes séquences orchestrales ou sur des plages plus discrètes, soulignant cette course permanente à la justice et à l’identité pour laquelle se livre l’héroïne.

En ce moment toutes les planètes sont donc alignées pour Pinar Toprak avec les succès de Krypton, Captain Marvel et même du court-métrage animé Purl, traîtant du sexisme au travers des périgrinations d’une pelote de laine dans une entreprise, un thème pile dans l’air du temps. Enfin, Toprak vient de rempiler pour la saison 2 de Krypton et on pourra l’entendre dans le drame It’s Time réalisé par Franck Waldeck.

Didier Bianay

J’avais bien aimé

(n°1058)

Musiques De Films Légendaires

Warren Barker

Howard Greenfied

Jack Keller

 

 

 

 

 

 

 

Mon enfance dans les 90’s, dire qu’à l’époque Ma Sorcière Bien Aimée était vintage. Le temps passe vite mais les thèmes légendaires restent. Aujourd’hui nous nous intéressons à celui d’une série culte des années 60 et 70 qui a cumulé 254 épisodes.

Cette courte composition on la doit à Jack Keller et Howard Greenfield à l’époque considérés comme faisant partie des meilleurs paroliers de leur génération, avec à leur actif les énormes tubes de Connie Francis (Everybody’s Somebody’s Fool et My Heart Has a Mind Of Its Own), Jimmy Clanton (Venus In Blue Jeans) et Brenda Lee (Your Used To Be). Par la suite ils écriront conjointement le thème de la série Gidget (1965) et connaîtront séparément des carrières de parolier assez abouties, Howard Greenfield faisant même parti du Songwriters Hall of Fame depuis 1991.

Mais l’ironie veut que leurs plus populaire héritage soit cet instrumental, ou plutôt la version instrumentale puisque leurs démo possédait des paroles. Une version chantée aurait d’ailleurs pu apparaître dès la saison 2 mais les producteurs n’ont pas jugé utile de dépenser 2500 dollars pour l’enregistrement, malgré l’accord d’un Jerry Vale en pleine bourre. Alors cette adaptation swing-orchestrale arrangée par le compositeur attitré de la série, Warren Barker, a été maintenue, de rares variations de partition et d’animation ayant été pratiquées sur le générique pour des sponsors comme Chevrolet (vidéo ci-dessous) ou encore Quaker Oats, toujours en préservant cet accent léger, fantastique et romantique incarné par cloches, célestas et cordes. Sans parole tout était dit, Barker ayant eu la bonne idée d’ajouter son coup de xylophone passé à la postérité (0:14) et qui accompagnait les fameux nose twitch d’Elisabeth Montgomery, mimique que je n’ai d’ailleurs jamais réussi à reproduire…

Didier Bianay

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1057)

Le Récap’

21/06 Juste 6 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties et on y trouvait en tête de gondole la BO de Toy Story 4, composée par Randy Newman. Joseph Bishara et Ramin Djawadi ont eux aussi proposé du neuf avec les bandes-son d’Annabelle 3 et de Royal Corgi.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Labrinth Euphoria Sam Levinson

Eric Neveux SamSam Tanguy de Kermel

Danny Bensi et Saunder Jurriaans The Current War Alfonso Gomez-Rejon

Santigold The Kyd’s Exquisite Follies Dee Rees 

Brian Reitzell Relic Natalie Erika James

Gabriel Mann High School Musical: The Musical Tim Federle

Nima Fakhrara Trauma Center Matt Eskandari

Branford Marsalis Ma Rainey’s Black Bottom George C. Wolfe 

Theodore Shapiro Trolls World TourWalt Dohrn

Joseph Shirley et Ludwig Goransson Bad TripKitao Sakurai

Joseph LoDuca Mr. IglesiasKevin Hench

Geoff Zanelli Black and Blue – Deon Taylor

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (21/06/19)

Toy Story 4 – Randy Newman

Walt Disney (21 Juin 2019)

Annabelle 3 – La Maison Du MalJoseph Bishara

Annabelle Comes Home – Watertower Music (21 Juin 2019)

Royal CorgiRamin Djawadi

The Queen’s Corgi – 22d Music (21 Juin 2019)

Yves – Bertrand Burgalat

Tricatel (21 Juin 2019)

YesterdayDaniel Pemberton, Himesh Patel

Universal Music/Polydor Records (21 Juin 2019)

Stray – Trevor Doherty

1-X (17 Juin 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1055)

Le Récap’

14/06 7 nouveautés dans la rubrique Dernières Sorties avec en tête de liste la BO de Child’s Play : La Poupée Du Mal, composée par Bear Mccreary. Cliff Martinez et Adam Wiltzie nous reviennent avec les bandes-son de Too Old To Die Young et d’American Woman.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Steven PriceAeronauts Tom Harper

Bo BurnhamSesame StreetJonathan Krisel

Daniel WohlShangri-LaMorgan Neville et Jeff Malmberg

George FentonThe SecretAndy Tennant

Fil EislerWander DarklyTara Miele 

James Edward Barker The Courier Zackary Adler

Cyndi Lauper et Rob Hyman (chansons originales), Hans Zimmer (bande originale) – The SpongeBob Movie: It’s a Wonderful SpongeTim Hill

Kevin Kiner City on a HillChuck MacLean

Jim Dooley Secret ObsessionPeter Sullivan

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (14/06/19)

 

Child’s Play : La Poupée Du Mal – Bear Mccreary

Child’s Play – Sony Classical (14 Juin 2019)

Domino – Pino Donaggio

Varese Sarabande (14 Juin 2019)

Too Old To Die Young (Série) – Cliff Martinez

Milan Music (Digital : 14 Juin 2019 / CD & Vinyle : 21 Juin 2019)

The Dead Don’t Die – Sqürl (Carter Logan, Jim Jarmusch)

Back Lot Music (14 Juin 2019)

American Woman – Adam Wiltzie 

Artificial Pinearch Manufacturing (14 Juin 2019) – Digital

La Ballena Franca – Nicolas Montaigne 

Records Dk (08 Juin 2019) – Digital

Divino Amor – Otavio Santos

Otavio Santos Music (08 Juin 2019) – Digital

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé la semaine dernière…

(n°1053)

Le Récap’

07/06 Un déluge de sorties BO la semaine passée avec 16 références. A été mis en valeur dans la rubrique Dernières Sorties le score de Dark Phoenix, signé de l’illustre Hans Zimmer. Le duo Chris Bacon/Danny Elfman a enregistré la parution de la bande-son de Men In Black: International quant Mathieu Lamboley avait proposé celle de la romance L’autre Continent deux jours auparavant.

Projets confirmés la semaine dernière (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Guillaume Roussel Primal Nick Powell

Anton Sanko Fracture Brad Anderson 

Daniel Wohl The Stand-In Jamie Babbit 

Emile Mosseri Titre non communiqué Miranda July

Lesley Barber Four Weddings and a Funeral Mindy Kaling et Matt Warburton

Marcelo Zarvos The Loudest Voice Gabriel Sherman et Tom McCarthy

Keegan DeWitt TrinketsKirsten “Kiwi” Smith, Amy Andelson et Emily Meyer 

Didier Bianay

bianaydidier.com

Dernières sorties BO (07/06/19)

X-Men : Dark Phoenix – Hans Zimmer

Dark Phoenix – Fox Music (7 Juin 2019)

L’autre Continent – Mathieu Lamboley

– Grande Ourse (5 Juin 2019)

Les Particules – Elg

– Three:Four Records (5 Juin 2019)

Parasite – Jeong Jae-Il

Gisaengchung – Genie Music Corporation / Stone Music Entertainment (31 Mai 2019)

Men In Black: International – Chris Bacon, Danny Elfman

Men In Black: International / Men In Black 4 – Sony Classical (7 Juin 2019)

Black Mirror (Saison 5) – Ryuichi Sakamoto, Etc

Black Mirror (Season 5) – Milan Records (7 Juin 2019)

Pavarotti – Artistes Variés

Pavarotti – Decca Records (7 Juin 2019)

Deadwood: The Movie – Reinhold Heil & Johnny Klimek 

Watertower Music (31 Mai 2019) – Digital

A Dog’s Journey – Mark Isham 

Quartet Records (3 Juin 2019) – CD (déjà Dispo En Digital)

Halston – Stanley Clarke

Node Records  (7 Juin 2019) – Digital

Late Night – Lesley Barber

Lakeshore Records  (7 Juin 2019) – Digital

Pop Black Posta – Marco Werba

Plaza Mayor Company (7 Juin 2019)

Red Joan – George Fenton

Quartet Records (3 Juin 2019) – CD (déjà dispo en Digital)

Rory’s Way – Frank Ilfman

Moviescore Media (31 Mai 2019) – Digital

Space Detective – Marcus Sjafiroeddin

Swamp Media Group (6 Juin 2019) – Digital

Swoon – Nathaniel Méchaly

Music Box Records (6 Juin 2019) – CD (déjà dispo en Digital)

Source : cinezik.org et underscores.fr

Plus de news sur les nouvelles parutions ici

bianaydidier.com

Actu BO – Ça s’est passé cette semaine…

(n°1051)

Le Récap’

31/05 Après des semaines riches en sorties BO, la dernière du mois de mai fut plutôt calme. 4 nouveautés dans notre rubrique Dernières Sorties avec en tête de gondole la BO d’Alexandre Desplat pour Comme Des Bêtes 2. Szymon Szewczyk enregistre de son côté la parution du score du drame Wyklety.

Projets confirmés cette semaine (Compositeurfilm ou série réalisateur ou créateur)

Harry Escott Wild Bill David Griffiths, Kyle Killen, Dudi Appleton et Jim Keeble

Fernando Velázquez Sergio Greg Barker

Victor Reyes Escape Plan: The Extractors John Herzfeld

Johnny Klimek et Hans Hafner Jett Sebastian Guttierez

Gwendolyn Sanford, Brandon Jay et Daniel Brummel American Princess Jamie Denbo

Jeff RussoThe InBetween Moira Kirland

Keegan DeWittLittle Fish Chad Hartigan

Jimmy LaValle The F**k-It List Michael Duggan 

Didier Bianay

bianaydidier.com